Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2022-23

Faits Saillants NFL — Wild Card Weekend

La poignée des quarts back-up jouent mieux que ce qu’on aurait pu prédire, les surprises s’enchaînent, on confirme la nouvelle ère des QB de la AFC et le ménage devra être fait dans la NFC.

Samedi, 14 Jan.

Seattle Seahawks (7) 23-41 San Francisco 49ers (2), 4:30 p.m.

Pour la troisième fois cette saison, les deux équipes s’affrontent. Malgré les années d’expérience de Geno Smith, Brock Purdy et lui sont à leur premier match dans les Playoffs. Alors que plusieurs s’inquiétaient de la performance de la recrue, Mr. Relevant continuera sa belle lancée et les 49ers feront des points sur 4 de leurs 5 possessions lors de la première demie. Malgré un manque d’efficacité, les Seahawks enchaineront deux TD donc une passe de 50 verges à D.K. Metcalf. Avec 13 secondes à faire au 2e Quart, les 9ers font un petit botté, Smith va au sol et Jimmie Ward le plaque alors qu’il glisse au sol donnant une pénalité de 15 verges et une position parfaite pour faire un Field Goal et prendre les devants 17-16 à la demie.

Au retour, les Niners répondent d’un Touchdown et la défense fait perdre le ballon à Geno Smith lors de la possession suivante. San Francisco enchainera deux autres TD consécutifs donc une passe de 74 verges à Deebo Samuel. La première passe de Geno Smith sera interceptée et les 49ers auront désormais les devants 17-41. Le match se terminera après un long 4e Quart où l’issue du match était clairement décidée à l’avance. On pourrait se demander si les Lions n’auraient pas pu faire mieux !

Los Angeles Chargers (5) 30-31 Jacksonville Jaguars (4), 8:15 p.m.

Encore une première ! C’est au tour de Justin Herbert et de Trevor Lawrence de faire leurs débuts dans les Playoffs de la NFL. On rappelait que Lawrence n’avait jamais perdu un match en carrière joué le samedi, mais tout portait à croire que ce record serait brisé. Dès sa première passe, Lawrence sera intercepté et les Chargers prendront les devants 7-0. À sa deuxième possession, devant un 4th & 7 à la ligne de 33 de Los Angeles Lawrence lancera une autre interception. Pour rendre la situation encore plus difficile, Asante Samuel Jr. volera le ballon 2 fois de plus et aura plus de réception de la part de Lawrence que n’importe quel joueur des Jaguars. Avec les 4 revirements du QB, on ajoute un Punt échappé par Jacksonville et une avance de 27-0 à deux minutes de la fin de la première demie. Une lueur d’espoir renaît alors que les Jags finissent par mettre 7 points au tableau avant de sortir pour la mi-temps.

Au retour, la défense des Jags limite les Chargers à un Punt et un Field Goal alors que ceux-ci enchainent deux Touchdowns. Au début du 4e Quart, le score est de 30 à 20 et les Chargers ont une possibilité d’augmenter l’écart, mais le botté de 40 verges est raté et relance les Jags qui réussissent un autre TD et même une conversion de deux points. La défense se lève et réussit à stopper les Chargers après 3 essais. Le tout se jouera sur un 4th & 1 alors que le coach Pederson installera trois Running Backs derrière Lawrence et, plutôt que de tenter de pousser au milieu, Etienne ira d’une course sur la droite pour un gain de 25 verges laissant Patterson faire le botté qui donnera la première avance du match et la victoire aux Jags. La célébration risque d’être de courte durée puisqu’ils devront faire face aux Chiefs la semaine prochaine.


Dimanche, 15 Jan.

Miami Dolphins (7) 31-34 Buffalo Bills (2) 1:00 p.m.

Alors qu’on pouvait s’attendre à un massacre des Dolphins, ceux-ci se sont montrés plus coriaces que leur dernier match contre les Jets. Malgré un échec sur 4th Down à la ligne de 32 de Miami à leur première possession, les Bills ont su prendre les devants 0-17 aidant la narrative que cette année pourrait être la leur, dédiant leur course à Damar Hamlin. Malheureusement, Josh Allen connaîtra quelques turbulences et se fera intercepter 2 fois sur 5 passes laissant les Dolphins égaliser la mise avec 33 secondes avant la demie. Montrant qu’il est un QB à qui il ne faut jamais laisser de temps, il décochera des passes de 37 et 18 verges pour prendre les devants d’un Field Goal à la demie.

Au retour, les Bills réussissent à forcer un Punt après trois essais, mais dès le premier jeu, Josh Allen perd le ballon et celui-ci est retourné pour un TD qui donne au Dolphins une avance de 24-20. Lors de la 11e possession des Dolphins, on perd des verges au sol, on subi un Sack qui nous fait reculer de 7 verges et la passe du 3rd Down est interceptée. Le vent tourne et les Bills reprennent les devants 24-34, mais les Dolphins réduisent aussitôt l’écart à 31-34. Avec près de 11 minutes restantes au match, les défenses se lèvent et plus rien ne passe. Les Dolphins se rendent jusqu’à leur ligne de 48 verges, mais sont incapables de réussir le 3rd & 1. Ceux-ci discutent du plan de match pour le 4e essai, mais manquent de temps et reçoivent une pénalité de retard de jeu qui les recule de 5 verges et complique la situation ; la passe désespérée est ratée, les Bills reprennent le ballon et font écouler le temps. Mike McDaniel en aura surpris plus d’un avec la grande performance de son équipe, mais on risque de lui reprocher longtemps sa mauvaise gestion des derniers jeux…

New York Giants (6) 31-24 Minnesota Vikings (3) 4:50 p.m.

Après avoir battu New York en saison régulière avec un Field Goal gagnant de 61 verges, on pouvait s’imaginer que le match serait serré. Les Vikings commenceront avec le ballon et s’inscriront au tableau dès leur première possession par une course de Kirk Cousins. Les Giants ne se feront pas prier ; en exposant la faiblesse de la défense ennemie face au jeu au sol, ceux-ci enchaineront deux touchdowns en 9 jeux. Puis, ils feront écouler dix minutes du 2e Quart sur une possession de 20 jeux qui se terminera en Field Goal. Les Vikings se relèveront et réussiront à réduire l’écart à 17-14 à la demie.

Au retour, on s’échange un TD et les Vikings égalisent d’un Field Goal. La défense des Vikes n’aura aucune réponse face au duo Brakley et Jones et les Giants reprendront les devants par 7 points. L’offense n’arrive pas à chercher une seule verge et récupère le ballon une dernière fois avec plus de deux minutes à faire. Sur un 4th & 8, avec le match sur la ligne, Cousins décide de faire une passe de 3 verges alors que T. J. Hockenson est clairement couvert par un joueur. Résultat : la passe est captée, mais le Tight End ne peut s’avancer plus loin et est immédiatement mis au sol. Ce seront donc les Giants qui devront affronter les Eagles pour la troisième fois cette saison. À chaque fois, les joueurs de Philadelphie avaient une longueur d’avance sur ceux des Giants. Le même scénario aura-t-il encore lieu ou les Giants nous feront-ils un autre coup de théâtre digne de leur saison de 2011 ?

Baltimore Ravens (6) 17-24 Cincinnati Bengals (3) 8:15 p.m.

Avec l’absence de Lamar Jackson, c’est Tyler Huntley qui aura la responsabilité de tenter de faire tenir les Ravens à lui seul. Avec un match de pratique face à la même équipe la semaine passée, on sait toutefois que la tâche est énorme. Dès sa première possession, Huntley sera malheureusement intercepté. Permettant aux Bengals de prendre une avance de 0-9 (en raison d’un extra-point raté). Les Ravens trouveront le moyen de traverser le terrain et de mettre 7 points au tableau. La chance sera de leur côté et Hayden Hurst échappera le ballon laissant une chance à Baltimore de prendre les devants 10-9 à la demie.

Au retour, les deux équipes s’échangent un TD et sont désormais à égalité (avec une conversion de deux points chez les Bengals). Avec une passe de 25 verges et une course de 35, Tyler Huntley se rend jusqu’à la ligne de 1 de Cincinnati. Celui-ci tente de sauter et faire passer le ballon par-dessus la ligne payante, mais on lui frappe le ballon qui lui glisse des mains et celui-ci est rapporté sur 98 verges pour un Touchdown des Bengals. La suite sera désolante ; malgré une belle performance de la défense de Baltimore qui forcera Cincinnati à leur redonner le ballon, l’offense n’arrivera à rien de ses 3 possessions. Les Bengals iront donc à Buffalo la semaine prochaine pour jouer la reprise tant attendue du match annulé en raison de l’hospitalisation de Damar Hamlin.


Dallas Cowboys (5) 31-14 Tampa Bay Buccaneers (4) 8:15 p.m.

La semaine 18 s’étant soldée par des défaites pour les deux équipes, le dernier duel de la fin de semaine commencera de la même manière ; des Punts après trois essais. Les Cowboys obtiendront finalement un succès à l’offense avec une passe de TD à Dalton Schultz, mais le botteur Brett Maher rate l’extra-point. Quand on joue face à Brady, on sait que chaque erreur peut venir nous hanter ! Tampa Bay répond aussitôt en traversant le terrain, mais la pression mise sur Brady lui fait forcer une passe ; il est intercepté dans la zone payante. Gonflés d’assurance, les Cowboys enchaîneront deux autres touchés et, malheureusement, Maher ratera les deux autres extra-points. Avec 30 secondes à faire, Brady n’arrive à rien et sa tentative de Hail Mary ne fait pas plus de 5 verges.

Celui-ci récupère le ballon au retour de la demie tirant de l’arrière 18-0, mais doit dégager après trois essais. Dallas en profite pour augmenter son avance avec le 4e TD de la soirée, mais Maher rate une fois de plus son botté (il en réussira finalement un à sa 4e tentative). Les Bucs tenteront de revenir durant le 4e Quart, mais ils en feront trop peu trop tard. Au final, bien que Brady et sa bande aient été présents dans les Playoffs, leur présence s’expliquait surtout par le fait que leur division était atrocement faible plutôt que par la qualité de leur équipe. On pourrait se demander si les Lions n’auraient pas pu faire mieux !


Les meilleures performances de la semaine

Quarterback : Dak Prescot (DAL) 25/33 305 verges, 4 TD + 5 courses, 25 verges, 1 TD .
Running Back : Saquon Barkley (NYG) 9 courses, 53 verges, 2 TD + 5 réceptions, 56 verges.
Receveur : D.K. Metcalf (SEA) 10 réceptions, 136 verges, 2 TD.
Tigh End : Dalton Schultz (DAL) 7 réceptions, 95 verges, 2 TD.
Defense : Dolphins 7 Sacks, 13 QB Hits, 2 Int, 1 Fumble (retourné pour un TD).


Horaire de la Ronde de Division

  • Jaguars (4) Vs Chiefs (1) – Samedi 16h30
  • Giants (6) Vs Eagles (1) – Samedi 20h15
  • Bengals (3) Vs Bills (2) – Dimanche 15h00
  • Cowboys (5) Vs 49ers (2) – Dimanche 18h30

 

 

LES CHOIX DE NOS COLLABORATEURS

Écrit Par

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 63 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2023-24

Tout se résume à ceci. Après plus de trois longs mois de matchs, la saison 2023 de football universitaire entre dans sa phase d’après-saison,...

Actualité 2023-24

Le programme complet des Bowls du football universitaire pour la saison 2023 comprend 43 matchs répartis sur trois semaines en décembre et janvier. L’action...

Actualité 2023-24

Le classement final du College Football Playoff pour les quatre équipes en demi-finale a été révélé dimanche. Michigan affrontera Alabama et Washington croisera le...

Actualité 2023-24

Notre ami @BW_Wallette du ⁠Podcast Triple Option⁠ nous présente son bilan de mi-saison dans la NCAA football ainsi que ses prédictions de fin de...

Actualité 2023-24

Wallette est venu nous présenter les joueurs et les équipes à surveiller pour la prochaine saison dans la NCAA football. On parle également du...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2024-25

La saison 2024 de la NFL approche à grands pas, et rien ne signifie le retour du football comme le camp d’entraînement.

Actualité 2024-25

Nous vous présentons nos prédictions de la prochaine saison NFL avant tout le monde, les champions de division, les champions de conférence et le...

Actualité 2024-25

Enfin, le calendrier NFL 2024 est dévoilé… On vous présente les faits saillants ainsi que le Top 10 des matchs à surveiller. – Bon...

Actualité 2024-25

À peine le calendrier dévoilé, via ce site, j’y vais avec mes premières prédictions. À noter que cet exercice se fait pas mal à...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.