Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2016-17

L’équipe d’Étoiles du NFL Combine 2017

Dans le texte qui suit, je vous dresserai une liste des principaux gagnants du « nfl combine 2017 ».  Dans le but de rendre l’exercice plus intéressant et plus amusant, je vous présenterai cette liste sous la forme d’une équipe d’étoiles.  Il ne s’agit pas ici d’établir un classement des meilleurs espoirs en vue du repêchage, mais bien de vous présenter les joueurs qui ont le plus amélioré leur situation grâce au « combine ».

Comme je le mentionne souvent, il faut relativiser les résultats du « combine ». Personnellement, je préfère donner préséance aux performances sur le terrain, lors des matchs. Par contre, plusieurs organisations de la nfl sont grandement influencées par les résultats du « combine » et des « pro days », on ne peut pas le nier, alors il faut tenir compte de ces résultats.

Sans plus attendre, voici mon équipe d’étoiles du « nfl combine 2017 ».  Une belle façon de conclure cet événement.

QUARTS-ARRIÈRES

Deshaun Watson (6 pieds 2, 220 livres), Clemson : Comme je l’écrivais dans mon texte traitant des principaux espoirs en vue du « combine », je m’attendais à ce que Watson performe bien et il n’a pas déçu.  Il possède un bon bras et la qualité de son jeu de pieds démontrait qu’il s’était bien préparé pour cet événement.  Ses passes étaient précises principalement dans les zones profondes ou il s’est clairement démarqué des autres.

Watson ne reçoit pas le respect qu’on réserve habituellement à un quart de son calibre (n’oublions pas qu’il a mené son équipe à deux finales consécutives du championnat national).  Il a joué dans un système de type « spread » à l’université et sa principale tâche demeure de convaincre les dépisteurs qu’il est en mesure de faire la transition dans un système de type professionnel.

Mention honorable

Mitchell Trubisky (6 pieds 2, 222 livres), North Carolina: Lorsqu’on regarde Trubisky lancer un ballon selon un script pré-établit, il est facile de se laisser convaincre de son potentiel.  Il possède le physique ainsi que le bras d’un quart de la nfl. Sa motion de passe est compact.  Ses qualités athlétiques (il a couru son 40 verges en 4.67 secondes), sont meilleures qu’anticipées. Du beau travail de sa part.

Comme je l’écrivais dans mon texte sur les principaux espoirs du « combine » la principale limite de Trubisky demeure son manque d’expérience (seulement un an comme partant).  Cependant, sa performance au « combine » préserve sans aucun doute sa place parmi le « top 3 » à sa position.

Parmi les espoirs moins connus

Seth Russell (6 pieds 3, 215 livres), Baylor : Ce genre de texte ne serait pas amusant si on ne vous entretenait pas d’espoirs un peu plus anonymes. Russell est un joueur talentueux qui a très bien performer dans un temps limité à Baylor.  Cependant, les blessures dont il a été victime nous l’ont fait un peu oublier.  N’eut été de ces blessures, Russell serait sans doute dans le top 5 de tous les experts à l’heure actuelles.

Selon moi, Russell a très bien lancé le ballon durant le « combine ».  Il possède clairement les qualités physiques et le bras d’un quart de la nfl comme il nous l’a rappelé ce week-end.  Personnellement, je n’exclurais pas la possibilité que Russell soit sélectionné lors de la 2e journée du repêchage (rondes 2 et 3) s’il connait un bon « pro-day » et de solides entrevues.

PORTEURS DE BALLON

Christian McCaffrey (5 pieds 11, 202 livres), Stanford : Dans mon texte sur les principaux espoirs à surveiller lors du « combine » j’écrivais que je m’attendais à voir McCaffrey performer à un haut niveau lors des exercices d’agilité et c’est ce qui est arrivé.  McCaffrey a démontré ses qualités athlétiques ainsi que ses talents de receveurs de passes lors des exercices de position.  De plus, il a couru un excellent 40 verges en 4.48 secondes.

J’ai longuement hésité avant de déclaré McCaffrey comme le vainqueur à sa position parce que Leonard Fournette a réussi un 40 verge impressionnant.  Cependant, la nfl est de plus en plus une ligue axée sur l’attaque par la passe et McCaffrey a démontré être le joueur le plus agile et le meilleur receveur de passe à sa position ce qui pourrait augmenter sensiblement son rang de sélection.

