Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

Résumé 2015 : Lions de Détroit

Nous continuons et profitons de la saison morte pour vous présenter le résumé de la saison 2015 de chacune des équipes de la NFL. Nous poursuivons avec les Lions et vos commentaires sont les bienvenus…

Lions de Détroit

Fiche : 7-9

Statut : Éliminé des séries

Résumé de la saison

lions-bannerSi seulement la semaine de congé des Lions était arrivée plus tôt, ils auraient probablement atteint les séries pour une deuxième saison consécutive. Pourquoi je dis ça? Parce que les Lions ont obtenu une fiche de 1 victoire et 7 défaites avant la semaine de congé, et 6 victoires et 2 défaites après celle-ci (faut dire que le calendrier était un peu plus corsé dans la première partie de la saison). Les pertes de Ndamukong Suh et Nick Fairley ont fait mal à la défensive des Lions, et l’absence presque totale d’attaque au sol a mis un peu trop de pression sur les épaules de Matthew Stafford.

Ayant participé aux dernières séries d’après-saison, les partisans de l’équipe ne devaient certainement pas s’attendre à ce que les Lions perdent leurs 5 premiers matchs. Cependant en regardant le calendrier, ce n’est pas si étonnant. À l’exception de la rencontre initiale (où ils gâchèrent une avance de 17 points contre les Chargers), chaque défaite fut contre un adversaire qui obtiendra au moins 10 victoires (Vikings, Broncos, Seahawks, Cardinals). Ça aura tout pris pour vaincre les Bears lors de la sixième semaine, mais ce ne fut que réjouissance temporaire alors qu’ils perdirent leurs 2 matchs suivants, dont un massacre à Londres contre les Chiefs.

Puis, vint la semaine de congé, et tout changea pour l’équipe. Ils gagnèrent 6 de leurs 8 derniers matchs (en fait, ils auraient dû en remporter 7, accordant le fameux hail mary de Rodgers à Rodgers) sous leur nouveau coordonnateur offensif Jim Bob Cooter. Bien que la qualité des adversaires n’était pas aussi relevée, il était quand même plaisant de les revoir gagner. On note entre autres leur dominante prestation lors du jeudi de l’action de grâce contre les Eagles de Mark Sanchez (45 à 14). Ils marquèrent près de 8 points de plus en moyenne en deuxième moitié de saison, se donnant du même coup un peu de momentum pour la prochaine saison.

Matthew Stafford aura eu une saison à l’image de son équipe, c’est-à-dire en 2 temps. Il a connu bien des difficultés en première moitié de saison, lançant plus d’une interception par match (11) et seulement 13 touchés. Ses prestations face à des adversaires de qualité ont mis beaucoup de doutes quant à sa capacité de mener une équipe loin en séries. On aurait parlé d’une saison épouvantable s’il avait joué les 16 matchs de cette façon, mais il s’est bien repris. En deuxième moitié de saison, il lança pour 19 touchés et 2 petites interceptions, lançant pour au moins 2 passes de touché lors des 6 dernières parties. On pourra au moins dire qu’il n’aura pas abandonné malgré un début catastrophique. L’autre élément qu’il faut prendre en compte en regardant ses performances en 2015 est le fait qu’il doit gérer le match derrière une des pires lignes offensives de la NFL, qui fut autant néfaste pour le jeu aérien que pour le jeu au sol.

À la suite de la saison 2015, on était loin de penser que Calvin Johnson prendrait sa retraite. Il a peut-être connu une saison en deçà des attentes, quoi qu’une saison de 1214 verges et 9 touchés puisse difficilement être considéré en deçà des attentes, mais est resté une cible de choix pour Stafford. Il connut un creux de vague vers la fin de la saison avec une cheville endolorie, mais resta toujours efficace sur les attrapés contestés. Après une saison phénoménale en 2014, Golden Tate est redevenu le receveur de passes qu’il était à Seattle, en y allant parfois de longs jeux, mais démontrant également un manque d’effort occasionnel. On s’attendait à voir une bonne amélioration de la part de l’ailier rapproché Eric Ebron, qui en était à sa deuxième année. Malgré des progrès dans les réceptions, verges et touchés, on est encore loin des résultats attendus lorsqu’on l’a repêché au dixième rang en 2014.

L’attaque aérienne des Lions n’était peut-être pas parfaite, mais elle était tellement meilleure que l’anémique attaque au sol. Cette dernière a fini au dernier rang de la NFL avec 83,4 verges par match, et aucun des porteurs de ballon de l’équipe n’a obtenu 1 match de 100 verges. Après une magnifique course lors d’un match présaison, on comparait déjà Ameer Abdullah avec le légendaire Barry Sanders. Une fois la saison commencée, on a bien vu le ridicule de la comparaison. Abdullah est certainement talentueux, et peut provoquer des jeux explosifs, mais son physique n’en fera jamais un porteur de 3 essais. L’autre chose dans son cas est qu’il se doit de mieux protéger le ballon, ou sa carrière ne sera pas très longue. Le deuxième porteur de ballon, Joique Bell n’a pratiquement plus de genou, ce qui explique sa régression. Enfin, celui dont l’on parle moins, mais qui est peut-être le plus utile à son équipe est Theo Riddick. Ironiquement, il n’offre rien sur le jeu au sol, mais est un dangereux receveur, comme le montrent ses 80 réceptions et ses 697 verges de réceptions.

On savait bien qu’avec le départ de Ndamukong Suh et Nick Fairley, la défensive des Lions avait un gros trou à combler. Même si dans le cas de Suh le prix n’en valait pas la peine, il avait tellement été efficace avec les Lions pendant ses 5 années avec l’équipe que sa perte fut colossale. On a bien tenté de le remplacer par un autre plaqueur défensif avec une belle feuille de route, Haloti Ngata, mais ce dernier n’est plus le joueur qu’il était lors de ses belles années avec les Ravens. Presque aussi important que le départ de Suh pour South Beach, les Lions ont dû se passer du secondeur DeAndre Levy pour toute la saison 2015 à cause d’une blessure à la hanche (il a fait une brève apparition sur le terrain lors de la semaine 5, simplement pour aggraver sa blessure). Levy venait de connaître 2 superbes saisons en 2014 et 2015, et il manqua cruellement aux Lions.

Le résultat fut que les Lions ont vraiment perdu de leur dynamisme en défensive. Ils ont fini dans les bas fonds pour presque toutes les catégories importantes (points accordés par possession, touchés accordés par possession ainsi que l’efficacité dans la zone payante). Certains joueurs se sont démarqués, on pense notamment à Ziggy Ansah, Darius Slay, Glover Quin et Isa Abdul-Quddus, mais en général, ce fut une défensive qui fut très suspecte, autant contre la passe que contre le jeu au sol.

Joueur par excellence : Ziggy Ansah

ziggy-ansah-lionsJ’ai longuement réfléchi à qui je pourrais bien donner le titre de meilleur joueur de l’équipe en 2015, car je ne pense pas qu’aucun joueur n’a connu de saison exceptionnelle. J’ai finalement opté pour Ansah car il fut un modèle de constance tout au long de la saison, mettant une féroce pression sur les quarts adverses même lorsque l’équipe n’allait pas bien. Le Ghanéen accumula 14,5 sacs du quart, bon pour le troisième rang dans la NFL, et ne manqua pas une seule partie de son équipe. Le plus remarquable dans son cas, c’est qu’il n’avait jamais joué au football avant d’entrer à l’université, ce qui laisse croire qu’il pourrait être encore meilleur dans les prochaines années.

Regard sur 2016

Le visage des Lions changera considérablement en 2016, surtout à cause de la retraite-surprise de Calvin Johnson. Le meilleur receveur de passes à avoir évolué avec les Lions laissera un gros vide à sa position, alors qu’on ne peut remplacer un joueur de sa trempe. Ce que je suis surtout curieux après son départ, c’est de voir comment Matthew Stafford se débrouillera sans lui, alors qu’il n’aura pas Johnson comme cible pour la première fois de sa carrière. Golden Tate avait connu une incroyable séquence lorsque Johnson s’était blessé en 2014, et l’on espère qu’il saura prendre la relève de cette façon. On a également été chercher l’ancien receveur des Bengals Marvin Jones, dont le potentiel est réel, mais les résultats se font attendre. Dans tous les cas, on peut penser que ce sera un véritable test pour Stafford afin de savoir quelle est sa vraie valeur dans cette ligue, lui qui, malgré quelques bonnes saisons, n’est toujours pas considéré dans l’élite.

On a l’impression que la direction a assez confiance en son personnel en place pour ne pas avoir investi grand-chose en défensive sur le marché des joueurs autonomes. Ce qu’on leur souhaite surtout, c’est que DeAndre Levy revienne en force, lui qui est le général de cette unité. Un petit choix de première ronde ne serait pas de trop non plus, mais les besoins sont multiples en ce moment (on ne dirait pas non à un bloqueur ou un porteur de ballon). Bref, on a beaucoup d’interrogations, et 2016 pourrait être une autre année difficile, mais les partisans de l’équipe en ont vu d’autres. Après tout, on a qu’à sortir le nez dehors à Détroit pour se consoler de son équipe de football.

Pour tous les résumés 2015 des équipes, cliquez l’image ci-dessous…

Bye-Bye-2015

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

Actualité 2020-21

La première vraie semaine d’activité est maintenant derrière nous dans la NCAA. Après une semaine “0” sans trop d’émotions et duels chaudement disputés, mon...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 2 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 1 dans la NFL

Actualité 2020-21

La semaine 1 est souvent appelée la semaine des réactions trop fortes. C’est encore pire cette année puisque nous n’avons pas eu de présaison...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x