Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2021-22

Faits Saillants NFL 2021 – Semaine 18 et meilleures performances de l’année

Les combats pour les dernières places des Playoffs sont sanglants, de nombreuses équipes déjà qualifiées perdent leur dernier match, 4 des 10 premiers choix du prochain Draft iront à une des deux équipes de New York et la saison régulière se termine avec un des matchs les plus intenses de l’année. Voici les faits saillants de la dernière semaine régulière de la NFL.

Samedi, 8 Jan.

Kansas City Chiefs (12-5) 28-24 Denver Broncos (7-10), 4:30 p.m.

Avec une possibilité de s’emparer de la première place de l’AFC si les Titans perdent cette semaine, les Chiefs ne pouvaient pas tomber sur un meilleur adversaire. Il faut savoir que depuis le départ de Peyton Manning en 2015, les Chiefs n’ont jamais perdu contre les Broncos (12 victoires). Toutefois, Denver joue avec une agressivité qui surprend et va prendre les devants 10-14 à la demie, puis 20-21 au début du 4e quart. Alors qu’ils parviennent à traverser le terrain jusqu’à la ligne de 9 verges des Chiefs, Melvin Gordon perd le contrôle du ballon, Nick Bolton (la recrue des Chiefs) le récupère et se sauve sur 91 verges pour donner aux Chiefs leur première avance du match. Mahomes vient tenter le deux points et le réussit d’une course. Les Broncos retraversent le terrain, mais se contentent d’un Field Goal malgré les hurlements de déceptions des fans. Ceux-ci se doutaient que les Chiefs n’allaient pas leur redonner le ballon et s’emparer du match après avoir traversé le terrain et écoulé le temps restant.

Dallas Cowboys (12-5) 51-26 Philadelphia Eagles (9-8), 8:15 p.m.

Les Cowboys terminent l’année avec une autre grosse victoire. Les Eagles n’ayant rien à gagner de ce match, les Playoffs leur étant déjà assurés, décideront de ne pas faire jouer une bonne partie de leurs joueurs clés. Dak Prescott est pratiquement parfait, ce qui fait en sorte que le Punter de l’équipe ne sera utilisé qu’une seule fois. Les Cowboys terminent leur saison avec une fiche de 6-0 face à ses adversaires de division. Les Eagles devront jouer le meilleur match de leur saison s’ils veulent avoir une chance de survivre au premier tour des Playoffs

Dimanche, 9 Jan

Chicago Bears (6-11) 17-31 Minnesota Vikings (8-9), 1 p.m.

N’ayant rien à perdre, les deux équipes recherchaient la victoire que pour le plaisir de battre son ennemi de division. La défense de Minnesota s’est montrée capable de limiter les points en forçant 4 arrêts sur 4th Down et une paire d’interceptions. L’offense anémique à la première demie s’est réveillée à la deuxième et a produit 21 points. Malgré tout, il ne serait pas surprenant de voir Mike Zimmer perdre son poste d’entraîneur-chef dans les jours à venir. Celui qui réussissait à avoir une saison gagnante aux deux ans à raté son coup cette année.

Washington Football Team (7-10) 22-7 New York Giants (4-13), 1 p.m.

Outre les Field Goals de Washington qui ont lancé et terminé la première demie, celle-ci n’avait rien d’autre d’intéressant. Jake Fromm s’est essayé chez les Giants comme QB, mais le résultat était bien peu impressionnant (15 passes pour 103 verges 1 Pick-6, une interception pour clore le match et un Fumble). En bonne position pour reconstruire leur équipe, les Giants devront penser à ce qu’ils feront à des positions clés comme le poste de QB.

Indianapolis Colts (9-8) 11-26 Jacksonville Jaguars (3-14), 1 p.m.

Depuis trop longtemps, les Colts ont une incapacité à battre les Jaguars à Jacksonville. Même l’an dernier, où ils ont terminé avec une fiche de 1-15, ce sont les Colts que les Jags avaient battus. Cette semaine, Indianapolis n’avait besoin que d’égaliser ou gagner pour s’assurer d’une place dans les Playoffs. Malheureusement, la tradition l’emportera et les Colts seront simplement incapables de réussir quoi que ce soit. Trevor Lawrence termine sa première saison avec une de ses meilleures performances de l’année et sera content de savoir qu’en plus d’avoir brisé les rêves de ses adversaires, son équipe aura droit au premier choix du Draft de 2022. L’aide est en chemin (en espérant qu’ils n’engagent pas Bill O’Brien comme prochain coach).

Green Bay Packers (13-4) 30-37 Detroit Lions (3-13-1), 1 p.m.

On dira ce que l’on voudra, Jared Goff a tout de même montré qu’il pouvait être bon avec une équipe aussi faible que les Lions. Bien sûr, cette défaite des Packers n’est pas très surprenante ; après avoir commencé le match, Aaron Rodgers est retourné sur le banc avec plusieurs joueurs clés pour éviter des blessures lors d’un match insignifiant. La performance de Jordan Love est toutefois assez dérangeante ; celui-ci est censé être le futur de Green Bay, mais il ne semble pas être aussi talentueux que les autres quarts de sa cuvée (Burrow, Tua, Herbert, Hurts).

Cincinnati Bengals (10-7) 16-21 Cleveland Browns (8-9), 1 p.m.

Ne vous fiez pas au résultat, il s’agit d’un match sans aucune importance où ni Joe Burrow, ni Baker Mayfield n’ont joué. Il est assez étrange de remarquer que Mayfield a commencé l’année avec un très grand nombre de joueurs étoiles et qu’il la termine avec les pires statistiques de sa carrière ; 6 victoires, à peine 3000 verges, 17 TD et 13 Int. Avec une seule année restante à son contrat de recrue, les Browns devront réfléchir à la situation. Les Bengals se dirigent dans les Playoffs pour la première fois depuis 2015 et pourraient y remporter leur première victoire depuis 1991.

Tennessee Titans (12-5) 28-25 Houston Texans (4-13), 1 p.m.

Les Titans avaient besoin d’une victoire pour s’assurer de la première place de l’AFC, et donc, une semaine de congé pour les Playoffs. Face aux Texans, il s’agit d’un jeu d’enfant, surtout lorsqu’on mène 21-0 à la demie. Toutefois, Houston ne s’est pas avoué vaincu et a réussi une remontée de 25 points. Les Titans ont toujours gardé l’avance, puis le ballon, pour empêcher les Texans de l’emporter. Au grand plaisir de Tennessee, Derrick Henry devrait faire son grand retour lors de leur premier match. Ayant dû combattre de nombreuses blessures tout au long de l’année, la semaine de repos fera un grand bien aux joueurs.

Pittsburgh Steelers (9-7-1) 16-13 OT Baltimore Ravens (8-9), 1 p.m.

Bien que peu probables, les chances des deux équipes de faire les Playoffs étaient toujours existantes, mais dépendaient de nombreux scénarios. Toutefois, les Ravens vivaient une série de 6 défaites avec l’absence de Lamar Jackson et les Steelers qui n’ont battu qu’une seule équipe avec une fiche gagnante de la saison. Bref les deux équipes ne possèdent pas nécessairement le meilleur profil pour se rendre dans les séries. Le match est long, rempli d’erreur et se termine à égalité en temps régulier. Les Ravens n’arriveront à rien ni en offense ni en défense alors que les Steelers traverseront le terrain par de gros gains sur des 3e et 4e essais. À la surprise générale, Pittsburgh volera la place d’une des deux équipes de l’AFC West qui doivent s’affronter ce soir.

New York Jets (4-13) 10-27 Buffalo Bills (11-6), 4:25 p.m.

Les Bills n’ont qu’à gagner leur match pour remporter leur division. Ils commencent par TD, puis un Field Goal, mais échouent sur un 4th Down, puis doivent se contenter de faire des Punts jusqu’à la demie où ils réussissent un autre 3 points. Heureusement, pour eux, les Jets n’arrivent pas à grand-chose et ils s’assurent de la victoire au 4e quart avec une paire de TD. Les Bills ont donc remporté l’AFC East les deux ans suivant le départ de Brady. Devin Singletary trouve un certain succès autant au sol que dans les airs et sera une pièce importante à surveiller.

Carolina Panthers (5-12) 17-41 Tampa Bay Buccaneers (13-4), 4:25 p.m.

Les Panthers ont eu un match représentant bien leur saison : Un Touchdown, deux échecs sur 4th Down et des Punts, FG et TD, puis une série d’erreurs ; Fumble, Interception, 2 arrêts sur 4th Down (Débuter la saison 3-0, devenir 3-4, revenir 5-5, perdre le reste des matchs). Les Bucs ont joué le match uniquement pour s’assurer de jouer contre les Eagles. Ayant déjà été favorisé par le 29e horaire le plus facile en saison régulière, Tampa Bay voit la chance lui sourire une fois de plus.

New England Patriots (10-7) 24-33 Miami Dolphins (9-8), 4:25 p.m.

Les matchs maudits continuent avec les Pats qui ont toujours de la difficulté à Miami. Encore une fois, les Dolphins créent un écart grâce à une interception de Mac Jones retournée pour un TD et mènent 7-17 à la demie. Les Patriots reviennent en force et réduisent l’écart à 3 points, mais les Dolphins écoulent tout le temps et leur redonne le ballon avec une seule seconde à jouer. Les Pats tenteront leur propre Miami Miracle, mais celui-ci se transforme en Miami Disaster : Mac Jones donne le ballon à Jacoby Meyer qui tente une passe latérale qui est captée par un joueur des Dolphins qui le retourne pour un TD.

Seattle Seahawks (7-10) 38-30 Arizona Cardinals (11-6), 4:25 p.m.

Les Cardinals avaient une belle possibilité de s’emparer de leur division, mais n’étant pas certain de l’issue du match des 49ers et des Rams, ont joué avec différents niveaux d’énergie étant déjà assurés de la 5e place dans les Playoffs. Il faut aussi dire que les Seahawks ont la fâcheuse habitude d’être assez coriaces lorsqu’ils viennent jouer à Arizona tout comme les Cards le sont à Seattle. Or, sans le Punt complètement raté, les Cards se sont montrés capables de transformer des débuts difficiles et possessions qui rapportent des points. Le fait de ne pas se risquer sur des 4th Down a aussi pesé sur l’issue du match. Pete Caroll est un des coachs à surveiller puisqu’il marche sur une ligne très mince. Vient-il de faire son dernier match après 11 ans à Seattle ?

New Orleans Saints (9-8) 30-20 Atlanta Falcons (7-10), 4:25 p.m.

Les Saints avaient la tâche la plus facile cette semaine: en battant les Falcons, ils prenaient la place des 49ers si ceux-ci perdaient contre les Rams (ce qui était la situation la plus probable). Sans trop se forcer, l’offense prend une avance de 24 points aidés par une interception et un Fumble. Le match se termine au début du 4e Quart lorsque les Falcons perdent le ballon une fois de plus. Même si ceux-ci vont faire un dernier Touchdown, il était déjà impossible pour eux de remporter le match. Il faut aussi dire que les Saints ont perdu Taysom Hill durant le match, son état étant incertain, faire les Playoffs avec Trevor Siemian n’est certainement pas le scénario idéal…

San Francisco 49ers (10-7) 27-24 OT Los Angeles Rams (12-5), 4:25 p.m.

Les Rams avaient tout pour gagner : l’avantage de jouer chez eux, une meilleure équipe, une avance de 17 points et même une interception de Garoppolo. Au retour de la demie, les 49ers se sont transformés en une autre équipe et égalisent Los Angeles. Après un échange d’interceptions, les Rams retrouvent un certain succès et ajoutent 7 points. Avec moins de 2 minutes, les 49ers réussissent à stopper les Rams, récupérer le ballon et en 61 secondes, traversent le terrain et égalisent pour l’Overtime. San Francisco gagne le Coin Toss et, après une longue possession, doit se contenter d’un Field Goal. À leur tour, les Rams avancent tranquillement, tentent un gros jeu et le ballon se retrouve dans les mains de leur adversaire. Les 49ers réussissent donc à se glisser in extremis dans les Playoffs au grand désespoir des Saints.

Los Angeles Chargers (9-8) 32-35 OT Las Vegas Raiders (10-7), 8:20 p.m.

Avec le déroulement de la journée, ce match allait malheureusement coûter les Playoffs à l’une de ces deux équipes. Las Vegas débute avec une avance de 0-10 avec des possessions rapides et efficaces, mais Los Angeles les rattrapent 14-10 avec tout en prenant la majorité du 2e quart. Les Raiders trouveront tout de même le tour de prendre les devants avec un TD en 1 minute 15. La deuxième demie fait mal aux Chargers, ceux-ci ratent un botté, se font arrêter sur un 4th & 1 à leur propre ligne de 18, Herbert se fait intercepter et les Raiders prennent une avance de 14-29. Mais les Chargers n’ont pas dit leur dernier mot : après une belle avancée, ils réussissent à convertir un 4th & 21 en un TD et réussissent le 2 points pour réduire l’écart à 7 points. Sur la dernière possession du match, les Chargers réussissent à convertir des 4th Down ou sont sauvés par des pénalités. 21 essais plus tard, les Chargers réussissent à égaliser lors du dernier jeu du match pour forcer l’Overtime. À ce moment, les équipes pourraient bien décider de mettre fin au match, de se qualifier toutes les deux pour les Playoffs et ils le mériteraient !
L’Overtime débute et les Raiders traversent le terrain rapidement, mais sont arrêtés juste devant la zone payante et réussissent le Field Goal. Digne d’un film, les Chargers font de même après avoir converti d’autres 4th Down assez surprenants et bien vite, on se retrouve à 2 minutes de la fin du match. Les Raiders semblaient laisser couler le temps pour envoyer les deux équipes dans les séries, mais les Chargers demanderont un Time Out qui enflammera Las Vegas qui répondra d’une course et du Field Goal gagnant qui les éliminera.