Mentions honorables

Léonard Fournette (6 pieds, 240 livres), LSU : Fournette a surpris le monde du football en se présentant au « combine » à 240 livres.  On s’attendait plutôt à le voir baisser son poids autours de 220 livres, ce qui aurait été une bonne idée.  Rassurez-vous, Fournette n’a pas un once de gras sur le corps.  Seulement, à 240 livres, Fournette ne présente pas l’agilité recherchée chez les porteurs de ballon d’aujourd’hui.

Plusieurs experts considéreront Fournette comme le gagnant du « combine » à sa position à cause de son temps de 4.51 sur 40 verges (ce qui est très impressionnant pour un joueur de 240 livres).  Par contre, la vitesse en ligne droite est une chose, mais l’agilité en est une autre.  Actuellement, Fournette demeure un spécialiste des situations de « course en puissance ».  À mon avis, il aurait avantage à baisser son poids comme d’autres l’ont fait avant lui (Le’veon Bell par exemple).  Pour moi, le poids de Fournette (240 livres) suscitera certaines questions.

Curtis Samuel (5 pieds 11, 196 livres), Ohio State : Comme je l’écrivais dans mon texte portant sur les principaux espoirs en vue du « combine », Samuel a été invité en tant que receveur de passe, mais je considère Samuel d’avantage comme un porteur de ballon spécialisé dans les situations de passes.  Je m’attendais à ce que Samuel soit rapide et il n’a pas déçu avec un temps exceptionnel de 4.31 secondes sur 40 verges.  Dommage que sa performance soit passée presqu’inaperçue, après celle de John Ross.

Parmi les espoirs moins connus

Jeremy McNichols (5 pieds 9, 215 livres), Boise State : McNichols est un espoir de milieu de repêchage qui a définitivement amélioré son sort avec une excellente performance.  Il n’a gagné aucune épreuve, mais il a terminé parmi les premiers de toutes les épreuves.  Son temps de 4.49 secondes sur 40 verges, notamment, est excellent.

McNichols, qui est très bons dans les situations de passes, vient de réaliser 2 saisons consécutives de plus de 1500 verges (passes et courses) dont une saison de plus de 2000 verges cette année.  Une des cartes cachées du prochain repêchage, McNichols s’est considérablement aidé ce week-end.

RECEVEURS DE PASSE

John Ross (5 pieds 11, 190 livres), Washington: Il est la vedette du week-end avec son 40 verges en 4.22 secondes, un record du « combine ».  Je m’attendais à ce qu’il soit rapide (comme je l’écrivais dans mon texte portant sur les espoirs à surveiller lors du « combine »), mais un temps en bas de 4.3 secondes est toujours une surprise.  Ross, qui a bien performé à tous les niveaux cette fin de semaine, vient peut-être de se positionner comme le 1er receveur de passe en vue du prochain repêchage.

Un élément important à souligner : Ross serait un excellent joueur de football, même sans sa vitesse. Ross connaîtra probablement une belle carrière dans la nfl d’abord et avant tout parce qu’il est un excellent joueur de football.  La seule question qui demeure dans son cas est la suivante : son corps pourra-t-il résister à une saison de 16 matchs, lui qui est souvent blessé?

Mention honorable

Zay Jones (6 pieds 2, 200 livres), East Carolina : Dans mon texte portant sur les espoirs à surveiller en vue du « combine » j’émettait un certain scepticisme concernant Jones.  Sauf que plus on avance dans le processus, plus il coche toutes les cases.  Il a gagné 1746 verges par la passe cette saison, il a été nommé le joueur par excellence du « senior bowl » (grâce à une performance exceptionnelle) et voilà qu’il performe à un haut niveau au « combine ».  Ce week-end, il n’a gagné aucune des épreuves, mais il fait partie des meilleurs à tous les niveaux.  Son temps de 4.45 sur 40 verges, notamment, est excellent.  Actuellement, Jones m’apparaît être un choix de début de 2e ronde.

