Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

Résumé 2015 : Jaguars de Jacksonville

Nous profitons de la saison morte pour vous présenter le résumé de la saison 2015 de chacune des équipes de la NFL. Nous poursuivons avec les Jaguars et vos commentaires sont les bienvenus…

Jaguars de Jacksonville

Fiche : 5-11

Statut : Éliminé des séries

Résumé de la saison

jaguarshelmet15ti-1Il n’y a qu’à Jacksonville qu’on peut se réjouir d’une saison de 5 victoires. C’est parce que ça fait 5 ans qu’ils n’ont pas gagné plus de 5 matchs dans une année. Cependant, je dois l’avouer, les Jaguars ont montré des signes encourageants pour une première fois depuis longtemps. Étant définitivement l’équipe la plus captivante à regarder jouer dans leur division, on voit dans cette offensive les fondations de ce qui pourrait devenir l’une des meilleures de la NFL (sans blague!). Cependant, une atroce ligne offensive et une défensive plus que décevante ont empêché cette jeune équipe de sortir de sa torpeur en 2015.

Les Jaguars commencèrent leur saison avec 5 défaites à leurs 6 premiers matchs, et leur seule victoire, bien qu’impressionnante à ce moment, fût contre les décevants Dolphins. Une victoire à Londres contre les Bills lors de la septième semaine a semblé les revigorer, dans un match où ils évitèrent de perdre une avance en deuxième demie pour un quatrième match consécutif. À partir de cette septième semaine, ils gagnèrent 3 de leurs 4 matchs, revenant au plus fort dans la lutte pour le sommet de leur division. Ils perdirent cependant leurs 2 matchs suivants contre des adversaires qu’ils auraient pu battre (Chargers, Titans), et bien qu’ils massacrèrent les Colts lors de la 14e semaine, ils perdirent leurs 3 dernières parties. Cela fait depuis la saison 2007 qu’ils sont incapables d’obtenir une fiche positive ainsi qu’une participation en séries.

Lorsque les Jaguars ont choisi Blake Bortles au troisième rang du repêchage en 2014, la sélection ne faisait pas l’unanimité (certains disaient même qu’ils auraient dû prendre Johnny Manziel à la place!). Cependant son rendement en 2015 laisse présager de belles choses pour l’avenir. À sa deuxième année, Bortles a fini à égalité au deuxième rang pour les passes de touché dans toute la NFL avec 35, et au septième rang pour les verges par la passe. Franchement, on ne s’attendait pas vraiment à de telles statistiques de sa part, alors que ses 35 passes de touché sont 24 de plus qu’ils en avaient fait à son année recrue. De plus, il n’avait aucun complexe à exploiter les zones profondes, alors qu’il termina au premier rang de la ligue pour les passes de 20 verges et plus.

Là où ça se complique pour Bortles, c’est au niveau des revirements. Il termina premier dans la NFL pour les interceptions, et à égalité au premier rang pour les échappées perdues. Sa prise de décision ne fût pas toujours à point, et ses revirements ont souvent fait mal à son équipe. Cependant, il est important de noter que Bortles n’aurait certainement pas commis autant de revirements, n’eût été sa protection défaillante. Effectivement, la ligne à l’attaque a accordé un ridicule 51 sacs du quart, ce qui, sans surprise, est un sommet dans la NFL. On est particulièrement déçu de Luke Joeckel, lui qui fût le deuxième choix du repêchage 2013, et qui est une grande déception depuis le début de sa carrière.

Une des raisons importantes des succès de Bortles fut certainement le jeu des deux Allen. Les receveurs de passes Allen Robinson (j’y reviendrai dans la section «joueur par excellence») et Allen Hurns ont connu des saisons phénoménales, amassant chacun plus de 1000 verges de réception (les premiers depuis Jimmy Smith en 2005), franchissant tous les deux les 10 touchés (les premiers depuis Marcedes Lewis en 2010), et représentant plus de 50% des gains de réception de l’équipe. Ils constituèrent une menace constante pour les équipes adverses, rappelant les beaux jours de Jimmy Smith et Keenan McCardell, à une époque où les Jaguars faisaient régulièrement les séries (aussi incroyable que ça puisse paraître, les Jaguars ont fait les séries 4 années consécutives entre 1996 et 1999).

Leurs performances auront fait oublier aux partisans le gros contrat accordé à l’ailier rapproché Julius Thomas l’été dernier, qui était censé devenir la cible de prédilection dans la zone des buts. On se le rappelle, Thomas avait connu 2 saisons consécutives de 12 touchés avec les Broncos. Il s’est cependant blessé au camp d’entraînement et aura pris du temps avant de s’acclimater dans cette offensive malgré quelques bons matchs. Il finira tout de même la saison avec 5 touchés en 11 départs.

Les Jaguars ont peut-être également trouvé un remplaçant à Maurice Jones-Drew. Après le fiasco Toby Gerhart en 2014, les Jaguars ont repêché T.J. Yeldon en deuxième ronde l’an dernier. Bien qu’il ne fût pas spectaculaire, il a quand même effectué de belles courses, et peut-être que s’il avait évité les blessures, il aurait pu atteindre le plateau des 1000 verges. On a déjà hâte de voir sa progression l’an prochain, et s’il est capable de bâtir sur ses performances de 2015, l’attaque des Jaguars passerait à un autre niveau.

En défensive, on retrouve trop peu de points positifs dans cette équipe, alors que clairement on a besoin d’un peu plus de talent. En fait, les Jaguars ont vraiment joué de malchance avant même le début de la saison, alors que leur premier choix (troisième au total) du dernier repêchage, le joueur de ligne défensive Dante Fowler, s’est déchiré un ligament dans le genou à sa première pratique avec l’équipe! Bien qu’il n’y a aucune garantie sur les performances d’un joueur sélectionné aussi haut dans un repêchage (on a qu’à penser à Joeckel), Fowler reste un joueur très talentueux, qui aurait grandement pu aider cette défensive. On ajoute le fait que l’excellent joueur de ligne Sen’Derrick Marks, qui avait connu toute une saison en 2014 avant de subir une blessure grave au genou lors de la dernière partie de la saison, s’est déchiré un triceps à son quatrième match en 2015. En l’absence de Fowler et Marks, la pression sur les quarts adverses fut grandement diminuée. Le point positif de cette défensive aura probablement été l’émergence du secondeur Telvin Smith, qui semble tranquillement prendre la place du vétéran Paul Posluszny.

Joueur par excellence : Allen Robinson

allen-robinson-jaguarsSi vous êtes comme moi, et avez pris le risque de repêcher Allen Robinson dans votre dernier pool de fantasy football, vous comprenez pourquoi je le choisis comme joueur par excellence de cette équipe. Étant étrangement sous-évalué malgré une récolte de 14 touchés sur 80 réceptions et 1 400 verges (possiblement dû au fait qu’il joue pour les Jaguars, dont la diffusion des matchs est plutôt rare), Robinson fut tout ce que l’organisation espérait de lui en 2015 et encore plus. Dire qu’il fut le deuxième receveur de passes repêché en 2014… par son équipe! Les Jaguars avaient effectivement repêché Marqise Lee 22 rangs avant Robinson. Inutile de vous dire que ce dernier est maintenant au sommet de la hiérarchie chez les receveurs de passe de son équipe.

Ayant vu sa saison recrue s’arrêter abruptement à cause d’une fracture au pied droit, Robinson n’a montré aucun signe de cette blessure en 2015. Il a constamment dominé ses couvreurs dans la zone des buts (parlez-en à Perrish Cox, qui s’est fait battre 3 fois par Robinson dans le même match pour le touché) et était une menace pour les longs jeux. Il a d’ailleurs mené la ligue pour les jeux de plus de 20 verges avec 31, soit 6 de plus que ses plus proches poursuivants, Antonio Brown et Julio Jones (bonne compagnie n’est-ce pas!). Démontrant l’habileté de faire des attrapés contestés et de créer de la séparation rapidement, Robinson à tous les atouts pour rester l’un des meilleurs de cette ligue pour longtemps. Et le pire dans tout ça est qu’il n’a même pas 23 ans encore!

Regard sur 2016

L’année 2016 sera très intéressante pour les Jaguars. Une bonne ou une mauvaise année devrait dicter le futur de leur entraîneur Gus Bradley, et du directeur général David Caldwell, qui en seront à leur quatrième année ensemble, sans avoir obtenu une seule saison de plus de 5 victoires. Cependant l’émergence d’un noyau offensif avec Bortles, Yeldon, Robinson, Hurns et Thomas fait en sorte qu’on s’attend à voir une importante progression l’an prochain. Bien sûr, lorsque j’ai mentionné qu’ils avaient les fondations pour être l’une des meilleures attaques de la ligue, je supposais que la direction de l’équipe allait investir massivement sur sa ligne à l’attaque, qui est de loin le point faible à l’offensive. D’ailleurs leur meilleur joueur de cette ligne, le centre Stefen Wisniewski, est le seul joueur important qui pourrait quitter Jacksonville cet été.

Avec le cinquième choix du prochain repêchage et la première vraie année de Dante Fowler, c’est un peu comme si les Jaguars allaient voir 2 nouvelles recrues talentueuses, ce qui va certainement aider à les rendre plus compétitifs. En espérant que Sen’Derrick Marks soit enfin remis de ses blessures, et avec l’ajout de 2 ou 3 vétérans dans cette défensive, ce n’est pas fou de s’attendre à ce qu’il soit dans la bataille pour le sommet de leur division!

Pour tous les résumés 2015 des équipes, cliquez l’image ci-dessous…

Bye-Bye-2015

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 396 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

La première édition du Top 25 des éliminatoires de football universitaire de cette saison a été dévoilée mardi soir – et son top quatre...

Actualité 2020-21

On approche la fin de semaine du Thanksgiving Américain, c’est souvent signe la fin de la saison, mais cette saison, il reste encore 1...

Actualité 2020-21

On sort enfin un Top 10 qu’on pourra comparer à celui du comité qui se rencontre actuellement pour leur premier essaie de la saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Une semaine un peu plus tranquille du coté des « surprises », mais quand même quelques points intéressants. On parle de Jim, des Heisman...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

À noter que le match Ravens-Steelers a été reporté à ce dimanche après-midi, bonne action de grâce américaine à nos voisins du sud.

Actualité 2020-21

Le programme de Thanksgiving de la NFL suivait le principe de sauver le meilleur jusqu’à la fin, mais ensuite 2020 s’est mis sur son...

Actualité 2020-21

Enregistrement très tôt cette semaine, nous ne voulions pas manquer les 3 parties du Thanksgiving américain de ce jeudi dans nos analyses.

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 10 dans la NFL pour les parties jouées les 19, 22-23 novembre 2020.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x