Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

Résumé 2015 : Titans du Tennessee

Nous profitons de la saison morte pour vous présenter le résumé de la saison 2015 de chacune des équipes de la NFL. On débute avec les Titans et vos commentaires sont les bienvenus…

Titans du Tennessee

Fiche : 3-13

Statut : Éliminé des séries

Résumé de la saison

titansbannerbsi-1Lors des 2 dernières saisons, les Titans ont remporté leur premier match de manière décisive, donnant aux partisans de faux espoirs. Faux espoirs parce que la fiche combinée des Titans dans les autres matchs est de 3-27. On n’était en droit de s’attendre à un peu mieux de cette équipe 2015, mais le manque de talent en général, les blessures à Marcus Mariota ainsi qu’un avantage du terrain inexistant ont tous été des facteurs qui ont couté 2 ou 3 victoires à l’équipe. Les Titans ont également bousillé 4 avances au quatrième quart cette saison, ce qui démontre qu’ils ont mieux joué que ce que leur fiche raconte. Enfin, ce sera sûrement pour le mieux, alors qu’ils auront le premier choix du prochain repêchage.

Suite à cette victoire inaugurale où ils avaient dominé les Buccaneers par la marque de 42-14, les Titans ont perdu leurs 6 matchs suivants. Cette série de défaites aura créé le premier congédiement d’entraîneur de l’année, alors que Ken Whisenhunt se fit montrer la porte après n’avoir emporté que 3 des 23 rencontres qu’il a dirigées avec les Titans. L’assistant-entraîneur Mike Mularkey prit sa relève, et les Titans remportèrent 2 de leurs 5 matchs suivants, dont une première victoire à domicile en plus d’un an. Avec un peu de chance, ils auraient dû remporter 2 autres de ces matchs, alors qu’ils jouaient du bien meilleur football. Cette belle séquence fut toutefois un feu de paille, et les Titans terminèrent la saison sur une séquence de 4 défaites. À noter qu’ils ont d’énormes difficultés à l’emporter à la maison, n’ayant remporté que 5 de leurs 24 dernières parties à domicile.

Malgré le faible nombre de victoires, on peut dire que la version 2015 des Titans fut meilleure que la précédente. La différence dans cette année est surtout au poste de quart-arrière. Deuxième choix du dernier encan, on avait bien hâte de voir comment Marcus Mariota allait se débrouiller face aux défensives de la NFL. Il fit une entrée fracassante lors du premier match, complétant 4 passes de touché, et ratant seulement 2 passes. Dès ce moment, on savait que Mariota avait les qualités pour jouer dans cette ligue. Sa saison fut ponctuée de hauts et de bas, et l’on retiendra surtout cette belle remontée en Nouvelle-Orléans, lui qui avait exploité la piètre tertiaire des Saints. En fait, dans les 3 victoires de l’équipe, son ratio touché/interception fut excellent : 11-1. C’est dans les autres matchs que ça s’est compliqué, alors qu’il ne compléta que 8 passes de touché dans les 9 défaites où il était le partant. De plus, il a manqué 4 parties en raison de blessures diverses, étant incapable de rester en santé. Bref, son année recrue aura démontré des signes encourageants, mais il fut assez mal entouré. Les nombreux problèmes des Titans cette saison se trouvèrent à un autre niveau.

Commençons par le jeu au sol. Y avait-il un pire groupe de porteurs de ballon dans toute la ligue? En regardant les statistiques, on se rend compte qu’ils ont fini à égalité au seizième rang pour la moyenne de verge par course, et au 25e rang pour la moyenne de verge par match. Par contre, si on enlève les statistiques au sol de Mariota au sol, on les retrouverait au 31e et au 32e rang respectivement dans ces catégories. D’ailleurs, Mariota est le seul joueur de l’équipe à avoir franchi le plateau des 100 verges au sol cette saison, ce qui en dit beaucoup. Dans tout le groupe, c’est sûrement Bishop Sankey qui fut le plus décevant. Premier porteur de ballon repêché en 2014, Sankey n’a pas franchi le seuil des 80 verges au sol une seule fois dans sa carrière. C’est Antonio Andrews qui a agi comme partant le plus souvent (10 fois), maintenant une décevante moyenne de 3,6 verges par course. Enfin, on aurait aimé en voir plus de David Cobb, mais la recrue fut blessée pour la majorité de la saison.

Certaines équipes réussissent tout de même à avoir du succès sans la menace du jeu au sol (on a qu’à penser aux Patriots). Ce ne fut pas le cas pour les Titans. Mariota est encore jeune, et son groupe de receveur de passes, qui n’est pas si mauvais, était soit blessé (Kendall Wright), soit trop jeune (Dorial Green-Beckham). Le seul joueur à l’offensive qui s’est vraiment démarqué match après match fut l’ailier rapproché Delanie Walker, qui a connu la saison de sa vie, atteignant le plateau de 1000 verges pour la première fois de sa carrière. Walker fut toutefois bien seul dans sa catégorie, alors que le deuxième receveur avec le plus de verges fut Green-Beckham, récoltant des gains de 549 verges.

Mais plus encore, la ligne à l’attaque des Titans fut désastreuse. Elle a fini la saison au dernier rang pour les sacs du quart alloués, en plus d’offrir peu d’espace pour les porteurs de ballon. Avoir une ligne offensive de qualité est primordial pour un jeune quart-arrière qui se bâtit une confiance, c’est pourquoi les rumeurs veulent que les Titans repêchent le bloqueur de Ole Miss Laremy Tunsil, malgré les insuccès des joueurs repêchés en première ronde à cette position lors des dernières années. Ironiquement, l’un des seuls bons choix fut Taylor Lewan, qui est le seul joueur de ligne des Titans ayant connu une bonne saison. On peut donc penser qu’ils seront enclins à améliorer la position.

