Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2021-22

Faits Saillants NFL – Championship Weekend

Les Rams gagnent leur pari après avoir tout misé leurs Draft Picks et leur argent, les Chiefs ne survivent pas à un deuxième Overtime, la trilogie San Francisco Vs Los Angeles ne termine pas au goût des 9ers et Tigers ou Bengals, Burrow apporte ses équipes félines vers la terre promise. Voici le résumé des deux matchs de la finale de conférence dans la NFL.

AFC Championship

Cincinnati Bengals (4) 27-24 OT Kansas City Chiefs (2), 3:00 p.m.

Alors que les Chiefs atteignent la finale de leur conférence pour la 4e année consécutive, les Bengals la retrouvent pour la première fois depuis 1988. Le fait de jouer à la maison peut aider les Chiefs, mais il faut rappeler que les Bengals ont été capables de les battre il y a près d’un mois.

Premier Quart : Kansas City laisse les Bengals commencer, mais la défense leur force le Punt après seulement 3 essais. À leur première possession, les Chiefs avancent rapidement, le refus de donner un First Down leur coûtera un Time Out et un Challenge qu’ils gagneront. Ils continueront leur avancée et mettront les premiers points au tableau avec une passe de TD de Mahomes à Hill. Les Bengals répondent avec des petits gains, puis une bonne course qui les mènera à la Red Zone, mais 3 passes incomplètes plus tard, doivent se contenter d’un Field Goal. Mentionnons aussi la perte du TE C. J. Uzomah qui était d’une aide précieuse pour l’offense des Bengals.

Deuxième Quart : Dès le premier jeu, Mahomes lance une bombe de 44 verges à Hardman et, quelques jeux plus tard, il doit se sauver de la pression et réussit un TD à Travis Kelce digne de Russel Wilson. Malgré une belle course de 12 verges de Joe Mixon, les Bengals ne récoltent que 4 verges dans les 3 essais suivants, laissant aux Chiefs une autre chance d’augmenter l’écart. Kelce et Edwards-Helaire seront les cibles de choix avec des gains respectifs de 31 et 28 verges. Toutefois, c’est Mecole Hardman qui aura droit à la passe de TD qui mettra les Chiefs en avance de 18 points (3-21). Les Bengals n’abandonnent pas et, grâce à un effort important de Samaje Perinne sur une course de 41 verges, réussissent leur premier TD. Avec 65 secondes restantes, les Chiefs puisent dans leur magie des dernières minutes et se rendent jusqu’à la ligne de 15 des Bengals, puis celle de 1 suite à une pénalité. Plutôt que de viser la End Zone, Mahomes passe à Hill sur le côté, mais celui-ci est accueilli de deux défenseurs. Le Time Out nécessaire ayant été dépensé en début de match, les Chiefs retournent bredouilles aux vestiaires.

Troisième Quart : Au retour, bien que les Chiefs commencent avec le ballon, ceux-ci sont incapables de passer la ligne de 50 et doivent le redonner aux Bengals. Cincinnati sera toutefois arrêté après un début en beauté et ne pourra pas réduire l’écart. Les Chiefs continuent dans la mauvaise direction et doivent donner le ballon trop rapidement. Les Bengals se retrouvent rapidement à la ligne de 18 des Chiefs, mais Mark Ingram réussit un Sack, puis brise la passe suivante, forçant Cincinnati à devoir se contenter du Field Goal. Avec un écart de seulement 8 points, les Chiefs avaient intérêt à remettre la machine en marche. Toutefois, la deuxième passe de Mahomes sera bloquée, puis attrapée pour une interception coûteuse que les Bengals transformeront en TD quelques jeux plus tard. Ils tenteront la conversion de deux points pour égaliser et la réussiront : 21-21.

Quatrième Quart : Les Chiefs débutent les 15 dernières minutes avec un Punt, ayant subi un Sack sur le 3rd Down. Heureusement pour eux, la première passe de Burrow sera interceptée, Sneed se jetant devant Ja’Marr Chase juste au bon moment. Toutefois, les Chiefs subiront le même sort que leur possession précédente : un Sack sur le 3rd Down et un Punt. Les Bengals prennent leur temps, y vont de petits gains et se rendent jusqu’à la ligne de 34 des Chiefs, mais un faux départ les obligera à se contenter d’un Field Goal. Voyant le temps restant, Kansas City tentera de faire goûter à la médecine de Cincinnati : l’emporter sur la dernière seconde du match. Avec une passe de 18 verges, une course de 9, puis une de 14, les Chiefs sont sur la ligne de 15 à la pause des 2 minutes. Après avoir été au sol pour épuiser les Time Outs de Cincinnati, les Bengals feront deux Sacks consécutifs (un de 5 et un de 17 verges) obligeant les Chiefs à viser l’Overtime avec un Field Goal qui sera réussi.

