Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2020-21

Destination Repêchage 2020 – Classement des joueurs offensifs

Le repêchage de la NFL, qui se tiendra du 23 au 25 avril, est à nos portes. Avec le temps, c’est devenu un des Evénements les plus médiatisés et un des moments forts de la saison de football. Et oui, en dépit de la situation de crise actuelle, le repêchage aura bel et bien lieu, selon une formule virtuelle afin de limiter les contacts sociaux.

Ayant été très occupé ces derniers temps au niveau de mon emploi du jour et n’ayant pas été en mesure de produire les analyses détaillées que j’aime publier habituellement, j’ai décidé de changer la formule de mes textes parce que je voulais quand même vous offrir mes classements qui, pour l’occasion, seront accompagnés de courtes notes explicatives.

Je vous rappelle que mes classements ne sont jamais faits en fonction du rang de sélection anticipé, mais plutôt du potentiel des joueurs. Mon objectif n’étant pas de prédire l’avenir, mais uniquement de vous aider à vous faire votre propre opinion sur les espoirs qui seront repêchés par vos équipe favorites.

En espérant que cette formule saura vous plaire, je vous rappelle que le plus important est de demeurer prudent et de suivre toutes les consignes de sécurité afin de préserver votre santé et celle de tous vos proches.

QUARTS-ARRIÈRES

1ère catégorie : ils ont toutes les qualités requises pour devenir des quarts partants en NFL et, s’ils sont bien encadrés, des quarts de franchise.

1- Joe Burrow, LSU : Il possède tous les attributs d’un excellent quart en NFL. Il vient de connaître la meilleure saison pour un quart dans l’histoire de la NCAA dans un système calqué sur ce qui se fait en NFL (Saints). Le seul risque est qu’une mauvaise organisation ne vienne gâcher son talent.

2- Tua Tagovailoa, Alabama: Il a un historique de blessure, mais, en santé, il représente un talent de 1er plan. Excellente vision du jeu. Un bras de puissance moyenne, mais lance avec beaucoup de précision et d’anticipation. En santé, il a le potentiel d’un top 10, peut-être même d’un top 5 en NFL.

2e catégorie : ils ont plusieurs des qualités nécessaires pour devenir partants en NFL, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

3a- Justin Hebert, Oregon : Il est l’illustration que l’intelligence hors terrain n’équivaut pas toujours à une bonne prise de décision sur le terrain. Hebert a gagné le titre du meilleur joueur/étudiant de la NCAA en 2019, mais il manque parfois de jugement sur le terrain quand il est sous pression. À quelque part, j’ai l’impression que de le maintenir au 3e rang est la décision que je pourrais regretter le plus dans ce classement.

3b- Ja Fromm, Georgia : le mal aimé des fans de la NCAA. Excellent jugement et prise de décision sur le terrain. Un quart honnête, discipliné, qui suit le plan de match à la lettre et qui est adoré de ses entraîneurs. Il peut devenir un partant valable à condition qu’il soit repêché par une équipe avec un système très structuré (comme les Patriots par exemple).

4- Jordan Love, Utah State : Je vous en ai parlé à plusieurs reprises en 2018 quand il était encore un inconnu parce que j’ai toujours beaucoup apprécié ce joueur. Ses statistiques ne me permettent pas de le classer plus haut, mais je vois beaucoup de talent chez lui. J’ai failli inter-changer les positions entre lui et Hebert (et le monter au 3e rang) à plusieurs reprises, mais je n’ai pas osé. J’ai l’impression que je regretterai cette décision. On ne récompense pas des carrières collégiales ici, on évalue des potentielles. Et à la fin, je ne serai vraiment pas surpris si Love deviens un des 3 meilleurs quarts de ce repêchage.

3e catégorie : ils possèdent certaines des qualités nécessaires pour être partant en NFL, mais ils ne sont pas prêts à assumer ce rôle. Leurs succès dépendront de leur développement.

6- Jalen Hurts, Oklahoma : probablement le meilleur au niveau du leadership. Un travailleur infatigable et un fantastique joueur d’équipe. Très fort physiquement, il possède un bras adéquat et une grande volonté de s’améliorer. On regrettera probablement tous, un jour, de ne pas l’avoir inclus dans nos top 5.

