Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

Repêchage NFL 2015: Classement des quarts arrières

Jameis Winston et Marcus Mariota

Si vous suivez l’actualité de la NFL, vous avez probablement entendu, au cours des dernières semaines, que le repêchage 2015 est pauvre en matière de quarts-arrières. C’est aussi mon opinion. Un repêchage qui manque définitivement de profondeur à cette position.

La plupart des experts croient qu’il y a un fossé immense entre les deux premiers prospects (Winston, Mariota) et les autres. Ce n’est pas mon opinion. A mon (très) humble avis, il y a un troisième homme qui pourrait aspirer éventuellement à un poste de partant dans la nfl et il s’agit de Bryce Petty de l’université Baylor. En tout, il y a 5 quarts qui m’apparaissent avoir une chance légitime d’avoir une carrière dans la nfl,. Outre Winston, Mariota et Petty, les autres m’apparaissent surtout comme de futurs quarts réservistes. Une bien mince récolte en effet.

Comme d’habitude, le rang dans lequel apparaissent les joueurs est fonction du rang ou je pense qu’il seront repêché. Vous trouverez mon opinion sur la valeur réelle du joueur sous la section « mon classement ».

Ne soyez pas trop surpris de mon opinion sur Jameis Winston. Basé sur ce que j’ai vu sur le terrain (et non pas sur ses problèmes hors terrain), je ne le considère pas comme le meilleur quart disponible, loin de là comme vous le constaterez. Cette opinion va à l’inverse de celle des « experts », mais comme d’habitude je vous livre mon opinion sincère de ce que j’ai vu sur le terrain.

À lire également: Les autres positions

  1. JAMEIS WINSTON, FLORIDA STATE
Jameis Winston, QB  Florida St.

Jameis Winston, QB Florida St.

Taille/poids: 6 pieds 4, 230 livres

Expérience: sophomore

Statistiques: 2014-3967 verges par la passe, 65.7% de passes complétés, 25 touchés/18 interceptions

2013-4057 verges par la passe, 66.9% de passes complétés, 40 touchés/10 interceptions

Jameis Winston est un quart arrière qui possède à 1ère vue, les attributs d’un quart dominant. Un physique idéal (6 pieds 4 pour 230 livres), un bras puissant, mais surtout précis et une carrière productive avec un championnat national, un trophé Heismann et une fiche en carrière de 27 victoires une seule défaite. Un quart dominant en 2013, mais qui a démontré ses limites en 2014, des limites qui devraient faire réfléchir tous ceux qui le voit comme un prospect de début de 1ère ronde, ce qu’il n’est pas.

Winston était considéré comme un prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire (10e meilleur prospect toute position confondues selon Rivals.com en 2012),.   A sa 1ère année comme partant, soit en 2013, Winston a répondu aux attentes en menant l’université de Florida State au championnat national, devenant, par la même occasion, le plus jeune récipiendaire du trophé Heisman (remis au joueur par excellence de la NCAA) de toute l’histoire. En 2013, Winston a été presque parfait. Non seulement a-t-il mené Florida State à la conquête du championnat national, mais également à une saison parfaite de 13-0. Au plan individuel, il a complété près de 67 % de ses passes (66.9% pour être précis) pour 4057 verges 40 passes de touchés (!!!) et 10 interceptions. Une saison de rêve ou Winston a effectivement donné l’apparence d’un haut choix au repêchage.

Malheureusement, les choses se sont gâtées pour Winston en 2014. Premièrement, Winston a démontré son immaturité en étant impliqué dans toute une série de problèmes hors terrain dont une accusation d’agression sexuelle qui a été abandonnée au stade de l’enquête policière (mais dans des circonstances considérées comme douteuses) et une accusation de port d’arme sur le campus de l’université (accusations qui ont également été abandonnées au stade de l’enquête policière). Finalement, Winston a été suspendu durant toute la 1ère demie du match contre Clemson suite à un incident où il aurait tenu des propos vulgaires (et à caractère sexuel) à l’endroit d’une étudiante sur le campus.