Parmi les espoirs moins connus

Chris Godwin (6 pieds 1, 210 livres), Penn State: certains d’entre vous se rappelleront qu’il a connu une performance extraordinaire contre USC lors du Rose Bowl (187 verges et 2 touchés).  Il est reconnu pour posséder d’excellentes mains, il est compétitif et il gagne les attrapés contestés (une qualité que j’apprécie beaucoup chez un receveur de passe).  Par contre, personne ne s’attendait à ce qu’il teste aussi bien.  Il a très bien performé dans toutes les épreuves et son temps de 4.42 secondes sur 40 verges est vraiment plus rapide que prévu.  Perçu comme un prospect de 3e journée, Godwin vient de se placer dans la conversation pour la 2e ronde.

AILIERS RAPPROCHÉ

OJ Howard (6 pieds 6, 250 livres), Alabama : Un temps de 4.51 secondes sur 40 verges est absolument incroyable.  C’est cependant exactement ce à quoi je m’attendais de la part d’Howard, un des joueurs les plus athlétiques du football universitaire.  Comme je le mentionnais dans mon texte sur les espoirs à surveiller lors du « combine », le potentiel d’Howard était sous utilisé dans l’offensive d’Alabama.

Au « combine » Howard a dominé à tous les niveaux.  Il est le meilleur prospect à sa position depuis des années.  Mais ce que sa performance met en lumière, c’est qu’il est plus athlétique et plus rapide que plusieurs gros receveurs de passe choisis en 1ère ronde au cours des dernières années (tels que Mike Evans ou Kelvin Benjamin). Ce qu’on savait déjà en le regardant jouer.  Howard peut bloquer, mais il pourrait aussi jouer à l’extérieur, comme « split-end » lors de certaines situations, ce qui augmente de beaucoup sa valeur.  Si vous rêviez de voir Howard être repêché par votre équipe en fin de 1ère ronde, je pense que vous devriez oublier ça.  Il est maintenant presqu’assuré qu’il sera sélectionné parmi les 15 premiers joueurs.

Mention honorable

Bucky Hodges (6 pieds 6, 257 livres), Virginia Tech: Un ailier rapproché qui peut courir 40 verges en 4.57 secondes avec un saut vertical de 39 pouces, ça vous fait rêver?  Je m’attendais à ce qu’Hodges accomplisse ce genre de performance.  Hodges a du chemin à faire comme bloqueur (certains le perçoive plus comme un gros receveur de passe), mais, encore là, il est plus rapide et plus athlétique que plusieurs des receveurs de passe format géant de la nfl.  Avec sa performance du week-end, Hodges s’est positionné pour être sélectionné en 2e ronde.

Parmi les espoirs moins connus

Georges Kittle (6 pieds 4, 247 livres), Iowa: Pour être honnête, moi non plus je ne le connaissais pas beaucoup avant le début du week-end.  Dans le système d’Iowa, il était surtout utilisé comme bloqueur.  Sa performance athlétique au « combine », incluant un remarquable temps de 4.52 sur 40 verges, représente une très grande surprise.  On sait qu’il peut bloquer (vous ne jouerez pas longtemps à Iowa si vous n’êtes pas un excellent bloqueur), mais, ce qu’on ignorait, c’est qu’il pourrait également posséder du potentiel comme receveur de passe.  La performance de Kittle ce week-end en fait un candidat plus qu’intéressant pour les rondes du milieu.

LIGNE OFFENSIVE

Aviante Collins (6 pieds 4, 295 livres), TCU : Un excellent joueur dont la carrière a été ralentie par les blessures.  Son temps de 4.81 secondes sur 40 verges est hors norme pour un joueur de ligne offensive.  Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il y a une corrélation directe entre le temps sur 40 verges et la réussite dans la nfl parce que presque tous les joueurs de ligne qui apparaissent sur la liste des 10 plus rapides de l’histoire ont connu une belle carrière dans la nfl. Rarement un joueur de ligne offensive aura à courir 40 verges durant un match, mais un excellent temps démontre une excellente condition physique et des grandes qualités athlétiques.  Collins, dont personne ne parlait il y a quelques jours à peine, vient probablement de s’assurer de ne pas dépasser la 2e ronde.

Mention honorable

Garett Bolles (6 pieds 5, 297 livres), Utah : Bolles était déjà considéré comme un des meilleurs joueurs de ligne disponible et comme un choix de 1ère ronde avant le « combine ».  Une excellente performance, incluant un temps de 4.95 secondes sur 40 verges, consolide sa position.

LIGNE DÉFENSIVE

Myles Garrett (6 pieds 4, 272 livres), ailier défensif, Texas A@m: Avant le « combine », Garrett était considéré comme le meilleur espoir en vue du repêchage et il n’a pas déçu.  Son temps de 4.64 sur 40 verges et, surtout, son saut vertical de 41 pouces représentent des résultats incroyables pour un joueur de plus de 270 livres.  Garrett, qui a connu une carrière universitaire productive, a maintenant coché toutes les cases et il sera fort probablement le 1er joueur sélectionné lors du prochain repêchage et se sera mérité.

Mentions honorables

Solomon Thomas (6 pieds 3, 273 livres), ailier défensif, Stanford : La performance de Thomas n’est pas aussi impressionnante que celle de Garrett, mais il n’est pas loin.  Thomas a réalisé un excellent temps de 4.69 sur 40 verges ce qui est excellent pour un joueur de plus de 270 livres.  Un fait important, Thomas a dominé tous les exercices d’agilité.  Il bouge bien et est extrêmement agile pour un joueur de sa taille.  Avec cette performance, Thomas vient probablement de consolidé sa place dans le top 10 du repêchage (peut-être même dans le top 5).

Montravius Adams (6 pieds 4, 304 livres), plaqueur défensif, Auburn : Parmi les joueurs évoluant à l’intérieur de la ligne défensive, Adams est le grand gagnant.  Un ancien prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire (25e meilleur espoir au total), Adams est un peu sous le radar présentement parce que le système défensif d’Auburn ne permet pas aux plaqueurs défensifs d’obtenir beaucoup de statistiques (c’est un fait qui est de notoriété publique).  Adams demeure un excellent joueur de football et plus athlétique qu’anticipé (un temps de 4.87 sur 40 verges pour un joueur de plus de 300 livres est exceptionnel).  La performance d’Adams le ramènera dans les discussions pour le début de la 2e ronde.

Parmi les espoirs moins connus

Jordan Willis (6 pieds 4, 255 livres), ailier défensif, Kansas State : Un joueur très peu connu, mais néanmoins très productif (11.5 sacs du quart, joueur défensif de l’année dans la conférence « big 12 » et élu sur les équipes d’étoiles « all-american »).  Dans un anonymat presque complet (comme sa carrière), Willis a été dominant dans presque toutes les épreuves du « combine ».  Il a notamment couru son 40 verges en 4.53 secondes (ce qui est extrêmement rapide pour un joueur de plus de 250 livres) et réalisé un saut vertical de 39 pouces.  De plus, il a dominé les épreuves d’agilité.  Avec cette performance, Willis sera probablement sélectionné en 2e ronde du repêchage.

SECONDEURS

Haason Reddick (6 pieds 1, 237 livres), Temple : Comme je le mentionnais dans mon texte précédant, Reddick est un des espoirs les plus intéressants en vue du « combine » parce qu’il devra faire la transition vers une nouvelle position.  Trop léger pour évoluer à la position d’ailier défensif, Reddick sera un secondeur dans la nfl.  Lors du « Senior Bowl » et maintenant du « combine », Reddick a démontré avoir toutes les qualités pour évoluer à cette position.  Il a notamment couru son 40 verges en 4.52 secondes (un temps très rapide) et il a démontré qu’il avait l’agilité nécessaire pour couvrir en situation de passe.  Reddick aura probablement le rare privilège d’être repêché en 1re ronde, même s’il n’a jamais évolué à la position de secondeur.

Mention honorable

Raekwon McMillan (6 pieds 2, 240 livres), Ohio State: Je mentionnais dans mon texte portant sur les meilleurs espoirs en vue du « combine » que McMillan, même s’il était un peu sous le radar actuellement, demeurait probablement un des 3 meilleurs espoirs à la position de secondeur intérieur.  Cet ancien prospect 5 étoiles (19e meilleur espoir au total), a très bien testé au « combine » avec, notamment, un temps de 4.61 sur 40 verges.  Si le repêchage avait lieu demain, mon impression est que McMillan aurait de très bonnes chances d’être le 3e meilleur secondeur intérieur sélectionné derrière Foster et Reddick, ce qui n’était pas le cas avant le « combine ».