7- Jacob Eason, Washington: il possède le bras le plus puissant de cette classe, il est un prototype physique, mais il a beaucoup de difficulté avec sa prise de décision (l’élément le plus important pour un quart à mes yeux). Est-ce à cause du système? Ou du manque d’expérience? Peut-être, mais à ce stade, je ne peux pas classer cet ancien prospect 5 étoiles plus haut que le 7e rang.

8- Anthony Gordon, Washington State: Voilà un des prospects les plus intéressants de ce repêchage. Le digne successeur de Gardner Minshew a du talent, mais il manque de constance. Un excellent choix à partir des rondes du milieu avec un potentiel de développement très intéressant.

9- Shea Patterson, Michigan: Considéré comme le prospect no 1 dans tout le pays à sa sortie de l’école secondaire, il a connu une carrière décevante en NCAA au point de devenir le sujet de bien des moqueries. Je n’ai cependant pas totalement démissionné sur lui. Mais ça prendrait beaucoup de travail et d’encadrement on s’entends.

10- Cole McDonald, Hawaii: S’il apprend à lancer un ballon, peut-être pourra-t-il jouer en NFL (je blague). Il ne possède aucune des qualités nécessaires pour être quart, mais il est un excellent athlète. Je le vois peut-être dans un rôle à la Taysom Hill d’où sa place dans ce classement.

PORTEURS DE BALLON

1ère catégorie : sauf incident, ils deviendront des joueurs d’impact en NFL

1- Jonathan Taylor, Wisconsin : Une inquiétante propension à échapper le ballon. Cependant, je ne peux pas classer un joueur qui a connu une telle carrière (3 saisons de près 2000 verges) autrement qu’au 1er rang. Très robuste et très athlétique avec une excellente vision du jeu. Un joueur remarquable à tous les niveaux.

2- JK Dobbins, Ohio State: Il a aussi connu une carrière remarquable (notamment plus de 2000 verges en 2019). Il court extrêmement bien entre les bloqueurs. Il occupe ce rang parce qu’il est à la fois très difficile à plaquer et très explosifs. Une valeur sûre avec un plafond élevé. Entre lui, Taylor et Swift, c’est selon votre préférence.

3- Deandre Swift, Georgia: Le plus explosive de cette classe. Le meilleur « en espace » et de loin. La raison pour laquelle il est 3e dans ce classement est parce qu’il est significativement moins bon pour courir entre les bloqueurs que les 2 premiers. Cependant, dans le bon système, il pourrait devenir le meilleur de cette classe.

4- Clyde Edwards-Helaire, LSU: le plus complet. Un receveur et un bloqueur hors pairs. Presqu’aussi robuste que Dobbins ou Taylor entre les bloqueurs. La raison pour laquelle je le classe 4e est qu’il est légèrement moins athlétique. Un joueur de grande qualité néanmoins

2e catégorie : ils possèdent plusieurs des qualités nécessaires pour devenir partants, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

5- Zack Moss, Utah : la plupart des analystes du repêchage l’auraient placé dans la 1ère catégorie (il est sur la ligne). Il est excellent, mais un peu moins rapide, explosif et puissant que ceux qui le précèdent. Mais il sera partant et aura une belle carrière en NFL aucun doute pour moi.

6- AJ Dillon, BC: Et oui, je continu d’aimer les gars robustes qui peuvent courir entre les bloqueurs. Un phénomène physique. S’il pouvait perdre une quinzaine de livres et gagner en agilité, il deviendrait un des meilleurs de ce repêchage. C’est pour cette raison que je l’ai classé aussi haut. Je vois un grand potentiel en lui.

7- Cam Akers, FSU: Un ancien prospect 5 étoiles qui a trouvé le moyen d’être productif avec une équipe à la dérive. Je pars du principe que dans une meilleure équipe, il aurait eu un rendement comparable à Moss ou Edwards-Helaire. C’est spéculatif, mais probablement vrai.

8- Eno Benjamin, Arizona State: Il possède toues les qualités physiques pour dominer en NFL, mais il a une propension aux revirements et il a connu une baisse de régime significative en 2019, deux éléments inquiétants. Un prospect de 1er plan quand même.