Overtime : Comme face aux Bills, les Chiefs débutent avec le ballon. Après deux passes incomplètes, Mahomes ira d’une bombe à Hill (qui n’aura récolté aucune verge de toute la deuxième demie). Celle-ci sera touchée juste à temps par le défenseur et elle tombera dans les mains de son coéquipier marquant la deuxième Interception de Mahomes. Les Bengals n’auront qu’à avancer le plus possible pour que leur Kicker les envoie au Super Bowl. Oui oui, les Bengals au Super Bowl ! Qui aurait cru en début d’année ?


NFC Championship

San Francisco 49ers (6) 17-20 Los Angeles Rams (4), 6:30 p.m.

Après de nombreuses années sans équipe à Los Angeles, les partisans locaux se font très rares. Donc, on peut observer qu’une trop grande partie des gens présents encouragent les 49ers. Il faut dire que les résidents de San Francisco ont eu droit aux années glorieuses de Joe Montana, à l’essai de Kaepernick et pourraient retourner jouer le grand match une deuxième fois en trois ans. Ce que Los Angeles a connu des Rams ? Deux défaites de Super Bowl (1979, 2018) et 6 défaites du NFC Championship. Leur dernière défaite de ce genre ? Face aux 49ers en 1989. Ça ne s’invente pas ! Pour ce soir, si les 49ers l’emportent, ils auront battu Los Angeles à 3 reprises cette année ; si les Rams l’emportent, ils pourront jouer le Super Bowl à la maison.

Premier Quart : Le match débute très lentement contrairement aux rencontres précédentes. Les équipes s’échangent le ballon après leurs trois premiers essais, puis Los Angeles connait un succès ; Stafford distribuera le ballon pour des gains de 10 verges et plus à 3 de ses joueurs. À la ligne de 3 de San Francisco, sur un 3rd & Goal, Stafford commettra la première erreur du match et lancera une interception. Les 9ers dépasseront enfin la ligne de 50, mais seront trop loin pour tenter le botté et devront dégager à nouveau.

Deuxième Quart : Avec des gains au sol et bien peu de succès par la passe, les Rams étirent leur possession sur 9 minutes. À la ligne de 30 de San Francisco, Stafford connectera avec Cooper Kupp pour 15 sur un 3rd & 6 et répètera la même chose pour le TD (gain de 16 verges sur un 3rd & 13). La défense des 9ers est particulièrement agressive et on remarque que Stafford boite à l’occasion après de durs coups. San Francisco n’attendra pas pour répliquer ; après une petite passe de 2 verges, Garoppolo en fait une de 31 à Aiyuk, puis, après une course de 3 verges, Deebo Samuel transforme une petite passe en un TD de 44 verges. Voulant recréer un écart, les Rams traversent le terrain, mais stagnent à la ligne de 38 de San Francisco. Ils tenteront le botté de 54 verges, mais celui-ci est complètement à droite ; la deuxième erreur de Los Angeles. Ayant droit à une bonne position et presque deux minutes, Deebo Samuel sera victime d’une collision très violente, bien que légale, qui le laissera sur le sol un bon moment. Kittle en profitera pour faire sa première réception du match et les 9ers réussiront leur botté de 38 verges (Robbie Gould demeurant ainsi parfait sur ses bottés dans les Playoffs). San Francisco s’empare des devants 10-7 à la demie.

Troisième Quart : Les 49ers débutent la deuxième demie avec le ballon et, qui retrouve-t-on pour capter le botté d’envoi ? Deebo Samuel ! Celui-ci donnera 15 verges à son équipe, mais quelques jeux plus tard, les 9ers devront dégager le ballon. Enfoncés à leur propre ligne de 9, les Rams s’en sauvent en parcourant 48 verges en trois jeux. Ils arriveront toutefois face à un mur, incapable de convertir un 2nd & 1 au sol, le 3rd & 1 par la passe, ni la tentative de Stafford de s’y glisser sur le 4th & 1. La mesure a déterminé que le ballon n’avait pas dépassé la ligne, la reprise vidéo le confirmait, mais cela n’a pas empêché Sean McVay de demander un Challenge qui coûtera un Time Out ; la troisième erreur de Los Angeles. Partant de leur ligne de 42, San Francisco distribue le ballon à Aiyuk pour 13 verges, Samuel pour 14, Jennings pour 11 et Kittle pour le Touchdown de 16 verges.

