Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2019-20

État des forces semaine 15 : les Ravens ne laissent aucun doute

Une autre semaine se termine avec une autre première position pour les Ravens dans l’État des forces. À ce stade-ci, le trône est fixé à Baltimore et devrait y rester jusqu’à la fin de l’année. C’est hors du Maryland que les débats font rage. Les Saints et les 49ers se battent encore pour la 2e place, les Chiefs recommencent à faire peur et les Pats laissent encore des doutes, probablement pour revenir hanter nos cauchemars une fois janvier arrivé. Voici le raisonnement de la semaine :

  • Impossible d’argumenter contre les Ravens au premier rang. Avec les Jets à leur domicile jeudi soir, ils avaient pratiquement une semaine de congé.
  • J’ai longuement réfléchi entre les 49ers et les Saints pour le 2e C’est une mauvaise défaite pour les 49ers contre les Falcons, mais les Saints se sont aussi fait surprendre par ces mêmes Falcons le mois dernier. Les 49ers ont battu les Saints en Nouvelle-Orléans la semaine dernière en plus, mais ils ont perdu 3 de leurs 6 derniers matchs. Et on ne peut passer sous silence le rouleau compresseur de Sean Payton et Drew Brees lundi soir. Ultimement, j’ai favorisé les Saints, car il s’agit de 2 équipes très proches, mais que les Saints sont en meilleure santé pour le moment. Les Seahawks dans tout ça? Je les crois plus vulnérables que ces 2 équipes.
  • Aucun mouvement du 5e au 10erang, mais les Chiefs sont plus près du top-4 qu’ils le sont des Packers. J’aimerais croire à la résurrection de leur défensive, mais il s’est joué du football défensif tellement mauvais à Kansas City dans les 2 dernières années que je reste sur mes gardes. Par contre leur offensive est de calibre du top-5, contrairement aux membres du top-10 qui les suivent.
  • Les Cowboys reviennent dans une position intéressante au 12e Depuis le début de la saison que je les surévalue parce que je vois en eux une équipe talentueuse et j’aimerais bien que le massacre des Rams ne soit pas qu’un feu de paille.
  • À moins de vouloir suivre le cirque à Cleveland, Phillip Rivers qui tente de lancer autant d’interceptions qu’il a d’enfants, ou les derniers mouvements du tank bowl, il y a très peu à se mettre sous la dent entre le 20e et le 32e Les Bengals ont la dernière place, mais ils sont plusieurs à la mériter.

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine dernière

1 (1). Ravens (12-2)
Lamar Jackson a battu le record de Michael Vick pour le nombre de verges au sol dans une saison pour un quart-arrière. La comparaison s’arrête là. Avec 2 matchs de moins, Jackson a lancé 13 passes de touché de plus, 7 interceptions de moins, marqué 5 touchés au sol de plus et échappé 2 ballons de moins. La spectaculaire saison 2006 de Vick a mené les Falcons à une fiche de 7-9 et Vick n’a eu aucun vote pour le joueur par excellence. Jackson? Les Ravens ont une fiche de 12-2 et le trophée du MVP sera sien le 1er février.

2 (3). Saints (11-3)
Les Saints ont marqué des points à leurs 6 premières séquences à l’attaque. Les Colts ont dégagé 5 fois, en plus d’être arrêtés en 4e essai. Les 2 équipes jouaient dans une ligue différente alors que Drew Brees complétait 29 de ses 30 passes pour un pourcentage de 96,7%. C’est un autre record pour la légende et un lundi soir parfait pour les Saints.

3 (2). 49ers (11-3)
Les 49ers tombent dans le piège des Falcons après plusieurs matchs émotifs. C’est une défaite qui fait très mal pour les Niners, qui devront vraisemblablement battre les Rams et les Seahawks lors des 2 prochaines semaines afin d’avoir l’avantage à domicile en séries. Ils auraient gagné à pouvoir reposer quelques joueurs en fin de saison.

