Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2019-20

Comprendre les Éliminatoires NFL

Je vais tenter de vous expliquer en quoi consiste ce qu’on appelle la « course aux playoffs » C’est une bonne période pour s’y intéresser puisqu’au moment où je publie cet article, la saison régulière de la NFL prendra fin dans 2 semaines. Bien comprendre les règles de qualification pour les éliminatoires vous permettra de comprendre pourquoi !!

L’accès au Super Bowl

Il y a deux manières pour une équipe NFL de se qualifier pour les playoffs (6 places en jeu dans chaque conférence, 12 au total), et elles ne donnent pas droit aux mêmes conditions de jeu :

  1. Première solution (la meilleure) : finir la saison régulière en tête de sa division. Dans chaque conférence, les deux meilleurs champions de division sont dispensés d’un tour de playoffs et ont donc droit à une semaine de repos (bye-week) à la place. Pour l’équipe qui finit la saison régulière avec le meilleur classement de sa conférence, c’est encore mieux puisqu’elle gagne en plus le droit de jouer tous ses matchs de playoffs à domicile.
  2. Deuxième solution : dans chaque conférence, les deux meilleurs « non-champions » de division décrochent également un billet pour les éliminatoires, en tant que « wild card ». Je dis meilleurs non-champions et non pas meilleurs deuxièmes, car, dans la course aux playoffs, les équipes qui ne remportent pas leur division sont en concurrence avec le reste de leur conférence et il arrive que les deux places en jeu soient remportées par des équipes de la même division. Par exemple, à la fin de la saison régulière 2007, les deux places de wild cards de la NFC ont été attribuées aux Giants et aux Redskins. C’est à dire que cette année-là, la division NFC Est a placé 3 équipes en playoffs : Dallas (champion de la division), New York et Washington (wild cards).

Comme je l’ai écrit dans les lignes suivantes, les équipes qualifiées pour les playoffs de chaque conférence sont classées en fonction de leur réussite durant la saison régulière, pour déterminer qui rencontrera qui, où et quand (puisque certaines équipes sautent le premier tour).

On voit donc que tout est affaire de classement et de tri entre les équipes à la fin de la saison régulière :

  • Classement à l’intérieur de chaque division, pour savoir qui en est le champion.
  • Classement entre les équipes non-championnes de chaque conférence, pour savoir qui remporte les places de wild card.
  • Classement entre les qualifiés pour les playoffs, pour déterminer le tableau de ce mini-tournoi annuel, dans chaque conférence. Je rappelle que dans ce classement, les champions de division sont d’office mieux placés que les wild cards (il faut voir ça comme une prime aux champions).

La question est donc de savoir comment ces classements sont réalisés et actualisés pendant la course aux playoffs.

Les règles de « tie-breaking »

Comme vous le savez sans doute déjà, l’unité de comparaison entre équipes NFL est le bilan Victoires-Défaites-Matchs nuls de chaque club. En fin de saison régulière, il arrive souvent que plusieurs équipes en concurrence directe aient le même bilan. C’est alors que rentrent en ligne de compte les « tie breakers » (bris d’égalité), c’est à dire les règles qui permettent de départager les équipes ex æquo. Elles sont nombreuses et ont pour but de couvrir tous les cas possibles d’égalité. Vous trouverez l’ensemble des règles officielles sur cette page de nfl.com

Sans détailler tous les tie-breakers (il y en a plus d’une douzaine), je vais citer ici les principales règles, ce qui vous permettra de comprendre comment s’est décidé qui va accéder aux éliminatoires 2019.

Principales règles pour départager les équipes d’une même division

Si plusieurs équipes de la même division ont le même bilan Victoires-Défaites-Matchs nuls, on regarde en priorité si l’une d’entre-elles a battu les autres dans des face-à-face directs. Si cela ne suffit pas à les départager, on prend en compte le pourcentage de victoire dans les matchs à l’intérieur de la division, puis le pourcentage de victoire dans les matchs contre des adversaires communs, puis le pourcentage de victoires contre des équipes de la même conférence. Si cela ne suffit toujours pas, les règles suivantes sont activées, jusqu’à arriver, dans le pire des cas (si aucun des 11 premiers tie-breakers ne fait la différence !) à un tirage au sort.

Quand on connait ces règles, on comprend mieux pourquoi les commentateurs mettent en avant le fait que telle ou telle équipe a un bon bilan à l’intérieur de sa division, car cela permet souvent de faire la différence par rapport à des adversaires directs.

