Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2021-22

Faits Saillants du Wild Card Weekend 2022

La tournée d’adieu de Big Ben est bien vite terminée, la NFC East ne survit pas au premier tour et les Patriots se font anéantir par les Bills. Voici les faits saillants du Wild Card Weekend.

Samedi, Jan. 15

Las Vegas Raiders (5) 19-26 Cincinnati Bengals (4), 4:30 p.m.

Lors de leur dernier affrontement de la saison régulière, les Raiders avaient perdu en raison de leurs nombreuses erreurs de fin de match. Or, de voir un Fumble à leur deuxième possession n’était pas de très bon augure. Les Raiders perdent 6-20 à deux minutes de la demie, mais décident de répondre d’un TD et de réduire l’écart à 13-20. Au retour, les Bengals perdent un peu d’efficacité : ils ne toucheront au ballon qu’à quatre reprises et ne feront que 6 points. Les Raiders, auront de multiples opportunités de prendre les devants, mais ceux-ci se contenteront d’un Field Goal à chaque fois. Avec une occasion en or d’égaliser ou de remporter le match, Las Vegas traverse le terrain, mais échoue son 4th & Goal qui est tout simplement intercepté.

Les Bengals goûtent à leur première victoire en Playoffs depuis 1991. Outre les décisions plus conservatrices, on peut mettre la faute de la défaite des Raiders en partie sur la ligne offensive qui a donné une des pires performances de l’année ayant généré au moins un 10 verges de pénalité à chaque possession. La défense des Bengals sera mise à l’épreuve puisque l’offense des Titans risque d’être très dangereuse, surtout avec le retour de Derrick Henry.

New England Patriots (6) 17-47 Buffalo Bills (3), 8:15 p.m.

Pour leur troisième rencontre de l’année, les Bills lèvent la barre bien haute avec une première possession qui se termine en un TD surprenant. Ils poursuivent ensuite par une interception dans la zone des buts ; Micah Hyde s’étant parfaitement synchronisé avec la passe de Mac Jones. Tout clique chez les Bills, ceux-ci transforment chaque possession en Touchdown. Les Pats n’ont aucun succès et réussissent de peine et de misère à mettre un 3 points au tableau avant la demie. Au retour, leur calvaire continue ; Jones est intercepté et Buffalo continue d’enfiler les TD. Au final, le Punter de Buffalo n’aura rien d’autre à faire que de tenir les ballons pour le Kicker car chaque possession des Bills se terminera par un TD.

Les Pats avaient bénéficié de la pluie battante lors de leur premier affront, mais ne tolèreront pas le froid de janvier. Au contraire de son habitude, Allen a été parfait malgré la température. Même si la rivalité date depuis plus de 60 ans, il s’agit de la deuxième fois dans l’histoire où les deux équipes s’affrontent dans les Playoffs, et la première où les Bills battent leur ennemi juré.

Dimanche, Jan. 16

Philadelphia Eagles (7) 15-31 Tampa Bay Buccaneers (2), 1 p.m.

Partant déjà avec un grand désavantage, les Eagles donnent une poussée de 15 verges aux Bucs avec une pénalité critiquée par les commentateurs. Celle-ci mène au premier gain de Tampa Bay et, vu l’incapacité offensive des Eagles, les Bucs poussent leur écart à 17-0 à la demie après une interception et un échec sur 4th Down de Philadelphie. Au retour, les Eagles se rendent jusqu’à la ligne de 45 de Tampa Bay, mais décident de se tourner vers le Punt. La défense des Eagles réussit à stopper les Bucs immédiatement, mais Jalen Reagor échappe le Punt et Tampa Bay transforme l’erreur en TD quelques jeux plus tard. Comme receveur ou comme Returner, Reagor est une grande déception pour les Eagles (surtout qu’ils l’ont sélectionné à la place de Justin Jefferson qui est sorti le choix suivant). Bien qu’au quatrième quart Philadelphie trouve un certain succès et fait ses seuls points, il est bien trop tard pour avoir un réel impact sur le match.

San Francisco 49ers (6) 23-17 Dallas Cowboys (3), 4:30 p.m.

Alors qu’on tente de remettre la rivalité 49ers-Cowboys des années 80-90, les deux équipes sont loin d’être aussi dominantes qu’à l’époque. Bien que Dallas possède la meilleure fiche, l’équipe n’a pratiquement eu aucun adversaire de taille, tandis que San Francisco a su vaincre des équipes plus fortes pour se glisser jusqu’ici. Avec la même énergie, les 9ers débutent la première demie avec des points à chaque possession (16) tandis que la défense limite les Cowboys à un seul TD. Au retour, Prescott est intercepté et San Francisco en profite pour ajouter 7 points 8 secondes plus tard grâce à une course de Deebo Samuel de 26 verges.

Toutefois, les 9ers ne perdent pas leur mauvaise habitude de se dégonfler lorsqu’ils prennent l’avance et donnent 10 points aux Cowboys aidés d’une interception de Garoppolo. San Francisco tentera d’écouler le temps le plus possible, la défense arrête les Cowboys sur un 4th Down, mais malgré tous leurs efforts doivent redonner le ballon à Dallas avec 32 secondes restantes, mais ceux-ci n’ont aucun Time Outs. 3 jeux plus tard, les Cowboys ont avancé de 39 verges et, avec 14 secondes restantes, Prescott décide de faire une course de 17 verges, glisse à la ligne de 24 de San Francisco, mais le temps file. L’arbitre devant placer le ballon avant chaque début de jeu, les Cowboys commettent l’erreur d’essayer de le faire eux-mêmes. Résultat ; le temps atteint les zéros et le match prend fin. Les partisans lancent des déchets sur le terrain, frustrés que leur équipe ne puisse pas obtenir leur 4e victoire de Playoffs en 25 ans. Les 49ers devront affronter les Packers et quelque chose me dit que la victoire ne sera pas aussi facile qu’en 2020…

Pittsburgh Steelers (7) 21-42 Kansas City Chiefs (2), 8:15 p.m.