Les meilleures performances de la semaine

Quarterback : Dak Prescott (DAL) 21/27 295 verges, 5 TD.
Running Back : Rashaad Penny (SEA) 23 courses, 190 verges, 1 TD.
Wide Receiver : Cedrick Wilson (PHI) 5 receptions, 119 verges, 2 TD.
Defense : Miami 2 Sacks, 3 QB Hits, 2 Fumble, 1 Interception, 2 TD (Pick-6, Scoop & Score).

Meilleur match : 49ers Vs Rams et Raiders Vs Chargers
L’Upset de la semaine : Jaguars Vs Colts et Raiders Vs Chargers

Horaire des Playoffs

  • Raiders Vs Bengals – Samedi 16h30
  • Patriots Vs Bills – Samedi 20h15
  • Eagles Vs Buccaneers – Dimanche 13h00
  • 49ers Vs Cowboys – Dimanche 16h30
  • Steelers Vs Chiefs – Dimanche 20h15
  • Rams Vs Cardinals – Lundi 20h15

En bonus : Les performances de l’année

Vous ayant donné chaque semaine les joueurs qui avaient le mieux joué, voici le podium de chaque position en plus des équipes ayant été cités le plus souvent dans les matchs de la semaine.

Meilleures performances de l’année par un Quarterback

  1. Patrick Mahomes (KC) Week 10 Vs LV : 35/50, 406 verges, 5 TD.
  2. Justin Herbert (LAC) Week 5 Vs CLE: 26/43 398 verges 4 TD + 1 TD au sol.
  3. Josh Allen (BUF) Week 3 Vs WAS: 32/43, 358 verges, 4 TD + 1 TD au sol.

Le Quarterback ayant été cité le plus souvent : Aaron Rodgers (3 fois)

Meilleures performances de l’année par un Running Back

  1. Jonathan Taylor (IND) Week 11 Vs TB: 32 courses, 185 verges, 4 TD et 1 TD aérien.
  2. Derrick Henry (TEN) Week 2 Vs SEA: 35 courses, 182 verges, 3 TD.
  3. Dalvin Cook (MIN) Week 14 Vs PIT: 27 courses, 205 verges, 2 TD.

Le Running Back ayant été cité le plus souvent : Derrick Henry et Jonathan Taylor (3 fois)

Meilleures performances de l’année par un Receveur

  1. Ja’Marr Chase (CIN) Week 17 Vs KC: 11 réceptions, 266 verges, 3 TD.
  2. Tyreek Hill (KC) Week 4 Vs PHI: 11 réceptions, 186 verges, 3 TD.
  3. Travis Kelce (KC) Week 15 Vs LAC: 10 réceptions, 191 verges, 2 TD.

Le Wide Receiver ayant été cité le plus souvent : Tyreek Hill et Ja’Marr Chase (2 fois)

Meilleures performances de l’année du côté de la Défense

  1. Chiefs (Week 14 Vs LV): 4 Sacks, 11 QB Hits, 1 Int, 4 Fumbles (un retourné pour un TD).
  2. Bills(Week 4 Vs HOU): 3 Sacks, 3 QB. Hits, 4 Interceptions, 1 Fumble, aucun point accordé.
  3. Arizona (Week 3 Vs JAX): 3 Sacks, 6 QB Hits, 2 Int (1 TD), 3 Fumbles.

L’équipe dont la défense a été citée le plus souvent : Buffalo Bills (3 fois)

  • Équipe ayant le plus souvent joué le Meilleur match de la semaine : Packers (5 fois)
  • Équipe ayant le plus souvent subi l’Upset de la semaine : Ravens (contre Raiders, Bengals et Miami).
  • Équipe ayant le plus souvent donné d’Upset de la semaine : Raiders (contre Ravens, Cowboys et Chargers)

Écrit Par

Cliquez pour commenter
0 0 votes
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 5 027 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2022-23

Je termine ici ma saison 2022 de notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2022-23

Je termine ici ma saison 2022 de notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui...

Actualité 2022-23

Laurent Duvernay-Tardif met sa carrière dans la NFL en attente – encore une fois.

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx