Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2019-20

Destination repêchage 2020 : Top 5 Receveurs de passes

Il y a moins d’un mois à peine, soit le 2 février, la saison de la NFL prenait fin en couronnant les 54e gagnants en titre du Super Bowl, les Chiefs de Kansas City. Pourtant, l’attention de tous les fans de football est déjà tournée vers le processus menant au repêchage et la prochaine saison.

C’est que la NFL, c’est devenu une affaire de 365 jours par année. Et si vous lisez cette page, c’est probablement parce qu’à l’instar de millions de fans partout à travers le monde, vous avez complètement adhéré à ce concept.

En ce moment, et jusqu’au 2 mars inclusivement, aura lieu le « NFL Scouting Combine ». En marge de cet événement, nous vous offrons notre premier classement comparé. Cette année, notre collègue Alexandre Dion se joint à nous dans le but de vous offrir une information toujours plus diversifiée et complète.

Nous sommes des passionnés de football qui poursuivent toujours le même objectif : vous aidez à vous forger votre propre opinion et à vous préparer à suivre le repêchage et le « Combine ».

Nous continuons ces top 5 avec les receveurs de passes, une position particulièrement prometteuse pour 2020.

LES RECEVEURS DE PASSES

Hugues Wallette Alexandre
1. Jerry Jeudy – Alabama 1. CeeDee Lamb – Oklahoma 1. CeeDee Lamb – Oklahoma
2. Tee Higgins – Clemson 2. Jerry Jeudy – Alabama 2. Jerry Jeudy – Alabama
3. Henry Ruggs – Alabama 3. Tee Higgins – Clemson 3. Henry Ruggs – Alabama
4. CeeDee Lamb – Oklahoma 4. Laviska Shenault – Colorado 4. Laviska Shenault – Colorado
5. Michael Pittman – USC 5. Justin Jefferson – LSU 5. Jalen Reagor – TCU

 

Également à surveiller : Brandon Aiyuk (Arizona State) : un superbe joueur de football qui se trouve aux portes de mon top 5. Denzel Mims (Baylor) : Ultra productif, j’ai des réserves à son endroit pour les mêmes motifs que CeeDee Lamb.

Pour plus de détails, voici une brève description des receveurs de passe qui forment nos top 5.

Jerry Jeudy (6 pieds 1, 192 livres), Alabama

Hugues : 1er   Wallette : 2e   Alexandre : 2e

Jeudy est un joueur qui coche littéralement toutes les cases. Considéré comme un espoir 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, il s’est couvert de gloire avec le Crimson Tide, étant notamment le récipiendaire du trophé Biletnikoff, remis au meilleur receveur de passe de la NCAA en 2018. Il a connu deux saisons de plus de 1000 verges (2018 et 2019), étant chaque fois sélectionné sur la première équipe d’étoile de la conférence « SEC » , la plus forte de la NCAA.

Au niveau de son potentiel, Jeudy est un joueur athlétique qui devrait bien tester au « Combine ». Mais surtout, il se démarque par la grande qualité de ses tracés de passes (il est le meilleur du repêchage à ce niveau). Il semble continuellement disponible, même lorsque le ballon ne lui est pas destiné.

L’université d’Alabama est reconnue pour développer de bons receveurs de passes pour la NFL. Ce n’est pas une garantie de succès, mais les prédécesseurs de Jeudy (Calvin Ridley, Amari Cooper et Julio Jones) connaissent de belles carrières en NFL. Le risque est faible dans le cas de Jeudy, qui devrait constituer un choix solide en milieu de 1re ronde.

Tee Higgins (6 pieds 4, 215 livres), Clemson

Hugues : 2e Wallette : 3e   Alexandre : n/a

Un autre ancien espoir 5 étoiles (tout comme Jeudy) qui a connu une carrière décorée en NCAA. À mes yeux, il semble un choix incontournable, mais pourtant, il passe plutôt inaperçu présentement et j’ai beaucoup de difficulté à comprendre ce phénomène.

Higgins possède le physique pour évoluer à la position « x » (ce qu’on appelle un « split end » en langage de football), mais il n’est pas limité à cette position. Il peut aussi évoluer comme « flanqueur » ou même à l’intérieur des traits hachurés, car il possède les qualités nécessaires pour créer de la séparation. C’est rare pour un receveur de passe avec ce type de physique. Il est un joueur polyvalent et complet.