Les statistiques par possession à l’attaque des Titans (selon Football Outsiders) en disent long sur leurs difficultés à faire avancer le ballon cette année. Ils ont fini 31e pour le nombre de verges et de jeux en moyenne par possession, 30e pour le nombre revirement par possession, et 29e pour le nombre de points par possession. En fait, leur meilleure statistique se trouve dans la moyenne de positionnement sur le terrain, ce qui en dit long sur l’état de leur offensive.

Il y a peu à dire sur la défensive des Titans. Il est clair que l’ajout du légendaire Dick Lebeau dans le personnel d’entraineur les a rendus plus combatifs, mais au fond, il manque clairement de joueurs d’impact. Toutefois, s’il y a un aspect sur lequel ils pourront bâtir, c’est la pression sur les quarts adverses. Ils ont terminé au 12e rang de la ligue avec 39 sacs du quart.

Joueur par excellence : Jurrell Casey

Titans Buccaneers FootballLe joueur de ligne défensive Jurrell Casey est certainement l’un des joueurs les moins appréciés de cette ligue. J’ai d’ailleurs longuement hésité entre Casey et Delanie Walker. Walker a certainement connu une excellente campagne, lui qui commence vraiment à s’établir dans les meilleurs à sa position. Cependant, j’aurais l’impression de faire la même erreur que bien des experts en négligeant Casey.

Les Titans n’étant pas une très bonne équipe, on a peu la chance de voir des matchs des Titans télévisés. Et c’est vraiment quand on regarde jouer Casey qu’on se rend compte comment il peut être dominant. Généralement, les ailiers défensifs d’une défensive 3-4 vont jouer un rôle plus effacé, à l’exception de s’appeler J.J. Watt, au profit des secondeurs extérieurs. Le fait qu’ils ont à se défaire d’un ou deux blocs sur chaque jeu contrairement à un ailier défensif d’une défensive 4-3 vient réduire considérablement leur pourcentage de sacs. Cependant, Casey applique une pression constante, dont les 7 sacs ne font pas honneur. En plus, il est excellent contre le jeu au sol, ce qui fait de lui le meilleur joueur défensif de son équipe par quelques longueurs.

Regard sur 2016

Beaucoup de travail reste à faire au Tennessee, mais on peut affirmer, du moins sur le terrain, que l’équipe s’en va dans la bonne direction. Il y a, d’une part, un quart-arrière d’avenir en Marcus Mariota, qui a montré quelques aperçus du joueur qu’il pourrait devenir. Avec une saison dans le corps, on est en droit de s’attendre à une belle progression l’an prochain.

Les Titans ont peut-être trouvé leur receveur du futur également, en Dorial Green-Beckham. Celui-ci, qui fut le choix de deuxième ronde des Titans au dernier repêchage, était reconnu comme étant très talentueux, mais dont l’aspect mental du sport semblait plus compliqué. Certains experts pensent qu’il aurait fait parti du top -10, n’eût été ses frasques en dehors du terrain. Bien que ses statistiques 2015 furent assez modestes, il a démontré à quelques reprises l’habileté de faire des attrapés contestés, ainsi que de faire de longs jeux. Les deuxièmes saisons sont souvent très révélatrices pour les receveurs de passes (on a qu’à penser à DeAndre Hopkins ou Allen Robinson), et un entre-saison complet à pouvoir travailler avec Mariota laisse entrevoir une belle chimie entre les 2.

Ailleurs, les besoins sont nombreux. Ils auront énormément de travail pour devenir une équipe de séries l’an prochain. Les besoins principaux se situent un peu partout sur la ligne offensive, sur la tertiaire ainsi que chez les porteurs de ballon. Ce seront presque toutes des positions qui seront adressées au repêchage, mais également dans le marché des agents libres. Ils ont beaucoup d’espace sur la masse salariale, ce qui leur permettra certainement de surpayer certains joueurs pour les amener au Tennessee.

Enfin si la continuité semble être le mot de l’heure dans la NFL présentement, on aurait aimé que les Titans aillent chercher un entraîneur avec un meilleur CV que Mularkey. J’avais parlé précédemment de l’horrible fiche de 3-20 de Whisenhunt avec les Titans. Eh bien Mularkey, qui en est à sa troisième chance à la barre d’une équipe, à une fiche de 18-39 en carrière! Bref, quelque chose me dit qu’on en sera au même point l’an prochain.

Pour tous les résumés 2015 des équipes, cliquez l’image ci-dessous…

Bye-Bye-2015

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

La 3e semaine d’action est maintenant derrière nous dans la NCAA et on est maintenant à quelques jours du retour de la SEC. Avant...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Je n’ai jamais rien vu de comparable à la situation des blessures dans la NFL pendant la deuxième semaine, et je regarde la NFL...

Actualité 2020-21

Nous sommes en 2030, la deuxième semaine de jeu vient de se terminer et le quadruple champion du Super Bowl et nouveau président des...

Actualité 2020-21

Ce fut un dimanche brutal dans toute la NFL. Plusieurs vedettes de la NFL se sont blessés et on se demande si c’est la...

Actualité 2020-21

La 3e semaine d’action est maintenant derrière nous dans la NCAA et on est maintenant à quelques jours du retour de la SEC. Avant...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x