Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2020-21

Nouveaux entraîneurs-chefs – Plus de questions que de réponses

La saison des embauches est terminée. La récolte est intéressante mais soulève beaucoup de questions. On s’y attendait un peu puisque les équipes qui embauchaient étaient une majorité d’organisations peu prestigieuses qui sont dysfonctionnelles depuis longtemps (Lions, Lions, Jets, Jaguars, Chargers) ou qui sont dans une situation difficile en terme de plafond salarial (Falcons, Eagles), ou les deux, plus un brin de drame digne d’un soap américain (Texans).

Je dois dire qu’aucune de ces embauches ne me donne un énorme sourire, mais comme, sur 7 embauches, aucun n’a déjà été HC dans la NFL (Campbell a été intérim) et Meyer est le seul qui l’a été en NCAA, la réalité est qu’on connaît très peu les hommes et les leaders derrière le « call sheet » et qu’il est donc très difficile de juger de l’embauche d’un gars basé seulement sur le succès des équipes auxquelles il a été associé dans le passé.

Regardons-les dans leur ensemble, puis un par un.

D’abord, on voit que les équipes sont un peu sorties de la boîte. Peut-être qu’elles ont enfin compris que le HC n’est pas juste un gars qui dessine des jeux sur un tableau, mais aussi un gars qui doit donner le ton, gérer comme un PDG et établir une relation de confiance avec les joueurs et le reste du personnel. C’est ce qui explique le succès d’un gars comme John Harbaugh, par exemple. C’est ce que l’on voit dans l’embauche de Dan Campbell, de David Culley et à moindre échelle, de Arthur Smith et de Robert Saleh. Ce dernier a déjà indiqué qu’il ne ferait pas le choix de jeu en défense, pourtant sa spécialité.

Ensuite, on sent un certain malaise avec quelques coordonnateurs qui étaient en haut de toutes les listes, la mienne incluseEric Bienemy, Brian Daboll, Matt Eberflus, Don Martindale. C’est à se demander si certains d’entres eux n’ont pas préféré passer leur tour que de se retrouver dans un environnement voué à l’échec comme à Houston, Detroit ou Philly.

Texans, Falcons, Jets, Jaguars et autres – À la recherche d’un entraîneur-chef

Vous aurez dans chaque embauche un lien vers la situation de l’équipe, talent, plafond, choix, etc… en cliquant sur le nom de l’équipe après le nom du coach.

Urban Meyer aux Jaguars

Meyer n’a pas seulement une feuille de route de gagnante avec des gros programmes. C’est ce qui serait inquiétant quand tu n’as qu’un seul premier choix par année dans la NFL plutôt que 8 à Ohio State. Car, il a aussi redressé Bowling Green et Utah, et même Florida n’était pas ce qu’ils sont au moment de son arrivée. Cependant, il a aussi une longue traînée de poudre noire qui l’a suivi dans chacun de ces programmes, particulièrement avec les Gators et les Buckeyes, où la pression de gagner permet de fermer les yeux sur plusieurs gestes inacceptables.

Il arrive dans une excellente situation avec Trevor Lawrence, des choix en grande quantité et des $ pour attirer des joueurs. Ça aide qu’il ait déjà une relation avec plusieurs joueurs vedettes qui ont joué sous ses ordres ou qu’il a tenté de recruter. Des aptitudes de recruteur sont souvent obsolètes dans la NFL, mais comme il doit refaire l’image de la concession (l’association des joueurs a recommandé à ses membres d’éviter l’organisation!) ce sera utile au début.

Il s’est associé à un OC d’expérience dans la NFL et puisé dans l’intarissable source de bon coachs défensifs que sont les Ravens.

Bref, j’ai un problème moral avec le gars, mais il a tout pour réussir et semble être l’homme pour la situation à Jacksonville.

Arthur Smith aux Falcons

Probablement l’embauche qui est la plus « propre », difficile d’y trouver une tache. Smith a très bien fait comme OC des Titans (mieux que son prédécesseur Matt LaFleur), réalisant le potentiel de Derrick Henry et remettant Ryan Tannehill sur les rails après qu’il ait été ruiné par Adam Gase. J’aime aussi beaucoup le fait qu’il a vu plusieurs approches différentes, ayant été assistant sous Mike Vrabel, Mike Mularkey, Ken Whisenhunt, Mike Munchak, Joe Gibbs et Jim Zorn.