Non seulement la taille d’Higgins en fait un cauchemar à couvrir pour les défensives adverses, mais il possède des mains très fortes qui l’aident à gagner les attrapés contestés.

Si Higgins dépasse la 1re ronde, ce qui semble très possible, il pourrait devenir un des principaux vols de ce repêchage. À titre de comparaison, il est significativement meilleur et surtout beaucoup plus complet au même âge que N’Keal Harry, un joueur qui possède le même type d’attributs physiques, repêché en 1re ronde en 2019 par les Patriots.

Tout comme c’est le cas avec Jeudy, le risque est faible avec Higgins, qui possède tous les attributs d’un bon receveur de passe en NFL.

Henry Ruggs (6 pieds 190 livres), Alabama

Hugues : 3e   Wallette : n/a   Alexandre : 3e

Il est le joueur offensif le plus explosif de ce repêchage. L’image la plus simple qu’on pourrait utilisée est qu’il est le Mecole Hardman de cette année. Son accélération et sa vitesse sont incroyables. Ses mains sont adéquates. Tout comme les 2 premiers joueurs sur cette liste, il était aussi un espoir 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire.

Il n’a pas les statistiques des autres joueurs faisant parti de ce top 5 (il n’a jamais gagné plus de 750 verges en une saison), mais c’est en fonction du potentiel et non pas des réalisations (même si ça constitue un facteur) qu’on doit repêcher un joueur. Ceci étant dit, je peux facilement comprendre que certains observateurs l’aient exclu de leurs classements. Son manque de production offensive, qui peut possiblement s’expliquer en partie du moins par le nombre de joueurs vedettes avec qui il devait partager le travail à Alabama, constitue certainement un drapeau rouge important qu’on aurait tort de négliger.

En raison de ses qualités athlétiques, Ruggs devrait être repêché en 1re ronde. L’équipe qui le sélectionnera devra cependant être consciente qu’elle prend un risque important.

CeeDee Lamb (6 pieds 2, 189 livres), Oklahoma

Hugues : 4e     Wallette : 1er   Alexandre : 1er

Il a eu une carrière extrêmement productive à Oklahoma (gagnant notamment plus de 1000 verges au cours des 2 dernières années). Ses enregistrements sont possiblement les meilleurs de ce repêchage (avec Jerry Jeudy, ça se débat). Il est explosif, athlétique et semble avoir toutes les qualités pour réussir en NFL. Mais faites-vous encore confiance à un receveur de passe de la conférence « Big 12 »?

Si je regarde les receveurs de passes vedettes du « Big 12 » des dernières années (en oubliant ceux repêchés en 2019, on va leur laisser une chance) je retrouve les noms suivants : James Washington, Dede Westbrook, Corey Coleman, Josh Doctson, Sterling Sheppard, Kevin White, Tavon Austin, Terrance Williams etc. La liste est longue. Tous ces joueurs ont obtenu des statistiques impressionnantes en NCAA, mais sont devenus des échecs en NFL.

La raison de cet état de fait est simple : les demis défensifs de la conférence « Big 12 » sont tellement faibles que ça rend difficile l’évaluation des receveurs de passe, dû au manque de compétition.

Ceci étant dit, autant au niveau athlétique que de la production sur le terrain, Lamb coche toutes les cases. À ce niveau, je comprends parfaitement ceux qui le classe plus haut que moi. La question qui se pose dans son cas : serez-vous celui qui prendra le risque de repêcher un receveur de passe du « Big 12 » dans la 1re moitié de la 1re ronde? Ma réponse, avec respect pour le talent de Lamb, serait non, mais celle de la vaste majorité des observateurs du repêchage serait oui. Question d’opinion.

Michael Pittman Jr (6 pieds 4, 220 livres), USC

Hugues : 5e   Wallette : n/a   Alexandre : n/a

Pour les nostalgiques, il est le fils de l’ancien porteur de ballon du même nom qui a joué plusieurs années en NFL. Il est également, tout comme Jeudy, Higgins et Ruggs, un ancien espoir 5 étoiles.

