Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

L’équipe d’étoiles du « nfl combine » 2016

Sous la forme d’une équipe d’étoiles (il faut bien s’amuser un peu), je vous présente dans ce texte mon équipe d’étoiles du « nfl combine » version 2016. Il ne s’agit pas ici de dresser une liste des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage, mais d’établir les joueurs qui ont offert les performances les plus dominantes au « combine ».

Comme je le mentionne souvent, personnellement, j’accorde peu d’importance aux résultats du « combine » . Quand je dresse mes classements en vue du repêchage (ces listes seront publiées un peu plus tard durant les mois de Mars et d’Avril), je me fie uniquement sur les performances sur le terrain. Par contre, plusieurs organisations de la nfl sont grandement influencées par les résultats du « combine » et des « pro days ». Alors ignorer ces résultats, ce serait un peu comme nier la réalité.

Comme d’habitude, j’essayerai dans la mesure du possible de mettre l’emphase sur des prospects un peu moins connus afin de vous les faire connaître. L’objectif ici étant de vous présenter du contenu original et non pas de vous répéter ce que vous pouvez déjà lire sur les différents sites américains.

Sans plus attendre, voici mon équipe d’étoiles du « combine » 2016.  Une belle façon de conclure cet évènement.

QUART-ARRIÈRE

S’il y a une position pour laquelle le « nfl combine » ne veut rien dire, c’est bien celle de quart arrière. Regarder un quart lancer des passes selon un script déjà établit et avec tout le temps du monde à sa disposition, voilà qui n’est pas très révélateur. Mais puisqu’il faut élire une équipe d’étoiles alors aussi bien se livrer à l’exercice.

Jarred Goff, California

california-quarterback-jared-goffAu niveau universitaire, Goff n’a jamais remporté de championnat national. Il n’a pas non plus été en nomination pour le « Heismann », mais il a fait beaucoup plus que ça : il a pris un programme agonisant (Cal. était 1-11 lors de son arrivée) pour le ramener vers la lumière (fiche de 8-5 à sa dernière saison). Les équipes qui recherchent un joueur mature et un gagnant devraient regarder dans sa direction.

Lors du «combine », Goff a donné un excellent aperçu de son talent. Avec une motion très compacte, Goff a montré la précision qu’on lui connaît principalement dans les zones courtes et intermédiaires. Peu importe ce que vous lirez ailleurs, c’est Goff et non pas Wentz qui a le mieux performé lors du « combine ».

Je n’ai jamais compris pourquoi Goff, un ancien participant du « elite 11 » et un prospect 4 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, a choisi l’université Cal. Il aurait pu aller où il voulait. Par contre son expérience à Cal. l’a probablement bien préparer à ce qu’il devra vivre dans la nfl si les Browns de Cleveland le repêche.

Mention honorable : Carson Wentz, North Dakota State. Même si je demeure sceptique à son sujet, je dois admettre que Wentz a offert une belle performance au « combine » . Une chose est sûre, il possède un bras puissant et précis. Au « combine » il avait l’air d’un quart de la nfl et, en ce sens, il donne actuellement raison à Mike Mayock et à tous ceux qui poussent très fort pour lui.

LIGNE OFFENSIVE

Jason Spriggs, bloqueur, Indiana

Jason-Spriggs-IndianaAvant le « combine », Spriggs était un peu sous le radar parce qu’il provient d’un programme qui ne reçoit pas beaucoup de publicité (Indiana). Par contre, aux yeux des amateurs de football universitaire, il n’était pas un inconnu non plus, ayant été élu au sein de la deuxième équipe d’étoiles de sa conférence (« big ten »). Il a aussi été nommé « all-american » par certaines publications.

Lors du « combine », Spriggs a terminé parmi les 5 premiers sur 4 des 5 épreuves auxquelles il a participé. Sa performance se compare à celle de Lane Johnson (maintenant avec les Eagles de Philadelphie), il y a quelques années. Notamment, parmi tous les joueurs de ligne offensive, il s’est classé 1er pour le 40 verges (en 4.94 secondes) et pour le saut horizontal (avec 9 pieds et 7 pouces).

Spriggs, un ancien ailier rapproché transformé en bloqueur offensif, possède un excellent physique pour la nfl (6 pieds 7 et 301 livres). À mon sens, il devrait être repêché lors des deux premières rondes. Spriggs possèdent une combinaison de performance sur le terrain et de qualités athlétiques qui est assurément recherchée par toutes les organisations de la nfl.

Mention honorable : Joe Thuney, bloqueur, North Carolina State. Thuney a connu une solide saison 2015 étant élu au sein de la 1ère équipe d’étoiles de la conférence ACC. Le genre de prospect qui ne reçoit pas beaucoup d’attention au niveau national, mais qui brille au niveau régional. Au « combine », Thuney a terminé parmi les 5 premiers sur 4 épreuves. À 6 pieds 4 et seulement 287 livres, il est athlétique, mais petit pour la position selon les standards de la nfl. Thuney demeure un prospect de milieu de repêchage.

PORTEURS DE BALLON

Daniel Lasco, California

daniel-lasco-californiaAu « combine » Lasco a terminé parmi les 5 premiers sur 4 épreuves. Notamment, il a réussi un temps de 4.46 secondes sur 40 verges (4e rang), un saut vertical de 41.5 pouces (1er rang) et un saut horizontal de 11 pieds et 3 pouces (1er rang). Lasco a démontré qu’il était à la fois rapide et explosif.

Sur le terrain, Lasco a connu une excellente saison 2014 (1115 verges au sol et 356 verges par la passe), avant de se blesser en 2015. Pendant les reportages télévisés, les analystes du « pac-12 » n’ont cessé de répéter que l’offensive des « bears » ne s’était pas remise de la blessure de Lasco et c’est probablement vrai. Il faut comprendre que, si courir pour plus de 1000 verges en une saison, est chose facile lorsqu’on joue pour Wisconsin ou Alabama, il n’en va pas de même pour un porteur de ballon de l’université Cal., car la ligne à l’attaque est très médiocre.

Avant le « combine », Lasco aurait été un choix de fin de repêchage ou un agent libre prioritaire. Maintenant, Lasco pourrait être sélectionné aussi rapidement que la 2e ou 3e ronde. Il est possible que Lasco, qui devrait être un spécialiste des situations de passe dans la nfl, devienne le Shane Vereen (un autre ancien de Cal.) de ce repêchage.

Mention honorable : Derrick Henry, Alabama. S’il y a un joueur qui m’a fait changer d’opinion pendant le « combine », c’est Henry. À 250 livres et pas une once de gras, Henry possède un physique complètement différent de Lacy, Trent Richardson ou Mark Ingram (qui l’ont tous précédés à Alabama). Contrairement aux trois joueurs que je viens de mentionner, c’est un jeune homme en grande forme qu’on a vu au « combine ». À un moment donné, on ne peut pas discriminer un joueur uniquement parce que ceux qui l’ont précédé se sont « plantés ». Henry semble provenir d’un « moule » différent de Richardson, Ingram et Lacy et, en de sens, il faut garder l’esprit ouvert à son endroit.

RECEVEURS DE PASSE

De tous les groupes représentés au « combine, la performance des receveurs de passe a probablement été la pire. Il y a de bons joueurs dans ce groupe, mais au niveau des performances athlétiques, on repassera. Il faut mentionner que Laquon Treadwell, considéré par plusieurs comme le meilleur receveur disponible cette année, à choisit de ne pas participer aux épreuves physiques.

Josh Doctson, TCU

Josh-Doctson-TCU-NCAADoctson, un receveur considéré comme très solide techniquement, mais dont les qualités athlétiques ont souvent été remises en question, a brillé en terminant parmi les 5 premiers sur 4 des 7 épreuves auxquelles il a participé. Notamment, il a terminé 1er avec un saut vertical de 41 pouces et 2e avec un saut horizontal de 10 pieds 11 pouces. Son temps sur 40 verges (4.50 secondes bon pour le 11e rang) est plus rapide qu’anticipé et amplement assez rapide pour connaître du succès dans la nfl.

Doctson, un choix consensuel sur les équipes « all-american », est un joueur de haut niveau et ça tout le monde le savait. Il vient de réaliser deux saisons de plus de 1000 verges avec TCU. Mais personne ne s’attendait à ce qu’il performe bien au combine, ce qui ne peut qu’augmenter sa valeur. Doctson pourrait, à mon avis, être sélectionné au début de la 2e ronde, un peu au même endroit que Jordan Matthews il y a deux ans.

Mention honorable : Will Fuller, Notre-Dame : Fuller a réalisé le meilleur temps sur 40 verges avec 4.32. Le reste de sa performance est très médiocre, mais ceux qui ne regardent que le 40 verges (et il y en a plus qu’on pense) seront impressionnés. Fuller continue de lutter avec Treadwell pour être le 1er receveur de passe sélectionné en Avril prochain.

SECONDEURS

Il est à noter que les 2 secondeurs considérés comme les plus athlétiques du repêchage (Myles Jack et Jaylon Smith), n’ont pas participés aux « combine » à cause des blessures. Mais même s’ils avaient participés, il est loin d’être sûr qu’ils auraient battu Darron Lee qui a livré une excellentes performance.

Darron Lee, Ohio State

Darron-Lee-Ohio-StateUn joueur versatile et un athlète hors pair. Les amateurs de football universitaire se souviendront de sa performance contre Alabama lors des séries éliminatoires de 2014 (joueur défensif par excellence).

Lee a terminé parmi les 5 premiers sur 4 des 6 épreuves auxquelles il a participé. Notamment, Lee a couru le 40 verges le plus rapides (4.47 secondes), il a réalisé un saut horizontal de 11 pieds et 1 pouce (1er rang) et un saut vertical de 35.5 pouces (5e rang).

A 6 pieds 2 et 230 livres, Lee est un peu léger selon les standards de la nfl. De plus, il manque d’expérience. Par il présente une combinaison de production et de qualités athlétiques et de talent qui sont rares. Avec cette performance, Lee augmente considérablement ses chances d’être choisi en 1ère ronde.

Mentions honorables : 2 mentions honorables dans cette catégorie, Leonard Floyd (Georgia) et Travis Freeney (Washington). Impossible de les départager. Floyd, un joueur bien connu au niveau national, a été élu sur la 2e équipe de sa conférence (S.E.C.). Il a terminé dans le top 5 sur 3 épreuves au « combine » (40 verges, saut vertical, saut horizontal). Freeney et tout le contraire de Floyd. Un joueur d’unités spéciales qui a finalement gagné un rôle de partant en 2015, est sorti de nulle part pour se gagner un poste au sein de la 2e équipe du « pac-12 ». Il a terminé dans le top 5 sur 4 épreuves au « combine ». Freeney est passé de joueurs obscure à possiblement choix de 2e ou 3e ronde, car le « combine » donne une nouvelle perspective à l’excellente saison qu’il vient de connaître.

DEMIS DÉFENSIFS

Il est vraiment rare que les deux meilleurs prospects dans une catégorie soit aussi les deux joueurs qui dominent le « combine » à leur position. C’est pourtant ce qui est arrivé avec Hargreaves et Ramsey. Il y a ces deux joueurs, et le reste du groupe. Eli Apple, qui est aussi un prospect de premier plan, a couru un excellent 40 verges (4.40), mais n’a pas participé aux autres épreuves.

Jalen Ramsey, demi de coin, Florida State

Jalen-Ramsey-FLorida-StateDifficile pour Ramsey d’améliorer son sort car il était déjà considéré comme un des meilleurs espoirs de ce repêchage. Ancien prospect 5 étoiles, Ramsey, le pilier défensif de l’équipe qui a remporté le championnat national l’année dernière, a été élu deux années consécutives (2014 et 2015) sur la 1ère équipe « all-american ». Ramsey est versatile et excelle autant comme demi de coin que comme demi de sûreté.

Au « combine », Ramsey a démontré l’étendue de ses qualités athlétiques en réalisant le meilleur saut vertical (41.5 pouces) et le meilleur saut horizontal avec 11 pieds et 3 pouces. On savait Ramsey rapide (il a réalisé un excellent temps de 4.41 sur 40 verges), mais il est encore plus explosif qu’on le pensait.

Évidemment, Ramsey était déjà considéré comme un choix de 1ère ronde et probablement un top 10. Mais avec cette performance, il vient d’augmenter ses chances d’être le 1er demi défensif à être sélectionné.

Mention honorable : Vernon Hargreaves, demi de coin, Florida a aussi offert une solide performance. La séparation entre Hargreaves et Ramsey est mince. Hargreaves, un ancien prospect 5 étoiles (tout comme Ramsey), vient d’être élu deux années consécutives sur les équipes « all-american » (tout comme Ramsey). Peu importe ce qui arrivera dans le reste du processus, Hargreaves est maintenant assuré de partir dans le top 10.

LIGNE DÉFENSIVE

De tous les groupes présents au « combine », c’est celui qui a offert la meilleure performance. C’était impressionnant de voir tous ces joueurs de près de 300 livres courir le 40 verges sous les 5 secondes. Incroyable! C’est le groupe de joueur le plus talentueux pour ce repêchage.

Emmanuel Ogbah, ailier défensif, Oklahoma State

emmanuel-ogbah-oklahoma-stateSélectionné sur plusieurs équipes « all-american » en 2015, Ogbah a réalisé 24 sacks du quart ainsi que 34 plaqués pour des pertes au cours des deux dernières années. Ogbah ne reçoit pas la publicité de certains joueurs qui le devance dans les différents classements en vue du repêchage, mais il a été plus productif que quiconque au cours des deux dernières années.

La performance d’Ogbah au « combine » a illustré l’étendue de ses qualités athlétiques. A 6 pieds 4 et 275 livres, Ogbah s’est classé parmi les 5 premiers sur 3 des 6 épreuves auxquelles il a participé. Il a obtenu le 2e meilleur résultat au 40 verges (4.63 secondes), il a effectué un saut vertical de 35.5 pouces (2e rang) et un saut horizontal de 10 pieds et un pouce (3e rang). Ogbah a donné une belle démonstration de puissance et de vitesse.

Un bémol par contre, les qualités athlétiques d’Ogbah n’ont jamais été remises en question. C’est sa volonté de travailler sur le terrain qui pose parfois problème. Mais une équipe va se laisser tenter en 1ère ronde car une telle combinaison de taille et de qualité athlétique est rare.

Mention honorable : Robert Nkemdiche, plaqueur défensif, Ole Miss. Nkemdiche, un ancien prospect 5 étoiles et un « all-american » en 2015, a couru un 40 verges en 4.87, ce qui est ridicule pour un homme de près de 300 livres. Nkemdiche a aussi réalisé un saut vertical de 35 pouces, ce qui est tout aussi ridicule pour un homme de sa stature. L’attitude de Nkemdiche est problématique, mais ses qualités athlétiques ne sont pas en cause.

Il y a eu tellement de belles performances sur la ligne défensive, que je pourrais mettre plusieurs noms ici. J’aimerais quand même mentionner Shilique Calhoun, Shaq Lawson et Andrew Billings qui ont tous réalisés de belles performances.

CONCLUSION

Cette équipe d’étoiles représente assez bien ce qu’est le « nfl combine » à mes yeux.

S’agit-il de la meilleure équipe d’espoirs? Non. Mais il s’agit d’une bonne équipe. Ces espoirs sont tous des joueurs crédibles. Non, le « combine » ne permet pas de prédire qui connaîtra une grande carrière dans la nfl. Ce serait mentir que d’affirmer ça. Mais il permet de mesurer les forces et faiblesses des joueurs et, en ce sens, d’apprendre à mieux les connaître.

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

Actualité 2020-21

La première vraie semaine d’activité est maintenant derrière nous dans la NCAA. Après une semaine “0” sans trop d’émotions et duels chaudement disputés, mon...

Actualité 2020-21

FOOTBALL IS HERE !!! – Oui, nous allons avoir, en septembre 2020, du football de la NCAA! Dans ce podcast survolté, venez découvrir nos prédictions,...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

La semaine 1 est souvent appelée la semaine des réactions trop fortes. C’est encore pire cette année puisque nous n’avons pas eu de présaison...

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

Voici mes options de streamer au poste de QB ainsi que mes starts and sits de la semaine #2.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x