Principales règles pour départager les équipes de divisions différentes

C’est cet aspect de la course aux playoffs qui est souvent le plus difficile et intéressant à suivre puisqu’il met en concurrence beaucoup plus d’équipes. Les tie-breakers entre deux équipes de divisions différentes font d’abord intervenir les résultats de face-à-faces directs (lorsqu’ils existent), le pourcentage de victoires à l’intérieur de la conférence, puis le pourcentage de victoires face à des adversaires communs (au moins 4 adversaires communs sont nécessaires pour que cette règle s’applique). Pour ne pas trop vous embrouiller, j’en resterai là et ne rentrerai pas dans les détails des autres règles mais sachez que lorsqu’il y a plus de deux équipes à égalité, les règles de tri se compliquent encore plus (par exemple, dans la comparaison, il faut commencer par ne garder que la meilleure équipe de chaque division).

Question classique : combien de matchs faut-il gagner pour se qualifier pour les playoffs?

Et bien… cela dépend. Pour déterminer quelles équipes sont toujours dans la course à un instant donné, on regarde souvent celles qui n’ont pas plus de 6 défaites. En effet, cela leur permet d’espérer finir la saison régulière avec un bilan de 10-6, ce qui suffit souvent pour se qualifier. Ceci dit, c’est une vue simplifiée et il y a régulièrement des contre-exemples. Par exemple, en 2008, les Chargers ont remporté l’AFC Ouest avec un bilan de 8 victoires et 8 défaites (à égalité avec les Broncos mais avec un meilleur bilan à l’intérieur de la division).

Inversement, la même année, les Patriots ne se sont pas qualifiés malgré une fiche de 11 victoires et 5 défaites (ils ont fini 2èmes de leur division et se sont fait passer devant par deux autres équipes de l’AFC mieux classées au final, par le jeu des tie-breakers). Lors de la saison 2016, les Texans de Houston se sont qualifiés comme champions de division avec seulement 9 victoires et les Raiders d’Oakland se sont qualifiés comme Wild card avec un dossier de 12 victoires.

Ce qu’on peut dire c’est qu’il est plus facile de se qualifier en remportant une division faible plutôt que de décrocher une place de wild card. Cela veut dire aussi qu’une équipe en tête d’une division faible qui se fait doubler par son poursuivant direct se retrouvera probablement hors course (car des équipes d’autres divisions seront sûrement mieux placées) – Prenons l’exemple des Cowboys et des Eagles cette saison 2019.

Des fins de saison souvent palpitantes

Si vous vous intéressez à la course aux playoffs vous verrez que, sauf pour les équipes qui dominent largement leur division, les scénarios de qualification deviennent de plus en plus complexes au fil des semaines et il arrive qu’une équipe ait « besoin » de la victoire d’une ou plusieurs équipes d’autres divisions pour se qualifier. N’oubliez pas que le calendrier de chaque équipe NFL est différent, ce qui renforce cet effet d’interdépendance. Parfois, l’attribution des places de wild cards se résout lors de la dernière semaine du championnat comme ce fut le cas en 2016. Enfin, même pour les meilleures équipes, il reste toujours l’enjeu de savoir qui sera le mieux classé et pourra bénéficier d’une bye-week ou de l’avantage du terrain.

via NFL.com

Sur ce, on se souhaite des matchs remplis d’émotions !!

Ce fut une saison excitante et bonne chance à mes Packers!

Bonne fin de saison et bons playoffs cher Fan !!! ?

Un grand merci de me lire et n’oubliez pas mes recettes du Tailgate le dimanche matin ainsi que mes autres articles! Et @tremtou sur Twitter 

Écrit Par

Diplomate toujours... Sociologue à temps partiel .... #Packers Fan! Passionnée de #NFL #courir est un mode de vie - collaboratrice de leblitznfl.com qui présente les recettes tailgate à chaque dimanche de la NFL.

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

C’était l’entrée en scène de la SEC cette semaine et on a été choyé avec des matchs de qualité tout au long de la...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Je discute de l’entrée en scène de la SEC ce week-end, les rivalités dans la NCAA ainsi qu’à surveiller à la semaine 4.

Actualité 2020-21

Retour sur les matchs de la semaine passée, réponse des auditeurs à notre question de la semaine : Vos rivalités préférées et tour d’horizon...

Actualité 2020-21

La semaine 4 dans la NCAA est synonyme avec le retour de la SEC. Beaucoup d’action sur nos téléviseurs, incluant 6 matchs annoncés sur TSN,...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

En 2014, les Patriots célébraient le 10e anniversaire de leur dernier Super Bowl, le 3e en 4 ans. Tom Brady prenait de l’âge et on commençait...

Actualité 2020-21

Les Titans du Tennessee ont eu trois joueurs et cinq membres du personnel testés positifs au COVID-19, a annoncé mardi la NFL, selon Tom...

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, je résume et analyse la dernière semaine dans la NFL et la NCAA. À noter que cette capsule a...

Actualité 2020-21

Le quart des Seahawks poursuit sa lancée fulgurante cette saison dans la NFL. Alors que nous attendons avec impatience la grande confrontation entre les...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x