Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

Résumé 2015 : Falcons d’Atlanta

Nous continuons et profitons de la saison morte pour vous présenter le résumé de la saison 2015 de chacune des équipes de la NFL. Nous poursuivons avec les Falcons et vos commentaires sont les bienvenus…

Falcons d’Atlanta

Fiche : 8-8

Statut : Éliminé des séries

Résumé de la saison

falcon-bannerAprès le premier quart de la saison, les Falcons étaient la surprise de la NFL, et semblait montrer plus de vie sous leur nouvel entraîneur-chef Dan Quinn. Leur belle histoire se transforma rapidement en un cauchemar, si bien qu’elle est sans doute l’équipe dont la fiche de 8-8 s’avère la plus grande déception. Cela fait maintenant 3 ans depuis leur présence en finale de conférence et la magie des premières années de l’ère Matt Ryan semble s’être évaporé tout comme son aptitude à gagner les matchs serrés. Autrefois appelé Matty Ice pour son sang froid lors des matchs serrés, on a plutôt l’impression que c’est son alter ego, Matty Hot qui a pris le contrôle pendant ces matchs. Il est évident que Ryan est loin d’être le seul à blâmer pour les récents insuccès de son équipe, alors qu’on est toujours à la recherche d’une identité défensive, et de quelqu’un pour soutenir Julio Jones.

On n’aurait pas pu demander mieux comme début de saison, alors que les Falcons remportèrent leurs 5 premières parties, marquant en moyenne 32,4 points par match. Ils ont montré beaucoup de caractère dans ces victoires, alors que 4 d’entres-elles furent des remontées au quatrième quart. L’autre victoire fut un massacre en règle contre les Texans, où Devonta Freeman marqua 3 touchés pour un deuxième match de suite. Le vent tourna de côté par la suite, et les Falcons ne seront plus jamais la même équipe du début. Ils perdirent leur premier match de la saison à domicile contre les Saints, avant d’y aller d’une victoire peu convaincante contre les Titans. S’en suivra une série de 6 défaites consécutives, dont le point culminant sera une humiliation de 38-0 contre les Panthers, toujours invaincus à ce moment. Ils gagnèrent 2 de leurs 3 dernières parties, prenant du même coup leur revanche contre les Panthers en gâchant la saison parfaite de l’équipe de Ron Rivera, mais le mal était fait.

On commence à manquer d’excuses pour décrire les insuccès de Matt Ryan. Considéré comme l’un des meilleurs quarts-arrière de la NFL il n’y a pas si longtemps que ça, Ryan ne cesse de décevoir depuis quelques années. Ça s’est reflété sur la feuille de statistiques, alors qu’il a complété le moins de passes de touché depuis son année recrue en 2008, avec 21. C’est sans compter ses 16 interceptions, trop souvent commises à des moments inopportuns. Le meilleur exemple de cela est arrivé à la semaine 11, alors que les Falcons détenaient une avance de 7 points au quatrième quart contre les amorphes Colts de Matt Hasselbeck. Dans sa propre zone de but, Ryan lança une passe directement dans les mains de D’Qwell Jackson, qui retournera l’interception pour égaler la partie, et les Colts gagneront. La saison 2015 fut remplie de moments dans le genre, qui masqueront les bonnes prestations occasionnelles. Il n’est également plus possible de blâmer sa ligne à l’attaque, qui fut très bonne en 2015 (à l’exception du centre Michael Person) contrairement aux années précédentes. Alors qu’on pensait voir le bloqueur Jake Matthews prendre le contrôle de cette ligne à l’attaque, c’est plutôt Ryan Schraeder, un joueur non repêché, qui s’est vraiment démarqué, devenant l’un des meilleurs à sa position.

Je vais réserver tout commentaire sur Julio Jones dans la section Joueur par excellence, lui qui est vraiment seul dans son monde chez les cibles de Matt Ryan sur le jeu aérien. Pourtant ce n’est rien de nouveau, Roddy White n’a plus beaucoup de football dans le réservoir, alors que l’âge a triomphé sur sa capacité de créer de la séparation sur ses couvreurs. Aucun autre receveur n’a réussi à se démarquer malgré l’opportunité. On pensait bien en avoir trouvé un avec Leonard Hankerson, mais après un solide début, il se blessa et fut libéré par l’équipe pour des raisons obscures. On avait également acquis l’ailier rapproché Jacob Tamme lors du printemps dernier, mais il ne fut pas bien dangereux, sans surprises. On s’ennuie vraiment de Tony Gonzalez, dont le départ après la saison 2013 a laissé un vide qui ne fut pas rempli.

S’il y a bien eu une surprise dans cette saison 2015, ce fut le rendement du porteur de ballon Devonta Freeman. Ayant repêché un autre porteur de ballon lors du dernier repêchage (Tevin Coleman), on était loin de s’attendre à voir Freeman prendre le contrôle à la position. C’est ce qui est arrivé, et Freeman a totalisé 1056 verges au sol et 11 touchés en 13 départs. Bien qu’il ait connu un certain déclin à la suite d’une incroyable séquence (entre la semaine 3 et la semaine 7, Freeman a accumulé 578 verges et 8 touchés!), entre autres dû aux blessures, Freeman a montré qu’il était le meneur dans le champ arrière des Falcons.

En allant chercher Dan Quinn à Seattle, on espérait amener un peu de ce qui se fait dans la défensive des Seahawks. Le problème, c’est que l’unité défensive des Falcons ne possède pas le talent de l’ancienne équipe de Quinn, particulièrement quand vient le temps de mettre de la pression sur les quarts adverses. Ils ont terminé la saison au dernier rang dans la NFL avec un maigre 19 sacs du quart (pour vous donnez une idée, la moyenne de la ligue est à 37). C’est un thème récurrent chez les Falcons, alors qu’on cherche toujours un digne successeur à John Abraham. Vic Beasley, leur premier choix au dernier repêchage, amené à Atlanta précisément pour bonifier la pression, a montré quelques signes positifs à sa première année, mais rien de dominant (comme la plupart des ailiers défensifs à leur première année).

Le manque de pression vient mettre un poids immense sur la tertiaire de l’équipe, qui a pourtant été assez efficace. Bien que peu spectaculaire, Desmond Trufant a connu une autre excellente saison, lui qui continue d’être sous-estimé à travers la ligue. Il fut de loin le joueur le plus dominant de cette unité, et avec Robert Alford, ils ont constitué un bon tandem de demis de coin. Enfin, le groupe de secondeurs en a arraché en 2015, ce qui ne fut pas surprenant considérant le talent en place.

Joueur par excellence : Julio Jones

Julio Jones - WR Falcons

Si certaines des sélections précédentes n’étaient pas évidentes, celle-ci ne faisait aucun doute. Bien loin de sa blessure au pied qui avait miné sa saison 2013, il a démontré en 2015 toutes les qualités d’un receveur de passes élite. De la manière dont Jones avait commencé sa saison, il était en voie de pulvériser tous les records de la NFL (440 verges et 4 touchés en 3 matchs!). Il n’aura peut-être pas gardé cette cadence, mais ses 1871 verges de réception sont bonnes pour le deuxième rang dans l’histoire du football. Il en fait tellement pour cette offensive, et ce qui est le plus remarquable, c’est qu’il a réalisé cette superbe saison en n’ayant aucune aide. Comme il est la seule option valable sur le jeu aérien, les défensives adverses pouvaient concentrer l’ensemble de leur énergie à le couvrir. On les voyait régulièrement utiliser une double couverture sur Jones, sans succès.

Regard sur 2016

Alors, quelle version des Falcons verrons-nous en 2016? Celle du début de saison 2015, où l’on engrangeait les points à la tonne, ou bien celle qui était incapable de bâtir sur les succès initiaux? La réponse se trouve dans le bras de Matt Ryan. J’ai encore confiance de le voir rebondir après quelques saisons difficiles, mais il faut absolument qu’il retrouve sa confiance. Sa combinaison avec Julio Jones devrait (et devra) être une fois de plus dévastatrice, et l’on retrouvera finalement de la stabilité sur le jeu au sol, ce qui n’était pas le cas depuis les belles années de Michael Turner. Les Falcons ont fait la signature du centre Alex Mack de Cleveland, ce qui devrait optimiser la protection sur Ryan, qui était déjà assez bonne. On a également embauché le receveur Mohammed Sanu, qui fut clairement surpayé, mais dont le besoin est criant chez les Falcons. Il est quand même étonnant que l’on n’ait pas investi plus sur l’unité défensive. On suppose que c’est à travers le repêchage que ce sera fait, mais en attendant, les doutes persistent.

Pour tous les résumés 2015 des équipes, cliquez l’image ci-dessous…

Bye-Bye-2015

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

Actualité 2020-21

La première vraie semaine d’activité est maintenant derrière nous dans la NCAA. Après une semaine “0” sans trop d’émotions et duels chaudement disputés, mon...

Actualité 2020-21

FOOTBALL IS HERE !!! – Oui, nous allons avoir, en septembre 2020, du football de la NCAA! Dans ce podcast survolté, venez découvrir nos prédictions,...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

La semaine 1 est souvent appelée la semaine des réactions trop fortes. C’est encore pire cette année puisque nous n’avons pas eu de présaison...

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

Voici mes options de streamer au poste de QB ainsi que mes starts and sits de la semaine #2.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x