Les problèmes hors terrain de Winston sont une chose (je ne fais pas une chronique judiciaire ici), mais c’est surtout le rendement sur le terrain de Winston en 2104 qui est inquiétant. Notamment, et il est important de le souligner, il a lancé 18 interceptions, ce qui est beaucoup trop pour un espoir de son calibre. A titre de comparable, Marcus Mariota, principal rival de Winston, a lancé 14 interceptions durant toute sa carrière à Oregon!!! . Il est quand même important de souligner que, malgré ses nombreuses erreurs sur le terrain, Winston a continué a trouver des façons de gagner en 2014 menant son équipe à une fiche de 12-1 en route vers le carré d’as et une participation aux séries. La seule défaite de Winston au niveau collégial est survenue au cours de la demi final des séries (Rose Bowl) contre les Ducks d’Oregon de Marcus Mariota.

Le problème avec Winston est qu’il est trop lent dans ses lectures de jeu. Dès qu’il est soumis à une pression de la dèfensive adverse, il commet des erreurs. L’avis de la plupart des experts est que Winston possède une excellente capacité d’anticipation, mais c’est faux selon moi. En fait, c’est sa principale lacune. Winston a de la difficulté à anticiper les fenêtres d’opportunité quand il est pressé dans le temps et pour cette raison, il commet des erreurs. Il a lancé 18 interceptions en 2014, mais ca aurait du être beaucoup plus. Un quart qui est trop lent dans ses lectures de jeux et qui commet des erreurs de juments, comme Winston, risque de connaître de grandes difficultés dans la nfl.

Mon classement : 2e quart arrière (parce que je n’ai pas le cran de le classer derrière Petty). Mon opinion est que les Bucs de Tampa-Bay vont repêcher Winston avec le 1er choix du prochain repêchage, mais à mon opinion, ils commettront une erreur. Marcus Mariota devrait être le 1er choix du prochain repêchage et non Winston.

Le consensus chez les experts est que Winston, qui évoluait dans un système plus conforme à ce qu’on retrouve chez les professionnels à Florida State et qu’il sera mieux préparé. Avec respect, il n’y a rien de plus faux. Au sujet du programme de football de Florida State, j’aimerais vous rappeler que les deux derniers quarts issus de ce programme à avoir été repêchés dans la nfl sont Christian Ponder et Ej Manuel, deux choix surestimés de 1ère ronde. En soi, c’est de nature à allumer une lumière rouge sur la capacité de Florida State à former des quarts-arrières pour la nfl.

Winston a le bras et les qualités physiques pour réussir, mais il devra améliorer de façon significative sa prise de décision et sa vitesse d’exécution. Ce qui prend du temps. A mon sens, et contrairement à ce que pensent la plupart des experts, il y a un grand potentiel de « bust » avec Winston.

2. MARCUS MARIOTA, OREGON

Marcus Mariota, QB  Oregon

Marcus Mariota, QB Oregon

Taille/poids : 6 pieds 4, 220 livres

Expérience : senior

Statistiques : 2014-4454 verges par la passe, 68.3% de passes complétées, 42 touchés/4 interceptions

2013-3665 verges par la passe, 63.5% de passes complétés, 31 touchés/4 interceptions

2012-2677 verges par la passe. 68.5% de passes complétés, 32 touchés/6 intercptions

La statistique la plus révélatrice à propos de Mariota est que durant toute sa carrière à l’université d’Oregon (3 saisons), il n’a lancé que 14 interceptions en 1167 passes tentées. De toutes les statistiques concernant Mariota, il s’agit de la plus impressionnante et de loin (a titre de comparaison, Winston a lancé 18 interceptions…durant la seule saison 2014). Ne croyez surtout pas ceux qui essayent de vous faire croire que Mariota a connu du succès uniquement parce qu’il a évolué dans un système favorable aux quarts arrières. Mariota a connu du succès avant tout parce qu’il est un quart brillant qui prend de bonnes décisions avec le ballon.

A l’inverse de Winston, Mariota est sorti un peu de nul part à son arrivée à Oregon. A sa sortie de l‘école secondaire, Mariota était considéré comme un prospect 3 étoiles. Évoluant à Hawaii (dont il est originaire), il était relativement anonyme. C’est en participant à un camps de formation dans le nord-ouest des états-Unis qu’il s’est fait remarqué et qu’il a immédiatement recu une offre de la part des Ducks.

Dès son arrivée à Oregon, Mariota a accumulé les succès. En 3 saisons comme partant, il a mené les Ducks à une fiche de 36 victoires et 5 défaites (dont des victoires au Fiesta Bowl en 2012, au Alamo Bowl en 2013 et au Rose Bowl en 2014, remportant à chaque fois le titre de joueur par excellence). Sur le plan individuel, Mariota a passé le ballon pour 10 796 verges en carrière avec 105 passes de touchés et 14 interceptions. Il a complété 66.8% de ses passes. Le système « up-tempo » est bien sûr pour quelque chose dans les succès de Mariotta, mais c’est surtout l’intelligence du jeu qui explique ses succès.

Le seul point négatif dans la carrière de Mariota, est cette défaite lors du championnat national 2014 contre Ohio State. Mariota n’a pas bien joué lors de ce match. Durant toute sa carrière, Mariota a toujours été à la hauteur lors des grands affrontements…sauf au court de ce match. Beaucoup de fans qui n’ont pas eu l’opportunité de voir Mariota évoluer régulièrement ne retiendront que cette image de lui.

Mariota possède un bras puissant et précis et de grandes qualités athlétiques (il a couru 40 verges en 4.52 au “nfl combine“). A 6 pieds 4 et 220 livres, il possède un physique idéal pour un quart arrière. Il est un gagnant et a remporté la plupart des grands matchs dans lesquels il a évolué. Son intelligence est sa plus grande qualité et il prend très peu de mauvaises décisions sur le terrain (c’est précisément pour cette raison que je crois en lui). Sa présence dans la pochette protectrice est excellente. Contrairement à ce que prétendent plusieurs experts, il est capable de suivre une progression et son sens de l’anticipation est excellent.

Par contre, il provient d’un système “up-tempo” reconnu pour faire produire des quarts moyens. De plus, le système dans lequel il évoluait est très différent de ce qu’on retrouve dans la nfl et une adaptation sera nécessaire. Croyez moi, je ne minimise pas ce fait dans mon analyse. Mais puisque Mariota est capable de demeurer dans la pochette et de suivre une progression et puisqu’il ne commet presque jamais d’erreurs avec le ballon, je n’ai aucun doute sur sa capacité à s’adapter à un système de la nfl.

Mon classement: 1er quart arrière. Personnellement je privilégie toujours l’intelligence du jeu comme était la qualité la plus importante pour un joueur et surtout un quart arrière. A cet effet, Mariota prend d’excellentes décisions sur le terrain et c’est ce qui le démarque. A mon sens, ceux qui pensent qu’il ne sera pas en mesure de faire la transition à la nfl se trompent.  Je préfère la discipline de Mariota aux erreurs de jugement de Winston.

  1. BRYCE PETTY, BAYLOR

Taille/poids : 6 pieds 3, 230 livres

Expérience : senior

Statistiques : 2014-3855 verges par la passe, 63,1% de passes complétés, 29 touchés/9 interceptions

2013-4200 verges par la passe, 62 % de passe complétés, 32 touchés, 3 interceptions

En deux saisons comme partant à l’université Baylor, Petty a clairement accumulé des succès dignes d’un choix de première ronde. Malheureusement pour lui, Petty semble actuellement victime du manque de popularité des quarts qui proviennent d’un systême «spread » comme Baylor. Les déboires de Robert Griffin III dans la nfl (anciennement de Baylor), n’aident pas non plus. Mais Petty est un joueur au style différent de Griffin et il pourrait représenter une excellente “valeur” pour l’équipe qui le repêchera surtout s’il dépasse la 2e ronde.

A sa sortie de l’école secondaire, Petty était considéré comme un prospect 3 étoiles (25e meilleur quart arrière selon rivals.com). Il a été substitut en 2011 (derrière Griffin III) et en 2012 (derrière Nick Florence) avant de devenir partant en 2013 et 2014.

Les deux saisons de Petty comme partant ont été spectaculaires. D’abord, il a mené son équipe à deux saisons consécutives de 11 victoires et 2 défaites, remportant, au passage, le championnat du Big 12 (ce qui est un exploit pour un programme comme Baylor). Au niveau de ses statistiques individuelles, Petty a passé le ballon pour un peu plus de 8000 verges avec 62 passes de touchés pour à peine 10 interceptions au cours de ces deux saisons.

