Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2017-18

En route vers le repêchage 2017: Les ailiers rapprochés

La position d’ailier rapproché est une de plus profonde dans le repêchage de cette année.  A mon avis, il compte une dizaine de joueurs qui possèdent une chance de devenir des partants dans la NFL à court terme.  De ce nombre, je dirais qu’une demie douzaine ont le potentiel pour devenirs des joueurs d’impact.  Ce sont des chiffres exceptionnels.

Pour les besoins de ce texte, j’ai dressé une liste des 15 meilleurs ailiers rapprochés qui évoluent actuellement dans la NFL en me basant, notamment mais non limitativement, sur les équipe « all-pro » des dernières années.  De façon à nous aider à construire notre liste.  Généralement, mais non limitativement, voici certaines de ces caractéristiques :

  1. 13 des 15 meilleurs ailiers rapprochés de la NFL mesurent plus de 6 pieds 3 et pèsent plus de 250 livres.  Le prototype physique de l’ailier rapproché au niveau de la NFL est de plus de 6 pieds 3 et autours de 255 livres.  C’est important car l’ailier rapproché doit posséder la puissance nécessaire pour bloquer un ailier défensif ou un secondeur.
  2. 13 des 15 meilleurs ont joué leur carrière collégiale au sein d’une équipe appartenant au « power 5 ». Comme son nom l’indique, le « power 5 » regroupe les 5 conférence les plus fortes de la NCAA (Big Ten, Big 12, ACC, SEC et PAC-12). Chaque année, les dépisteurs sont à la recherche de prospect provenant de petits programmes universitaires, mais c’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin.  Il y aura toujours des exceptions, comme Travis Kelce qui a joué pour l’université de Cincinnati, mais il est toujours plus sûr de se tourner vers des programmes universitaires qui ont fait leur preuve.
  3. 13 des 15 meilleurs ont été élu au sein de la 1ère équipe d’étoile de leur conférence à au moins une reprise. En fait, 13 des 15 meilleurs ont connu au moins une saison de plus de 40 attrapés et au moins une saison de plus de 450 verges. La grande majorité des ailiers rapprochés élite ont performé à un haut niveau à l’université et leur travail a été reconnu par leurs pairs.
  4. 11 des 15 meilleurs ont couru le 40 verges sous les 4.65 secondes. Évidemment, le temps sur 40 verges est beaucoup moins important pour un ailier rapproché qui se spécialise dans les situations de blocs. Mais de plus en plus d’ailiers rapprochés représentent également des menaces dans le jeu de passe et les qualités athlétiques sont importantes pour ces joueurs.

Même si le classement que je vous présente dans ce texte est principalement basé sur les observations que j’ai fait à partir de ce que j’ai vu sur le terrain, pendant les matchs, je ne perds jamais de vue la liste de critères que je viens de vous présenter.

Finalement, j’aimerais préciser que je vous présente ma liste sous forme de classement parce que c’est un format plus intéressant et amusant, mais mon objectif principal demeure de vous transmettre le plus d’information possible sur les joueurs.  Alors faites-vous votre propre opinion, tout en gardant en tête que le repêchage est loin d’être une science exacte.

1. Oj Howard, Alabama

Taille/poids : 6 pieds 6, 250 livres

Expérience : Senior

Statistiques :

2016- 45 attrapés pour 595 verges et 3 touchés

2015-38 attrapés pour 602 verges et 2 touchés

Description :  Non seulement OJ Howard est talentueux et complet, mais à mon avis, il est le joueur d’habilité (donc incluant les porteurs de ballon, les receveurs de passes et les ailiers rapprochés) qui a le plus de potentiel dans ce repêchage.

Considéré comme un prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, Howard s’est retrouvé dans une situation difficile à Alabama.  Entouré de prospects 4 étoiles et 5 étoiles tout comme lui (Adarius Stewart, Calvin Ridley, Derrick Henry, entre-autre), il a été sous-utilisé dans le système d’Alabama.  Ses statistiques sont excellentes, mais elles auraient pu être encore bien meilleures.  Toute chose à du bon : cette situation a permis à Howard de développer ses habilités de bloqueurs beaucoup plus qu’il ne l’aurait fait en d’autres circonstances.  Howard termine quand même sa carrière comme un des plus grands ailiers rapprochés de l’histoire de l’université d’Alabama.