4 (4). Seahawks (11-3)
Les Seahawks gagnent et reprennent le contrôle de la conférence, mais sont une fois de plus incapables de dominer un match jusqu’à la fin. Dix de leurs 11 victoires l’ont été par une seule possession. Oui, ça montre qu’ils peuvent gagner des matchs serrés. Ça montre aussi qu’ils sont vulnérables chaque semaine.

5 (5). Chiefs (10-4)
Les Chiefs sont sur une belle séquence… défensive? Ils ont effectivement permis le moins de points par match depuis la 11e semaine de jeu et ont le 2e meilleur différentiel de points sur cette séquence. Les Broncos ont causé quelques surprises cette saison, alors les limiter à 3 points était idéal.

6 (7). Packers (11-3)
Victoire clé pour les Packers, qui n’ont même pas besoin de vaincre les Vikings la semaine prochaine pour garder le sommet de la division. Juste besoin d’un gain contre les horribles Lions lors du dernier dimanche. Aaron Rodgers n’a pas lancé d’interceptions lors des 2 derniers mois.

7 (6). Patriots (11-3)
Les Pats sortent de leur match avec les Bengals avec les mêmes inquiétudes qu’avant, malgré l’écart de 21 points en leur faveur. En attaque, ils ont présenté les mêmes statistiques que l’équipe classée au dernier rang. À une exception : ils n’ont pas commis de revirements, alors que leur défensive en provoquait 5.

8 (8). Vikings (10-4)
Il y a longtemps qu’on avait vu la défensive des Vikings à ce point dominante. Contre les généreux Chargers, elle a provoqué 7 revirements, un sommet cette saison. Un apport plus que bienvenu alors que Dalvin Cook a quitté le match sur blessure.

9 (9). Bills (10-4)
Un autre effort défensif inspiré des Bills, qui partagent le premier rang de la NFL avec les Pats pour le nombre de matchs où ils ont accordé 20 points ou moins. Après avoir attendu 18 ans dans les années 2000 avant de participer aux séries, les Bills y sont de retour pour la 2e fois en 3 ans.

10 (10). Texans (9-5)
Les bons Texans se sont présentés dimanche et leur victoire aurait pu être encore plus impressionnante, n’eût été 2 interceptions dans la zone payante. Ils sont seuls au premier rang de la division et se sauveraient beaucoup de stress s’ils confirmaient la semaine prochaine contre les Bucs.

11 (12). Titans (8-6)
Deux « si seulement » de la saison des Titans reviendront les hanter s’ils ratent les séries. Si seulement ils avaient changé de quart plus tôt. On peut présumer qu’ils auraient gagné 1 ou 2 matchs de plus. Et si seulement ils avaient figuré leur problème de botteur. Au total, ils ont manqué 56% de leurs bottés (soit 22% de plus que la 2e pire équipe cette saison!), dont un autre dimanche dans une défaite par 3 points (oui, oui, il a été bloqué, mais Ryan Succop est 1 en 6 cette année).

12 (15). Cowboys (7-7)
Les Cowboys ont profité d’une avance tôt dans le match pour écraser les Rams avec leur jeu au sol. Leurs 263 verges par la course sont leur plus haut total en 2 ans et les Cowboys montrent que leur potentiel est sans aucun doute plus élevé que leur fiche.

13 (13). Steelers (8-6)
L’histoire de Duck Hodges était belle, mais la réalité est qu’il n’a jamais été particulièrement bon. Face à une défensive de premier plan, le canard a été déplumé pour 4 interceptions, dont 3 en 2e demie, et les Steelers perdent contre une meilleure version de leur équipe. Et malgré tout, ils ont encore le contrôle de la dernière position pour les séries dans l’AFC.

14 (11). Rams (8-6)
Todd Gurley n’a toujours pas match de 100 verges cette saison, et contre les Cowboys, ça a tout pris pour qu’il ait un match de 10 verges. Tout le momentum acquis avec la victoire contre les Seahawks est évaporé et maintenant ils doivent aller gagner à San Francisco contre une équipe affamée samedi prochain.

