Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2020-21

Destination Repêchage 2020 – Classement des joueurs défensifs

Le repêchage de la NFL, qui se tiendra du 23 au 25 avril, est à nos portes. Avec le temps, c’est devenu un des événements les plus médiatisés et un des moments forts de la saison de football. Et oui, en dépit de la situation de crise actuelle, le repêchage aura bel et bien lieu, selon une formule virtuelle afin de limiter les contacts sociaux.

Ayant été très occupé ces derniers temps au niveau travaille et n’ayant pas été en mesure de produire les analyses détaillées que j’aime publier habituellement, j’ai décidé de changer la formule de mes textes parce que Je voulais quand même vous offrir mes classements qui, pour l’occasion, seront accompagnés de courtes notes explicatives.

Je vous rappelle que mes classements ne sont jamais faits en fonction du rang de sélection anticipé, mais plutôt du potentiel des joueurs. Mon objectif n’étant pas de prédire l’avenir, mais uniquement de vous aider à vous faire votre propre opinion sur les espoirs qui seront repêchés par vos équipe favorites.

En espérant que cette formule saura vous plaire, je vous rappelle que le plus important est de demeurer prudent et de suivre toutes les consignes de sécurité afin de préserver votre santé et celle de tous vos proches.

FRONT DÉFENSIF

EXTÉRIEUR DE LA LIGNE DÉFENSIVE (AILIERS DÉFENSIFS/SECONDEURS EXTÉRIEURS)

1ère catégorie : sauf incident, ils deviendront des joueurs d’impact dans la NFL.

1- Chase Young, Ohio State : Il est simplement dans une classe à part. C’est pour cette raison qu’il est seul dans sa catégorie.

2e catégorie : ils possèdent les qualités nécessaires pour devenir de bons partants, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

2- AJ Epenesa, Iowa: Considéré comme un prospect 5 étoiles, il a eu l’intelligence de choisir Iowa, un programme de 1er plan pour développer les joueurs de ligne plutôt qu’une destination plus « exotique ». Un joueur tout en puissance, le plus robuste à la position. Comme je les aime.

3- K’Lavon Chaisson, LSU: Un athlète hors pairs. Il occupe ce rang parce qu’à l’exception de Young, il est celui qui présente le potentiel le plus élevé. Ne vous laissez pas tromper par son manque d’expérience, il est déjà solide à tous les niveaux.

4- Zack Baun, Wisconsin: Je n’aime pas faire ce genre de comparaison, mais il présente un profil semblable à TJ Watt au même âge. Il occupe ce rang parce qu’il est versatile, solide techniquement et très combatif. Une des valeurs les plus sûr à la position.

5- Yetur Gross-Matos, Penn State: J’aime les joueurs de lignes avec une attitude combative, ce que Gross-Matos n’est pas. Il est cependant un prototype physique pour la position avec des qualités athlétiques élevées. Un grand talent si bien développé.

6- Jonathan Greenard, Florida: Il n’a pas de traits physiques dominants, mais outre Chase Young, il est le meilleur technicien en situation de passe. Un joueur très productif élu sur la 1ère équipe d’étoile de la conférence « SEC ». Le secret le mieux gardé à la position.

3e catégorie : ils débuteront leur carrière dans une rotation, mais s’ils obtiennent leur opportunité, ils pourraient éventuellement s’établir comme partants.

7- Bradley Anae, Utah: Son profils ressemble à celui de Greenard, mais ne légèrement moins talentueux à mon avis. Comme spécialiste des situations de passe je l’adore et il a le potentiel de devenir partant.

8- Curtis Weaver, Boise State: je l’aime moins que la plupart des analystes parce que je trouve qu’il manque de puissance. Sa production est trop élevée cependant pour le descendre plus loin. Que fera-t-il lorsque confronté à une meilleure opposition? Personne n’a la réponse.

9- Julian Okwara, Notre-Dame: l’inverse de Weaver. Il n’a pas été très productif (la raison pour laquelle il est derrière Anae et Greenard, deux joueurs qui ont des profils semblables au sien), mais il y a plein de choses à aimer de ce joueur. Spécialiste des situations de passe pour débuter lui aussi.

10- Kenny Willekes, Michigan State: Vous ai-je dit que je préférais les joueurs combatifs et robustes? Élu au sein des équipes d’étoile de la conférence « big-10 » au cours des 2 dernières années, il n’est pas le plus athlétique, mais il est solide techniquement. Excellent contre la course très adéquat contre la passe.

11- Anfernee Jennings, Alabama: Un mal aimé du repêchage, mais un bon joueur. Très productif (1ère équipe d’étoile de la conférence « SEC »). Il n’est pas pour tous les systèmes, mais il peut à la fois jouer sur ou en retrait de la ligne de mêlée ce qui est un plus.

12- Carter Coughlin, Minnesota: une des raisons de la saison surprenante des « Golden Gophers ». Il est aussi bon que Willekes ou Jennings, mais il est léger pour la position. Il aurait avantage à prendre 15 ou 20 livres, mais quel joueur fantastique il est.

13- Darrel Taylor, Tennessee: un gros ailier défensif dont le jeu repose sur la puissance. Un athlète moyen mais un joueur productif. Je le vois évolué comme ailier défensif sur les situations de courses et à l’intérieur sur les situations de passes. J’adore ce type de joueurs.

14- Jason Stowbridge, North Carolina: Tout ce que j’ai écrit sur Darrel Taylor s’applique aussi à Stowbridge. La raison pour laquelle j’ai Taylor un peu au-dessus de Stowbridge est parce qu’il a eu une production plus élevée en NCAA contre une meilleure compétition.

15- Derreck Tuszka, North Dakota State: Il évoluait contre une compétition de moindre qualité, mais il ne faut pas oublier que North Dakota State possède un bon programme. Il a été bien formé. Je vois plusieurs traits d’un bon joueur en NFL chez lui.

INTERIEUR DE LA LIGNE DÉFENSIVE (PLAQUEURS DÉFENSIFS)

1ère catégorie : sauf incident, ils deviendront des joueurs d’impact en NFL.

1- Derrick Brown, Auburn : Il est meilleur que ses stats n’indiquent (et pourtant, elles sont impressionnantes). Un           joueur qui domine physiquement grâce à sa puissance et sa technique. On voit mal comment il pourrait rater             son coup.

2- Javon Kinlaw, South-Carolina: Sa production ne reflète pas son niveau d’excellence. Par séquence, il est aussi dominant que Brown, tout en présentant des qualités athlétiques plus élevées, mais il est moins constant

2e catégorie : ils possèdent les qualités nécessaires pour devenir de bons partants, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

3- Marlon Davidson, Auburn: Tout comme Derrick Brown, il était un prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire. Il n’est pas aussi dominant que Brown ou Kinlaw, mais il est un modèle de constance. Son plancher est très élevé.

4- Jordan Elliott, Mizzou: Il possède le potentiel physique d’un solide partant, mais il n’a connu qu’une seule saison productive en NCAA, d’où le fait qu’il est derrière Davidson.

5- Neville Gallimore, Oklahoma: Un joueur très actif avec un potentiel athlétique de haut niveau. Il jouait dans un système défensif atypique, mais il se retrouve à ce rang parce qu’au-delà des stats, j’aime sa propension à créer le chaos et à influencer la majorité des jeux.

6- Rashard Lawrence, LSU: Il a été partant 3 ans et un des capitaines des champions nationaux en titre. Sa contribution va bien au-delà de ses stats. J’aime sa puissance et son agressivité. Je ne comprends pas le manque d’intérêt pour cet excellent joueur.

3e catégorie : ils débuteront leur carrière dans une rotation, mais s’ils obtiennent leur opportunité, ils pourraient éventuellement s’établir comme partants

7- James Lynch, Baylor: Peut-être mon joueur de ligne défensive préféré. Tout comme Lawrence, sa contribution dépasse ses stats. Il a une éthique de travaille irréprochable et beaucoup de robustesse. A été élu sur la 1ère équipe « all-american ». Je n’ai pas pu le placer plus haut en raison d’un potentiel physique un peu plus limité.

8- Raekwon Davis, Alabama: Il faut se rappeler que l’objectif d’un repêchage n’est pas de récompenser des carrières collégiales, mais d’évaluer des potentiels. Il y aurait certains reproches à adresser à Davis, mais le potentiel est là et par séquence (probablement trop rares), il a montré le joueur d’impact qu’il pourrait devenir.

9- Justin Madubuike, Texas A@M: un joueur très productif et très athlétiques. Cependant, à mon sens, il manque un peu de puissance. Il se fait trop souvent repousser vers l’arrière et devient inefficace lorsqu’il est doublé.

10- McTelvin Agim, Arkansas: ma carte cachée à la position. Anonyme parce qu’il jouait pour un programme en difficulté. Un ancien prospect 5 étoiles très doué physiquement, robuste et productif. Une aubaine. Vous allez l’adorer.

11- Ross Blacklock, TCU : Je ne partage pas l’enthousiasme de la majorité des analystes à son sujet. Il se fait trop souvent repousser vers l’arrière et manque de puissance. Il est athlétique, mais s’il ne gagne pas en vitesse, il devient un non-facteur. Un spécialiste des situations de passe pour commencer sa carrière selon moi.

12- Leki Fotu, Utah: Il a connu une carrière collégiale décorée, mais je ne le trouve pas très impressionnant. Il est un des rares vrais « technique 1 » de ce repêchage (il pèse 330 livres) et il est très athlétiques pour sa taille ce qui justifie sa présence dans ce palmarès.

SECONDEURS INTÉRIEURS (PLUS PRÉCISEMMENT LES SECONDEURS QUI ÉVOLUENT EN RETRAIT DE LA LIGNE DE MÊLÉE)

1ère catégorie : sauf incident, ils deviendront des joueurs d’impact en NFL.

1- Isaiah Simmons, Clemson : le phénomène athlétique de ce repêchage et un excellent joueur. Très versatile. Le            meilleur que j’ai vu à son âge en couverture de passe. Un des 3 meilleurs joueurs défensifs de cette classe.

2- Kenneth Murray, Oklahoma: Possiblement le meilleur de ce repêchage pour ce qui est de stopper tout ce qu’il y a devant lui (courses, passes pièges, etc). Mais il n’est pas à la hauteur de Simmons en couverture de passe. Et par une bonne marge.

3- Patrick Queen, LSU: plusieurs observateurs le place devant Murray ce qui ne fait aucun sens pour moi. Son jeu n’est pas aussi raffiné et il n’a été partant qu’un an. Il demeure néanmoins un superbe joueur avec un potentiel très élevé.

2e catégorie : ils possèdent les qualités nécessaires pour devenir de bons partants, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

4- Malik Harrison, Ohio State: il est entendu qu’il y a un fossé important entre les 3 premiers de ce classement et les autres. Harrison demeure néanmoins un excellent joueur, un gros secondeur (250 livres) qui bouge et anticipe bien. Un bon potentiel et une valeur sûre.

5- Jordyn Brooks, Texas Tech: Un autre gros secondeur (240 livres) qui bouge extrêmement bien. Il est plus athlétique qu’Harrison, mais il se retrouve derrière lui parce que je le trouve moins raffiné techniquement et qu’il a affronté une compétition moindre.

6- Troy Dye, Oregon: Je ne l’aime moins que la plupart des analystes parce qu’il manque définitivement de puissance et il se fait trop facilement sortir du jeu. Par contre il rapide et très actif. Tout dépends du système de jeu dans son cas.

3e catégorie : ils débuteront leur carrière dans une rotation ou sur les unités spéciales, mais s’ils obtiennent leur opportunité, ils pourraient éventuellement s’établir comme partants

7- Akeem Davis Gaithers, Appalachian State: ma principale découverte du processus d’après saison (non, je ne regarde pas les matchs d’App. State durant la saison). Il est à ce rang en raison de sa versatilité. Il ne rate pratiquement jamais un plaqué, il couvre beaucoup d’espace, ses angles de poursuite son excellents, il couvre bien, il blitz bien. Même en tenant compte qu’il a dominé une compétition de moindre niveau, il est impressionnant. Il ne faut pas avoir peur de favoriser des prospects de petites universités quand on croit vraiment en eux.

8- Shaquille Quaterman, Miami: Un joueur robuste avec une attitude combative. Il a été élu sur la 1ère équipe d’étoiles de la conférence « ACC » au cours des 2 dernières années. Il ne cadre pas tout à fait avec les critère recherchés dans la NFL d’aujourd’hui parce qu’il excelle d’abord contre la course, mais il y a encore une place pour ce genre de joueurs.

9- Logan Wilson, Wyoming: Il n’est pas pour tous les systèmes. Il a été très dominant contre une opposition de moindre qualité. Je le verrais dans un système de « zone » semblable à celui de Wyoming.

10- Evan Weaver, Cal: Méconnu, mais excellent. Il compense son manque de vitesse par un excellent sens de l’anticipation et une grande intelligence du jeu. Couvre bien le milieu du terrain autant contre la course que contre la passe. Entre lui et Wilson c’est très serré.

11- Scoota Harris, Arkansas : Le Jawaun Bentley de ce repêchage. Excellent joueur, très physique et plus rapide que son temps de 4.69 sur 40 verges (qui est loin d’être mauvais) ne l’indique, mais peu connu parce qu’il évoluait dans programme relativement anonyme. Il possède définitivement les traits d’un partant si quelqu’un a la bonne idée de lui donner sa chance.

12- Khaleke Hudson, Michigan: Le « viper » des Wolverines (une position hybride secondeur et demi de sûreté) est un excellent athlète qui joue de façon très physique. Il pourrait devenir une carte cachée de ce repêchage. J’ai été surpris par la qualité de son jeu quand je l’ai étudié de plus près.

