Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2021-22

Sur quel analyste de repêchage se fier?

Gil Brandt

On aime tous regarder un peu les espoirs, mais avouons-le, regarder en profondeur des centaines de prospects, ça exige de faire ça à temps plein (à moins d’être une machine comme Wallette!). Aujourd’hui, l’internet regorge de gens qui ont le temps et les ressources pour faire cette analyse en profondeur. Cependant, ils sont souvent plus jugés sur leur habileté à rendre l’article intéressant et à générer des « likes », des « views » et des cotes d’écoute, plutôt que sur leur habileté à identifier correctement les espoirs.

Heureusement, le passage du temps nous permet de se faire une tête si un évaluateur sait de quoi il parle, et aujourd’hui je retourne dans le passé pour voir les top 100 de 6 experts et voir lesquels ont été les meilleurs.

Soyons quand même indulgents, c’est une science inexacte : même les équipes de la NFL, avec des budgets de millions, font beaucoup d’erreurs.

J’ai fait l’exercice il y a deux ans pour conclure que oui, Mike Mayock était le meilleur des analystes des médias avant de se joindre à Jon Gruden et aux Raiders. Je retourne ici voir dans mes notes les classements que plusieurs experts ont fait lors des repêchages de 2015, 2017 et 2018 (je ne trouve plus mes notes de 2016!). Ma méthodologie est à la fin de l’article.

Mike Mayock vs les autres analystes du repêchage sur le web

Je n’évalue pas si l’analyste est bon pour prédire où le joueur sera repêché, i.e. la qualité de son réseau de contacts dans la ligue. J’évalue sa capacité à regarder du vidéo et donc à identifer des diamants bruts et à éviter les fiascos (bust).

Ceux qui ont bien paru : 

Gil Brandt (repêchages de 2017 et 2018)

Il est au Temple de la renommée, il a essentiellement inventé le « scouting » pour les Cowboys dans les années ’70. Il roule encore sa bosse dans les médias (NFL Network) et malgré son âge, a encore l’oeil.

Pointage total : +5

Identifier un diamant brut Éviter les fiascos Tomber en amour avec un bust Manquer un diamant brut
+9 +4 -2 -6
+13 -8

Son meilleur coup : Il était celui qui avait le meilleur classement pour Patrick Mahomes et pour Deshaun Watson.

Pire coup : il était celui qui avait le plus bas classement pour Alvin Kamara et celui qui avait John Ross (fiasco) le plus haut.

Autre observation : souvent les « vieux de la vieille » n’aiment pas les QBs mobiles. Pas lui (il a quand même travaillé avec Roger Staubach, qui était en avance sur son temps), car en plus de Mahomes et de Watson, il était aussi très positif sur Josh Allen.

Tony Pauline (repêchages de 2015 et 2018)

Il se promène d’une publication à une autre depuis quelques années, mais semble avoir trouvé sa niche avec Pro Football Network

Pointage total : +5

Identifier un diamant brut Éviter les fiascos Tomber en amour avec un bust Manquer un diamant brut
+9 +4 -1 -7
+13 -8

Meilleur coup : Danielle Hunter, qu’il classait au 27e rang – le seul qui le plaçait dans le top 40.

Pire coup : J’avais 12 experts en 2018 et ils avaient tous Orlando Brown dans leur top 100. Tous? Non, un irréductible Pauline l’en avait exclu. Brown s’est avéré un excellent choix, malgré un « combine » atroce.

Autre observation : il a manqué Michael Gallup, mais avait raison pour Stefon Diggs, DJ Chark, Equanimeous St. Brown, Dorrial Green-Beckham et Jaelen Strong. Amateurs de « dynasty football », l’homme à suivre pour les jeunes WRs!

Dane Brugler (2017 et 2018)

D’abord avec CBS, il produit « the beast », le plus gros guide de repêchage sur terre, maintenant publié par The Athletic.

Pointage total : +4

Identifier un diamant brut Éviter les fiascos Tomber en amour avec un bust Manquer un diamant brut
+6 +4 -1 -5
+10 -6

D’abord, le score net est intéressant mais le brut l’est aussi : avoir seulement 16 joueurs où il différait du consensus (vs 21 pour les deux précédents) veut dire qu’il a tendance à se tenir proche du consensus ou du « group think ». Quand il se trompe, le groupe s’est trompé aussi.

Meilleur coup : Ryan Ramczyk était #9 dans son classement. Il était le seul expert qui l’avait plus haut que 19e. Il a été repêché à la toute fin de la 1re ronde, mais s’est avéré l’un des meilleurs OL de la ligue depuis son arrivée.

