Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

NCAA : Les surprises de la 8e semaine

USC a surpris Utah

Oh non! Félix n’a pas le droit de chômer cette semaine. Vous serez comblé par mon classement hebdomadaire. Parmi les affrontements au menu ce samedi dernier, j’avais en tête 2 à 3 potentiels d’upsets qui se sont finalement concrétisés. J’en suis ravi. Ces surprises auront bouleversé le top 25 qui a subi plusieurs changements.

 1. Tout le monde s’y attendait!

#3 Utah (6-1) 24 – 42 USC (4-3)

Excepté pour les experts du réseau ESPN qui les classait 1ers au pays, tout le monde savait que les Utes étaient surestimés. On ne pouvait pas croire que ce club allait se qualifier en série. Mais oui, certains diront qu’ils avaient humilié les pauvres Ducks, mais ce gain ne représentait finalement pas un exploit quand on connaît la suite d’Oregon. Du côté des Trojans, ils combinaient une piètre fiche de 3-3 alors que plusieurs comme moi les considéraient comme des prétendants au titre du PAC-12. Ah les p’tits maudits! Toutefois, le récent changement d’entraîneur-chef pouvait remonter l’esprit de l’équipe.

Les Utes ne semblent pas impressionnés par l’énorme foule de Los Angeles et mènent 14-7 après un quart. USC réplique grâce à une course d’une verge sur un 4e essai. Cela a pour effet de motiver la troupe californienne. Celle-ci inscrit 14 points de suite pour dominer à la mi-temps 28-17. L’équipe poursuit leur lancée puis concrétise une longue série à l’attaque de 9 minutes. Cody Kessler entre dans la zone des buts sur un autre 4e essai payant. 35-17. À mes yeux, c’était beau, mais je n’étais pas encore rassasié. Et bien, j’en ai eu plus! L’excellent receveur JuJu Smith-Schuster capte une passe de 25 verges et c’est 42-17. Hum, le retour semble hors de portée pour la 3e équipe au pays. Le club dirigé par Kyle Whittingham parvient à inscrire un majeur suite à un jeu explosif de 66 verges de Britain Covey pour son 2e touché du match, mais c’était trop peu trop tard.

La principale cause de la défaite des Utes se résulte en grande partie de leur quart-arrière Travis Wilson qui a donné plus de 4 cadeaux à la défensive adverse, dont trois au linebacker de première année Cameron Smith.

Sans surprise, les Utes glissent à la 13e position du classement.

2. Georgia Tech se prend pour Auburn

#9 Florida State (6-1) 16 – 22 Georgia Tech (3-5)

À la 4e semaine de la saison, Duke avait éclipsé Georgia Tech de la map. Depuis, rien n’allait pour les Yellow Jackets. Pourtant, j’avais laissé un grain d’espoir pour les partisans de cette université : << Dommage, je les voyais causer des maux de tête à Florida State et Clemson. On ne sait jamais… J’aurais peut-être à écrire un article sur eux comme des trouble-fêtes! >> Mon souhait a été exaucé!

Au premier quart, la situation demeure tranquille avec un pointage de 3-3. Au suivant, Justin Thomas le flamboyant quart-arrière de Georgia avec son taux de passes complété de 44 % au cours de la présente saison lance une interception. L’intercepteur Lamarcus Brutus s’arrête à la ligne de 2. Avec un dénommé Dalvin Cook comme porteur de ballon, ce n’est qu’une formalité. 10-3 FSU. Un botté de 3 points suit peu de temps après et les Seminoles mènent 13-3. Je remets bien en doute le bras de Justin Thomas, mais je n’enlève rien à ses jambes. En effet, celui-ci court 60 verges et ce ne sera jamais rattrapé. Après deux, c’est 16 à 10 en faveur de FSU. Les Yellow Jackets égalisent le pointage 16-16 grâce à deux placements dont un avec 54 secondes à jouer. Les choses se compliquent drôlement par la suite.

Qui a bien pu oublier la célèbre fin de match entre Auburn et Alabama en 2013? Pas Jimbo Fisher en tout cas. Avec 6 secondes au cadran, l’entraîneur envoie son botteur Roberto Aguayo pour une tentative de placement de 56 verges. Le botteur de 3e année se trouve dans une classe à part avec une fiche de 4/5 en carrière pour les placements de 50 verges et plus. Vous devinez sans doute la suite… Le botté est rabattu. Lance Austin récupère la balle à sa ligne de 22. Le coach Paul Johnson avait pourtant demandé à ses joueurs de déposer le genou au sol si cela se produisait. Il désirait jouer la sécurité et aller en sûr-temps. Toutefois, son joueur avait d’autres intentions en tête. Peut-être qu’il avait beaucoup de devoirs ou désirait simplement jouer au PS4? Peu importe, Austin évite un à un tous les adversaires devant lui et franchit les 78 verges nécessaires pour la victoire. Fin de match de fou!