13- Willie Gay, Mississippi State: Il ne joue pas à la vitesse que son temps de 4.46 sur 40 verges réalisé au « combine » n’indique et il a eu son lot de problème hors terrain. Personnellement, je serais prudent avant de le repêcher, mais une équipe va se laisser tenter à cause de son potentiel athlétique.

Cliquez ci-dessus pour voir la section spéciale sur le Repêchage 2020

LES DEMIS DÉFENSIFS

LES DEMIS DE SÛRETÉ

1ère catégorie : sauf incident, ils deviendront des joueurs d’impact en NFL

1- Xavier McKinney, Alabama : le meilleur joueur défensif d’Alabama et le 1er de la classe à la position par une certaine marge selon moi. Parce qu’il est plus versatile et plus impliqué physiquement que Delpit.

2- Grant Delpit, LSU: Il a connu sa meilleure saison en 2018. Il est fait pour évoluer à la position de « champs-centre » c’est-à-dire le demi de sûreté qui couvre les zones profondes et il excelle dans cette spécialité. Il manque par contre de robustesse.

2e catégorie : ils possèdent les qualités nécessaires pour devenir de bons partants, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

3- Antoine Winfield, Minnesota: en santé, il a le potentiel de devenir un joueur d’impact malgré sa petite taille, mais il a souvent été blessé d’où le risque. Il plaque et couvre extrêmement bien et je ne l’ai jamais vu prendre un mauvais angle de poursuite. Un joueur fantastique.

4- JR Reed, Georgia: Lui et Richard Lecount (l’autre demi de sûreté) étaient le cœur et l’âme d’une des meilleures défenses de la NCAA, une défense qui utilise plusieurs concepts similaires à la NFL de surcroît. Pourquoi ce joueur sélectionné sur la 1ère équipe « all-american » et qui a connu un excellent « combine » n’est-il pas plus populaire? Je n’arrive pas à me l’expliquer.

3e catégorie : ils débuteront leur carrière dans une rotation ou sur les unités spéciales, mais s’ils obtiennent leur opportunité, ils pourraient éventuellement s’établir comme partants

5- Terrell Burgess, Utah: il a évolué en majorité près de la ligne de mêlée et il était excellent, mais il a été encore meilleur lorsqu’il a été forcé d’évoluer comme « champs centre ». C’est dans cette spécialité que je le vois réussir en NFL.

6- Kyle Dugger, Lenoir-Rhyne: il n’est pas aussi bon à mes yeux que certains analystes le disent et il ne joue pas toujours à la hauteur de ses capacités athlétiques, mais il dominait trop facilement une compétition moindre. Son potentiel physique est immense.

7- Jordan Fuller, Ohio State: peut-être le joueur le plus intelligent à la position. Son éthique de travail est sans pareils sur le terrain. Mentalement, il a tout ce qu’on recherche, mais sa vitesse représente un problème d’où le fait que je ne peux le mettre plus haut.

8- Ashtyn Davis, Cal: Un préféré des analystes, mais pas un des miens. Je le trouve vulnérable contre la course et il n’est pas le plaqueur le plus sûr. En couverture il se défends bien, mais il n’a pas de traits distinctifs. Pour moi, un joueur honnête sans plus.

9- Stanford Samuel, FSU: il a évolué comme demi de coin avec les Seminols, mais je le vois comme demi de sûreté en NFL. Il joue bien en zone, il lit bien les yeux du quart adverse, anticipe bien et il est a de bonnes mains.

10- Jeremy Chinn, Southern Ilinois: ses enregistrements sont affreux. C’est le festival du mauvais angle de poursuite et des plaqués manqués. Et ce contre une compétition moindre. Mais il est un phénomène physique rare alors donnons-lui une chance.

LES DEMIS DE COINS

1ère catégorie : sauf incident, ils deviendront des joueurs d’impact en NFL.

1- Jeff Okudah, Ohio State : Il est le demi de coin le plus complet que j’ai vu en NCAA depuis que je m’intéresse au repêchage, parce qu’en plus d’être excellent en couverture, il est robuste. Un des 3 meilleurs joueurs défensifs de ce repêchage. Il est seul dans sa catégorie.

2e catégorie : ils possèdent les qualités nécessaires pour devenir de bons partants, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

2- CJ Henderson, Florida: Il est au 2e rang parce qu’il possède toutes les qualités physique (taille, vitesse, agilité) et techniques pour la position. On s’entends qu’entre Okudah et Henderson, l’écart est grand, mais qu’entre Henderson et ceux qui le suivent dans ce classement, l’écart est mince.

