Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2020-21

État des forces semaine 8 – Les Chiefs toujours aussi forts à la mi-saison

Plusieurs équipes ont atteint la mi-saison et toutes les autres le feront après la série de matchs qui s’en vient. L’une de ces équipes ayant déjà complété 8 matchs se retrouve au premier rang de l’État des forces cette semaine, pour une 6e fois en 8 éditions en 2020. Sans aucun doute, les Chiefs ne montrent aucun signe d’un lendemain de veille du Super Bowl.

Évidemment, on ne peut tenir en compte le bonbon d’Halloween que constituait leur duel contre les Jets. N’empêche qu’après 8 matchs, on peut généralement avoir une bonne idée de quelles équipes sont vraiment bonnes et les Chiefs, ayant évité les blessures majeures, font encore partie de l’élite. Ils ont profité d’un calendrier plutôt facile pour des champions en titre, mais ont relevé la majorité des défis qui se sont présentés à eux. Une erreur de parcours contre les Raiders a été compensée par 2 prestations dominantes à Baltimore et Buffalo et ils ont réussi à s’en tirer dans 2 matchs un peu plus compliqués contre les Chargers et Patriots.

Pour le reste, ils sont dans le top-5 pour les points pour et les points contre, ont provoqué au moins un revirement dans chacun de leur match et le ratio passe/interception de Patrick Mahomes est de 21/1. Le jeu au sol prospère avec la menace du jeu aérien, un aspect qui devrait aller encore mieux lorsque le bloqueur Mitchell Schwartz reviendra dans l’alignement. Défensivement, ils ont accordé plus de 20 points une seule fois cette saison, en plus de marquer 2 touchés et en ajouter un autre sur les unités spéciales. En gros, les Chiefs montrent qu’ils n’ont pas été rassasiés par une conquête du Super Bowl. Même que cela semble les avoir affamés.

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang de la semaine précédente

1 (1). Chiefs (7-1)
Ce match contre les Jets ressemblait beaucoup à un duel universitaire pour booster les statistiques d’une grosse université, à la Alabama contre Western Carolina. C’est pratiquement impossible de les évaluer dans un tel match. Une victoire par 26 points était attendue.

2 (2). Steelers (7-0)
Une prestation dominante m’aurait forcé à les placer devant les Chiefs, mais ils ont surtout été opportunistes pour battre les Ravens. Loin de moi l’envie de minimiser leur effort toutefois, j’admire leur esprit d’équipe qui leur permet de gagner malgré un déficit de 236 verges d’attaque.

3 (4). Buccaneers (6-2)
Les Bucs se sauvent avec la victoire lundi soir, et « se sauvent » est le bon terme. Malgré une excellente forme récente, ils peinent dans un match contre une des plus mauvaises équipes, ayant probablement en tête le match contre les Saints dimanche prochain. N’empêche, avec toutes les surprises de la semaine, ils vont prendre la victoire, peu importe comment.

4 (7). Seahawks (6-1)
Ils rebondissent de leur première défaite avec une prestation dominante contre leur rival de division. Russell Wilson a maintenant 26 passes de touché après 7 matchs, ce qui le place sur une cadence qui le ferait battre le record en une saison.

5 (3). Ravens (5-2)
Lamar Jackson n’a toujours pas retrouvé sa forme de joueur par excellence de 2019 et il risque d’avoir la tâche encore plus difficile maintenant que son bloqueur à gauche, l’excellent Ronnie Stanley, sera absent pour le reste de l’année. Ses 4 revirements ont porté ombrage à une excellente prestation générale de son équipe contre un rival direct.

6 (5). Titans (5-2)
Un match à oublier à Cincinnati. Tu sais qu’il y a un problème avec ta défensive quand tu n’arrives pas à réaliser un seul sac du quart contre les Bengals. Même si les sacs ne disent pas tout le portrait de la pression d’une équipe, le fait qu’ils sont avant-derniers de la NFL à ce niveau est révélateur.

7 (6). Packers (5-2)
Le talon d’Achilles des Packers est leur défensive contre le jeu au sol, et dans un match qui aurait dû être aisé, ils passent leur journée à se faire démolir par Dalvin Cook. Une des nombreuses équipes à se faire surprendre dimanche, ils auront rapidement la chance de se reprendre alors qu’ils jouent jeudi soir dans un match revanche contre les 49ers.

8 (8). Bills (6-2)
Les Bills remportent une quatrième victoire en autant de matchs dans leur division, un gain important qui élimine pratiquement les Pats pour le titre. Leur jeu au sol s’éclate enfin, ce qui enlèvera certainement de la pression sur les épaules d’un Josh Allen moins percutant depuis un mois.

9 (9). Saints (5-2)
À force de gagner des matchs sur un placement à la fin, les Saints vont finir par se faire mordre. Leur fiche de 5-2 masque des lacunes dans leur attaque aérienne et dans la tertiaire. Les retours de Michael Thomas et Emmanuel Sanders devraient régler la premier problème, mais il n’y a pas d’aide imminent pour la tertiaire.

10 (11). Cardinals (5-2)
Congé cette semaine pour les surprenants Cardinals, qui mènent la NFL pour les verges d’attaque par match. Ils ont une excellente occasion de se faufiler en séries à la deuxième saison du duo Kyler Murray-Kliff Kingsbury.

11 (15). Colts (5-2)
Les Colts terminent leur 7 chanceux, soit 7 matchs contre des équipes médiocres, avec 5 victoires. J’hésite encore à les placer plus haut, car je veux voir leur attaque sans têtes d’affiche et leur défensive, très bonne jusqu’ici, contre la crème de la conférence. Tout de même, ils ont gagné avec aplomb et leurs défaites étaient dans des matchs serrés.

12 (10). Rams (5-3)
Pour l’Halloween, Jared Goff a mis le costume de Jared Goof. Il commet 4 revirements sur une séquence de 5 possessions en première demie seulement et le temps de reprendre nos esprits, ils perdaient 28-7 et n’étaient plus dans le match. Le jeu erratique du quart limite le potentiel de cette équipe.

13 (13). Raiders (4-3)
Les Raiders avaient besoin de cette victoire. Dans des conditions difficiles, avec une température capricieuse à 13h heure de l’Est, ils arrivent à bout des Browns d’une façon différente de ce qu’ils ont présenté cette saison, soit dans un mélange de jeu au sol et de football défensif.

14 (12). 49ers (4-4)
Jimmy G et George Kittle seront de nouveau absents pour plusieurs matchs. Ils n’ont aucun répit avec les blessures, c’est ce genre de saison pour les 49ers. De toute façon, Jimmy G avait une horrible saison, et sans Nick Bosa, leur potentiel était déjà amputé.

15 (14). Bears (5-3)
Le débat sur les quarts est reparti. On entend à nouveau des gens réclamer Mitch Trubisky. Exactement comme on entendait d’autres gens réclamer Nick Foles il y a 3 semaines. Exactement comme l’on entendra plus de gens réclamer Nick Foles dans 3 semaines si Trubisky reprend le poste. Changer de quart ne changera rien.

16 (20). Dolphins (4-3)
Difficile d’évaluer Tua à son premier match, les Dolphins ont marqué leurs 28 points à la suite de revirements et sur un retour de botté. C’est toutefois encourageant de voir la qualité générale de l’équipe, qui montre que le jeune quart a l’appui nécessaire dans l’organisation.

17 (17). Browns (5-3)
Les Browns perdent la bataille du jeu au sol dans un après-midi venteux et ne seront pas fâchés d’arriver à leur semaine de congé. S’ils peuvent revenir de la pause avec Baker Mayfield, Nick Chubb, Jarvis Landry, Wyatt Teller et Myles Garrett tous en santé, ils seront à surveiller dans la course aux séries.

18 (16). Panthers (3-5)
Ils auraient sûrement voulu faire mieux avec d’affronter les Chiefs et Buccaneers. L’une des belles surprises de ce début de saison se retrouve maintenant avec la fiche que l’on attendait.

19 (21). Broncos (3-4)
Une avance des Chargers en fin de match, c’est peut-être ce qu’avait besoin Drew Lock pour redonner espoir aux partisans des Broncos. Trois longues séquences pour des touchés en fin de match devraient atténuer les critiques le temps d’une semaine.

20 (18). Chargers (2-5)
Un client demande d’acheter un billet de loterie à un commis. Le client lui dit : « donne-moi le billet gagnant là, haha! » Le commis, ayant entendu la blague 1000 fois, répond avec un rire malaisant et lui donne le billet. Le rire malaisant, c’est là où j’en suis avec les Chargers. Leurs avances perdues sont rendues une mauvaise blague.

21 (19). Lions (3-4)
On aimerait croire en eux, mais pour chaque pas de devant, ils en font 2 de recul. Les 2 revirements de Matthew Stafford ont transformé un potentiel 20-17 en 35-14, et le match était joué. La défense et le jeu au sol ont leur part de responsabilité, mais dans le contexte du match, les revirements les ont coulés.

22 (23). Patriots (2-5)
La descente aux enfers se poursuit, même s’ils ont été bien plus compétitifs que lors des 2 dernières semaines. L’échappé de Cam Newton en fin de match vient probablement d’anéantir leurs chances dans la division et nous rappelle pourquoi Tom Brady était si spécial dans les situations de fin de match.

23 (24). Falcons (2-6)
On les sent libérés depuis de départ de Dan Quinn. Certes, ils étaient encore en position de perdre une avance, mais ils ne l’ont pas perdu, et ont maintenant accordé leurs plus bas totaux de points de la saison dans leurs 3 derniers matchs.

24 (26). Vikings (2-5)
Dalvin Cook change tout dans cette offensive. Il obtient 226 des 324 verges d’attaque de son équipe ainsi que les 4 touchés qu’ils ont marqués dans la victoire surprise. Quand on dit que les porteurs de ballon ne comptent pas, Cook est le contre-argument no.1… ou l’exception qui confirme la règle!

25 (22). Eagles (3-4-1)
Carson Wentz veut en faire trop avec le manque de ressources autour de lui et ça parait depuis le début de l’année. Certains de ses revirements sont tellement mauvais que l’on comprend (un peu) la sélection de Jalen Hurts. Bref, les Eagles ont quand même gagné et sont bien placés pour remporter la division de la honte.

26 (27). Bengals (2-5-1)
Une victoire surprise pour les Bengals, qui, au fond, n’est pas si surprenante. À l’exception d’un match, ils ont tenu tête à chacun de leurs adversaires cette année. Pour la première fois de sa carrière, Joe Burrow termine un match sans subir de sac et l’on voit à quel point il peut être dangereux dans cette situation.

27 (25). Texans (1-6)
Congé pour les Texans, qui tenteront de renverser leur sort avec un calendrier plus facile après cette pause, et qui devraient être motivés d’accumuler les victoires. C’est drôle à dire, mais avec leurs 2 premiers choix qui sont la propriété des Dolphins, ils n’ont rien à perdre à gagner.

28 (28). Washington FT (2-5)
En congé cette semaine, l’équipe de football a dû regarder le duel Cowboys-Eagles dimanche soir et se dire qu’elle avait une chance légitime de remporter la division. On sait que leur défensive est compétente, c’est l’état de leur attaque après le congé qui nous dira s’ils vont prétendre au titre (de division).

29 (30). Giants (1-7)
Toute la saison, les Giants ont été meilleurs que leur fiche, mais des erreurs au mauvais moment les coulent une fois de plus. Une majorité de ces erreurs proviennent de Daniel Jones, qui a commis le plus de revirements après 20 matchs de carrière depuis Ryan Leaf. Voilà une comparaison qui est inquiétante.

30 (29). Cowboys (2-6)
On a maintenant la réponse, Ben DiNucci n’est pas le prochain Tony Romo. Les Cowboys ont tenté un peu de créativité et ont donné quelques frayeurs aux Eagles, mais ils n’avaient aucune chance avec DiNucci, probablement le plus mauvais quart que j’ai vu depuis Luke Falk.

31 (31). Jaguars (1-6)
Pendant leur semaine de congé, on apprend que Gardner Minshew s’est fracturé le pouce à quelques endroits. Cela qui veut dire qu’un certain Jake Luton sera leur quart partant dimanche prochain, un choix de 6e ronde du PAC-12 comme l’était Minshew. Très hâte de voir s’il porte une aussi belle moustache.

32 (32). Jets (0-8)
Les Jets franchissent la mi-saison avec un beignet dans la colonne des victoires et ils ont été battu pour les verges totales dans chacune de leurs défaites, en moyenne pas 140 verges. Les partisans de l’équipe peuvent toujours se consoler avec les propos de Chris Jones et la citation de la semaine :

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 394 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

On approche la fin de semaine du Thanksgiving Américain, c’est souvent signe la fin de la saison, mais cette saison, il reste encore 1...

Actualité 2020-21

On sort enfin un Top 10 qu’on pourra comparer à celui du comité qui se rencontre actuellement pour leur premier essaie de la saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Une semaine un peu plus tranquille du coté des « surprises », mais quand même quelques points intéressants. On parle de Jim, des Heisman...

Actualité 2020-21

Après une semaine relativement tranquille, la NCAA semble être de retour avec la majorité des équipes du Top 25 qui sont en action. Voici...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

On approche la fin de semaine du Thanksgiving Américain, c’est souvent signe la fin de la saison, mais cette saison, il reste encore 1...

Actualité 2020-21

J’hésite toujours à parler de saison parfaite avant d’avoir franchi le seuil des 10 matchs. Le seuil a été franchi cette semaine et les Steelers...

Actualité 2020-21

On sort enfin un Top 10 qu’on pourra comparer à celui du comité qui se rencontre actuellement pour leur premier essaie de la saison....

Actualité 2020-21

La onzième semaine de la NFL a vu une blessure dévastatrice pour l’une des meilleures recrues de la ligue, un passeur de réserve qui...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x