Pire coup : Il avait Patrick Mahomes au 47e rang.

Autre observation : Il n’avait qu’un seul fiasco (Equanimeous St. Brown), mais l’avait au 45e rang. C’est pardonnable.

Ceux dont la fiche porte à réfléchir :

Matt Miller (repêchages de 2015 et 2017)

Il vient de quitter Bleacher Report pour se lancer à son compte et ajouter un peu de crédibilité à la couverture du repêchage par ESPN (vous comprendrez que je ne suis pas un gros fan de Mel Kiper). Un gars super intéressant à écouter, mais sa fiche est ordinaire.

Pointage total : -1

Identifier un diamant brut Éviter les fiascos Tomber en amour avec un bust Manquer un diamant brut
+5 +3 -3 -6
+8 -9

Meilleur coup : Miller était de loin l’expert qui avait le meilleur rang pour Alvin Kamara, 29e (personne d’autre ne l’avait dans le top 40), il a été repêché en 3e ronde et produit comme un choix de 1re ronde.

Pire coup : Miller était celui qui avait le plus bas rang pour T.J. Watt, 56e, lui qui a été choisi en 1re ronde et s’avère aujourd’hui l’un des meilleurs joueurs de l’excellente cuvée 2017.

Autre observation : semble plus à l’aise à prédire le futur de joueurs offensifs (Kamara, Kupp, avait le plus bas rang pour John Ross) que les joueurs de ligne (manqué Moton, Zadarius, Watt, aimait Taco Charlton).

Pro Football Focus

PFF ont aussi un immense guide monté principalement maintenant par Mike Renner, qui allie une projection des cotes données lors des matchs universitaires avec leur opinion de comment cette production va se traduire au prochain niveau.

Pointage total : -1

Identifier un diamant brut Éviter les fiascos Tomber en amour avec un bust Manquer un diamant brut
+8 +6 -3 -12
+14 -15

Meilleur coup : Ils étaient en amour avec Michael Gallup, au 24e rang alors que personne d’autre (incluant la NFL) ne l’avait plus haut que 63e. TreDavious White au 12e rang (personne d’autre ne l’avait dans le top 30) est un autre coup fumant. Ils étaient les seuls ou les premiers sur Carl Lawson, Eddie Jackson, Shaq Griffin, Donte Jackson, Frank Ragnow, et ceux qui avaient les classements les plus bas sur des busts comme Takk McKinley, Taven Bryant et DeShone Kizer.

Pire coup : On pourrait identifier de ne pas avoir Braden Smith dans son top 100 (il est devenu un de meilleurs RTs de la ligue et les 11 autres experts l’avaient dans le top 100), mais ce n’est rien comparé au fait d’avoir Maurice Hurst au 3e rang? Hurst a été choisi en 5e ronde, mais c’était surtout par souci de santé. Trois saisons plus tard, il est sans emploi, mais ce n’est pas une question de santé.

Autre observation : Il faut leur donner ça, ils n’ont pas peur de leurs convictions et d’avoir une opinion différente des autres. C’est ce qui explique que tous les chiffres sont élevés : leur board est, année après année, différent de celui des autres. Mais ça fait que pour chaque coup de circuit (8!), ils ont ignoré plus qu’un excellent joueur. Je remarque aussi qu’ils ont privilégié des joueurs qui étaient productifs sur le terrain, mais qui n’étaient pas des athlètes qui font ouvrir les yeux, ce qui les a fait manquer de beaux « projets » qui se sont développés au niveau pro comme Brian O’Neill et Kolton Miller.

La feuille de route la moins reluisante :

Josh Norris (2015, 2017 et 2018)

Il a publié ses classements sur Rotoworld.com, un site de fantasy. Il n’y travaille plus et travaille aujourd’hui pour Underdogfantasy et ne semble plus publier de classement (c’est peut-être une bonne chose).

Pointage total : -13

Identifier un diamant brut Éviter les fiascos Tomber en amour avec un bust Manquer un diamant brut
+7 +3 -7 -16
+10 -23

Ouch.

Meilleur coup : C’est lui qui avait de loin le classement le plus bas sur Mitch Trubisky, au 31e rang. Il a aussi été le seul à avoir Grady Jarrett et Shaq Mason dans son top 100.

