Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2021-22

Le Classement des Espoirs QB 2021 – Les 5 Étoiles

J’ai commencé à publier mes classements en 2013. Pour m’amuser, mais aussi parce que chaque année, je constatais l’existence d’excellents joueurs oubliés par le système pour de mauvaises raisons (par exemple Russell Wilson en 2012, qui était tout ce qu’on pouvait demander à un quart-arrière mais qui avait glissé en 3e ronde uniquement parce qu’il était considéré trop petit pour la position) et j’ai alors eu l’idée de publier mes classements.

Non pas parce que je pensais détenir la vérité, mais parce que j’avais envie de partager un point de vue original et différent avec les autres fans de football. De fil en aiguille, j’en suis venu à correspondre avec Tony Guzzo, qui m’a suggéré d’écrire pour LeBlitzNFL.com – C’est comme ça que tout a commencé.

À l’époque, les classements en vue du repêchage étaient rares. J’étais probablement le seul à le faire de façon aussi détaillée en français. J’ai tout de suite adoré l’exercice.

Puis les classements ont commencé à proliférer sur le net. Aujourd’hui, il y a beaucoup d’excellents analystes du repêchage et sachez que j’ai autant de plaisir à lire vos excellents classements que vous en aurez, je l’espère, à lire le mien, que vous soyez d’accord ou non avec mes choix.

Le repêchage n’est pas une science exacte et personne ne détient la vérité. Nous échangeons des informations et des opinions pour le plaisir et de façon à être prêt le jour du repêchage.

Je commencerai mes classements de cette année par la position de quart-arrière. Comme d’habitude, ce sera le plus détaillé.

Il est entendu que la position de quart-arrière est la plus importante au football. Le quart représente la pièce maîtresse d’une équipe. Sans un quart au moins adéquat, aucune équipe ne peut être fonctionnelle. C’est pourquoi il convient de leur conférer un classement séparé

La position de quart est également la plus difficile à évaluer parce que l’aspect mental (la prise de décision, l’intelligence, le leadership, la capacité à bien performer sous la pression, etc), y jouent un grand rôle. Se limiter aux qualités physiques (la puissance du bras, les qualités athlétiques, etc) est une erreur à mon humble avis. D’ou la complexité de bien évaluer un quart-arrière.

Depuis quelques années, plusieurs personnes remettent en question l’opportunité de repêcher un quart tôt principalement à cause des nombreuses erreurs commises. À l’encontre de cet argument, on doit cependant considérer que :

1. 28 des 32 quarts pressentis pour être partants en 2021 ont été repêchés dans les 3 premières rondes (23 choix de 1re ronde, 4 choix de 2e ronde et 1 choix de 3e ronde).

2. 11 des 14 quarts partants en séries éliminatoires cette année étaient d’anciens choix de 1re ronde (un seul ayant été repêché après la 3e ronde : Tom Brady, évidemment).

Chacun est libre d’avoir sa propre opinion. La mienne est que, malgré les erreurs, la 1re ronde du repêchage demeure le meilleur endroit pour trouver un quart de franchise. Si tu ne repêche pas un quart en 1re ronde, tu n’essaies pas vraiment de gagner.

Voici, regroupés par catégories, les principaux espoirs à la position de quart-arrière.

Comme je vous le mentionnais, l’objectif ici n’est pas de prétendre détenir la vérité. Même les directeurs généraux de la NFL, qui figurent tous parmi les plus grands spécialistes au monde de ce sport, se trompent régulièrement. Le but est de vous aider (je l’espère) à vous forger votre propre opinion (qui est aussi valable que n’importe laquelle) tout en s’amusant.

PREMIÈRE CATÉGORIE – LES ESPOIRS 5 ÉTOILES

BIEN DIRIGÉS ET BIEN ENCADRÉS, CES QUARTS-ARRIÈRES ONT LE POTENTIEL DE DEVENIR DES QUARTS DE FRANCHISE, VOIR DES JOUEURS D’IMPACTS

Je vous rappelle que le rang de ce classement est fonction du potentiel perçu et non du rang de sélection anticipé.

Cette catégorie est réservée aux quarts qui ont le potentiel de devenir de solides partants en NFL, voir des joueurs d’impacts. Si on utilisait le même système que la NCAA, ce seraient les espoirs 5 étoiles de ce repêchage. Avoir 3 joueurs dans cette catégorie est exceptionnel. Habituellement, il n’y en a jamais plus que 1 ou 2. Certaines années, il n’y en a aucun.

Évidemment, à ce stade, il y a beaucoup de spéculation. Il ne faut jamais sous-estimer la capacité d’une mauvaise organisation de gâcher une carrière prometteuse (malheureusement). Mais ces 3 quarts-arrières ont toutes les chances de réussir.

1. Trevor Lawrence (6 pieds 6, 220 livres), Clemson

2020 : 69.2% de passes complétés pour 3153 verges, 24 touchés et 5 interceptions.

2019 : 65.8% de passes complétés pour 3665 verges, 36 touchés et 8 interceptions

2018 : 65.2% de passes complétés pour 3280 verges, 30 touchés et 4 interceptions

Portrait : Il est rare qu’un joueur qui se retrouve avec des attentes aussi élevées (espoir 5 étoiles et espoir numéro 1 toutes positions confondues à sa sortie de l’école secondaire) réussisse à atteindre, voir même surpasser tous les attentes qui sont placées en lui. C’est pourtant ce que Lawrence a fait durant sa glorieuse carrière à Clemson.

En 3 saisons, il s’est distingué autant au niveau individuel que collectif, menant les Tigers en séries éliminatoires à chaque fois et remportant même le titre national lors de sa saison recrue en 2018.

Analyse : L’analyse de Lawrence est facile parce qu’il coche toutes les cases (production, qualités athlétiques, bras, etc). Ça fait depuis sa saison recrue (2018) qu’on sait que Lawrence sera le 1er choix du repêchage de cette année. Voici les éléments sur lesquels je fonde mon analyse.

1-Un bras élite à la fois puissant et précis. Il est convenu de préciser que Lawrence possède le meilleur bras de ce repêchage. Un bras élite autant au niveau de la puissance et de la précision.

2-Des qualité athlétiques sous estimées mais très au dessus de la moyenne. C’est en effet un élément très sous-estimé du jeu de Lawrence. Durant sa carrière, il a récolté 943 verges au sol (ce qui n’est pas si mal), mais ce chiffre n’indique pas à quel point il est un excellent athlète, probablement le meilleur de ce repêchage à la position de quart. Sa longue course pour un touché contre Ohio State lors de la demie finale du championnat national 2019, course qui a complètement changé l’allure du match, démontre en soi ce qu’il peut faire avec ses jambes. Non seulement Lawrence possède les qualités pour improviser à l’extérieur du script établi (une qualité très recherchée de nos jours), mais il peut carrément gagner un match avec ses courses.

3-Une excellente vision du jeu et la capacité de prendre de bonnes décisions. Lawrence possède tout le talent physique, mais il a également démontré pouvoir jouer à un très haut niveau (ce qui est encore plus important à mes yeux).

À ce stade, Lawrence accomplit déjà tous les gestes qu’on s’attend de voir chez un quart en NFL. Il procède l’information très rapidement, il s’ajuste aux défensives, il prend d’excellentes décisions, il gère extrêmement bien les matchs, il sait quand suivre le plan et quand improviser. On parle d’un jeune quart qui possède une intelligence du jeu très élevée.

4-La capacité d’effectuer les gros jeux au bon moment. Lawrence n’a pas gagné tous les matchs auxquels il a participé (en fait presque puisqu’il n’a subis que 2 défaites en carrière), mais il a su élevé son jeu d’un cran à chaque fois que son équipe avait besoin de lui. C’est une qualité qui ne se quantifie pas statistiquement parlant, mais c’est peut-être la plus importante de toutes quand on y pense bien.

Non, les victoires ne sont pas une statistique de quarts-arrières. Mais la nature de la position permet au quart d’avoir une grande influence sur le déroulement d’un match. Et on peut dire que Lawrence à clairement abusé de cette influence au cours des 3 dernières années.

5-Un point à travailler : la précision dans les zones profondes. C’est le principal aspect que Lawrence devra améliorer. C’est une chose que j’ai remarqué en visionnant ses matchs. ses trajectoires de ses passes ne sont pas suffisamment arquées quand il lance dans les zones profondes (c’est une caractéristiques de plusieurs  quarts de cet âge qui possèdent un bras ultra puissant comme Lawrence). La puissance du bras est là, c’est la touche qui doit être améliorée.

À cet effet, le pourcentage de passes complétés de Lawrence dans les zones profondes (43% en 2020) est insuffisant pour un prospect de ce calibre. Cette situation peut sans doute s’expliquer en partie par un certain manque de talent à la position de receveurs de passe, mais pas totalement.

Par contre, c’est un aspect qui se corrige facilement surtout que Lawrence possède un bras élite.

Verdict final : Lawrence sera, sauf incident, le 1er joueur sélectionné lors du repêchage et il le mérite. Il devrait rapidement devenir un joueur d’impact qui rendra tout le monde meilleur autours de lui.

2. Justin Fields (6 pieds 3, 228 livres) Ohio State

2020 : 69.9% de passes complétés pour 2098 verges, 22 touchés et 8 interceptions

2019 : 66.8% de passes complétés pour 3273 verges, 41 touchés et 3 interceptions

Portrait : il est mon joueur préféré dans ce repêchage (notamment en raison de sa combativité et de son côté dur à cuire à la limite un peu « vieille école »). A ce stade, je ne suis pas vraiment en mesure de déterminer s’il sera meilleur que Zach Wilson, mais prenez sa présence au 2e rang pour ce qu’elle est : une préférence personnelle.

Considéré comme un espoir 5 étoiles lors de sa sortie de l’école secondaire (2e meilleur espoir toutes positions confondues derrière Trevor Lawrence), Fields a connu un parcours sinueux. Il a d’abord choisi l’université de Georgia, mais pour une raison qui m’échappe encore à ce jour, les Buldogs ont décidé de s’en remettre à Jake Fromm comme partant (le talent des 2 joueurs n’étant pourtant pas comparable).

À la suite de son transfert à Ohio State, Fields a connu une saison 2019 exceptionnelle. En 2020, son jeu a été un peu moins régulier, mais je mets la faute sur les nombreux matchs.

Analyse : Fields est considéré par beaucoup comme un quart athlétique qui aura du succès dans un système « spread ». Cette vision des choses est trop restrictive et injuste. Fields est un quart complet qui possède un bras élite. Oui, il pourrait évoluer dans un système de type « spread » ou on lui permettrait de courir, mais Fields serait capable de performer dans n’importe quel système. Voici certains des éléments sur lesquels je fonde mon analyse de Fields :

1-Une mentalité « à l’ancienne » et du leadership. Fields est un vrai dur à cuire. Il n’a peur de personne et il ne craint pas les contacts physiques (il devra d’ailleurs apprendre à mieux se protéger au prochain niveau). En ce sens, au niveau de son caractère, il peut rappeler un peu Joe Burrow l’année dernière.

De plus, Fields n’a pas peur de prendre le contrôle des choses quand les situations deviennent corsées. Il performe très bien sous pressions ce qui ajoute à son leadership.

2-Un bras élite. La perception à propos de Filels c’est qu’il est un quart athlétique avant tout. Il peut courir, c’est vrai, mais il est surtout un excellent passeur. Il possède un bras canon, mais également très précis.

En 2 saison, Fields a présenté un % de passes complétés de 67% (2019) et 70% (2020). En 2020, son % de passes complétés dans les zones profondes a été de 59% (le 2e meilleur de ce repêchage derrière Zach Wilson et à égalité avec Mac Jones), ce qui est exceptionnel si l’on considère la qualité moyenne de ses receveurs de passe. Et son % de passes complétés dans les zones intermédiaires est tout aussi impressionnant avec 71%.

Je suis encore surpris de voir à quel point on ne parle pas suffisamment de la qualité de son bras.

3-Des qualités athlétiques qui permettent une grande versatilité au niveau des schémas de jeu. J’écrivais dans la section précédente que Fields était avant tout un excellent passeur, mais on ne peut pas nier qu’il représente aussi une menace pour la course. Pour une équpe qui aime se montrer créative et intégrer des éléments de courses planifiées du quart, de « read option » ou de « RPO’S » Fields représente probablement la meilleure valeur de ce repêchage.

4-Un seul point faible : il devra améliorer sa vitesse au niveau de ses lectures de jeu. Ça se corrige facilement, cependant. Fields est un joueur brillant. Il prend d’excellentes décisions. Par contre, il a parfois la mauvaise habitude de rester trop longtemps sur sa 1re lecture.

En fait, si je peux me permettre une hypothèse bien informée parce que j’ai regardé tous les matchs de Fields, le problème ne vient probablement pas du fait qu’il manque de vision du jeu (ce qui aurait été pas mal plus grave). Le problème selon moi, vient probablement plus du fait qu’il a tendance à chercher le coup de circuit, le gros jeu. Il laisse volontairement des options libres sur les portions plus courtes du terrain pour tenter la longue passe.

Plusieurs quarts qui connaissent du succès en NFL avaient la même habitude au même âge (Josh Allen entre autres). Dans le fond, on aime mieux un jeune quart un peu trop agressif que le contraire.

5-Un quart responsable qui évite les revirements. On s’attend toujours à ce qu’un quart qui aime étirer le jeu, voir courir avec le ballon soit plus vulnérable aux revirements. Ce n’est certes pas le cas de Fields qui compte 9 interceptions en carrière et seulement 5 échappés (ce qui est peu compte tenu de son style de jeu).

Verdict final : comme je le mentionnais, il est mon joueur préféré dans ce repêchage. Il est définitivement celui qui offre la plus grande flexibilité à un coordonnateur offensif créatif car il pourrait avoir du succès dans tous les systèmes. Il pourrait tout autant opérer un système de « read-option » qu’un système plus traditionnel ou on lui demanderait de lancer de la pochette. Un très beau talent et une valeur sûr, peu importe le rang ou il sera sélectionné.

3. Zach Wilson (6 pieds 3, 200 livres) BYU

2020 : 73.5% de passes complétés pour 3692 verges, 33 touchés et 3 interceptions

2019 : 62.4% de passes complétés pour 2382 verges, 11 touchés et 9 interceptions

2018 : 65.9 % de passes complétés pour 1578 verges, 12 touchés et 3 interceptions

Portrait : Probablement l’espoir le plus polarisant et le plus intrigant du repêchage. Le grand gagnant de cette saison 2020, qui l’a vu monter dans tous les classements

Il est entré sur mon radar en 2018 quand il a connu une excellente saison recrue (j’en profite pour souligner que la perception selon laquelle il est un « one year wonder »  me semble exagérée).

En 2019, il a connu une certaine baisse de régime notamment parce qu’il aurait joué blessé. Par séquences, on pouvait néanmoins continuer de voir son grand talent.

2020 aura finalement été l’année où Wilson a débloqué. Quelle saison il a connu! Même s’il a évolué dans un calibre de jeu moindre, il a montré toutes les qualités qu’on recherche chez un quart d’impact dans la NFL. Notamment un bras élite.

Analyse : Wilson a connu une saison 2020 extraordinaire. La qualité de son bras est exceptionnelle. Il n’a performé à un niveau élite qu’une seule saison et contre une compétition moindre, mais il s’agit d’un cas ou il faut faire confiance à ce qu’on a vu sur les enregistrements. Voici les éléments sur lesquels je fonde mon analyse.

1-Un bras élite. Tout comme c’est le cas pour Lawrence, Wilson possède un des meilleurs bras que j’ai vu au niveau de la NCAA. Puissant et extrêmement précis. Il possède en plus la rare capacité de lancer de toutes les plateformes un peu à la façon d’un Pat Mahomes.

2-Une grande précision dans les zones profondes. C’est la plus belle qualité de Wilson et c’est la raison pour laquelle je le classe aussi haut.

Habituellement, peu importe le niveau de jeu, un % de passes complété de 50% dans les zones profondes (+ plus de 20 verges dans les airs) est considéré comme excellent. Or le pourcentage de Wilson dans ces situations est de 62% (35 en 46) ce qui est carrément exceptionnel.

Dans les zones intermédiaires (on parle de passe qui franchissent entre 10 et 20 verges dans les airs) le pourcentage de Wilson est de 69% ce qui est également élite

Posséder un bras puissant est une chose, mais ce n’est pas tout. La précision, la « touche » est tout aussi importante quand on attaque les zones profondes. Sans l’ombre d’un doute, Wilson possède un bras exceptionnellement précis.

La précision dans les zones profondes est très importante en NFL. Il est impératif de garder les défensives adverses en respect en étirant le terrain verticalement. Wilson n’aura aucun problème à gagner le respect des défenseurs adverses.

3-La capacité à improviser quand le jeu ne se déroule pas comme prévu. C’est un élément de plus en plus en vogue chez les évaluateurs de talent et une grande force chez Wilson.

Être en mesure de bien gérer un système et de bien suivre un plan de match est une chose, mais ce que recherche plusieurs évaluateurs de talent ces jours-ci c’est la capacité d’improviser à l’extérieur du script, c’est à dire de garder le jeu en vie alors même que les choses ne se déroulent pas comme prévues.

Wilson est un as dans cette facette du jeu. Sa capacité à lancer de toutes les plateformes, se veut un grand avantage pour lui.

4-Le fait qu’il ait joué contre une compétition moindre à BYU devrait inciter l’équipe qui le repêche à lui donner un peu de temps avant de le nommer partant. Envoyer un jeune quart dans la mêlée trop rapidement dans une mauvaise équipe multiplie les probabilités d’échec pour n’importe quel quart-arrière. C’est encore plus vrai pour un quart qui, comme Wilson, pourrait avoir besoin de plus de temps pour s’habituer à la vitesse de jeu de la NFL.

L’équipe qui repêchera Wilson aurait avantage à envisager de lui faire passer le plus de temps possible sur le banc (peut-être même une saison complète) afin de maximiser ses chances de succès.

Verdict final : Contrairement à plusieurs, je ne suis pas d’avis que Wilson représente un espoir sans risque. Cependant la qualité de son bras est tout simplement exceptionnelle. Il mérite qu’une équipe prenne un risque tôt sur lui dans le processus.

Même si je l’ai mis au 3e rang, je m’attends à ce qu’il soit le 2e quart sélectionné. Probablement au 2e rang (Jets ou échange de choix). L’équipe qui le repêchera aurait cependant avantage à lui laisser du temps pour se développer. Wilson a tout le talent du monde, mais il ne me semble pas aussi bien préparer que Fields ou Lawrence pour opérer immédiatement un système de la NFL.

La 2e et 3e catégorie seront publiées dans les prochains jours.

Merci d’avoir complété la lecture de ce texte et comme d’habitude, sachez que tous les commentaires sont les bienvenus sur cette page.

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 votes
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 782 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2021-22

Le mois de Septembre est terminé dans la NCAA. Si vous êtes intéressés à entendre mon évaluation des forces en présences, je vous invite...

Actualité 2021-22

Nouvelle semaine dans la NCAA et pourtant toute aussi surprenante !!!

Actualité 2021-22

Voici l’horaire TV de la semaine 3 dans la NCAA. À noter, ce sont les chaînes TV que nous avons accès au Canada. On...

Actualité 2021-22

La fin Septembre arrive à grand pas et on a aucune constance cette saison, un plaisir pour votre panel maison! Comme toujours le rang...

Actualité 2021-22

On approche la fin Septembre dans la NCAA et on commence tranquillement à voir quelles équipes sont à prendre au sérieux et lesquels connaitront...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2021-22

Le mois de Septembre est terminé dans la NCAA. Si vous êtes intéressés à entendre mon évaluation des forces en présences, je vous invite...

Actualité 2021-22

Les Rams ont remporté une victoire significative contre les champions en titre. Aaron Rodgers a encore une fois fait preuve de magie en fin...

Actualité 2021-22

Nous sommes EN DIRECT les lundis soirs de 19h00 à 20h30 HE. Je serai avec des collaborateurs de LeBlitzNFL.com et de la communauté francophone...

Actualité 2021-22

La division Est de la NFC est probablement la plus médiatisée à travers la ligue. Et depuis deux ans, elle est également la plus...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x