Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

Résumé 2015 : 49ers de San Francisco

Nous profitons de la saison morte pour vous présenter le résumé de la saison 2015 de chacune des équipes de la NFL. Nous poursuivons avec les 49ers et vos commentaires sont les bienvenus…

49ers de San Francisco

Fiche : 5-11

Statut : Éliminé des séries

Résumé de la saison

49ers9bsi-1C’est fou comment les perspectives peuvent changer selon les équipes. Une saison de 5 victoires pour les Ravens constituait une énorme déception. Mais 5 victoires avec cette équipe des 49ers, c’est franchement impressionnant. On parle ici d’une organisation en pleine débâcle, dont les décisions du palier supérieur (on parle ici de la combinaison Jed York-Trent Baalke) ont clairement décimé l’alignement, partant d’une participation au Super Bowl il y a 3 ans, à favori pour repêcher premier au repêchage. Les nombreux départs inattendus de la saison morte et la séparation avec Jim Harbaugh ne laissaient rien présager de positif pour les 49ers en 2015. Tout de même, on aura soutiré 5 victoires et évité l’humiliation la plupart du temps. Enfin on a jugé que l’expérience Jim Tomsula comme entraîneur-chef n’était pas concluante, et le controversé Chip Kelly prendra maintenant les rênes de cette équipe.

Les 49ers ont surpris tout le monde en remportant de manière décisive leur match d’ouverture, dominant une excellente formation des Vikings. Mais comme on le sait bien, les matchs d’ouvertures ne sont généralement pas représentatifs du reste de la saison. Les 49ers s’en sont bien rendu compte, perdant leurs 2 matchs suivants par une moyenne de 32 points. Ils donnèrent une bonne opposition à certains adversaires comme les Packers ou les Giants, et leurs victoires ont presque toutes été contre des adversaires respectables (Vikings, Ravens, Falcons, Bears, Rams). Malheureusement pour eux, ils avaient un calendrier assez difficile, et avec les nombreux changements, ils n’ont jamais vraiment été dans la course dans la féroce division Ouest de la NFC.

La récente chute des 49ers semble aller de pair avec celle du quart-arrière de l’équipe, Colin Kaepernick. Celui qui a mené les 49ers à une participation au Super Bowl en 2012, et jusqu’en finale de conférence en 2013, a atteint le fond du baril durant la saison 2015, se faisant remplacer par nul autre que Blaine Gabbert. Il est difficile d’expliquer ce qui a pu transformer l’un des quarts-arrière les plus prometteurs de la NFL à un remplaçant à Gabbert. Une chose est sure, c’est qu’il semble manquer de sérieux dans sa préparation. Dans certains matchs (en particulier contre les Cards, Packers et Seahawks), il avait l’air tout simplement horrible, lançant constamment le ballon deux mètres plus loin que ses receveurs. En plus de ça, il fut parfois réticent à courir avec le ballon, et pourtant, sa mobilité est sa principale force (rappelez-vous la demi-finale de conférence en 2013, alors qu’il avait abusé de la défensive des Packers en amassant 183 verges au sol).

Les performances de Kaepernick étaient tellement décevantes que suite à une défaite contre les Rams durant la huitième semaine, l’entraîneur Jim Tomsula décréta que son quart-arrière avait besoin d’une pause mentale, et le cloua au banc au profit de Gabbert. Ce dernier, dont le séjour à Jacksonville fut désastreux, aura quand même mené les Niners à 3 victoires (3 de plus que l’on croyait), dont 2 sur des retours au quatrième quart. Toutefois, il ne faut pas penser qu’il fut incroyable lors de ces victoires. Chacune d’entre elles aura nécessité un peu de chance. La première fut surtout le résultat d’une erreur de coaching de l’entraîneur des Falcons Dan Quinn, la deuxième fut possible grâce à un placement raté de Robbie Gould de 36 verges, qui aurait donné le gain aux Bears, et la dernière était lors du dernier match de la saison, contre des Rams sans Todd Gurley. Au moins, il aura démontré qu’il était valable pour un poste de substitut.

L’autre problème avec les quarts-arrière de l’équipe est qu’ils n’ont pas vraiment de cible pour le jeu aérien. On retrouvait toujours le bon vieux Anquan Boldin, mais à ce stade-ci de sa carrière, il est bien plus efficace comme receveur complémentaire. Torrey Smith n’aura rien fait qui vaille à sa première année à San Francisco, et l’invisible ailier rapproché Vernon Davis fut échangé après 6 matchs.