Au NFL combine, Howard a confirmé ce qu’on avait déjà pu constater sur le terrain : il est un athlète de haut niveau.  Il a réalisé, notamment, un temps de 4.51 sur 40 verges, ce qui est absolument incroyable pour un joueur de 250 livres.

Analyse et Projection : Howard représente le meilleur ailier rapproché que j’ai vu évolué au niveau collégial et il est celui qui a le plus de potentiel pour les pros.  Il est à la fois un excellent bloqueur et un excellent receveur de passe.  À mon opinion, j’y vais d’une déclaration risquée, il pourrait devenir le meilleur « joueur d’habilité » de ce repêchage (incluant les ailiers rapprochés, les porteurs de ballon et les receveurs de passe).

Les qualités athlétiques d’Howard son telles qu’il est plus rapide et probablement plus agile que plusieurs receveurs de passe format géant qui évoluent présentement dans la NFL tels que Mike Evans ou Calvin Benjamin.  Dans les faits, il a réalisé un 40 verges plus rapide que le meilleur « spit-end » (ou receveur évoluant à la position « x ») disponible cette année, soit Mike Williams de Clemson.  S’il est bien utilisé, Howard représentera un cauchemar pour les coordonnateurs défensifs adverses.

Dans le mock draft des fans de Le Blitz NFL, Howard a été repêché au 17e rang par les Redskins. Il paraît que notre mock gérant a reçu la visite de la police du football parce qu’il s’agit d’un vol à ce stade! Blagues à part, je vois difficilement comment Howard pourrait dépasser le 15e échelon du repêchage et, à mon sens, il appartient au top 10 (ce qui est très rare pour un ailier rapproché).

2. Evan Engram, Ole Miss

Taille/poids : 6 pieds 3, 235 livres

Expérience : senior

Statistiques :

2016-65 attrapés-926 verges et 8 touchés

2015- 38 attrapés-464 verges et 2 touchés

2014-38 attrapés-662 verges et 2 touchés

Description : Un directeur gérant non-identifié a déjà dit à Mike Mayock : «arrête de mettre l’emphase sur les défauts des joueurs et à la place demande toi ce qu’ils peuvent apporter de positif à une équipe de football » (traduction libre évidemment). L’anecdote a été rapportée par Mayock lui-même lors du « nfl combine ». Cette doctrine s’applique particulièrement bien à Evan Engram qui n’est pas un joueur complet (il a des lacunes comme bloqueur), mais qui excelle dans un domaine bien précis (en tant que receveur de passe). En fait, on pourrait faire le point qu’il est plus un receveur de passe format géant qu’un véritable ailier rapproché.

Engram a connu une carrière universitaire décorée.  Il a été nommé sur la première équipe d’étoile de la conférence « SEC » (la plus forte de la NCAA) à 2 reprises (soit 2016 et 2014) en plus d’être élu « all-american » en 2016. Durant sa carrière, Engram s’est mérité la réputation d’être le meilleur receveur de passe parmi tous les ailiers rapprochés de la NCAA.

Lors du « NFL combine » Engram a réalisé une performance exceptionnelle avec, notamment, un temps de 4.42 sur 40 verges, un saut vertical de 36 pouces et un temps de 6.92 secondes au « 3 cones drill ».  Ces chiffres seraient excellents pour un receveur de passe, alors pour un ailier rapproché de 235 livres, c’est encore plus remarquable.

Analyse et Projection : Engram est petit pour la position d’ailier rapproché.  De plus, il n’est pas reconnu pour être un excellent bloqueur.  Dans les faits, l’équipe qui repêchera Engram devra être consciente de ses limites (comme bloqueur) tout en étant capable d’exploiter son énorme potentiel de receveur de passe.

Le fait de ne pas être un joueur complet à sa position ne veut pas dire qu’Engram ne peut pas devenir un excellent joueur dans la NFL au contraire.  Il vaudra son pesant d’or en tant que receveur de passe.