Petite parenthèse, vous serez sûrement surpris d’apprendre que la fiche en carrière de Petty est supérieure à celle de Griffin III autant au niveau des statistiques individuelles que des succès d’équipe. En 2 saisons sous Griffin, la fiche de Baylor a été de 17-9, soit nettement inférieur à Petty. Mentionnons également que, contrairement à Petty, il n’a jamais gagné le championnat du Big 12.

Mentionnons que la carrière de Petty s’est terminée sur une note positive malgré la défaite. En effet, le dernier match en carrière de Petty a été une défaite au Cotton Bowl de 42-41 contre Michigan State. Lors de ce match, et contre une des meilleures défensives de la NCAA, Petty a lancé le ballon pour 550 verges (!!!) avec 3 passes de touchés et 1 interception (établissant au passage toute sorte de records). Si vous êtes capable de de genre de performance contre une défensive comme celle de Michigan State, c’est que vous êtes plus près de la nfl que certains experts veulent bien l’admettre.

La principale force de Petty est son intelligence et sa prise de décision. Contrairement à ce que vous lirez à son sujet, Petty est capable de suivre une progression et de repérer ses receveurs tout en demeurant dans la pochette, . Sur le terrain, il prend de bonnes décisions avec le ballon (seulement 10 interceptions en carrière). Il possède le physique d’un quart de la nfl (6 pieds 3 pour 230 livres). Également, il possède les qualités athlétiques adéquates (il a couru son 40 verges en 4.87 au nfl combine, ce qui est un peu plus lent que ce à quoi on s’attendait).

Mon classement : 3e quart arrière. Présentement, je ne peux pas le classer plus haut, mais je crois en sa capacité à devenir un quart viable dans la nfl. Petty prouvera à mon sens que tous les quarts provenant de systèmes « spread » ne sont pas voués à l’échec. Petty est un bagarreur qui n’abandonne jamais et semble posséder un désir de compétitioner sans borne. Se sont des qualités à ne pas sous-estimé.

  1.  BRETT HUNDLEY, UCLA
Brett Hundley, QB UCLA

Brett Hundley, QB UCLA

Taille/poids : 6 pieds 3, 225 livres

Expérience :

Statistiques :2014-3155 verges par la passe, 69.1% de passes complétés, 22 touchés, 5 interceptions

2013-3071 verges par la passe, 66.8% de passes complétés 24 touchés, 9 interceptions

2012-3740 verges par la passe, 67.5 % de passes complétés, 29 touchés, 11 interceptions

A sa sortie de l’école secondaire, Hundley était considéré comme un prospect 4 étoiles (72e meilleur prospect toutes positions confondues selon Rivals.com). Hundley est avant tout un quart athlétique qui fait une première lecture de jeu, mais qui sera prompte à courir lorsque sa 1ère lecture n’est pas disponible.

Contrairement à Mariota, qui possède aussi des qualités athlétiques impressionantes, les courses d’Hundley ne sont pas panifiées, mais improvisées. Ce type de quart-arrières ne connait habituellement pas de succès dans la nfl (à l’exceptions de Cam Newton qui a été en mesure d’adapter son style de jeu à la nfl, ce qui prouve que c’est possible).

La force d’Hundley, c’est qu’il possède un bras de la nfl. Si Hundley apprend à suivre une progression à la façon d’un quart de la nfl, ce qu’il n’est pas en mesure de faire présentement, il pourrait devenir un quart viable dans la nfl. On lui souhaite parce qu’il est un gagnant qui possède une excellente attitude.

Mon classement : 4e quart-arrière. J’ai d’énorme doutes sur la capacité d’Hundley à adapter son style à la nfl, mais dans une année avec aussi peu de profondeur que 2015, il représente une des meilleures valeurs.