Je suis toujours à la recherche de joueurs talentueux avec un fort potentiel qui sont passés relativement inaperçus à cause de facteurs extérieurs et Pittman entre dans cette catégorie. Ayant évolué à USC, il n’a pas toujours bénéficié du meilleur entourage, notamment à la position de quart-arrière. Malgré ça, il a connu une saison 2019 décorée (101 réceptions pour 1275 verges et 11 touchés, étant nommé au sein de la 1re équipe d’étoile de la conférence « PAC-12 »). En soi, c’est impressionnant.

Pittman est un gros receveur de possession de ballon doté d’excellentes mains et qui excelle sur les unités spéciales. Il ne sera pas sélectionné avant la 2e journée du repêchage. Une excellente aubaine pour un club à l’affût.

Laviska Shenault (6 pieds 2, 220 livres), Colorado

Hugues : n/a Wallette : 4e   Alexandre : 4e

Il s’est fait connaître en 2018 en devenant un des meilleurs receveurs de passes de la NCAA (il a été nommé sur la 1re équipe de la conférence « PAC-12). Il a continué à exceller en 2019 malgré une certaine baisse de production.

Shenault est un espoir difficile à évaluer parce que l’offensive de Colorado ne ressemble pas beaucoup à une offensive de la NFL. Ceci étant dit, Shenault est probablement le meilleur joueur de ce repêchage lorsqu’il a le ballon dans les mains. Il est rapide, explosif, très fort physiquement et il a d’excellentes mains.

Shenault est très efficace dans les situations de jeux au sol (« end around ») et lors des passes pièges. Je le verrais tout particulièrement dans un système qui utilise majoritairement les « RPO’S » ou son talent serait utilisé à sa pleine mesure.

Shenault, à mon sens, est le prototype du joueur qui pourrait connaître une grande carrière en NFL s’il évolue dans le bon système pour lui, mais qui pourrait devenir un échec s’il tombe dans la mauvaise équipe.

Justin Jefferson (6 pieds 2, 192 livres), LSU

Hugues : n/a     Wallette : 5e   Alexandre : n/a

Il était relativement sous le radar avant cette saison, mais il a explosé en 2019 (111 attrapés pour 1540 verges et 18 touchés). Il est le receveur de passe de ce repêchage qui a connu la saison 2019 la plus productive.

Le problème avec Jefferson, c’est que, sans lui enlever de mérite, il est difficile de départager la part du succès qui provient de l’extraordinaire système de jeu de LSU. De plus, la majorité du temps, il s’aligne à l’intérieur des traits hachurés, ce qui lui fait perdre une certaine valeur.

Malgré son excellente saison 2019, la majorité des observateurs du repêchage ne sont pas convaincus que Jefferson puisse répéter ses exploits en NFL. Nous non plus et c’est pourquoi personne ne l’a classé avant le 5e rang.

Jalen Reagor (5 pieds 11, 195 livres) TCU

Hugues : n/a   Wallette : n/a   Alexandre : 5e

Un cas très intéressant. Un joueur très explosif qui est devenu un favori de plusieurs observateurs du repêchage. Il est d’ailleurs surprenant qu’un seul de nous ne l’ait inclus dans son classement. Il est polyvalent en ce sens qu’il est également un excellent retourneur et une menace sur le jeu au sol.

Je ne doute pas du talent de Reagor, mais dans mon cas, je lui applique la même réserve qu’à Mims et Lamb : il provient du « BIG-12 ». Ceci étant dit, je comprends qu’on puisse le considérer comme un top 5, car il a certainement les attributs physiques pour évoluer en NFL.

du 25 au 27 avril 2019

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Actualité 2020-21

Le Pac-12 rejoindra la Big Ten pour tenter de jouer au football cet automne, a annoncé jeudi la ligue, annulant une décision prise en...

Actualité 2020-21

La 3e semaine d’action est maintenant derrière nous dans la NCAA et on est maintenant à quelques jours du retour de la SEC. Avant...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Actualité 2020-21

Le Pac-12 rejoindra la Big Ten pour tenter de jouer au football cet automne, a annoncé jeudi la ligue, annulant une décision prise en...

Actualité 2020-21

Voici nos options de streamer au poste de QB ainsi que nos starts and sits de la semaine #3.

Actualité 2020-21

Une bonne semaine pour tout le monde incluant moi-même… Voici mes choix pour la semaine 3

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x