4. David Njoku (6 pieds 4 246 livres)

Taille/poids : 6 pieds 4, 246 livres

Expérience : « redshirt » sophomore

Statistiques :

2016-45 attrapés pour 698 verges et 8 touchés

2015-21 attrapés pour 362 verges et 1 touché

Description : considéré comme un prospect 3 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, Njoku a passé un an avec l’équipe d’entraînement (2014) avant de se mériter un poste avec l’équipe.  Il a cependant dû attendre en 2016 avant de devenir partant.  Il a connu toute une saison en étant dominant dans toutes les facettes de jeu.

Au « nfl combine » Njoku a fait la démonstration de ses qualités athlétiques avec, notamment, un temps de 4.64 sur 40 verges et un remarquable saut vertical de 37.5 pouces.

Analyse et Projection : Même s’il n’a été élu dans aucune équipe d’étoile de sa conférence (en raison du nombre élevé d’ailiers rapprochés de qualité dans le « ACC »), Njoku coche toutes les cases (physique, Athlétique et production sur le terrain).  Il possède des traits physiques et athlétiques comparables aux meilleurs ailiers rapprochés de la NFL.  Il est un excellent receveur de passe et possède la puissance nécessaire pour être efficace en situation de bloque.

À mon avis, Njoku n’est pas prêt à assumer un rôle de partant dès le jour un de sa carrière dans la NFL.  En raison de son manque d’expérience.  Il est un potentiel qui demande à être développé, mais le plafond est haut dans son cas.  En 2e ronde, il représenterait une excellente « valeur » pour l’équipe qui le sélectionnerait.  Il connaîtra du succès dans tous les systèmes car il est un joueur complet.

4. Jake Butt, Michigan

Taille/poids : 6 pieds 5, 246 livres

Expérience : Senior

Statistiques :

2016-45 attrapés pour 546 verges et 4 touchés

2015- 51 attrapés pour 651 verges et 3 touchés

Description : Le fait que Butt n’a pas pu participer au processus d’après-saison (incluant le « nfl combine ») à cause d’une blessure au genoux subie en décembre va probablement le faire chuter au classement, mais je n’ai pu me résoudre à le descendre plus bas.  C’est que, à l’exception d’OJ Howard, Butt est l’ailier rapproché le plus complet et le plus expérimenté de ce repêchage selon moi.

Considéré comme un prospect 4 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, Butt a connu une carrière décorée à Michigan.  Il a été élu « all-american » à sa position au cours des deux dernières années et s’est mérité de nombreux honneurs individuels.  Au niveau athlétique, il n’est pas le plus explosif, mais il court des tracés de passe précis, il est fiable et il est un excellent technicien.

L’année dernière, Butt a songé à se rendre éligible pour le repêchage (il avait reçu un grade de 2e ronde), mais il a décidé de jouer son année Senior.

Analyse et Projection : Butt coche toutes les cases.  Il possède le physique idéal pour la NFL et il a été très productif sur le terrain. Au niveau athlétique, il est plus difficile de se faire une idée parce qu’il n’a pas été en mesure de participer au processus d’après-saison, mais il est évident à partir de ce qu’on a vu sur le terrain que Butt possède des qualités athlétiques suffisantes pour jouer dans la NFL.  C’est cependant d’avantage par ses qualités techniques qu’il se démarque.

Peu importe l’équipe qui le repêchera, Butt sera prêt à assumer un rôle dès sa 1ère année (en autant que son état de santé lui permette).  Selon moi, Butt ne dépassera pas la 2e ronde (son grade de l’année dernière), sous réserve de son état de santé bien sûr.

5. Bucky Hodges , Virginia Tech

Taille/poids : 6 pieds 6, 258 livres

Expérience : Junior

Statistiques :

2016-48 attrapés pour 691 verges et 7 touchés

2015-40 attrapés pour 530 verges et 6 touchés

2014-45 attrapés pour 526 verges et 7 touchés

Description : Vous ne verrez probablement pas Hodges aussi haut dans un autre classement que celui-ci.  Pourtant, il est un des espoirs les plus intéressant de ce repêchage et un de ceux qui possède le profil le plus atypique.