Quatrième Quart : Les Rams ne se laissent pas abattre pour autant ; Stafford met son bras en valeur et sa chimie avec Cooper Kupp, ceux-ci se rejoignent pour un gain de 22 verges et deux autres de 11 verges, dont un pour un TD. Pris à leur ligne de 15, les 49ers n’ont besoin que de deux jeux pour se rendre à la ligne de 50, mais la défense des Rams, inspirée par les discours d’Aaron Donald réussissent à forcer un 4th Down célèbrent en récupérant le ballon. Sean McVay étant convaincu qu’il s’agit en fait d’un Fumble, sacrifie son dernier Time Out pour lancer un Challenge ; la quatrième erreur de Los Angeles. Après avoir fait semblant qu’ils allaient s’essayer, les 49ers dégagent le ballon. La chance sourit aux Rams : Stafford lance une grosse interception qui est échappée par Tartt, et la passe suivante est un gain de 44 verges à OBJ auquel se greffe un 15 verges de pénalité pour rudesse. Cooper Kupp réussit un 3rd & 10 crucial, mais les Rams doivent se contenter d’un Field Goal trois jeux plus tard. C’est l’égalité 17-17. Les 9ers récupèrent le ballon, mais la défense attaque Garoppolo qui n’arrivera à rien ; un Punt après trois essais. L’offense reprend de plus belle, traverse le terrain et Cooper Kupp réussit un gain de 25 verges qui place son équipe à la ligne de 12 ; les Rams prennent les devants 17-20. Avec 1 minute 46 et un Time Out, les 49ers débutent à leur ligne de 25. Deux jeux plus tard, 3rd & 13, la défense des Rams se jette sur Garoppolo qui lance une passe à l’aveugle, son receveur saute et touche le ballon, mais celui-ci est capté par Travin Howard ; la seule erreur des 49ers et celle qui leur coûte le match. Encore une fois, les Rams gagnent après s’être tirés dans le pied à de nombreuses reprises.

Les meilleures performances de la semaine

Quarterback : Patrick Mahomes (KC) 26/39 275 verges, 3 TD, 2 Int.
Running Back : Joe Mixon (CIN) 21 courses, 88 verges.
Receveur : Cooper Kupp (LA) 11 réceptions, 142 verges, 2 TD.
Defense : 49ers 5 Tackles for loss, 2 Sacks, 9 QB Hits, 1 Int, 1 arrêt sur 4th Down.

Horaire du Super Bowl

Bengals Vs Rams — Dimanche 13 février 18h30

Les Bengals et les Rams au Super Bowl 56

Suivez-nous d’ici les 2 prochaines semaines avec toutes les dernières nouvelles, analyses et les prédictions du Super Bowl 56…

Tout ce que vous devez savoir sur les éliminatoires NFL 2022

Écrit Par

Cliquez pour commenter
0 0 votes
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 5 027 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Actualité 2022-23

Au moment d’écrire ses lignes, nous sommes à environ 48 heures du repêchage. L’encan 2022 manque clairement de hype, principalement dû au manque de...

Actualité 2022-23

Vous avez pu prendre connaissance lundi du “top 100” de l’ami Walette, et hier de mon billet qui traite du “board” consensus de 15...

Actualité 2022-23

Le repêchage est à nos portes. On a tous hâte (sauf les fans des Rams, Raiders et des Dolphins, qui sont pratiquement en congé)....

Actualité 2022-23

C’est l’heure d’un de mes articles favoris de l’année, mon Top 100 en vue du repêchage qui aura lieu plus tard cette semaine. Il...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Actualité 2022-23

Cette semaine @MaraudeurNFL et Tony ont commenté sur le dévoilement du calendrier NFL pour la saison 2022. On a présenté les faits saillants du...

Actualité 2022-23

Je n’ai à peu près jamais joué au « fantasy football » dans des ligues qui recommencent à chaque année (re-draft) car j’ai commencé dès le...

Actualité 2022-23

Après avoir publié progressivement et avec un certain suspense les matchs tout au long de la semaine, la NFL a finalement dévoilé jeudi la...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x