9- Anthony McFarland, Maryland: il a un physique similaire à Dalvin Cook et ses chiffres au « combine » sont semblables. Par séquences, il a l’air d’une superstar et souvent contre une opposition de 1er plan. Par contre, sa production n’est pas au niveau de son potentiel.

3e catégorie : ils devront d’abord évoluer sur les unités spéciales et comme substituts, mais s’ils obtiennent leur opportunité, ils pourraient éventuellement s’établir comme partants.

10- Antonio Gibson, Memphis: il a évolué comme receveur de passe et porteur de ballon tout en étant une vedette des unités spéciales. Versatile, rapide et explosif, il est exactement le type de joueur recherché dans les rondes du milieu.

11- James Robinson, Illinois State: Très explosif, robuste et très patient derrière ses bloqueurs. Il peu jouer sur les unités spéciales. Il a évolué contre une opposition de moindre calibre, mais il a tous les attributs nécessaires et je le vois connaître du succès en NFL.

12- Lamical Perine, Florida: Considéré comme un prospect 4 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, il n’a pas connu, statistiquement parlant, la carrière espérée (notamment en raison de sa ligne à l’attaque), mais il possède tous les attributs pour réussir en NFL.

RECEVEURS DE PASSE

1ère catégorie : sauf incident, ils deviendront des joueurs d’impact en NFL

1- Ceedee Lamb, Okalhoma: J’ai tout fait pour ne pas le placer là parce que j’ai été déçu des insuccès des receveurs de la conférence « BIG 12 » au cours des ans, mais à la fin, son talent est sans limite. Son accélération dans le haut des routes de passe est ce qui le distingue. Un joueur complet qui possède toutes les qualités pour réussir.

2- Jerry Jeudy, Alabama : Son trait distinctif est la précision de ses tracés de passe. Il est aussi très athlétique. Un           plafond élevé et un risque très bas. Comment ne pas adorer un tel prospect?

3- Justin Jefferson, LSU: Un joueur très sous-estimé. Il possède toutes les qualités pour devenir une vedette. Entre lui, Lamb et Jeudy, la marge est très mince. À la fin, vous pouvez prendre celui que vous voulez, ça devient simplement une question de préférences.

2e catégorie : ils possèdent les qualités pour devenir de bons partants, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

4- Henry Ruggs, Alabama: Un athlète phénoménal avec une production moyenne en NCAA. Il est le prototype du joueur qui vient avec un grand risque mais un potentiel très élevé. C’est le risque qui l’a fait glisser dans la deuxième catégorie, mais il est sur la ligne.

5- Tee Higgins, Clemson: Il est le meilleur de ce repêchage dans la zone payante (27 touchés en carrière) parce qu’il est aussi le meilleur pour les attrapés contestés. Ça lui donne une valeur ajoutée. Par contre il ne possède pas une vitesse ni une accélération élite.

6- Denzel Mims, Baylor: Il possède des mains fantastiques, il est un prototype physique idéal et ses routes de passes sont très adéquates. Il pourrait être le prochain Josh Doctson ou Corey Coleman (des receveurs du « big-12 » qui ont été des échecs en NFL), mais il pourrait surtout devenir un joueur étoile s’il est bien développé. Son potentiel est grand et évident.

7- Michael Pittman, USC: Un autre gros receveur de passe avec des mains exceptionnelles. Un vrai joueur de football, très robuste qui ne craint pas les contacts physiques. Le 2e de cette classe pour les attrapés contestés. Une valeur sûre et un partant instantané pour moi.

8- Brandon Aiyuk, Arizona State: Il occupe ce rang élevé parce qu’il est explosif et excellent pour les verges après l’attrapé tout en possédant des mains fiables. Il a été productif malgré du jeu moyen à la position de quart-arrière. J’aimerais le voir courir des tracés plus précis.

9- Jalen Reagor, TCU: Excellent athlète, mais receveur moyen. Possiblement le joueur le plus explosif de cette classe après Ruggs. Ses routes de passe sont un peu brouillonnes. Son potentiel est très élevé, mais il aura besoin d’un peu de temps pour se développer. Il sera une star instantanée sur les unités spéciales.

10- Laviska Shenault, Colorado: son profil est semblable à celui de Brandon Aiyuk, mais en moins bon, selon moi. Il fait la majorité de ses dommages avec le ballon dans les mains. Il doit améliorer la précision de ses tracés. Il deviendra un bon joueur en NFL, aucun doute.

11- Van Jefferson, Florida: Son trait distinctif c’est qu’il est probablement le 2e meilleur de cette classe au niveau de la précision de ses tracés (derrière Jeudy). Un excellent technicien. Il possède également les attributs physiques pour réussir.

12- Devin Duvernay, Texas: Le fait qu’il soit 12e démontre l’incroyable profondeur du repêchage de cette année. Très complet, précis dans ses tracés, athlétique, excellents pour les verges après l’attrapé. Tous les atouts pour réussir en NFL. N’a performé à un haut niveau qu’un an en NCAA ce qui l’empêche d’être plus haut.

13- Kj Hamler, Penn State : Très rapide et explosif, mais peu fiable et peu productif. À ce stade il est plus un athlète qu’un receveur de passe. Son potentiel est élevé, surtout sur les unités spéciales, mais il a tout à apprendre de la position.

14- Tyler Johnson, Minnesota: un de mes préférés. Pas le plus rapide ni le plus athlétique (ce qui empêche de le classer plus haut), mais des tracés très précis et très nuancés. Excellent pour les attrapés contestés malgré sa petite taille. Une version 2.0 de Julian Edelman.

15- James Proche, SMU : la carte cachée de ce repêchage à la position. Un ancien prospect 4 étoiles qui a choisit un petit programme (SMU). Il est moyen au niveau des qualités athlétiques, mais il possède des mains exceptionnelles, il excelle pour les attrapés contestés et il est une star des unités spéciales.

16- Donovan Peoples-Jones, Michigan: un ancien prospect 5 étoiles qui n’a pas connu la carrière espérée. Par séquences il a su démontrer l’étendue de son grand potentiel. Un prototype parfait pour la position. Pourrait être le Stefon Diggs de ce repêchage.

Fait à noter : vu le nombre de prospects qui se qualifiaient pour les 2 premières catégorie (16), je n’ai pas eu à aller à la 3e catégorie (les joueurs d’unités spéciales qui pourraient s’établir comme partant avec beaucoup de travail). Ce qui démontre la profondeur exceptionnelle du repêchage à la position.

AILIERS RAPPROCHÉS

1ère catégorie : sauf incident, ils deviendront des joueurs d’impact en NFL

À mon avis, aucun joueur ne correspond à cette description dans la classe de cette année à cette position.

2e catégorie : ils possèdent les qualités pour devenir de bons partants, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

1- Cole Kmet, Notre-Dame: le plus complet de la classe. Bon receveur de passe et bloqueur adéquat. Il possède de très bonnes mains. Un choix peu risqué et un potentiel intéressant.

2- Hunter Bryant, Washington : Il a été le plus productif à sa position. Suffisamment athlétique et bon receveur de passe pour devenir partant en NFL.

3- Brycen Hopkins, Purdue: Très bon receveur de passe avec d’excellentes mains qui n’a pas peur d’aller dans le trafic. Il n’a pas la notoriété de Kmet ou Bryant, mais à la fin, je ne serais pas vraiment surpris s’il devenait le meilleur ailier rapproché de ce repêchage.

3e catégorie : ils devront d’abord évoluer sur les unités spéciales et comme substituts, mais s’ils obtiennent leur opportunité, ils pourraient éventuellement s’établir comme partants.

4- Thad Moss, LSU: Strictement en therme de son niveau de jeu actuel, il ne devrait pas être aussi haut sur cette liste (peut-être que certains d’entre vous ont froncés les sourcils). Mais dans une classe faible à la position, je lui vois un potentiel à long terme.

5- Adam Trautman, Dayton: Il manque clairement de rapidité, il a joué dans un système qui ne ressemble en rien à la NFL, mais il possède les meilleures mains de ce repêchage. Un champion des attrapés contestés. Un beau potentiel autours duquel on peut construire.

