Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2021-22

Faits Saillants NFL 2021 – Semaine 5

Les Seahawks perdent leur meilleur atout, les Chargers ont décroché le jackpot avec Herbert et on mise le tout pour le tout sur des Kickers qui déçoivent. À Las Vegas, les jeux sont faits et rien ne va plus ! Voici les faits saillants de la semaine 5 dans la NFL.

Jeudi, Oct. 7

Los Angeles Rams 26-17 Seattle Seahawks, 8:20 p.m.

Un affrontement des plus intéressant ; après s’être fait battre par les Cards pour la première place de la division, voilà que les Rams pourraient se retrouver à la troisième s’ils échouent face aux Seahawks. La première demie est axée sur la défense des deux équipes qui causent des Interceptions, des Punts et un arrêt sur 4th Down. Se terminant sur un botté raté de Seattle, les deux équipes quittent le terrain avec un score de 7-3 favorisant les Seahawks. Au début du 3e Quart, les Rams se réveillent et dominent partout ; ils feront 2 TD et forceront les Hawks à des Punt après 3 essais à chacune de leur possession. Mais voilà que Russell Wilson se heurte la main sur Aaron Donald et que son doigt semble disloqué. Malgré un tour dans la tente médicale, celui-ci ne reviendra pas sur le terrain ; on fait plutôt sortir Geno Smith des boules à mites. À la surprise générale, Smith lance des passes d’une vingtaine de verges et réussit à rapprocher l’écart à 23-17 avec 2 minutes 49 au match. La défense des Seahawks réussit à contenir les Rams et forcer un Punt alors que celle-ci ne faisait que tout laisser passer depuis le retour de la demie. Smith a donc une opportunité en or de faire gagner son équipe et d’impressionner la ligue. Sa première passe va en direction de Tyler Lockett, mais celui-ci trébuche. Le ballon va donc joindre le joueur des Rams qui était désormais le seul receveur possible. La partie continue pour quelques jeux, mais elle termine réellement lors de l’interception. Pour couronner le tout, Russell Wilson qui était à son 149e match consécutif (6e dans l’histoire de la ligue), devra manquer les 6 prochaines semaines en raison de sa blessure.

Dimanche, Oct. 10

New York Jets 20-27 Atlanta Falcons, 9:30 a.m.

Alors que les Britanniques sont habitués de voir les Jaguars leur rendre visite (au point où il s’agit presque de l’équipe locale), voilà que la ligue leur envoie deux équipes toutes aussi médiocre. Ne vous fiez pas au score, la partie aurait dû se terminer à la demie alors que les Falcons écrasaient les Jets depuis déjà trop longtemps. Malgré la belle remontée du 4e Quart, il n’y avait aucune possibilité que New York l’emporte. Kyle Pitts a réussi son premier TD dans la NFL et a obtenu plus de 100 verges. De son côté, Zach Wilson se fera intercepter une fois de plus sans faire de TD. Rappelons qu’il a été le deuxième joueur sélectionné de tout le draft. Pourrait-il montrer pourquoi ?

Philadelphia Eagles 21-18 Carolina Panthers, 1 p.m.

Un match dans lequel les Panthers semblaient avoir le dessus du début à la fin, se font arracher la victoire en un instant après des erreurs couteuses. Les Eagles prennent les devants grâce à un Punt bloqué qui leur donne une excellente position de départ. Ayant plus de 2 minutes pour égaliser avec un Field Goal ou tenter de l’emporter, la magie de Sam Darnold s’évapore complètement et lance sa troisième interception du match ; celle-ci est impardonnable. Même si la défense a fait un excellent travail, elle ne pourra que s’améliorer avec l’acquisition de Stephon Gilmore.

Green Bay Packers 25-22 OT Cincinnati Bengals, 1 p.m.

Les Bengals avaient enfin leur moment de gloire ; s’ils battent les Packers, ils seront considérés comme un véritable danger. Le match était serré, mais les Packers gardaient toujours une certaine avance. Au 4e Quart, les Bengals égalisent avec un TD et une conversion de 2 points. S’en suit alors le moment le plus absurde que j’ai pu voir. Après une grosse course de 58 verges, les Packers se tournent vers un Field Goal ; Crosby le rate. Cincinnati se dépêche, trouve une bonne position, tente le Field Goal gagnant ; le rate à leur tour. Avec 21 secondes, Rodgers fait une passe de 20 verges, son Kicker s’installe ; un deuxième raté ! On va donc en Overtime où Burrow se fait intercepter à son premier essai. En bonne position, les Packers décident de botter sur un 3d & 15 ; Crosby le rate encore ! Les Bengals réussissent à traverser le terrain et doivent tenter un Field Goal aussi. McPherson botte, saute de joie et célèbre, mais le botté est RATÉ ! Pour couronner le tout, les Packers gagnent 15 verges sur un 3rd & 16 et donnent une énième chance à Crosby. Surprise générale ; il réussit son botté ! Les Bengals peuvent repartir la tête haute, car la victoire aurait pu aller des deux côtés, mais j’aurais préféré une nulle avec un autre botté raté de Crosby !

New England Patriots 25-22 Houston Texans, 1 p.m.

À la surprise générale, les Texans se dirigeaient vers une deuxième victoire ; prenant les devants 22-9 au 3e Quart. Avec ou sans Brady, les Pats ont la réputation de faire regretter ceux qui crient victoire trop vite. C’est donc à coup de 3 points et un TD qu’ils remonteront l’écart et que la défense ne laissera pas Houston faire un seul point de plus. Chapeau à Anthony Auclair qui fera le premier TD du match et de sa carrière à la fois. Terminons en soulignant que Cameron Johnston, le Punter des Texans, a lui aussi fait une première : un Punt de 0 verges ayant botté le ballon directement sur le casque de son coéquipier.

Tennessee Titans 37-19 Jacksonville Jaguars, 1 p.m.

Après une défaite douloureuse face aux Jets, les Titans avaient besoin de se défouler. Heureusement pour eux, les Jaguars étaient leur adversaire de la semaine. Pour Jacksonville, on a davantage parlé des actions du coach dans un bar que des quatre dernières performances de l’équipe ; ça en dit long ! On aurait pu arrêter le match dès la demie ; les Titans ayant fait 24 points, les Jags n’arriveront pas en faire 20 de tout le match.

Detroit Lions 17-19 Minnesota Vikings, 1 p.m.

Les Vikings ont sur papier une excellente équipe (même les statistiques sont excellentes), mais cela ne parait pas toujours sur le pointage. Plus souvent qu’autrement, même si on se rend dans la End Zone ou dans les environs, on doit se contenter d’un Field Goal. C’est le cas encore aujourd’hui, mais aux Lions ce n’est pas trop grave. On trouve le tour de créer un écart de 6-16 au 4e Quart. La réjouissance est de courte durée puisqu’on enchaîne un botté raté (donnant une bonne position aux Lions pour en réussir un) et un Fumble (que les Lions transformeront en TD par la suite). Voilà donc que les mauves tirent de l’arrière 17-16 avec 37 secondes restantes au match. S’inspirant de leur pire ennemi Aaron Rodgers, les Vikings gagneront rapidement 40 verges en deux passes et le Kicker Greg Joseph réussira son troisième Field Goal de la journée pour donner la victoire à son équipe. Sans les erreurs de leurs adversaires, les Lions n’arrivent véritablement à rien. Dire qu’ils avaient passé à un cheveu de battre les Ravens quelques semaines plus tôt…

Denver Broncos 19-27 Pittsburgh Steelers, 1 p.m.

Malgré les 3 défaites consécutives et la blessure de Juju, les Steelers sont heureux ; ils affrontent les Broncos. Big Ben trouve son rythme : avec 35 courses, il n’a besoin que de compléter 15 passes (pour ne pas trop user son bras et faire d’erreur) pour l’emporter. Le retour de Bridgewater parait, mais malgré tout ses efforts, il se fait intercepter sur un 4th & Goal à 17 secondes de la fin ; l’Overtime était si près ! Bien que la perte de Smith-Schuster n’a pas semblé être un si grand problème pour ce match, elle risque de se faire sentir tout le reste de l’année ; sa blessure à l’épaule ne lui permettra pas de jouer un autre match cette saison.

Miami Dolphins 17-45 Tampa Bay Buccaneers, 1 p.m.

Ce que de nombreux fans attendaient : un grand retour de la rivalité Dolphins-Brady. Ce qu’ils ont eu : un Back-up QB qui fait toutes ses passes à son Running Back, une offense qui ne fait même pas 10 courses et une défense qui laisse tout passer. À 45-17 les Bucs se sont tannés et ont envoyé Brian Hoyer pour faire écouler les 8 dernières minutes du match. Avec les 6e et 7e Cornerbacks le mieux payés de la ligue, est-ce normal que Mike Evans et Antonio Browns réussissent à faire plus de 100 verges et 2 TD chacun ? Je ne crois pas !