Il est le fils de Fred Smith, fondateur de FedEx, donc milliardaire. Mais ça ne l’a pas empêché de gravir les échelons en trimant dur, c’est tout à son honneur. Et ça veut aussi dire qu’il avait un PDG d’une grande compagnie à la table de souper chaque jour, je présume qu’il est tombé dans les notions de gestion (comment communiquer sa vision, comment déléguer, gérer son temps et gérer des problèmes) quand il était petit, ça ne peut pas nuire.

Robert Saleh aux Jets

Énergique, charismatique, il a fait de l’excellent travail avec beaucoup de talent en 2019, mais relativement au talent à sa disposition, a été meilleur en 2020. On note le progrès de plusieurs joueurs repêchés tard sous sa gouverne avec les 49ers. J’aime qu’il ait amené son pote Mike LaFleur (frère de l’autre) pour l’attaque, mais surtout Jeff Ulbrich pour la défense, lui qui jouait aussi tard qu’en 2009, et avec qui Saleh n’a jamais travaillé. C’est bien d’avoir des buddies, mais des idées fraîches de d’autres organisations ne nuit pas non plus.

Brandon Staley aux Chargers

Quel coup de dés! Le gars a une saison comme coordonnateur (avec Aaron Donald et Jalen Ramsey à sa disposition) et seulement 5 ans dans la NFL, tout rôle confondus. Un disciple de Vic Fangio, il n’a pas le quart de son expérience. C’est peut-être un génie, peut-être un feu de paille. Difficile de bâtir un groupe de coaches quand on a si peu d’expérience et de contacts dans la ligue. Il a donc embauché son coach d’université, Joe Lombardi (oui, le petit fils de Vince), comme OC plutôt que de garder le staff en place qui a bien fait progresser Justin Herbert. Lombardi a été OC deux saisons avec les Lions, une bonne et une horrible qu’il n’a pas terminé.

Dan Campbell aux Lions

Sa conférence de presse l’a fait remarquer et on espère tous garder nos rotules intactes. Mais, elle ne passera pas à l’histoire s’il ne renverse pas la vapeur. On a déjà vu un coach en intro dire qu’ils allaient être passifs, se laisser abattre et jouer prudemment? Campbell est un ancien joueur (Super Bowl avec les Giants sous Jim Fassel, il a aussi joué sous Bill Parcells aux Cowboys) et a une belle feuille de route comme coach avec les Dolphins et les Saints. Il devrait donc être capable de communiquer avec ses joueurs… pour les garder motivés après toutes les défaites qui s’en viennent. Il s’est entouré de Anthony Lynn comme OC (lui qui n’a jamais vraiment performé dans ce rôle) et de Aaron Glenn comme DC, qui était courtisé par plusieurs. Je vois deux scénarios, un fiasco total à la Jim Tomsula, ou un long chemin vers la respectabilité parsemé de petites victoires qui donnent de l’espoir. 

Nick Sirianni aux Eagles

Les Eagles cherchaient clairement à « réparer » Carson Wentz. Ce dernier a vu son développement freiné, puis son rendement chuter, depuis le départ de Frank Reich. Impossible de rapatrier Reich, donc on embauche son actuel bras droit. Ce n’est pas sans rappeler l’embauche de Doug Pederson… on s’ennuyait de Reid, on avait donc embauché son poulain. Le choix n’est pas sans risque, Sirianni est jeune, et n’a jamais chaussé de gros souliers dans sa carrière de coach. Les amateurs de sport de la ville de Philadelphie ne sont pas les plus tolérants et patients, la pression sera immense. L’organisation des Eagles, du proprio en passant par Howie Roseman, offrira un peu de protection à Sirianni, mais il va devoir faire face à pas mal de musique quand même.

J’aime bien le fait qu’il ait réussi à recruter son ancien collègue Shane Steichen comme OC, laissé libre par les Chargers. Steichen m’est apparu comme un bon enseignant et « designer » de jeux, mais son choix de jeux (entre autres par la manie de trop courir et de courir au mauvais moment, possiblement une commande de son boss) laissait à désirer. Ils ne seront pas trop de deux, même trois avec le coach de QB Brian Johnson qui était très sollicité aussi, pour remettre Wentz sur le droit chemin.