6- Albert Okwuegbunam, Mizzou: Physiquement parlant, le plus doué de cette classe. Par contre, son éthique de travaille laisse parfois à désirer. Excellent dans la zone payante. C’est son trait distinctif.

7- Devin Asiasi, UCLA: il court de très belles routes de passes et il a de bonnes mains. Il a les qualités physiques nécessaires pour la NFL, mais il manque de vitesse et d’explosion. Un bon joueur de rotation.

8- Harrison Bryant, FAU: Le Jace Amaro de ce repêchage. Plus un gros receveur de passe qu’un véritable ailier rapproché (comme Amaro à son époque). Ne vous fiez pas à ses stats, il ne possède pas de traits dominants. A ce stade, je le vois plus comme un réserviste en NFL.

9- Colby Parkinson, Stanford: Il n’a pas rempli les attentes durant sa carrière, il n’est pas le plus athlétique, mais à 6 pieds 7, il représente un prototype physique pour la position. Techniquement, il est correct. Avec un bon encadrement, il pourrait réussir.

10- Jarred Pinkney, Vandy: je pourrais reprendre les mêmes propos que pour Parkinson.

BLOQUEURS OFFENSIFS

1ère catégorie : sauf incident, ils deviendront des joueurs d’impact en NFL

1- Jedrick Wills, Alabama : la meilleure combinaison de technique et de robustesse de cette classe. Il s’engage dans un combat à finir de la première à la dernière minute du match.

2- Tristan Wirfs, Iowa: Très athlétique et solide techniquement. Il lui arrive à l’occasion d’être moins impliqué physiquement lors de certaines portions du match, la raison pour laquelle il se retrouve derrière Wills malgré un potentiel physique plus grand. Il doit construire cette mentalité de bagarreur.

3- Andrew Thomas, Georgia: Fantastique au niveau technique. Le meilleur de la classe en situation de course. Il peut avoir une certaine vulnérabilité face aux ailiers défensifs très rapides d’où le fait qu’il est troisième sur cette liste. Néanmoins un espoir de 1er plan.

2e catégorie : ils pourraient s’établir comme de bons partants en NFL, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

4- Mecki Becton, Louisville: Probablement un des meilleurs athlètes de plus de 350 livres de l’histoire de la NCAA. Rapide et puissant, mais encore un projet au niveau technique. Possède le potentiel d’un bon partant s’il est bien développé et s’il perd une trentaine de livres.

5- Josh jones, Houston: Il sera un partant instantané en NFL (probablement comme bloqueur à droite pour débuter). Ses enregistrements sont excellents, mais ils ont été réalisés contre une opposition de moindre qualité.

6- Isaiah Wilson, Georgia: Ancien prospect 5 étoiles qui n’a joué que 2 ans en NCAA. Il est extrêmement puissant et son agilité est surprenante pour un gars de sa taille. Il deviendra un bloqueur à droite de qualité en NFL.

7- Ezra Cleveland, Boise State: Il est le meilleur de cette classe pour bloquer au 2e niveau notamment parce qu’il est très athlétique. J’aime son jeu de pieds, mais il doit travailler sa puissance. Pour un schéma de «zone bloc» uniquement.

8- Austin Jackson, USC : Il est un des plus jeunes joueurs de ce repêchage. Il doit travailler sa technique, mais il possède le physique idéal pour la position en plus d’être athlétique. Pour une équipe qui peut se permettre d’être patiente, il pourrait rapporter gros.

9- Lucas Niang, TCU: un joueur fantastique, très puissant et solide techniquement. Certaines questions sur son état de santé pourraient le faire glisser au repêchage. Il aurait la flexibilité d’évoluer comme garde en NFL. Il possède les traits d’un partant de qualité.

10- Ben Barch, St-John’s: il a dominé une compétition de moindre niveau, mais il a confirmé son talent lors du « senior bowl ». Il est suffisamment agile, mais surtout très compétitif du début à la fin des matchs. Le risque est là, mais j’aime son attitude.