Les Seminoles subissent uniquement une 2e défaite en 3 ans. Une incroyable fiche de 35-2. Malheureusement, ils glissent 17e. Ils pourront se reprendre à #3 Clemson et à #11 Florida.

3. Mes plus sincères sympathies aux fans de Texas A&M

#15 Texas A & M (5-2) 3 – 23 #24 Ole Miss (6-2)

Après une écrasante défaite à domicile contre Nick Saban et Alabama, le moral des Aggies semble à son plus bas. Même avec 4 revirements, Ole Miss a carrément dominé son rival en accordant trois petits points. Le quart de Texas Kyle Allen a été horrible en complétant 12 de ses 34 passes pour 88 verges. Un ratio de 35 % et un QBR de 8.2. On a tous déjà vu mieux.

Ole Miss remonte peu à peu le classement en revenant 19e, mais les Aggies n’y sont plus. Mes plus sincères sympathies aux fans de Texas A&M

4. Un double match avec ça?

Auburn (4-3) 46 – 54 Arkansas (3-4) 4OT

Afin de ne pas vous endormir et d’éviter de rédiger un roman, car tout comme Lance Austin, j’ai moi aussi des devoirs. On se transporte en fin de 4e quart OK? Auburn parvient à provoquer la prolongation avec un placement de 41 verges avec 4 secondes au compteur. Le pointage se résume à 24-24. Voici un court résumé :

1re période d’overtime : les deux clubs marquent un touché. 31-31

2e période d’overtime : les deux clubs remarquent un touché. 38-38

3e période d’overtime : les deux clubs reremarquent un touché et réussissent la conversion de 2 points. 46-46.

4e période d’overtime : Arkansas rereremarque un touché et réussit la reconversion de 2 points. Auburn échoue à rereremarquer un touché.

Et dire qu’Auburn était classé 6e en début de campagne. Tsss!

5. Le petit nouveau souhaite lui aussi jouer comme les grands

#20 California (5-2) 24 – 40 UCLA (5-2)

Rien de surprenant à mes yeux, mais ça mérite la 5e place de mon palmarès. En historique, UCLA a toujours eu le meilleur de son proche rival. Ce match n’a pas fait exception. Après avoir subi deux défaites crève-cœur contre Arizona State et #15 Stanford, les Bruins se doit d’effectuer un retour en force. Ils ont bien exécuté les choses en pulvérisant les Bears 40 à 16 en 3e période.

La recrue Josh Rosen a illustré tout son potentiel dans cette victoire avec 399 verges aériennes, 3 passes de touché tout en maintenant un excellent taux de 74,3 % de réussite par la passe. Un QBR de 86,7, ça fait différent de ceux de Justin Thomas et Kyle Allen non? Il a notamment battu le record d’école pour avoir complété 34 passes dans un match.

Ce gain permet à UCLA de revenir dans le classement des 25 meilleures équipes universitaires des États-Unis.

Coureur. Étudiant en intervention sportive à ULaval. Assistant-entraîneur de cross-country au Cégep de La Pocatière. Écrit à #LeBlitzNFL Officiel niv.1 à la FQA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 63 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2023-24

Tout se résume à ceci. Après plus de trois longs mois de matchs, la saison 2023 de football universitaire entre dans sa phase d’après-saison,...

Actualité 2023-24

Le programme complet des Bowls du football universitaire pour la saison 2023 comprend 43 matchs répartis sur trois semaines en décembre et janvier. L’action...

Actualité 2023-24

Le classement final du College Football Playoff pour les quatre équipes en demi-finale a été révélé dimanche. Michigan affrontera Alabama et Washington croisera le...

Actualité 2023-24

Notre ami @BW_Wallette du ⁠Podcast Triple Option⁠ nous présente son bilan de mi-saison dans la NCAA football ainsi que ses prédictions de fin de...

Actualité 2023-24

Wallette est venu nous présenter les joueurs et les équipes à surveiller pour la prochaine saison dans la NCAA football. On parle également du...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2024-25

Nous vous présentons nos prédictions de la prochaine saison NFL avant tout le monde, les champions de division, les champions de conférence et le...

Actualité 2024-25

Enfin, le calendrier NFL 2024 est dévoilé… On vous présente les faits saillants ainsi que le Top 10 des matchs à surveiller. – Bon...

Actualité 2024-25

À peine le calendrier dévoilé, via ce site, j’y vais avec mes premières prédictions. À noter que cet exercice se fait pas mal à...

Actualité 2024-25

La NFL a publié mercredi soir le calendrier complet de la saison régulière 2024.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.