Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2016-17

Camps d’entraînement 2016: 3 questions cruciales pour l’AFC Sud

Les camps d’entraînement sont à nos portes et la (longue) saison morte de la nfl tire à sa fin. La période de jeûne des amateurs de football de la nfl est presque terminée. Pour l’occasion j’ai pensé qu’il serait intéressant de faire un survol des différents camps d’entraînement. Voici la tournée de l’AFC SUD…

Le jeu est simple : il s’agit de présenter un résumé de l’actualité entourant chacune des équipes à l’aide de 3 questions.  Chacune des questions constitue un élément à surveiller à l’approche du camp d’entraînement. Évidemment, je profiterai de l’occasion pour glisser certains commentaires « éditoriaux » et faire certaines prédictions.

En attendant que la vraie saison commence, bonne lecture.

texans-helmetsTEXANS DE HOUSTON (fiche de 9-7 en 2015)

Q1(a) – Les Texans ont investis une fortune pour acquérir Brock Osweiller, un quart arrière qui possède du potentiel, mais qui n’a jamais rien prouvé ni au niveau professionnel, ni au niveau universitaire. Osweiller se montrera-t-il à la hauteur des attentes?

En Osweiller, les Texans ont acquis un potentiel, pas un produit fini.

Avec les Broncos de Denver, en 2015, Osweiller n’a obtenu que 7 départs. Son pourcentage de passes complétées a été très ordinaire (61%) ainsi que son ratio touchés vs interceptions (10 touchés contre 6 interceptions). Par séquences, il a démontrés de belles choses (victoire contre les Patriots), mais à la fin, il a perdu son poste au profit de Peyton Manning.

Au niveau universitaire (Arizona State), Osweiller n’a été partant qu’une seule saison (en 2011). Il a présenté une fiche de 6-7. Durant cette seule saison comme partant, il a passé pour 4036 verges avec 26 touchés et 13 interceptions (pourcentage de passes complétées de 63%) de bonnes statistiques, mais pas exceptionnelles compte tenu du style de jeu très ouvert d’Arizona State.

Compte tenu de ce que je viens de vous exposez, vous trouvez qu’Osweiller mérite un contrat de 72 millions sur 4 ans? Je ne suis pas convaincu moi non plus. Osweiller a peu d’expérience. Il possède les attributs physiques d’un quart de la NFL (6 pieds 7, 240 livres et un bon bras), mais il n’a jamais performé à un haut niveau sur une longue période de temps. Les Texans ont pris un risque énorme avec lui et une performance solide au camp d’entraînement pourrait contribuer à rassurer tout le monde.

Q1(b) – Bill O’brien, un des meilleurs entraîneurs offensif de la NFL et un « gourou » reconnu quand vient le temps de parler quart-arrières, sera-t-il en mesure d’aider Osweiller à progresser rapidement?

Dans cette situation, Bill O’Brien c’est un peu le « joker » dans le jeu de carte des Texans. Heureusement pour Osweiller, Bill O’Brien s’y connait en terme de quarts-arrières. O’Brien sait ce qu’il fait et il semble être un excellent pédagogue puisque presque tous les quarts-arrières qui ont joués pour lui, tant au niveau collégial que professionnel, ont performé au-dessus des attentes .   Le développement de la relation entre Osweiller et son entraîneur chef sera un élément intéressant à surveiller durant le camp.

Q2 – Durant la saison morte, les Texans ont investis beaucoup de ressources afin d’améliorer leur offensive. Ils ont acquis Lamar Miller, en plus de repêcher Will Fuller (1ère ronde) et Braxton Miller (3e ronde). Avec le joueur de 2e année Jaelen Strong, les Texans ont-ils suffisamment de munitions offensives pour passer au prochain niveau?

En 2015, les Texans ont terminé au 21e rang de la NFL au chapitre des points marqués. Cette performance peut être en partie attribuable à la situation des quarts-arrières, mais pas totalement non plus. A part Deandre Hopkins, un des meilleurs jeunes receveurs de passe de la NFL (3533 verges et 19 touchés en 3 ans), les Texans n’avaient pas beaucoup de munitions en attaque.

En 2016, les Texans ont ajouté beaucoup de vitesse avec notamment Lamar Miller, Will Fuller (le receveur de passe le plus rapide du « nfl combine » et Braxton Miller (je vous invite à lire mon classement des receveurs de passe en vue du repêchage 2016 pour en savoir plus sur Fuller et Miller). Ajouter ces joueurs au receveur de passe de 2e année Jaelen Strong et vous commencez à avoir un groupe intéressant. Personne n’est en mesure de prévoir la performance de Brock Osweiller, mais s’il devait connaître des ratés, ce ne sera pas parce qu’il manque de talent autour de lui.

Q3 – Jadeveon Clowney, le premier choix du repêchage de 2014, sur qui les Texans fondaient de grands espoirs, jouera-t-il finalement à la hauteur de son talent?

Les avis étaient partagés concernant Clowney lors du repêchage de 2014. Il est trop tôt pour porter un jugement, mais les Texans paraissent mal actuellement. Le potentiel athlétique n’a jamais été mis en doute dans le cas de Clowney, mais la volonté de performer et la capacité de rester en santé semblent faire problème. En 2014, sa saison recrue, Clowney a réalisé 7 plaqués en 4 matchs. En 2015, il a joué 13 matchs et a obtenu 40 plaqués et 4.5 sacks du quart. Le temps passe vite et à la fin de 2017, les Texans devront déjà prendre certaines décisions (à savoir s’ils exercent leur option sur lui). Clowney aurait avantage à connaître un bon camp afin de rassurer tout le monde. Sinon, avec un entraîneur aussi tenace que Bill O’Brien, la saison pourrait être longue pour lui.

colts-helmetsCOLTS D’INDIANAPOLIS (fiche de 8-8 en 2015)

Q1(a) – Revera-t-on le vrai Andrew Luck en 2016?

Je vais mettre une chose aux claires : j’ai suivi la carrière d’Andrew Luck de près depuis son séjour à l’université Stanford et j’ai la conviction qu’il est un talent générationnel qui joue pour une organisation dysfonctionnelle à Indianapolis. J’entends souvent que Luck n’a encore rien gagné et je trouve cette critique injuste. Je ne connais aucun quart arrière qui aurait été assez bon pour gagner un super bowl avec Chuck Pagano comme entraîneur chef et avec l’équipe actuelle des Colts. Pas même Tom Brady ou Joe Montana. En fait, n’eut été de l’excellence de Luck, les Colts n’auraient probablement pas participé aux séries une seule fois depuis 2012.

Ceci étant dit, Luck a connu une saison difficile en 2015 et ce n’est pas uniquement à cause des blessures. Luck devra retrouver son aplomb si les Colts veulent avoir la moindre chance, surtout que les autres équipes de la division sud se sont beaucoup améliorées récemment. Un camp solide de la part de Luck calmerait tout monde à Indianapolis.

Q1(b) – Les Colts ont beaucoup investis dans leur ligne offensive durant la saison morte avec 4 choix au repêchage et, surtout, la signature d’un nouvel entraîneur de position Joe Philbin. Ont-ils enfin compris qu’ils doivent protéger Andrew Luck s’ils veulent connaître du succès?

Ryan Grigson (le directeur gérant des Colts) semble avoir enfin compris qu’il devait améliorer sa ligne offensive s’il voulait connaître du succès. Tout le monde savait ça depuis quelques années, mais Grigson n’est pas l’élève le plus doué. Mieux vaut tard que jamais et les Colts ont pris une décision avisée en embauchant Joe Philbin (l’ancien entraîneur chef des Dolphins), qui avait connu du succès en tant qu’entraîneur de la ligne à l’attaque des Packers de Green-Bay il y a quelques années. Un choix judicieux.

Le côté gauche de la ligne à l’attaque est déjà, sauf blessure, en place avec Anthony Castonzo (bloqueur), Jake Mewhort (garde) et Ryan Kelly (le choix de première ronde de l’équipe qui évoluera comme centre). Le côté droit de la ligne reste à déterminer. Quelques batailles intéressantes sont à prévoir au camp. Hugh Tornthon et Joe Reitz partent favoris, mais les Colts ont repêchés quelques recrues intéressante soit : Leraven Clark (3e ronde), Joe Haeg (6e ronde) et Austin Blythe (7e ronde) qui devraient compétitioner pour des postes. En fait, la sélection de ces 4 recrues (en ajoutant Ryan Kelly le choix de 1ère ronde) m’apparaît tellement judicieuse que j’ai beaucoup de mal à croire que c’est Ryan Grigson qui les a vraiment sélectionnés.

Avec une ligne à l’attaque qui devrait montré des progrès, surveiller l’attaque des colts en 2016 car elle devrait faire des flammèches.

Q2 – La défensive, qui a terminée au 25e rang de la nfl en 2015 avec 25.5 points accordés par matchs, retrouvera-t-elle un niveau de jeu acceptable?

Les Colts n’ont pas une défensive de championnat, on s’entend. Depuis 2012, leur défensive a été très moyenne. Elle a joué juste assez bien pour permettre à l’équipe de connaître certains succès. En 2015, par contre, la défensive s’est complètement effondrée. Cette année, les Colts miseront sensiblement sur le même personnel. Ils auront par contre un nouveau coordonnateur défensif, Ted Monachino qui provient, tout comme Chuck Pagano, du système des Ravens de Baltimore. Honnêtement, je ne vois pas comment Monachino pourra emmener quoi que ce soit de nouveau aux Colts et je trouve ce choix très douteux.

Q3 – L’attaque au sol parviendra-t-elle finalement à donner un appui suffisant à Andrew Luck?

Depuis 2012 (la 1ère saison d’Andrew Luck dans la nfl) les Colts tentent sans succès de lui donner le support d’une attaque au sol digne de ce nom (rappelez-vous de l’échange pour Trent Richardson). Ce fut un échec à chaque fois. En 2015, l’attaque au sol des Colts a terminé au 29e rang de la NFL. Frank Gore vieillit, mais les Colts ont fait certaines acquisitions intéressantes pour l’appuyer : Robert Turbin (agent libre), Josh Ferguson (recrue), Jordan Todman (agent libre). Il sera intéressant de surveiller la lutte entre ces joueurs pour l’obtention de temps de jeu durant le camp parce que Frank Gore a beaucoup ralenti et ne pourra tout faire seul.

jaguars-helmetsJAGUARS DE JACSONVILLE (Fiche de 5-11 en 2015)

Q1 – La défensive et le développement de Myles Jack, Jalen Ramsey et Dante Fowler. En 2016, les Jaguars Seront-t-ils en mesures de former les bases d’une excellente défense avec ce groupe de jeunes joueurs talentueux?

La défensive des Jaguars a été horrible en 2015 en se classant au 31e rang de la NFL. Seul les Saints ont été pires qu’eux. Évidemment, les Jags ont investis beaucoup de ressources dans leur défense. D’abord, ils ont un nouveau coordonnateur défensif (Todd Wash) et ont signé quelques agents libres dont Malick Jackson et Tashaun Gibson. Cependant, c’est surtout via le repêchage que les Jaguars tentent de bâtir leur équipe, ce qui est toujours une bonne idée.

En défensive, les Jaguars possèdent trois jeunes joueurs de très grand talent qui n’ont pas encore eu l’opportunité de jouer dans la NFL : Jalen Ramsey (choix de 1ère ronde en 2016, je vous réfère à mon classement sur les demis défensif en vue du repêchage 2016), Myles Jack (choix de 2e ronde en 2016 je vous réfère à mon classement des secondeurs en vue du repêchage 2016) et Dante Fowler (choix de 1ère ronde en 2015, mais blessé durant toute la saison). Ramsey et Jack ont des conditions médicales qu’on devra suivre durant le camp, mais si ces jeunes joueurs obtiennent du temps de jeu durant les matchs hors concours, il sera passionnant de les observer. Jack, Ramsey, Fowler : on a peut-être là les bases d’une des meilleures jeunes défensives de la nfl.

Q2 – Blake Bortles reçoit beaucoup de crédit actuellement et c’est bien mérité (les Jaguars ont eu tellement d’ennuis au poste de quart-arrière au cours des années). Cependant et malgré des statistiques intéressantes, Bortles commet beaucoup de revirements (35 interceptions en 2 ans). Parviendra-t-il à franchir la prochaine étape, ou deviendra-t-il le prochain Jay Cutler?

L’avenir immédiat des Jaguars passe par le développement de Blake Bortles. Le consensus, c’est que Bortles est un excellent jeune quart-arrière. Je souscris à cette opinion. Cependant, je ne peux pas oublier le fait qu’il a lancé 35 interceptions en à peine 2 ans. Oui Bortles joue bien, mais on ne gagne pas des matchs de football, et encore moins des championnats, en donnant constamment le ballon à l’adversaire. C’est une lacune grave que Bortles devra corriger.

Depuis deux ans, Bortles a clairement démontré qu’il est un quart de niveau de la nfl et qu’il a ce qu’il faut pour y obtenir du succès. Il a gagné le respect de ses pairs ce qui est déjà beaucoup quand on évolue à Jacksonville. Par contre, Bortles doit absolument apprendre à prendre soin du ballon s’il veut devenir le quart de franchise qu’on voit actuellement en lui.

Q3 – Les Jaguars parviendront-ils enfin à développer une attaque au sol adéquate en 2016?

La question est très importante car le support d’une attaque au sol digne de ce nom aiderait grandement le développement du jeune Bortles qui est trop souvent laissé à lui-même.

L’attaque au sol des Jaguars a été une des pires de la NFL en 2015 (27e rang de la ligue). Durant la saison morte, les Jaguars ont acquis Chris Ivory en renfort. Les Jaguars comptent déjà sur les services des jeunes Tj Yeldon et Denard Robinson dont le développement sera intéressant à suivre. Cependant, durant le camp, c’est la recrue Tyler Erving qui m’intéressera tout particulièrement. Erving était un des meilleurs joueurs d’unités spéciales de toute la NCAA l’année dernière. Il est aussi un excellent porteur de ballon et un excellent receveur de passe. Un joueur explosif qui pourrait causer des surprises lors du camp. C’est pour suivre l’évolution de ce genre de joueurs qu’on regarde les matchs hors concours.

Titans-HelmetsTITANS DU TENNESSEE (fiche de 3-11 en 2015)

Q1 – Marcus Mariotta a démontré de belles choses en 2015 malgré un temps de jeu limité (principalement à cause des blessures). Sera-t-il en mesure de continuer sa progression en 2016?

Marcus Mariotta a dû affronter une situation particulièrement difficile en 2015. Il est passé d’un programme universitaire gagnant (fiche de 36 victoires 5 défaites en carrière à Oregon) à une très mauvaise équipe de la NFL. On peut dire que Mariotta a bien réagit. Malgré une fiche de 3 victoires et 9 défaites (qui n’est pas de sa faute en passant), il a bien performé. Mariotta a complété 64.2 % de ses passes pour 2818 verges, 19 touchés et 10 interceptions. Si Mariotta réussit à éviter les blessures, il sera bon. J’ai déjà hâte de voir sa performance au camp d’entraînement cette année.

Q2 – La ligne à l’attaque des Titans, possiblement la pire de la nfl en 2015, parviendra-t-elle à protéger Mariotta?

Les Titans ont ajouté deux joueurs significatifs sur leur ligne à l’attaque en 2016 : Jack Conklin (choix de 1ère ronde en 2016) et Ben Jones (via l’autonomie). Rappelons que Taylor Lewan et Chance Warmack étaient aussi de hauts choix de première ronde. Il sera intéressant de voir, lors du camp d’entraînement comment Conklin, un joueur en qui les Titans fondent beaucoup d’espoirs, se développera. Sera-t-il en mesure d’avoir un impact dès cette année? Le jeune homme aura intérêt à être bien préparé car s’il devait connaître des ratés, les comparaisons avec Laremy Tunsil, qui était encore disponible, afflueront.

Q3 – Comment se développeront les (nombreux) choix au repêchage des Titans?

En 2016, les Titans ont sélectionné 5 joueurs au cours des 3 premières rondes soit : Conklin (1ère ronde), Kevin Dodd (ailier défensif, 2e ronde), Austin Johnson (plaqueur défensif, 2e ronde), Derrick Henry (porteur de ballon, 2e ronde), Kevin Byard (demi défensif, 3e ronde). Du groupe, on surveillera d’avantage Jack Conklin ainsi que Derrick Henry (le gagnant du trophée Heisman l’année dernière). Mais il ne faudrait pas oublier Todd et Johnson qui possèdent de bonnes chances de gagner un poste de partant dès cette année. Si les Titans veulent se reconstruire, certains de ces jeunes devront connaître du succès dans la nfl et rapidement.

[button color= »red » size= »small » link= »http://leblitznfl.com/author/hfoucher2013/ » icon= » » target= »true »]Lire mes autres articles à ce sujet ici[/button]

La suite demain avec l’AFC Ouest. Vos commentaires sont les bienvenues…

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

2 Commentaires
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] Est AFC Nord AFC Sud AFC Ouest – à […]

[…] Est AFC Nord AFC Sud AFC […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 335 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

C’est notre dernier classement avant le retour de la Big Ten et on doit s’attendre à une montée des équipes de la conférence dans...

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

En l’absence de Wallette, je discute de la vedette de 15 ans et neveu de Payton et Eli Manning ainsi que les matchs à...

Actualité 2020-21

Une autre semaine de NCAA, une autre panoplie de matchs plus enlevants les uns que les autres! Cette saison, adaptée, ne cesse de nous...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 6 dans la NFL pour les parties jouées les 18 et 19 octobre 2020.

Actualité 2020-21

C’est notre dernier classement avant le retour de la Big Ten et on doit s’attendre à une montée des équipes de la conférence dans...

Actualité 2020-21

Je condense mes deux articles de conseils fantasy en un seul cette semaine. Voici donc les waivers, les streamers ainsi que les starts and...

Actualité 2020-21

Tout le monde connait l’année 1984, rendu célèbre par George Orwell. Cependant, 1984, ce n’est pas juste le livre de dystopie le plus connu...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

2
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x