David Culley aux Texans

LA surprise. Que dire de plus. J’ai l’impression depuis le début de la saga que le prochain coach des Texans sera celui qui est embauché pour se faire virer et prendre le blâme pour les 2 saisons de 3-13 qui les attends suite aux erreurs du régime précédent. Il doit faire le ménage dans le vestiaire? Mais… le problème de culture, il est dans le vestiaire, ou au 2e étage?  Et est-ce que la « culture » que le 2e étage veut implanter est celle qui va mener à un vestiaire gagnant? Pas certain. Ça sent l’embauche idéologique à plein nez. Qui est Culley? On n’en sait pas grand chose. Évidemment un gars qui est dans la ligue depuis 25 ans, plusieurs anciens collègues ou joueurs sont sortis pour dire qu’il était un « sapré » bon gars et qu’ils étaient contents pour lui. Mais il est probablement placé dans une situation impossible, avec peu de talent à sa disposition et pas assez de prestance pour dire à McNair, Easterby et Caserio de le laisser gérer la chambre.  On lui souhaite la meilleure des chances. S’il réussit, il ouvrira sans doute la porte à plusieurs entraîneurs de position de carrière comme lui, qui ne sont pas assez forts en Xs et Os pour être des coordonnateurs, mais qui ont de belles aptitudes de leadership pour être entraîneur-chef. La comparaison est boiteuse (et prestigieuse), mais c’est un peu ce qui s’est dit quand Dabo Sweeney est devenu le leader à Clemson.

Voir @MaraudeurNFL analyser ces embauches sur la chaîne Twitch de LeBlitzNFL ci-dessous…

L’analyse par équipe

Poste ouvert à Houston – Dans quoi on s’embarque?
Deux organisations ont fait le grand ménage cette semaine, libérant à la fois le poste de DG et d’entraîneur-chef, ce ...
Lire La Suite…
Postes ouverts à Atlanta – Dans quoi on s’embarque?
Deux organisations ont fait le grand ménage cette semaine, libérant à la fois le poste de DG et d’entraîneur-chef, ce ...
Lire La Suite…
Postes ouverts à Detroit – Dans quoi on s’embarque?
L’organisation des Lions a connu au cours des 60 dernières années plusieurs affronts et années de vache maigre. Mais le ...
Lire La Suite…
Poste d’entraîneur-chef aux Jets – Dans quel état est la concession?
Les Jets ont finalement mis fin au long calvaire d'Adam Gase à la barre de l’équipe. Il avait avec surprise ...
Lire La Suite…
Postes disponibles aux Jaguars – Dans quoi on s’embarque?
Les Jaguars ont congédié leur DG il y a quelques semaines. Ils ont gardé leur Head Coach, Doug Marrone, ce ...
Lire La Suite…
Poste disponible chez les Chargers – Dans quel état est la concession?
Les Chargers ont fini par décider de laisser partir Anthony Lynn. Décision qui semblait évidente il y a quelques semaines ...
Lire La Suite…
Poste disponible à Philadelphie – On hérite de quoi?
Une semaine après la controverse qui aura marqué leur dernier match, et après que le DG Howie Roseman ait tenu ...
Lire La Suite…

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Cliquez pour commenter
0 0 votes
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 674 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2021-22

Un nombre record de quatre Canadiens ont été sélectionnés lors du repêchage de la NFL de 2021.

Actualité 2021-22

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bienvenue à mon dernier texte en marge du repêchage de jeudi le 29 avril. Comme le veut la tradition, je termine...

Actualité 2021-22

C’est maintenant le temps de l’un de mes articles favoris de la saison, mon Top 100 final en vue du repêchage 2021. Ça fait...

Actualité 2021-22

Cette saison, j’apporte une nouvelle manière de vous présenter les joueurs en préparation du repêchage. Au lieu d’y aller avec des profils individuels, j’y...

Actualité 2021-22

Cette saison, j’apporte une nouvelle manière de vous présenter les joueurs en préparation du repêchage. Au lieu d’y aller avec des profils individuels, j’y...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2021-22

Un nombre record de quatre Canadiens ont été sélectionnés lors du repêchage de la NFL de 2021.

Actualité 2021-22

Dans l’épisode #26 sur Twitch.tv/LeBlitzNFL, @MaraudeurNFL présente le bilan du dernier repêchage dans la NFL !!!

Actualité 2020-21

Tony Guzzo et Dany Veilleux, sur les ondes de DanRadioSport, résument le dernier Repêchage NFL 2021 ainsi que Benjamin St-Juste qui a été repêché...

Actualité 2021-22

Les choix sont faits, les effectifs ont été modifiés. Et bien qu’il soit beaucoup trop tôt pour savoir comment la plupart des 259 joueurs...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x