Avec le départ de Frank Gore, les 49ers mettaient tous leurs espoirs sur le joueur de deuxième année Carlos Hyde. En accumulant 168 verges et 2 touchés contre les Vikings lors de la première semaine, on voyait les signes d’un renouveau dans cette attaque, dont Hyde aurait été la pièce maitresse. Cependant, une récurrente blessure au pied est venue gâcher son émergence, et en même temps, celle de son attaque. Shaun Draughn aura été un suppléant passable, mais n’était pas proche du potentiel de Hyde. Sans surprise, la vedette australienne de rugby Jarryd Hayne n’aura pas connu de succès dans sa tentative de percer un nouveau sport, n’accumulant que 52 verges au sol et aucun touché.

C’est probablement en défensive que l’équipe a le plus souffert de la dernière saison morte. Les vétérans Patrick Willis et Justin Smith partirent à la retraite, le prometteur Chris Borland aussi, malgré ses 24 ans à ce moment, et de nombreux autres partants (Perrish Cox, Chris Culliver et Ray McDonald entre autres) ainsi que le coordonnateur défensif Vic Fangio quittèrent pour diverses raisons. Le résultat net entre 2014 et 2015 est qu’ils passèrent du 7e au 29e rang pour le nombre de verges allouées par la course et du 5e au 27e rang pour les verges allouées par la passe. Malgré de belles performances de la part de certains joueurs comme le plaqueur défensif Ian Williams, le secondeur extérieur Aaron Lynch et le secondeur Navorro Bowman, cette défensive était simplement incapable de soutirer une victoire pour son équipe. Il faut dire qu’avec les piètres résultats de leur attaque, ils étaient souvent laissés à eux-mêmes, étant la deuxième défensive passant le plus de temps sur le terrain.

Joueur par excellence : Navorro Bowman

navorro-bowman-49ersC’était la première saison complète de Navorro Bowman depuis qu’il a subi une grave blessure lors de la finale de conférence en 2013 contre les Seahawks. Au quatrième quart de ce match, Bowman s’était déchiré deux ligaments dans le genou en forçant une échappée. Sa convalescence fut plutôt ardue, alors qu’il dût manquer toute la saison 2014. Meneur défensif de cette équipe, Bowman connaissait ses meilleurs moments dans la NFL avant cette blessure, et avait vraisemblablement pris la relève de son mentor, Patrick Willis. Après avoir manqué 1 an de football, il s’en est plutôt bien sorti bien qu’il n’atteignit pas son niveau de jeu de 2013. Il a quand même mené la NFL avec 154 plaqués, et a servi de modèle pour une défensive avec peu d’expérience.

Regard sur 2016

Difficile d’entrevoir du positif pour cette équipe l’an prochain. On est encore dans le néant concernant Colin Kaepernick, et l’on voit clairement la possibilité de les voir repêcher un quart-arrière au septième rang. Certains pensent que la venue de Chip Kelly va revigorer la carrière de Kaepernick, mais celui-ci ne semble plus souhaiter jouer pour les 49ers. De plus, le manque de profondeur à la majorité des positions et la direction dans laquelle le directeur général Trent Baalke envoie cette équipe donne peu d’espoir que les choses vont changer. Il faut également s’attendre à ce que cette défensive passe beaucoup de temps sur le terrain, alors qu’en 2015, la seule autre défensive qui a passé plus de temps sur le terrain que celle des 49ers était celle des Eagles de Chip Kelly! Bref, beaucoup d’interrogations et peu de réponses.

Pour tous les résumés 2015 des équipes, cliquez l’image ci-dessous…

Bye-Bye-2015

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 417 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Il ne reste que deux semaines avant la fin de la saison 2020 de football universitaire, qui s’ouvrira en décembre avec un programme complet...

Actualité 2020-21

Une semaine de plus dans les livres et une semaine où les Buckeyes et les Ducks s’éloignent des séries. Dion et Fafouin ne sont...

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

Actualité 2020-21

Aucun upset majeur dans notre Top 10 maison cette semaine. Voici à quoi ressemble l’exercice de la semaine 13 (le chiffre entre parenthèse est...

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, on parle des congédiements à Détroit et à Jacksonville ainsi que les 2 matchs à surveiller cette semaine.

Actualité 2020-21

Il devait y avoir un match de « football du jeudi soir », mais il n’y en a pas eu. Les Ravens et les Cowboys ont...

Actualité 2020-21

Le portrait des éliminatoires de la NFL se précise, même si le calendrier continue d’être affecté par la pandémie de COVID-19.

Actualité 2020-21

Il ne reste que deux semaines avant la fin de la saison 2020 de football universitaire, qui s’ouvrira en décembre avec un programme complet...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x