New Orleans Saints 33-22 Washington Football Team, 1 p.m.

Les Saints ont de nombreuses blessures au sein de l’équipe et leur départ n’est pas celui qu’ils espéraient. Malgré tout, Jameis Winston trouve le tour d’être efficace malgré quelques erreurs. Encore aujourd’hui, il réussit un Hail Mary de 49 verges et distribue 3 autre TD. Le retour de Michael Thomas devrait être très intéressant une fois sa suspension terminée. Chez Washington, c’est très dommage puisque l’on aurait dû remporter ce match. Les occasions se sont multipliées où on lance à un mauvais receveur, on attend trop longtemps, on communique mal, bref, on se contente de Field Goal dans la End Zone ou se fait arrêter sur un 4th Down. Après l’année dernière qui était impressionnante, la défense continue de décevoir avec un maigre 2 Sacks aujourd’hui.

Cleveland Browns 42-47 Los Angeles Chargers, 4:05 p.m.

Après une performance endormante face aux Vikings, les Browns ont sorti le grand spectacle cette semaine. Face aux Chargers qui sont à la poursuite de l’AFC West (qu’ils n’ont pas remporté depuis 2009), la tâche sera ardue. Les Browns prennent les devants 20-13 à la demie, puis 27-13 au 3e Quart. Déjà que le match était très bon, le 4e Quart l’a transformé en une bataille épique où les Touchdowns ne cessent de pleuvoir. Des bombes de 42 et 71 verges et quelques courses vont faire monter le pointage de plus de 40 points. Les Chargers, tirant de l’arrière d’un point, stoppent les Browns, forcent un Punt et font un Touchdown en 31 secondes. Baker Mayfield manque de temps, force les grandes passes incomplètes et perd son troisième match en carrière de plus de 40 points ; un malheureux record dans la ligue.

Chicago Bears 20-9 Las Vegas Raiders, 4:05 p.m.

Après trois belles victoires qui nous ont fait voir tout le potentiel des Raiders, ceux-ci semblent avoir épuisé toute leur énergie et leur explosivité. Depuis deux semaines, l’offense est fade, voir inexistante. Depuis que Justin Fields est le partant, Damien Wiliams et le Rookie Khalil Herbert deviennent les Running Backs principaux (une combinaison de 139 verges au sol). Fields n’a donc pas à forcer les choses et peut s’appuyer sur sa défense pour stopper les Raiders. Les prochains adversaires de Las Vegas sont les Broncos, Eagles, Giants et Chiefs. S’ils ne sont pas 6-2 face à Kansas City, leurs chances de faire les Playoffs sont en danger ! Pour couronner le tout, les Raiders perdront leur coach à 100 millions après que d’anciens e-mails disgracieux refassent surface.

San Francisco 49ers 10-17 Arizona Cardinals, 4:25 p.m.

Trey Lance à son premier départ, mais il doit faire face à un adversaire de taille. Les possessions sont longues et on tente le tout pour le tout pratiquement à chaque fois. Les défenses seront mises à l’épreuve et c’est celle d’Arizona qui brillera le plus : 4 arrêts sur 4th Down et une interception. Un 3e Quart que de Punts aurait pu être couteux pour les Cards, mais ceux-ci creusent l’écart au 4e et demeurent la seule équipe avec 5 victoires. Pour les 49ers, ce n’est que partie remise ; les deux équipes recroiseront le fer dans 4 semaines.

New York Giants 20-44 Dallas Cowboys, 4:25 p.m.

Après un début difficile (Interception et Fumble) qui donne un certain espoir à leur adversaire, les Cowboys démarrent la machine et ne feront qu’un Punt de tout le match. À un certain point, les Giants ont égalisé 10-10, mais leurs chances de gagner ont disparu aussitôt ; Saquon Barkley s’est blessé à la cheville, Daniel Jones a subi une commotion et Kenny Goladay se blesse au genou. Avec ces trois mauvaises nouvelles, ajoutons le fait que Mike Glennon est le Back-up et qu’il enchaîne les interceptions et les échecs sur 4th Down et on comprend mieux la victoire de Dallas.

Buffalo Bills 38-20 Kansas City Chiefs, 8:20 p.m.