INTERIEUR DE LA LIGNE OFFENSIVE (GARDES/CENTRES)

1ère catégorie : sauf incident, ils deviendront des joueurs d’impact en NFL

À mon avis, aucun joueur ne correspond à cette description dans la classe de cette année à cette position

2e catégorie : ils pourraient s’établir comme de bons partants en NFL, mais leur potentiel est plus limité ou le risque est plus élevé.

1- Lloyd Cushenberry, LSU (centre) : le centre des champions national et membre de la 1ère équipe d’étoile de la conférence la plus forte de la NCAA (« SEC »). Il occupe le 1er rang parce qu’il est celui qui maîtrise le mieux tous les aspects de la position (technique, capacité d’apporter les ajustements à la ligne de mêlée etc) tout en étant plus puissant physiquement que Biadasz.

2- Tyler Biadasz, Wisconsin (centre):il n’a pas de traits dominants et n’est pas un favori des analystes du repêchage pour cette raison. En revanche, il est solide dans tous les aspects de la position. Il était le quart-arrière de la ligne offensive qui a permit à Jonathan Taylor de connaître 3 saisons consécutives de 2000 verges. Un partant instantané dont la contribution à l’équipe dépassera largement ses qualités athlétiques.

3- Cesar Ruiz, Michigan (centre) : il est plus athlétique et plus puissant que Biadasz, mais moins solide techniquement. Il sera un partant instantané comme centre ou garde.

4- Solomon Kindley, Georgia (garde) : J’aime la domination physique de la part d’une ligne offensive et Kindley est un des joueurs les plus dominants physiquement de ce repêchage. Son jeu de pied est adéquat mais pourrait être amélioré.

5- Damien Lewis, LSU (garde) : je pourrais tenir les mêmes propos à son sujet que pour Kindley. La marge est mince entre les 2 joueurs.

6- Netane Muti, Fresno State (garde): Il est excellent, très combatif et très puissant. Mais il est aussi sujet aux blessures et ses pieds me semblent un peu lent. Qu’on se comprenne : je l’adore (pas autant que les gars de pro football focus par contre) et je le repêcherais sans hésiter, mais pas comme garde no 1.

7- Logan Stenberg, Kentucky (garde) : un garde combatif et puissant exactement comme je les aime. Des questions sur son manque de discipline représentent la raison pour laquelle je ne l’ai pas classé plus haut.

8- Robert Hunt, Louisiana-Lafayette (garde) : Il a évolué comme bloqueur à droite en NCAA et a outrageusement dominée une compétition de 2e N’a pas la puissance et Lewis, Kindley ou Muti, mais il est agile et sera un excellent garde en NFL.

9- Matt Hennessy, Temple (centre) : Solide, mais pas au niveau des 3 premiers centres sur cette liste ni au niveau physique (il ne m’apparaît pas avoir de traits dominants) ni au niveau technique. Néanmoins un joueur fiable qui deviendra un partant de qualité en NFL.

10- Shane Lemieux, Oregon (garde) : il est mature physiquement et suffisamment puissant pour occuper adéquatement un poste de partant immédiatement en NFL. Il doit travailler sa technique et attaquer avec un meilleur levier. Il sera alors encore plus efficace.

Cliquez ci-dessus pour voir la section spéciale sur le Repêchage 2020

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

1 commentaire
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] Destination Repêchage 2020 – Classement des joueurs offensifs […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 334 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

En l’absence de Wallette, je discute de la vedette de 15 ans et neveu de Payton et Eli Manning ainsi que les matchs à...

Actualité 2020-21

Une autre semaine de NCAA, une autre panoplie de matchs plus enlevants les uns que les autres! Cette saison, adaptée, ne cesse de nous...

Actualité 2020-21

Voici l’horaire TV au Québec et le reste du Canada. On n’inclut pas les possibilités sur le WEB.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Tout le monde connait l’année 1984, rendu célèbre par George Orwell. Cependant, 1984, ce n’est pas juste le livre de dystopie le plus connu...

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, je résume et analyse la dernière semaine dans la NFL et la NCAA. À noter que cette capsule a...

Actualité 2020-21

L’imprévisibilité de la NFL à l’honneur pendant la sixième semaine.

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

1
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x