Pire coup : La liste pourrait être longue, mais rien ne s’approche de Malik McDowell, qu’il avait au 8e rang (personne n’autre de l’avait plus haut que 20e). Il n’a jamais joué dans la NFL après un accident de VTT et une série d’incidents avec la justice. Pour être juste, Norris et Rotoworld n’ont pas accès à beaucoup d’informations sur la personnalité et les habitudes hors du terrain d’un joueur, comparé à un NFL Network ou les grands medias. Mais il y a plusieurs autres bévues, 8e pour Maurice Hurst, 13e pour Dorial Green-Beckham, 56e pour Patrick Mahomes, 91e sur Marlon Humphrey, et il n’avait pas Carlton Davis dans son top 100…

Autre observation : les # sont gonflés par le fait que j’ai 3 repêchages pour lui vs 2 pour les autres. Mais quand même.

Methodologie :

D’abord, je me fie sur le top 100 publié par l’analyste. Plusieurs analystes « connus » ne publiaient qu’un top 50 (Daniel Jeremiah) ou le publient derrière un paywall auquel je n’ai pas accès (Todd McShay). Je n’ai regardé que les analystes pour qui j’avais noté le top 100 pour au moins 2 des 3 saisons visées. Mon « board » a pris de l’expansion en 2018-19-20 donc mon prochain article similaire en 2022 sera plus étoffé et pourra inclure 3 autres analystes.

Je me concentre sur environ 25 espoirs par année qui ont :

– soit été bien meilleurs que prévus ou bien pire que prévu par le consensus de tous les experts que j’avais répertorié cette année la.
– sur lequel les opinions divergaient.

Ex : Solomon Thomas était en moyenne au 4e rang dans les classements d’experts. Il n’a pas livré la marchandise. Par contre, tous les experts l’avaient entre 2e et 10e. Il ne fait donc pas partie de mon étude et je n’irai pas récompenser celui qui l’a mis au 10e rang (PFF) comme s’ils avaient prédit son bust. Josh Allen était en moyenne classé 30e et avec du recul, surperforme. Il fait partie de mon analyse car 4 analystes l’avaient dans leur top 10, mais 5 ne l’avaient pas dans le top 30.

J’ai donné un point :

– quand un analyste avait le joueur sensiblement plus haut que le consensus et que le joueur surperforme (identifier un diamant brut)

– quand un analyste avait le joueur sensiblement plus bas que le consensus et que le joueur est un fisaco (evite un fiasco).

J’ai enlevé un point :

– quand un analyste avait le joueur sensiblement plus haut que le consensus et que le joueur est un fisaco (fiasco)

– quand un analyste avait le joueur sensiblement plus bas que le consensus et que le joueur surperforme (perdu une belle opportunité).

Voir les classements à @BWwallette en cliquant sur la bannière ci-dessous

Visitez la section spéciale sur le Repêchage NFL 2021

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Cliquez pour commenter
4 1 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 680 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2021-22

Je profite de ce moment pour sortir des vieux articles que j’avais écrits sur un défunt site afin de vous donner le plus d’idées...

Actualité 2020-21

Les boys du podcast SportsLucides.com de la NCAA sortent de leur vacance estivale pour venir discuter des deux grosses nouvelles dans la NCAA :

Actualité 2021-22

Comme vous avez pu le voir au courant des dernières semaines, Maraudeur et moi-même vous avons présenté des voyages de football complètement fou. Je...

Actualité 2021-22

Dans l’épisode #31 sur Twitch.tv/LeBlitzNFL, @BWwallette et @MaraudeurNFL discutent de la nouvelle d’où la cour suprême américaine annonce que la NCAA (l’organisme) n’a pas...

Actualité 2021-22

Dans l’épisode #30 sur Twitch.tv/LeBlitzNFL, @BWwallette et @MaraudeurNFL analysent l’annonce du nouveau format des éliminatoires de la NCAA Football à 12 équipes. Le concours...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2021-22

C’est le début des camps d’entraînement des 32 équipes et la NFL intensifie ses efforts pour inciter les joueurs à se faire vacciner contre...

Actualité 2021-22

Les clubs de la NFL commencent cette semaine les préparatifs sur le terrain pour la saison 2021. Les Cowboys de Dallas et les Steelers...

Actualité 2021-22

Trevor Lawrence, premier choix du repêchage 2021, a signé son contrat de quatre ans avec les Jaguars de Jacksonville, a annoncé l’équipe lundi.

Actualité 2021-22

La CFL et la XFL ne formeront pas de partenariat dans un avenir immédiat, selon le commissaire de la ligue des trois bas, Randy...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x