Les Chiefs ont la mauvaise habitude de commencer tranquillement pour revenir en force à la fin, mais cette année, ils semblent avoir plus de difficulté à récupérer la victoire. Sans surprise, ils commencent donc très doucement, laissant une opportunité au Bills de prendre une avance. Ceux-ci ayant bien étudié les Ravens et les Chargers, on reconnaît certains jeux ayant fonctionné contre la défense des Chiefs être utilisé de nouveau. On se retrouve donc avec un score de 24-13 à la demie et, en raison d’orages électriques, celle-ci durera plus d’une heure. Au retour, les deux équipes ne sont pas au sommet de leur forme. Après une série de Punts, voilà que les Chiefs s’écrasent avec une paire d’interceptions et un Fumble pour couronner le tout. Il s’agit donc du 14e match où les Bills gagnent alors qu’ils mènent à la demie.

Lundi, Oct. 11

Indianapolis Colts 25-31 Baltimore Ravens, 8:15 p.m.

Alors que bien des gens pouvaient avoir des réserves sur cet affrontement du lundi soir, les Colts ont voulu prouver qu’ils méritaient leur place. Ils domineront les trois premiers quarts 22-3 (aidé par un Fumble de Jackson presque retourné pour un TD). L’offense se réveille et la connexion Jackson-Andrews est payante. Rodrigo Blankenship, le Kicker des Colts ayant déjà manqué un Extra-Point, se fera bloquer un botté par le géant Calais Cambpell donnant une opportunité aux Ravens d’égaliser ; chose qu’il fera grâce à une conversion de 2 points. Blankenship ratera le Field Goal gagnant et le Monday Night Football ira en Overtime pour la 5e semaine consécutive. Les Ravens ne laisseront aucune chance aux Colts et iront faire un Touchdown. Wentz peuttout de même repartir la tête haute ; 25/35    pour 402 verges et 2 TD, le tout face à une des meilleures défenses de la ligue.

Les meilleures performances de la semaine

Quarterback : Justin Herbert (LAC) 26/43 398 verges 4 TD (et un au sol).
Running Back : Derrick Henry (TEN) 29 courses, 130 verges, 3 TD.
Wide Receiver : Davante Adams (GB) 11 réceptions, 206 verges, 1 TD.
Defense : Bills 2 Sacks, 8 QB Hits, 2 Int (1 Pick-6), 2 Fumbles.

Meilleur match : Browns Vs Chargers ET Packers Vs Bengals
L’Upset de la semaine : Bears Vs Raiders

Matchs à surveiller pour la semaine prochaine

  • Chargers Vs Ravens, Dimanche 13h00
  • Chiefs Vs Washington, Dimanche 13h00
  • Cardinals Vs Browns, Dimanche 16h05
  • Steelers Vs Seahawks, Dimanche 20h20
  • Bills Vs Titans, Lundi 20h15

Écrit Par

Cliquez pour commenter
0 0 votes
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 806 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2021-22

Cette semaine, on a eu droit à deux gros upsets dans le Top 10, mais le début d’année est tellement et ridiculement bon, qu’on...

Actualité 2021-22

Cette semaine, pour des raisons personnelles, je suis dans l’incapacité de vous faire un horaire détaillé. On se reprendre dans une semaine, avec une...

Actualité 2021-22

Beaucoup d’équipes du Top 10 étaient en congé cette semaine. Le classement aura donc aucun changement majeur. Ceci dit, avec les défaites qu’on a...

Actualité 2021-22

La mi-saison est maintenant derrière nous dans le football collégial américain et on entame le dernier droit. Pas autant d’action que dans les dernières...

Actualité 2021-22

Déjà la semaine 7 dans la NCAA. Sur papier, la qualité des duels n’a rien de captivante. Mais c’est souvent les Samedis avec peu...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2021-22

Les Bengals montrent qu’ils doivent être pris au sérieux, la débandade des Chiefs se poursuit, Goff et Stafford croisent le fer et les Seahawks...

Actualité 2021-22

Cette semaine, on a eu droit à deux gros upsets dans le Top 10, mais le début d’année est tellement et ridiculement bon, qu’on...

Actualité 2021-22

Nous sommes EN DIRECT les lundis soirs de 19h00 à 20h30 HE. Je serai avec des collaborateurs de LeBlitzNFL.com et de la communauté francophone...

Actualité 2021-22

Pour les 15 dernières années, les partisans des Saints pouvaient dormir sur leurs deux oreilles en sachant que leur franchise était entre de bonnes mains....

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x