À sa sortie de l’école secondaire, Hodges était considéré comme un prospect 4 étoiles à la position de quart-arrière.  Il a décidé de faire la transition à la position d’ailier rapproché à l’université.  Grâce à son physique et à ses qualités athlétiques hors normes, Hodges a connu une carrière décorée étant élu au sein des équipe d’étoile de sa conférence au cours des 3 dernières années.  Hodges est loin d’être un joueur complet (il est presqu’exclusivement utilisé comme receveur de passe dans le système de Virginia Tech), mais son potentiel est très élevé.  Sur le terrain, il était de loin le joueur le plus polarisant de Virginia Tech.

Au « nfl combine » Hodges a réalisé en temps de 4.57 sur 40 verges en plus de réalisé un saut vertical de 39 pouces.  Des chiffres extraordinaires pour un joueur de 258 livres.

Analyse et Projection : A l’exception d’OJ Howard, Hodges est l’ailier rapproché qui présente le potentiel athlétique le plus élevé de ce repêchage.  Il a été productif et possède un physique idéal pour la position.  Bien qu’il ait été utilisé exclusivement comme receveur de passe dans le système de Virginia Tech, je n’hésite pas un instant à dire qu’il possède le potentiel de devenir un bon bloqueur s’il est bien développé par une bonne organisation.

Actuellement, Hodges semble sous le radar pour des raisons difficiles à expliquer.  Il est loin d’être un produit fini, mais son potentiel est grand. S’il est bien développer, Hodges aurait le potentiel physique pour devenir le 2e meilleur ailier rapproché de ce repêchage à long terme selon moi.

6. Jordan Leggett, Clemson

Taille/poids : 6 pieds 5, 260 livres

Expérience : Junior

Statistiques :

2016-46 attrapés pour 736 verges et 7 touchés

2015-40 attrapés pour 525 verges et 5 touchés

Description : Leggett a été un joueur de haut niveau qui a rendu de fiers services aux champions nationaux (il a été élu au sein des équipes d’étoiles de sa conférence au cours des 2 dernières années).  Il est un excellent receveur de passe, mais n’a presque pas été utilisé comme bloqueur dans le système offensif « spread » de Clemson qui ne ressemble en rien, est-il nécessaire de le rappeler, à un système de type professionnel.  Pour cette raison, il est difficile de savoir ce qu’il vaut en tant que bloqueur.

Durant le processus d’après-saison, la performance de Leggett a été décevante.  Il a réussi un temps de 4.69 sur 40 verges à son « pro-day ».  Un temps sous les 4.70 pour un ailier rapproché de 260 livres n’est pas catastrophique, mais je m’attendais à mieux de sa part.  Par contre, sur le terrain, Leggett représente une menace pour le jeu vertical.  Reste à savoir s’il aura la vitesse nécessaire pour en faire autant dans la NFL car c’est une partie importante de son jeu.

Analyse et Projection : Leggett, un joueur qui a reçu beaucoup de publicité parce qu’il évoluait pour les champions nationaux, coche la plupart des cases.  Il possède un physique idéal pour la position, il a été très productif et la qualité de son jeu a été reconnue par ses pairs (élu deux fois au sein des équipes d’étoiles de sa conférence).

Sa faiblesse est qu’il a été peu utilisé comme bloqueur dans le système « spread » de Clemson.  Il devra faire la transition vers un système de type professionnel, ce qui s’avère souvent une aventure périlleuse.  Par contre, Leggett possède les qualités physiques pour y parvenir. Il est suffisamment puissant pour devenir un bon bloqueur dans la NFL s’il est bien développé dans une bonne organisation.