  1.  SEAN MANNION, Oregon State
Sean Mannion, QB Oregon State

Sean Mannion, QB Oregon State

Taille/poids : 6 pieds 6, 230 livres

Expérience : senior

Statistiques : 2014-3164 verges par la passe, 62.3% de passes complétés, 15 touchés/8 interceptions

2013-4662 verges par la passe, 66.3% de passes complétés, 37 touchés/15 interceptions

2012-2446 verges par la passe, 64.5% de passes complétés, 15 touchés/13 interceptions

Arrivé à l’université d’Oregon State en tant que prospect 4 étoiles (234e meilleur prospect toutes positions confondues selon Rivals.com), Mannion possède les qualités physiques d’un quart de la nfl. Son bras est assez puissant pour lui permettre d’évoluer dans un système de type « west coast ». La perception des experts est que Mannion est un quart intelligent capable d’opérer une offensive complexe. Ce n’est pas mon opinion. Sur le terrain, Mannion manque de jugement et prend beaucoup de mauvaises décisions. Il panique sous la pression. Lors des deux dernières saisons, avec une équipe décente autours de lui, Mannion a compilé une fiche de 12 victoires et 13 défaites, ce qui en dit long sur sa capacité à gagner des matchs. Mannion est une machine à revirement.

Les quarts-arrières de 6 pieds 6 qui possèdent un style classique comme Mannion et qui aiment lancer le ballon de la pochette protectrice ont tendance à être populaires auprès des experts et des dépisteurs. C’est probablement pour cette raison que Mannion reçoit autant d’attention malgré ses insuccès sur le terrain.

Mon classement : 5e quart-arrière. Mannion ne sera jamais plus qu’un réserviste. Mais dans une année comme 2015, c’est suffisant pour le classer dans le top 5.

MENTION HONORABLE

Compte tenu de la faiblesse du repêchage de cette année en matière de quarts arrières il n’y aura qu’un seul joueur sur cette liste.

Rakeem Cato, Marshall

Taille/poids : 6 pieds, 175 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-3902 verges par la passe, 59.3% de passes complétés, 40 touchés/13 interceptions

2013-3916 verges par la passe 59.7% de passes complétés, 39 touchés/9 interceptions

2012-4201 verges par la passe. 69% de passes complétés, 37 touchés, 11 interceptions

Je m’amuse ici. Rakeem Cato ne jouera jamais dans la nfl. Les quarts-arrière de 175 livres avec un bras moyen n’attirent pas l’attention de la nfl (Cato n’a d’ailleurs même pas été invité au « combine » un manque de respect évident pour un quart de son calibre). Mais Cato, qui a mené l’université Marshall à une fiche de 23-5 au cours des 2 dernières années est un quart super intelligent qui sait comment gagner des matchs de football.

Arrivé à Marshall comme un prospect 3 étoiles, Cato a emmené le programme a un autre niveau. Comme je vous le disais, Cato ne sera pas repêché, mais si j’étais Jim Popp (DG des Alouettes de Montréal dans la LCF), j’aurais déjà des conversations avec son agent. Il y aurait de la place dans la ligue canadienne pour un quart intelligent et un gagnant comme Cato qui possède un bras suffisamment pour la ligue canadienne. Même si le dit quart arrière n’est pas un colosse de 6 pieds 4 et 220 livres.

Finalement, c’est à dessein que je ne vous ai pas parlé de Shane Carden ou de Garrett Grayson dans le cadre de ce texte, deux quarts que certains experts ont en estime, parce que mon évaluation est qu’aucun de ces joueurs ne possède une chance d’avoir une carrière dans la nfl même pas à titre de réserviste. Évidemment je peux me tromper, mais il s’agit de mon opinion sincère, basée sur ce que j’ai vu sur le terrain.

À lire également: Les autres positions

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

1 commentaire
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] tenu des propos dures à l’endroit de Winston dans mon classement des quarts-arrières en vue du repêchage 2015 et j’accepte la punition de 5 verges pour procédures inadmissibles car c’est une bonne saison […]

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Je discute de l’entrée en scène de la SEC ce week-end, les rivalités dans la NCAA ainsi qu’à surveiller à la semaine 4.

Actualité 2020-21

Retour sur les matchs de la semaine passée, réponse des auditeurs à notre question de la semaine : Vos rivalités préférées et tour d’horizon...

Actualité 2020-21

La semaine 4 dans la NCAA est synonyme avec le retour de la SEC. Beaucoup d’action sur nos téléviseurs, incluant 6 matchs annoncés sur TSN,...

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 3 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Voici l’horaire TV NFL au Québec et le reste du Canada – semaine 3.

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, on fait un bref retour sur la dernière semaine dans la NFL et on dévoile nos 3 matchs à...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

1
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x