Tout comme dans la NFC, le match entre la deuxième et la 7e équipe semble être gagné d’avance. Les Chiefs devront tout de même faire face à une défense assez féroce. Il faudra attendre 9 possessions avant de voir apparaître un point au tableau. Après une interception sur une passe déviée, la défense des Steelers frappe de nouveau avec un Fumble récupéré et retourné pour un TD. De voir Pittsburgh mener 7-0 au 2e quart n’était pas une chose très prévisible, mais c’est l’étincelle qui sera nécessaire pour allumer l’offense des Chiefs. On les voit donc répondre de 3 TD consécutifs, le troisième ne leur prenant que 39 secondes à moins d’une minute de la demie. Les Chiefs continuent sur leur lancée avec 3 autres Touchdowns au 3e quart, aidés d’un Fumble de Najee Harris (précisons aussi que les animateurs n’ont pas arrêté de souligner que la recrue n’avait jamais perdu le ballon de l’année). Big Ben réussit tout de même à faire deux passes payantes, mais manque de temps pour réussir sa troisième.

On s’imagine qu’il s’agit du dernier match de sa carrière et, bien qu’il se dirige vers le Hall of Fame, les Steelers vont devoir le remplacer à défaut de s’écrouler. Les Chiefs devront donc affronter les Bills la semaine prochaine ; un match digne de l’AFC Championship. Il ne serait pas étonnant de voir la gagnante se rendre au Super Bowl si elle performe au même niveau qu’elle vient de le faire.

Lundi, Jan. 17

Arizona Cardinals (5) 11-34 Los Angeles Rams (4), 8:15 p.m.

Pour leur troisième face à face, les deux équipes se présentent après avec perdu leur dernier match de saison régulière. Malheureusement pour Arizona, Deandre Hopkins ne s’est pas rétabli à temps. Sans surprise, l’offense des Cards est limitée ; avec une O-Line sous la moyenne face à une des meilleures D-Line de la ligue, le jeu au sol est stoppé par un mur de brique et Murray doit faire toute ses passes avec un défenseur à ses trousses. Les Rams, eux, profitent de Cam Akers pour faire des gains au sol, ainsi, Stafford ne surutilise pas son bras et aucune erreur n’est commise. La défense des Rams maintient les Cards à des possessions de 3 essais et un Punt. En fait, en 7 possessions, les Cards n’obtiendront que deux First Down de toute la première demie. Les Rams, eux, feront 21 points, aidés d’un Pick-6 de Kyler Murray qui voulait éviter de leur donner un Safety. Au retour, les Cards retrouvent leur rythme dynamique habituel, mais chaque point est effacé par la réponse des Rams. Los Angeles devra donc affronter Tampa Bay pour une deuxième fois cette année. Si ceux-ci arrivent avec la même agressivité défensive et l’efficacité offensive qu’ils ont démontrée ce soir, on aura droit à tout un match !

Les meilleures performances de la semaine

Quarterback : Josh Allen (BUF) 21/25 308 verges, 5 TD.
Running Back : Elijah Mitchell (SF) 27 courses, 96 verges, 1 TD.
Receveur : Travis Kelce (KC) 5 réceptions, 108 verges, 1 TD (plus une passe de TD).
Defense : Steelers 3 Sacks, 7 QB Hits, 1 Int, 1 Fumble (retourné pour un TD).

Meilleur match : Raiders Vs Bengals
L’Upset de la semaine : 49ers Vs Cowboys

Horaire des Playoffs

  • Bengals (4) Vs Titans (1) – Samedi 16h30
  • 49ers (6) Vs Packers (1) – Samedi 20h15
  • Rams (4) Vs Buccaneers (2) – Dimanche 15h00
  • Bills (3) Vs Chiefs (2) – Dimanche 18h30

Tout ce que vous devez savoir sur les éliminatoires NFL 2022

Écrit Par

Cliquez pour commenter
0 0 votes
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 5 074 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2022-23

Semaine de championnat de conférences dans la NCAA. Encore une fois cette semaine, nous aurons des duels de qualité ce Vendredi et Samedi. Voici...

Actualité 2022-23

La semaine de rivalité aura grandement affecté le Top 12 de notre comité. Avec des défaites d’Ohio State, LSU, Oregon et Clemson, les équipes...

Actualité 2022-23

C’est l’Action de Grâce aux USA, donc comme le veut la tradition, il y a énormément de match sur nos écrans. Je vous mets...

Actualité 2022-23

Il ne reste qu’une semaine dans la saison régulière du CFB avant les finales de conférences. Le comité nous offrira le classement final dans...

Actualité 2022-23

Lors du stream « Jour de Match » dimanche dernier, sur la chaîne de LeBlitzNFL sur Twitch, Tony s’est entretenu avec notre collaborateur NCAA @BW_Wallette. Nous...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2022-23

Semaine de championnat de conférences dans la NCAA. Encore une fois cette semaine, nous aurons des duels de qualité ce Vendredi et Samedi. Voici...

Actualité 2022-23

La NFL entame la semaine 13 avec des enjeux pour les séries éliminatoires qui commencent à prendre forme.

Actualité 2022-23

La semaine de rivalité aura grandement affecté le Top 12 de notre comité. Avec des défaites d’Ohio State, LSU, Oregon et Clemson, les équipes...

Actualité 2022-23

Trevor Lawrence fait le retour le plus impressionnant de sa carrière professionnelle, les Bears cherchent un QB qui n’est pas blessé et Mike White...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx