Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2017-18

État des forces NFL semaine 11 : Les Steelers chauffent les Patriots

Qui sont les Steelers exactement? Les hauts et les bas de l’équipe de Mike Tomlin sont tout aussi fascinants qu’inquiétants pour tous ceux qui désirent une réelle compétition aux Patriots dans la conférence Américaine. Alors que les autres prétendants de la conférence s’effacent tour à tour de la liste des rivaux sérieux à la bande à Tom Brady – les Chiefs étant les derniers coupables –, les Steelers restent le dernier espoir de freiner les Pats.

Mais voilà, bravo à celui ou celle qui sait quelle version des Steelers se présentera un dimanche donné. Est-ce celle de cette semaine, où ils ont humilié une équipe respectable des Titans? Ou bien celle du dimanche précédant, où ils ont arraché une victoire de peine et de misère contre les pauvres Colts? Leur fiche de huit victoires et deux défaites tend à pointer vers leur summum, mais à travers plusieurs de ces gains se cachent des tendances léthargiques, desquels Big Ben montre son âge ou que la défensive ne joue pas à son niveau. Les Pats arrivent sur leur calendrier dans quatre semaines dans un match qui devrait déterminer l’avantage du terrain pour les séries. En attendant, les Steelers reprennent le troisième rang de l’État des forces et se présentent comme la seule menace crédible à une huitième présence au Super Bowl pour la bande à Tom Brady.

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine précédente.

1 (1). Eagles (9-1)
Chapeau à Carson Wentz, qui s’est fait frapper à de nombreuses reprises en première mi-temps dimanche soir, mais qui ne s’est pas laissé affecter. Le quart des Eagles est sorti en trombe pour la deuxième demie, menant les Eagles à marquer 30 points sans réplique vers un huitième gain consécutif.

2 (2). Patriots (8-2)
Il semble bien que la haute altitude ait des effets rajeunissants pour Tom Brady. À ses deux derniers matchs, à Denver et Mexico, les deux endroits les plus élevés où la NFL a joué des matchs, le quart des Pats a lancé pour 605 verges, six passes de touché et aucune interception.

3 (5). Steelers (8-2)
Dans leur présente séquence de cinq victoires, les Steelers n’ont pas accordé plus de 17 points une seule fois. Leur front défensif composé de Cameron Hayward, Javon Hargraves et Stephon Tuitt est l’un des meilleurs dans la NFL.

4 (4). Saints (8-2)
Les Saints trouvent tous les moyens pour gagner présentement. Perdant par 15 points avec moins de trois minutes à jouer dimanche, Drew Brees a orchestré la plus grande remontée de sa carrière pour donner une huitième victoire de suite à son équipe. Il s’agissait pour lui d’une 30e victoire lorsqu’il tire de l’arrière au quatrième quart.

5 (6). Vikings (8-2)
Une grande partie des succès de Case Keenum cette saison revient à sa ligne offensive. Sur les neuf matchs de Keenum en 2017, elle n’a accordé aucun sac lors de six d’entre eux et n’a jamais accordé plus de deux sacs dans un match.

6 (3). Rams (7-3)
Les Rams ont défié les attentes durant toute la saison jusqu’ici et un petit retour à la réalité ne peut leur faire que du bien. Pour la première fois sous Sean McVay, ils ont marqué moins de 10 points dans un match, mais considérant l’adversaire, on leur pardonnera.

7 (8). Panthers (7-3)
Avec le départ de Kelvin Benjamin pour Buffalo et Curtis Samuel pour la liste de blessés, voici le groupe de receveurs actuels des Panthers : Devin Funchess, Russell Shepard, Brenton Bersin et Kaelin Clay. Vivement le retour de Greg Olsen!

8 (10). Falcons (6-4)
Les Falcons avaient vraiment besoin de cette victoire à Seattle. Ils restent ainsi dans la course dans leur division tout en s’assurant du bris d’égalité si jamais ils ont la même fiche qu’un de leur poursuivant pour les wild card.

9 (9). Seahawks (6-4)
Les Seahawks ont encore manqué de discipline lundi soir contre les Falcons en écopant de neuf pénalités. Cela leur en donne 103 pour la saison, de loin un sommet dans la NFL. L’équipe la plus proche est à 84. En tout, c’est 319 verges que les Seahawks ont concédées à leurs adversaires sur des pénalités.

10 (7). Chiefs (6-4)
Comme dit mon collègue @leMaraudeurNFL : les Chiefs ont peut-être atteint leur apogée trop tôt. À la deuxième semaine exactement. Ils ont battu successivement les Patriots et les Eagles d’entrée de jeu, mais neuf semaines plus tard, après avoir perdu quatre de leurs cinq derniers matchs, on serait gêné de les placer dans la même catégorie que ces équipes.

11 (11). Jaguars (7-3)
Pour la sixième fois cette saison, les Jaguars accordent moins de 10 points à leurs adversaires. À l’opposé, ils n’ont jamais marqué moins de 16 points dans un match. Cela leur confère le quatrième meilleur différentiel de points de la NFL et le meilleur de la conférence Américaine.

12 (14). Lions (6-4)
Les Lions font partie d’un rare groupe d’équipes qui peuvent avoir confiance en leur botteur. Matt Prater a converti le placement gagnant dimanche après-midi, un botté de 52 verges avec moins de deux minutes à faire au match. En carrière, Prater n’a jamais raté un botté de 50 verges et plus au quatrième quart et en prolongation (17 en 17)!

13 (13). Titans (6-4)
Quarts-arrière avec plus d’interceptions que de passes de touché en 2017 (min. 5 départs) : DeShone Kizer, Joe Flacco, Trevor Siemian et… Marcus Mariota! Ses 10 interceptions cette saison égalent son total de son année recrue, mais avec 11 passes de touché en moins.

14 (17). Ravens (5-5)
L’équipe de John Harbaugh ne joue pas du très beau football, mais gagne ses matchs contre des équipes inférieures, ce qui devrait être suffisant pour les placer en séries dans l’AFC. Dimanche, ils ont inscrit un troisième blanchissage cette saison et n’ont accordé que 27 points lors de leurs cinq victoires.

15 (19). Chargers (4-6)
Joey Bosa est le grand responsable du fiasco Nathan Peterman dimanche. Il a littéralement frappé le quart des Bills sur quatre de ses cinq interceptions, et s’approchait rapidement sur l’autre (voir la vidéo ci-dessous). Son effort ramène les Chargers à un match du sixième et dernier rang pour les séries.

16 (12). Cowboys (5-5)
Depuis deux matchs, on voit à quel point Tyron Smith et Ezekiel Elliott manquent à Dak Prescott et l’offensive des Cowboys. Lors de ces deux rencontres, Prescott a lancé en moyenne 160,5 verges par match, en plus de trois interceptions et aucune passe de touché.

17 (15). Bills (5-5)
Sean McDermott a changé la culture pour le mieux dans le vestiaire des Bills cette saison, mais sa décision de retirer Tyrod Taylor dans une course aux séries sera remise en question pour le reste de sa carrière. En perdant un troisième match consécutif, les Bills glissent hors du portrait des séries et doivent régler cette crise interne au plus vite.

18 (16). Redskins (4-6)
La fiche des Redskins ne représente en aucun cas le niveau de jeu de Kirk Cousins cette année. Il joue le meilleur football de sa carrière, mais les blessures et le calendrier le plus difficile de la ligue coulent l’équipe. Peu importe comment la saison se terminera, il fera sauter la banque au printemps.

19 (18). Raiders (4-6)
Si l’on parlait des Raiders comme un potentiel rival aux Patriots avant la saison, on a vu dimanche à quel point ces deux équipes ne sont pas au même niveau. À leurs six premières possessions, les Raiders ont botté trois fois et ont commis trois revirements. Le match était alors 30-0 et bel et bien terminé.

20 (24). Bengals (4-6)
En repêchant Joe Mixon, les Bengals pensaient avoir trouvé l’arme qui relancerait leur attaque au sol. Ils s’étaient trompés. Mixon, derrière une des pires lignes offensives de la ligue, se retrouve au dernier rang dans la NFL pour la moyenne de verges par course (2,9).

21 (21). Jets (4-6)
Je profite de la semaine de congé des Jets pour souligner l’improbable retour à la pertinence d’Austin Seferian-Jenkins cette année. Mis au bûcher à Tampa, Seferian-Jenkins se pose comme l’une des pièces importantes de l’offensive des Jets, une belle surprise pour ceux qui ont suivi son parcours professionnel.

22 (20). Packers (5-5)
Brett Hundley avait montré quelques bons flashs la semaine dernière à Chicago, mais il a manifestement régressé cette semaine. Les Ravens ont terrassé le quart des Packers pour six sacs en plus de l’intercepter à trois reprises. Une clavicule, ça guérit vite?

23 (27) Texans (4-6)
S’il y a un rayon de soleil dans l’amas de blessures des Texans, c’est que Jadeveon Clowney, lui, a réussi à jouer tous les matchs de son équipe jusqu’ici. Et il est spectaculaire. En plus de ses huit sacs, il mène la NFL pour les plaqués derrière la ligne de mêlée avec 15.

24 (29). Buccaneers (4-6)
Mine de rien, Ryan Fitzpatrick est invaincu comme quart partant des Bucs (2-0). Le vétéran joue juste assez bien pour ramener un peu de positif dans le vestiaire, mais aussi pour priver les Bucs d’un éventuel choix dans le top-5 au prochain repêchage.

25 (26). Cardinals (4-6)
Les Cards ont perdu leur maraudeur Tyvon Branch pour la saison la semaine dernière, mais cette blessure s’est avérée une bénédiction. Cela a forcé la recrue Budda Baker dans la mêlée et le jeune a connu la semaine de sa vie : 13 plaqués, 1 sac et 2 échappées provoquées.

26 (25). Bears (3-7)
En perdant contre les Lions dimanche, les Bears ont maintenant une fiche de 12-30 sous John Fox. L’entraîneur-chef n’a jamais vraiment eu de talent à sa disposition à Chicago, mais au regard de sa feuille de route, on s’attendait à un peu plus.

27 (22). Dolphins (4-6)
Heures de grande écoute ou pas, la défensive des Dolphins en arrache autant. Durant leur présente séquence de quatre revers, le groupe mené par Matt Burke a accordé en moyenne 35,5 points par match.

28 (23). Broncos (3-7)
Après Trevor Siemian, Vance Joseph, Mike McCoy, Brock Osweiler et la défensive, c’est au tour de John Elway de passer dans le tordeur des partisans des Broncos. Lorsqu’on analyse leur repêchage de 2013 à 2016, il doit effectivement porter une grande partie du blâme.

29 (28). Colts (3-7)
Trois quarts ont été partant pour plus de deux matchs pour les Colts au cours des trois dernières années : Andrew Luck, Matt Hasselbeck et Jacoby Brissett. Tous les trois ont souvent apparu sur le rapport des blessés. Peut-être serait-il le temps de travailler sur la ligne offensive durant la saison morte?

30 (31). Giants (2-8)
On voit la différence lorsque la défensive des Giants décide de donner un effort soutenu. À la suite de deux matchs gênants où elle a accordé 82 points, elle a montré sa fierté en freinant les Chiefs à neuf points.

31 (30). 49ers (1-9)
En semaine de congé, les 49ers ont pu savourer leur première victoire de la saison un peu plus longtemps. Les six derniers matchs serviront d’audition pour la saison prochaine, et qui sait, peut-être verra-t-on Jimmy Garoppolo dans son nouvel uniforme.

32 (32). Browns (0-10)
L’année recrue de DeShone Kizer pouvait difficilement aller plus mal. Le quart des Browns mène la ligue pour les interceptions avec 14, et pire encore, il est également au sommet pour les interceptions dans la zone payante avec cinq, soit trois de plus que n’importe quel autre quart cette saison.

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 352 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Je discute de Trevor Lawrence qui est atteint de la COVID019 ainsi que les matchs à surveiller ce week-end dans la NCAA.

Actualité 2020-21

Le calendrier 2020-21 des Bowls du football universitaire a été officiellement annoncé vendredi, qui comprend 37 matchs d’après-saison débutant le 19 décembre.

Actualité 2020-21

*Disclaimer* Dans le podcast on parle de l’affrontement entre Wisconsin et Nebraska qui n’aura finalement pas lieu pour cause de COVID-19 chez Wisconsin.

Actualité 2020-21

Fin de semaine de l’Halloween dans la NCAA. Comme à chaque année, on dirait que des choses étranges se déroulent lors de cette semaine....

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 8 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Je discute de Trevor Lawrence qui est atteint de la COVID019 ainsi que les matchs à surveiller ce week-end dans la NCAA.

Actualité 2020-21

Le calendrier 2020-21 des Bowls du football universitaire a été officiellement annoncé vendredi, qui comprend 37 matchs d’après-saison débutant le 19 décembre.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x