Parmi les espoirs moins connus

Tyus Bowser (6 pieds 4, 247 livres), Houston : Lors du « Peach Bowl » de 2015, je m’étais mis la note suivante :  les deux secondeurs intérieurs de Houston sont des « studs ».  Le 1er de ces deux joueurs étais Elandron Roberts (choix de 6e ronde des Patriots de la Nouvelle-Angleterre l’année dernière) qui a connu une excellente saison recrue.  Le 2e joueur, vous l’aurez deviné, était Bowser.  J’ai la certitude que Bowser, s’il obtient son opportunité, connaîtra le même genre de succès que Roberts, peut-être plus.  Au « combine » Bowser a dominé dans toutes les catégories, incluant un 40 verges de 4.65 secondes.  Dans les épreuves d’agilité, il a possiblement été le meilleur à sa position.  Il demeure un choix de milieu de repêchage pour l’instant, mais il continu de monter.

DEMIS DÉFENSIF

Jabrill Peppers (5 pieds 11, 213 livres), demi de sûreté, Michigan : Il a participé au « combine » en tant que secondeur, mais c’est à la position de demi de sûreté qu’il évoluera dans la nfl.  Peppers a très bien testé au « combine » avec, notamment, un temps de 4.46 sur 40 verges.  Mais c’est surtout en ajoutant 13 livres de muscles avant le « combine » que Peppers s’est le plus aidé. De plus, et parce qu’il faut parfois aller au-delà des chiffres, Peppers a de loin montré la personnalité la plus attachante et le plus de leadership parmi les joueurs présents au « combine ».

Marshon Lattimore (6 pieds, 193 livres), demi de coin, Ohio State : Avant le « combine » Lattimore était déjà considéré comme le meilleur demi de coin du repêchage par plusieurs experts et son excellente performance du week-end, incluant un temps de 4.36 sur 40 verges et un saut vertical de 38.5 pouces, confirment son statut.  Lattimore coche toutes les cases et il sera probablement sélectionné dans le « top 5 » du prochain repêchage.

Mention honorable

Obi Melifunwu (6 pieds 4, 225 livres), demi de sûreté UConn : Un peu comme Byron Jones (un autre ancien de l’université du Connecticut) l’avait fait il y a quelques années, Melifunwu a « brûlé » le « combine » cette année.  Notamment, il a réalisé un temps de 4.40 sur 40 verges (ce qui est ultra rapide pour un gars de plus de 220 livres), en plus d’un incroyable saut vertical de 44 pouces (le meilleur de tous les participants).  Melifunwu, un très bon joueur projeté en 2e ronde avant le « combine » risque maintenant de grimper en 1re ronde.

Parmi les espoirs moins connus

Fabien Moreau (6 pieds, 205 livres), demi de coin, UCLA : Boudé par le « Senior Bowl », Moreau demeure un excellent joueur de football même s’il est peu connu du publique.  Depuis la fin de la saison, il coche toutes les cases.  Il a d’abord réalisé une excellente performance au « East-West Shrine game » avant de se distinguer ce week-end avec, notamment, un temps de 4.35 sur 40 verges et un saut vertical de 38 pouces.  Moreau devrait être un choix de 2e ronde.

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

1 commentaire
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
trackback

cheap sauna kits

L'équipe d'Étoiles du NFL Combine 2017 – Le Blitz NFL

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 335 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

C’est notre dernier classement avant le retour de la Big Ten et on doit s’attendre à une montée des équipes de la conférence dans...

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

En l’absence de Wallette, je discute de la vedette de 15 ans et neveu de Payton et Eli Manning ainsi que les matchs à...

Actualité 2020-21

Une autre semaine de NCAA, une autre panoplie de matchs plus enlevants les uns que les autres! Cette saison, adaptée, ne cesse de nous...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

La septième semaine de la saison NFL 2020 est arrivée. Chase Claypool et les Steelers vont devoir affronter leur plus grand test à ce...

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 6 dans la NFL pour les parties jouées les 18 et 19 octobre 2020.

Actualité 2020-21

C’est notre dernier classement avant le retour de la Big Ten et on doit s’attendre à une montée des équipes de la conférence dans...

Actualité 2020-21

Je condense mes deux articles de conseils fantasy en un seul cette semaine. Voici donc les waivers, les streamers ainsi que les starts and...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

1
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x