MENTIONS HONORABLES

  1. George Kittle (6 pieds 4, 247 livres), Iowa : Il n’a pas obtenu la reconnaissance qu’il méritait parce que dans le système d’Iowa, il était surtout utilisé comme bloqueur. Comme tous les ailiers rapprochés d’Iowa, il est solide dans cette facette de jeu d’ailleurs. Sa performance au « NFL combine » a cependant fait écarquillé bien des yeux (4.52 sur 40 verges avec un saut vertical de 35 pouces). Kittle possède les qualités pour devenir un joueur complet dans la NFL s’il est bien formé.
  2. Jeremy Sprinkle (6 pieds 5, 252 livres), Arkansas : Sprinkle possède le physique idéal pour la position (6 pieds 5 et 252 livres) en plus d’avoir d’excellentes qualités athlétiques (il a couru le 40 verges en 4.60 à son « pro-day »). Il a les qualités d’un bon receveur de passes et il se défends très bien comme bloqueur. À Arkansas, il a évolué dans un système de jeu qui ressemble beaucoup à ce qui se fait dans la NFL. Il n’a pas pu participer au match du « Belk bowl » à cause de problèmes hors terrain ce qui soulève un drapeau rouge. Il a toutes les qualités physiques et athlétiques des meilleurs ailiers rapprochés de la NFL et il est un bon joueur.
  3. Gerald Everett (6 pieds 3, 240 livres) South Alabama : Pas mal moins connu que la plupart des joueurs formant cette liste, parce qu’il joue pour un petit programme universitaire, Everett coche néanmoins toutes les cases. Il est légèrement sous les standards habituels au niveau physique (6 pieds 3, 240 livres), mais il est extrêmement athlétique (temps de 4.62 sur 40 verges et saut vertical de 37.5 pouces) et productif (2 saisons de plus de 500 verges). Il est toujours difficile pour un joueur provenant d’une petite conférence de faire le saut vers la NFL, mais Everett a les outils physiques pour réussir.
  4. Cole Hikutini (6 pieds 4, 240 livres) Louiville : Il a connu une excellente saison senior en 2016 avec plus de 600 verges de gains et une nomination au sein de la 2e équipe d’étoiles de la conférence ACC. Il n’a malheureusement pas été en mesure de performer au « nfl combine » ce qui aurait pu augmenter sa valeur. Comme plusieurs joueurs appartenant à cette liste, il provient d’un système de type « spread » ce qui rend difficile de l’évaluer comme bloqueur.  Il est un peu petit pour la position selon les standards de la NFL, mais c’est un excellent joueur de football.
  5. Michael Roberts (6 pieds 4, 270 livres), toledo: La première chose qu’on remarque quand en regardant un match de Toledo, c’est le porteur de ballon Kareem Hunt (le meilleur prospect de cette université). La deuxième chose c’est cet ailier rapproché qui possède un physique de la NFL semblable à celui de Martellus Bennett.  Roberts coche toutes les cases.  Il a le physique parfait, il est athlétique (4.75 secondes sur 40 verges ce qui est bon pour un joueur de 270 livres) et il est productif (1ère équipe d’étoile de la conférence « MAC »).  Cependant, il a la réputation (justifiée selon moi) de manquer d’ardeur au travail.  Un beau projet pour une équipe à la recherche d’un bon prospect lors de la 3e journée du repêchage.
  6. Darrell Daniels (6 pieds 3, 247 livres), Washington: Un des prospects les plus intéressant à la position d’ailier rapproché. Un ancien receveur de passes transformé en ailier rapproché à l’université. Il n’a pas connu une grande carrière, mais a réalisé plusieurs jeux importants à Washington (c’est comme ça que je l’ai remarqué).  Il est un phénomène athlétique (temps de 4.55 sur 40 verges et saut vertical de 32 pouces).  Il possède les caractéristiques physiques et athlétiques des meilleurs ailiers rapprochés de la NFL.  Un autre beau projet pour une équipe à la recherche d’un bon prospect lors de la 3e journée du repêchage.

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 335 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

C’est notre dernier classement avant le retour de la Big Ten et on doit s’attendre à une montée des équipes de la conférence dans...

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

En l’absence de Wallette, je discute de la vedette de 15 ans et neveu de Payton et Eli Manning ainsi que les matchs à...

Actualité 2020-21

Une autre semaine de NCAA, une autre panoplie de matchs plus enlevants les uns que les autres! Cette saison, adaptée, ne cesse de nous...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

La septième semaine de la saison NFL 2020 est arrivée. Chase Claypool et les Steelers vont devoir affronter leur plus grand test à ce...

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 6 dans la NFL pour les parties jouées les 18 et 19 octobre 2020.

Actualité 2020-21

C’est notre dernier classement avant le retour de la Big Ten et on doit s’attendre à une montée des équipes de la conférence dans...

Actualité 2020-21

Je condense mes deux articles de conseils fantasy en un seul cette semaine. Voici donc les waivers, les streamers ainsi que les starts and...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x