3- Kristian Fulton, LSU: Drôle de dire qu’un futur choix de 1ère ronde n’était pas le meilleur demi de coin de son équipe, mais c’est le cas. Lui aussi est un prototype physique et il est solide techniquement. La marge avec Henderson est mince, mais je préfère la capacité d’Henderson de récupérer quand il accorde de la séparation.

4- Jeff Gladney, TCU: Il occupe cette position beaucoup plus élevée que dans la plupart des classements que vous lirez parce que j’adore son positionnement et sa technique. Il est aussi un bon athlète. J’ai aimé son match contre Lamb

5- Bryce Hall, Virginia: mon préféré de ce repêchage. Il est un couverture « zéro » c’est-à-dire qu’il n’accorde que très peu de séparation à l’adversaire. Je lui vois un grand potentiel. Il sera probablement repêché entre la fin de la 2e et la 4e ronde, mais je lui vois un réel potentiel de fin de 1ère ou début de 2e ronde.

6- AJ Terrell, Clemson: j’aime sa capacité à mettre de la pression sur l’adversaire à la ligne de mêlée. Je le trouve plus complet et plus athlétique que ceux qui le suive dans ce classement. Il a connu un match difficile en championnat national (comme tous les demi de coin qui ont affronté LSU, parlez en à Diggs et Henderson), mais il demeure un joueur valable.

7- Trevon Diggs, Alabama: il jouit d’une excellente réputation et sera vraisemblablement repêché en 1ère ronde, mais son match contre LSU a soulevé des doutes pour moi. Je le vois plus avec une équipe qui utilise de la couverture de zone.

8- Troy Pride, Notre-Dame: un super joueur, beaucoup trop méconnu. J’adore son côté physique et il est très solide techniquement. Il deviendra rapidemment un partant dans la NFL. Il est derrière Diggs et Terrel parce qu’il a affronté une compétition légèrement inférieure.

9- Damon Arnette, Ohio State: Très bon joueur. Très compétitif. La raison pour laquelle il n’est pas plus haut, c’est qu’il était rarement confronté aux meilleurs joueurs de l’adversaire (une tâche qui revenait à Okudah).

10- Jaylon Johnson, Utah: il possède une excellente réputation et il est un préféré de plusieurs analystes du repêchage, mais je ne partage pas cet enthousiasme parce qu’il a une propension à se faire battre sur les longs jeux (il a connu des matchs très difficile contre USC et Oregon entre-autre). Il était moi aussi un de mes préférés avant que je ne l’étudie de plus près.

3e catégorie : ils débuteront leur carrière dans une rotation ou sur les unités spéciales, mais s’ils obtiennent leur opportunité, ils pourraient éventuellement s’établir comme partants

11- Cameron Dantzler, Mississippi State: il est un type de joueur différent en ce sens qu’il est un demi de coin format géant qui se spécialise dans l’art de mettre de la pression sur l’adversaire à la ligne de mêlée. Son manque de vitesse présente un point d’interrogation important.

12- Lavert Hill, Michigan: il n’est pas un favori des fans, mais je le vois un potentiel intéressant comme 3e demi de coin (celui qui évolue à l’intérieur des traits hachurés). Je le vois comme le meilleur du repêchage dans cette spécialité.

13- Javaris Davis, Auburn: Je pourrais répéter la description que je viens de faire de Hill. Je dois être le seul a préférer Davis à Igbinoghene à Auburn, mais c’est pourtant le cas. Je préfère un joueur dominant dans sa spécialité (3e demi de coin) qu’un partant moyen.

Destination Repêchage 2020 – Classement des joueurs offensifs

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

1 commentaire
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] Destination Repêchage 2020 – Classement des joueurs défensifs […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 334 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

En l’absence de Wallette, je discute de la vedette de 15 ans et neveu de Payton et Eli Manning ainsi que les matchs à...

Actualité 2020-21

Une autre semaine de NCAA, une autre panoplie de matchs plus enlevants les uns que les autres! Cette saison, adaptée, ne cesse de nous...

Actualité 2020-21

Voici l’horaire TV au Québec et le reste du Canada. On n’inclut pas les possibilités sur le WEB.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Tout le monde connait l’année 1984, rendu célèbre par George Orwell. Cependant, 1984, ce n’est pas juste le livre de dystopie le plus connu...

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, je résume et analyse la dernière semaine dans la NFL et la NCAA. À noter que cette capsule a...

Actualité 2020-21

L’imprévisibilité de la NFL à l’honneur pendant la sixième semaine.

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

1
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x