15 (14). Bears (7-7)
Perdre contre les Packers est toujours décevant, mais même avec une victoire, les Bears étaient éliminés des séries. Le réveil de l’équipe s’est fait trop tard et les questions sur Mitch Trubisky seront permanentes à Chicago jusqu’en septembre prochain.

16 (17). Eagles (7-7)
Un côté de moi est impressionné par la résilience qu’ont démontrée les Eagles récemment pour aller chercher des victoires dans des situations critiques. L’autre côté me rappelle que ces 2 derniers gains étaient contre les Giants et les Redskins, qui combinent 6 victoires en 2019. Je ne vois simplement pas une équipe de séries en ces Eagles.

17 (19). Buccaneers (7-7)
Avec 38 points au tableau, les Bucs ont marqué le plus de points dans leur histoire et il reste 2 matchs au calendrier. Dommage qu’ils soient déjà éliminés des séries. Jameis Winston prouve une fois de plus qu’il est le quart-arrière le plus flamboyant de la NFL.

18 (23). Falcons (5-9)
Les Falcons continuent d’accumuler les surprises malgré une saison décevante avec des victoires contre les Eagles, Saints et 49ers. À San Francisco, ils ont montré du caractère en revenant de 2 possessions de retard pour marquer des touchés à leurs 2 dernières séquences à l’attaque. Ne leur parlez surtout pas de positionnement au repêchage, ils ont 4 victoires à leurs 6 derniers matchs.

19 (20). Broncos (5-9)
Les Broncos n’avaient aucune solution pour les Chiefs, permettant des séquences d’au moins 53 verges lors des 5 premières possessions de Kansas City. Le pointage est resté serré, car ils les ont forcés à des placements au lieu de touchés, mais les Broncos n’ont jamais été dans le match.

20 (21). Colts (6-8)
Difficile de regarder cette humiliation contre les Saints et ne pas conclure que Jacoby Brissett a beaucoup régressé depuis son retour de blessure. Brissett n’est pas le seul à blâmer, mais son manque de précision a empêché les Colts de soutenir des séquences tôt dans le match, lorsqu’ils en avaient le plus besoin.

21 (18). Chargers (5-9)
Chasse le naturel et il revient au galop. Les Chargers enchaînent une victoire dominante avec une défaite par 29 points où ils commettent 7 péchés capitaux : 3 interceptions et 4 ballons échappés. Leur différentiel de revirements (-16) est seulement égalé par les Bengals.

22 (16). Browns (6-8)
Baker Mayfield a connu un autre match difficile, cette fois-ci contre l’une des pires défensives de la NFL. Son interception en début de match était sa 3e à l’intérieur de la ligne de 10 cette saison, plus que quiconque dans la ligue, et son pourcentage de passes complétées dans cette zone n’est battu que par Andy Dalton en termes d’insuccès.

23 (22). Raiders (6-8)
Pour leur dernier match à Oakland, les Raiders ont laissé aux partisans un souvenir qui leur rappellera les 16 dernières années de l’équipe. Ils gaspillent une avance de 16-3 contre la pire équipe du dernier mois en ne marquant aucun point en 2e demie. En attendant Las Vegas, on espère que ce qui se passe à Oakland restera à Oakland.

24 (24). Panthers (5-9)
Kyle Allen avait évité les interceptions à ses 4 premiers départs, mais depuis, c’est un buffet tout inclus. Allen a lancé 15 interceptions lors des 8 derniers matchs, le pire rendement de la ligue durant cette séquence. Tu sais que c’est grave quand tu lances plus d’interceptions que Jameis Winston.

