Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2018-19

État des forces semaine 2 : Ryan Fitzpatrick vole la vedette

Après l’annonce de la suspension à Jameis Winston, le récit populaire avant la saison des Buccaneers était qu’ils allaient avoir 3 matchs difficiles sous Ryan Fitzpatrick, et le temps que Winston revienne, la saison des Bucs serait terminée. Après tout, malgré un charisme évident, Fitzpatrick était surtout utilisé comme référence pour expliquer pourquoi Colin Kaepernick devrait avoir un emploi dans la NFL.

Oh, comme nous nous étions trompés! En fait, non seulement la saison des Bucs ne sera pas terminée après trois matchs, mais on se demande sérieusement si l’on reverra Winston, suspension ou non. Fitzpatrick a enchaîné deux victoires contre des prétendants au Super Bowl, les Saints et les Eagles, et de manière fracassante. Il a dépassé le cap des 400 verges à chaque occasion, lançant pour 8 touchés, courant pour un autre. Il a fait des zones profondes son joujou, complétant des touchés de 75 (2 fois), 58, 50 et 36 verges. À cela s’ajoutent 19 passes réussies de 15 verges et plus, et une moyenne de 13,43 verges par passe tentée. L’échantillon est mince, mais à titre de comparaison, le plus haut total depuis 2002 est 9,26 (Matt Ryan, 2016) et la moyenne l’an dernier était d’environ 7,07. Le mot-clic #FitzMagic est partout sur Twitter et l’ambiance à Tampa Bay est la meilleure depuis longtemps. En voici une preuve :

Je n’ai aucune idée quand va terminer la magie de Fitzpatrick. Franchement, je ne veux pas que ça se termine.

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine précédente

1 (3). Rams (2-0)
Les Rams n’avaient pas le « luxe » d’un botteur, Greg Zuerlein s’étant blessé avant le match. Ils ont ainsi tenté le converti de deux points sur 3 de leurs 4 touchés, avec un taux de réussite de 100%. Cette stratégie devrait être adoptée ailleurs dans le futur. À Cleveland ou Minnesota par exemple.

2 (1). Vikings (1-0-1)
Avis à ceux qui croyaient que Kirk Cousins n’aurait pas le même rapport avec les receveurs que Case Keenum : erreur. Thielen et Diggs ont accumulé 404 verges et 4 touchés en 2 matchs. Assez pour la victoire à Green Bay? Non. La recrue Daniel Carlson rate trois placements, dont deux en prolongation.

3 (5). Packers (1-0-1)
En vérité, le botteur des Vikings n’aurait même pas dû être en mesure de rater ces placements. Sur l’interception des Packers qui aurait clos le match, Clay Matthews s’est vu décerner une punition à cause de la loi de la gravité. On demande maintenant aux joueurs défensifs de déposer les quarts au sol comme on dépose un bébé qui dort dans un berceau.

4 (8). Jaguars (2-0)
Les Jaguars ont tiré une page du livre des Patriots dimanche, retirant la principale menace de l’équipe adverse (Gronkowski : 2 attrapés, 15 verges) et forçant l’offensive des Pats ailleurs. Le résultat est qu’ils les ont étouffés, pendant que Blake Bortles connaissait son bon match de l’année.

5 (11). Chiefs (2-0)
Si Alex Smith avait redonné de la crédibilité aux Chiefs, Patrick Mahomes est celui qui peut les amener au prochain niveau. Le dernier quart des Chiefs à avoir lancé 10 passes de touché contre aucune interception pour amorcer la saison était… bien en fait, c’était Alex Smith l’an dernier. Mahomes l’a cependant fait en 3 matchs de moins.

6 (2). Patriots (1-1)
Dans la défaite, on a vu toute l’influence de Trey Flowers sur cette équipe. Il a quitté sous commotion et les Pats ont mis zéro pression par après. Malgré tout, j’ai l’impression que Bill Belichick aime secrètement ce genre de défaite. De quoi motiver son équipe pour le reste de la saison.

7 (4). Eagles (1-1)
On n’aura même pas eu le temps de paniquer après leur première défaite que les Eagles ont annoncé le retour de Carson Wentz pour le prochain match. En son absence, les Eagles ont eu une fiche de 6-2 et remporté un Super Bowl. Qui peut en dire autant sans son quart partant?

8 (6). Falcons (1-1)
Je n’ai pas de blagues pour Steve Sarkisian cette semaine, son attaque a été parfaite dans la zone payante (4 en 4). Belle façon de rebondir pour les Falcons, mais les pertes de Keanu Neal et Deion Jones sont évidentes, alors que personne n’était capable de couvrir Christian McCaffrey.

9 (7). Saints (1-1)
Les Saints ont essayé de perdre, vraiment. Ils ont eu deux échappées pour revirement, une pénalité qui annule un touché, ils ont raté un placement raté, laissé les Browns marquer un touché qui aurait pu être celui de la victoire et donné une autre chance d’égaler par après. Bref, on prend la victoire, et on oublie ce match.

10 (13). Chargers (1-1)
Rien de mieux qu’un match contre les Bills pour se réveiller. L’an dernier, leur affrontement contre les Bills avait déclenché une série de 6 victoires en 7 matchs. Cette année, le duel permet d’oublier une rencontre initiale désordonnée. Et miracle, aucun placement raté ici.

11 (18). Bengals (2-0)
La saison est jeune, mais les Bengals sont au sommet de la hiérarchie dans le Nord de l’AFC. Avec un bon bassin de talent et la cohue à Pittsburgh, il y a un coup à jouer. Ils auront la chance de prouver leur valeur avec deux gros tests à l’étranger (Caroline, Atlanta) devant eux.

12 (21). Buccaneers (2-0)
L’ascension de Ryan Fitzpatrick après 2 parties n’est pas étrangère à ses options sur le jeu aérien. Le quart des Bucs a 4 armes légitimes en Mike Evans, Desean Jackson, Chris Godwin et O.J. Howard. De loin le meilleur arsenal de sa carrière.

13 (10). Panthers (1-1)
Il est rare de voir la défensive des Panthers perdre la bataille des tranchées, mais les Falcons ont eu le dessus. Kawann Short et cie ont à peine égratigné Matt Ryan et se sont fait passer dessus sur le jeu au sol, Ryan y compris.

14 (9). Steelers (0-1-1)
Ben Roethlisberger a devancé John Elway au 7e rang de l’histoire pour les verges par la passe ce dimanche. À voir sa défensive, il aura l’occasion de chauffer le top-6 dans les prochains mois. Quand même 452 verges et 4 touchés ne sont pas assez, c’est signe que ton unité défensive en arrache.

15 (15). 49ers (1-1)
À voir les ennuis des botteurs ailleurs dans la ligue, les 49ers doivent être morts de rire. Acquis avant la dernière saison, Robbie Gould a converti 45 de ses 47 tentatives de placement, dont ses 6 cette année.

16 (14). Titans (1-1)
Même avec Blaine Gabbert et sans leurs 2 bloqueurs partants, les Titans sont incapables de perdre contre des équipes de leur division. Ils ont remporté 7 de leurs 8 derniers matchs contre leurs rivaux du Sud de l’AFC, la plus récente étant la première du nouvel entraîneur-chef Mike Vrabel.

17 (12). Ravens (1-1)
Joe Flacco s’était éclaté contre les Bills. Avait-il finalement changé? #Pastellement. Flacco est revenu à la normale sous les projecteurs, lançant deux interceptions, en voyant deux autres échappées par les joueurs des Bengals et étant la majorité du match le quart des cinq dernières années.

18 (16). Bears (1-1)
Première victoire, mais Mitch Trubisky est loin d’être convaincant. Il gère mal les situations où la pression se ressent et sa prise de décision est plus souvent douteuse qu’efficace. Le nouvel entraîneur Matt Nagy a beaucoup de travail devant lui avec son jeune quart.

19 (19). Broncos (2-0)
Les Broncos ont pris leur première avance contre les Raiders avec 10 secondes au cadran du match. Crédit à Case Keenum, qui, malgré un mauvais match, se relève et va gagner ça dans les dernières secondes. Est-ce que Trevor Siemian aurait été capable? On s’en fout, Keenum l’a fait.

20 (23). Dolphins (2-0)
Imaginez être un choix de 1re ronde, connaître deux bons premiers matchs dans sa carrière, et se faire voler la vedette par un vieux barbu qui porte le même nom de famille que soi. C’est ce que doit ressentir Minkah Fitzpatrick en lisant l’intro de l’État des forces. Minkah aura au moins eu le dessus sur Ryan sur un point : il a enregistré « FitzMagic » comme marque déposée!

21 (17) Texans (0-2)
J’adore Deshaun Watson, mais sa gestion de fin de match est l’une des pires que j’ai vue depuis longtemps. N’ayant aucun temps d’arrêt, il a écoulé les 17 dernières secondes sur un jeu, en hésitant, pour finalement lancer au milieu du terrain avec une seconde au cadran. Il tarde à trouver son rythme et le siège de Bill O’Brien chauffe.

22 (20). Redskins (1-1)
Le voilà le Alex Smith qu’on aime! Ou du moins, qu’on connaît. Et que les partisans des Redskins connaissent. Malgré une belle victoire d’entrée de jeu sur la route, l’ouverture à domicile n’a pas attiré autant de gens que dans le passé :

23 (26). Cowboys (1-1)
J’adore comment les Cowboys ont attaqué la ligne offensive des Giants dimanche soir. Beaucoup de blitz, de schémas et de personnel différents. Six joueurs différents se sont partagé les 6 sacs de l’équipe et Eli Manning n’avait vraiment aucune chance.

24 (22). Jets (1-1)
Petit retour sur Terre pour les Jets après un excellent premier match. À vrai dire, c’est plus cette version que l’on attendait pour 2018 que celle de la partie initiale. On doit s’attendre à une équipe inconstante qui présentera des signes de brillance à l’occasion.

25 (27). Colts (1-1)
On se demandait bien d’où viendraient les jeux d’impact en défensive chez les Colts. La recrue Darius Leonard s’en est occupé. Au-delà de ses 18 plaqués (18!), de son sac et de son échappé provoqué, c’est son rayon d’action et sa capacité à bien voir les jeux sur les situations de passe qui ont impressionné.

26 (25). Seahawks (0-2)
Le pauvre bloqueur des Seahawks Germain Ifedi a déjà assez de misère à apprendre à devenir un pro, il avait Von Miller, puis Khalil Mack devant lui lors des 2 premières semaines. Ainsi, comme le reste de sa ligne, et ce depuis les 4 dernières années, il s’est effondré devant le défi.

27 (24). Giants (0-2)
Qu’est-ce qui est le pire chez les Giants, la ligne à l’attaque ou Eli Manning? J’aurais préféré qu’ils choisissent un quart lors du dernier repêchage, mais derrière cette ligne, je vois mal ce que Sam Darnold, Josh Allen ou Josh Rosen présenterait de différent cette année.

28 (28). Raiders (0-2)
Jon Gruden n’a vraiment pas peur des rappels à l’échange de Khalil Mack. Deux matchs où son équipe est incapable d’appliquer de la pression, deux matchs où il dit en entrevue après la défaite que son équipe doit mettre plus de pression.

29 (29). Browns (0-1-1)
Cette semaine, dans « Comment les Browns n’ont pas gagné », c’est au tour du botteur Zane Gonzalez de prendre le blâme. Cependant, les Browns auraient dû savoir qu’il n’était pas la solution, il s’était classé au 26e rang pour le pourcentage de placement réussi l’an dernier. Mais Browns étant les Browns, ils n’avaient probablement pas de plan.

30 (31). Lions (0-2)
On parle souvent des lacunes des Lions sur le jeu au sol, mais leur défensive contre le jeu au sol est aussi mauvaise. Ils sont au dernier rang pour le nombre de verges au sol alloué (359), mais surtout, à l’avant-dernier rang pour le nombre de verges allouées par course (5,6). Une recette perdante pour une équipe qui joue souvent de l’arrière.

31 (32). Bills (0-2)
C’était laid, mais c’était moins laid que la semaine dernière. Ce qui est toutefois inquiétant, c’est que l’élément phare qui les a transportés vers une première présence en séries depuis les années 90, la défensive, en arrache autant que l’attaque.

32 (30). Cardinals (0-2)
Les débuts de Steve Wilks comme entraîneur sont pathétiques. Les Cards ont passé moins de 40 secondes dans le territoire des Rams dans tout le match, sur le dernier jeu de surcroît. Pire encore, ils n’ont pas fait un seul jeu dans le territoire adverse en 1ere demie cette année. Leur botteur n’a même pas d’occasions de rater ses placements.

 

 

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

1 commentaire
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] État des forces semaine 2 : Ryan Fitzpatrick vole la vedette […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 408 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Réactions du 1er top 25 du comité CFP ainsi qu’un moment historique aura lieu samedi dans la NCAA.

Actualité 2020-21

OH MY GOD ! Le top 25 du « vrai » comité est sortie et les réactions « fuses » de PARTOUT. Les internets sont en...

Actualité 2020-21

Il y a 22 matchs sur nos écrans cette semaine! 22!!! Beaucoup de matchs de rivalités, beaucoup de matchs importants. Je ne ferais pas...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Actualité 2020-21

Patrick Mahomes a eu raison de Tom Brady. Derrick Henry était une véritable force de frappe. Les Broncos ont joué avec le receveur de...

Actualité 2020-21

L’organisation des Lions a connu au cours des 60 dernières années plusieurs affronts et années de vache maigre. Mais le blanchissage aux mains des...

Actualité 2020-21

Voici la liste des joueurs inactifs pour la semaine 12, revenez sur cette page qui sera mise à jour jusqu’au match du dimanche soir....

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

1
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x