25 (25). Jets (5-9)
À voir les succès de Ryan Tannehill loin d’Adam Gase, je commencerais à m’inquiéter pour le développement de Sam Darnold à New York. D’autant plus qu’au niveau statistique, les progrès par rapport à son année recrue sont minimes. Et qu’il lance encore d’horribles interceptions comme celle juste avant la demie contre les Ravens.

26 (26). Cardinals (4-9-1)
Au grand malheur des propriétaires de David Johnson, Kenyan Drake y va d’un sombrero contre les Browns. Drake devient le premier joueur à marquer 4 touchés au sol pour les Cards depuis qu’ils ont déménagé en Arizona et les Cards brisent leur série de 6 défaites.

27 (29). Redskins (3-11)
Dwayne Haskins connaît le meilleur match de sa carrière, Terry McLaurin donne des cauchemars aux Eagles et les Redskins perdent. On ne demandait pas mieux à Washington. Les Redskins jouent leur meilleur football de l’année en ce mois de décembre.

28 (27). Lions (3-10-1)
David Blough, Wes Hills, Ty Johnson. Les Lions sont simplement « irregardables » en cette fin de saison, à moins qu’ils affrontent une équipe avec des joueurs dans vos pools. Ils ont perdu 7 matchs et la défensive de leur entraîneur-chef défensif est maintenant avant-dernière pour les verges accordées par match.

29 (30). Jaguars (5-9)
Tout indiquait une autre humiliation pour les Jaguars, qui avaient perdu leurs 5 derniers matchs par une moyenne de 24 points. Heureusement, les Raiders étaient dans une situation similaire et les Jags ont marqué leurs 2 seuls touchés à leurs 2 dernières possessions du match pour voler le gain à Oakland.

30 (32). Giants (3-11)
Eli Manning n’a pas dit son dernier mot! Malgré 3 interceptions, il ramène sa fiche en carrière à ,500 dans le plus haut pointage des Giants cette saison. Encore mieux, même avec 3 victoires, les Giants détiennent toujours le 2e rang au repêchage.

31 (28). Dolphins (3-11)
Les Dolphins reprennent leur tanking juste à temps. Ils gardent le 4e rang, mais ramènent les Giants à 3 victoires à l’aube d’un Giants-Redskins et d’un Dolphins-Bengals. Il faudrait être masochiste pour regarder l’un de ces matchs.

32 (31). Bengals (1-13)
Le chiffre magique est 1. Une seule petite défaite sépare maintenant les Bengals de Joe Burrow. Avec les Dolphins et les Browns au calendrier, rien n’est garanti, mais tout indique que cette franchise dysfonctionnelle donnera enfin un peu d’espoir à ses partisans.

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

2 Commentaires
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] État des forces semaine 15 : les Ravens ne laissent aucun doute […]

[…] Texans et Bills. J’en avais parlé il y a 2 semaines, mais je me ravise. Voici pourquoi : les Texans ont la meilleure attaque, les Bills la meilleure […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 417 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Il ne reste que deux semaines avant la fin de la saison 2020 de football universitaire, qui s’ouvrira en décembre avec un programme complet...

Actualité 2020-21

Une semaine de plus dans les livres et une semaine où les Buckeyes et les Ducks s’éloignent des séries. Dion et Fafouin ne sont...

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

Actualité 2020-21

Aucun upset majeur dans notre Top 10 maison cette semaine. Voici à quoi ressemble l’exercice de la semaine 13 (le chiffre entre parenthèse est...

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, on parle des congédiements à Détroit et à Jacksonville ainsi que les 2 matchs à surveiller cette semaine.

Actualité 2020-21

Il devait y avoir un match de « football du jeudi soir », mais il n’y en a pas eu. Les Ravens et les Cowboys ont...

Actualité 2020-21

Le portrait des éliminatoires de la NFL se précise, même si le calendrier continue d’être affecté par la pandémie de COVID-19.

Actualité 2020-21

Il ne reste que deux semaines avant la fin de la saison 2020 de football universitaire, qui s’ouvrira en décembre avec un programme complet...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

2
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x