Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

Repêchage NFL 2015: Classement des secondeurs

Stephone Anthony, LB Clemson

Remarque: Le texte qui suit ne traitera que des secondeurs évoluant au 2e niveau, c’est-à-dire en retrait de la ligne de mêlée. Les secondeurs extérieurs évoluant sur la ligne de mêlée (dans une défensive 3-4) et dont le rôle consiste souvent à exercer de la pression sur les quarts adverses ont déjà été traités dans un autre texte (je vous réfère ici à mon article traitant de la ligne défensive).

J’aimerais également vous rappeler que l’ordre des prospects est fonction du rang de sélection projeté, pas nécessairement de mon opinion sur le joueur. Vous trouverez à “mon classement” le rang que j’attribut à chaque joueur.

1. Eric Kendricks, UCLA (productif, athlétique et constant, il représente la définition d’une valeur sûre).

Eric Kendricks, ILB UCLA

Eric Kendricks, ILB UCLA

Taille/poids: 6 pieds, 232 livres

Expérience: Senior

Statistiques: 2014- 145 plaqués (4e ncaa), 11.5 plaqués pour des pertes, 4 sacks et 3 interceptions

2013- 105 plaqués, 4 plaqués pour des pertes, 2 sacks, 1 interception

2012- 149 plaqués (3e ncaa), 6 plaqués pour des pertes, 2 sacks, 1 interception.

Descritpion: Il y a quelques mois, je trouvais qu‘Eric Hendricks recevait bien peu de respect compte tenu de sa production exceptionnelle à l‘université. Par contre, justice semble faite car il est maintenant perçu comme un possible choix de fin de 1ère ronde.

Arrivé à ucla sans grandes attentes (il était un prospect 3 étoiles, 60e secondeur selon rivals.com), Kendricks s’est pourtant imposé comme un des plus grands joueurs défensifs de l’histoire de cette université, détenant notamment le record pour le plus grand nombre de plaqués en carrière. Kendricks a connu une saison recrue intéressante en 2011, mais c’est à partir de 2012 qu’il s’est vraiment imposé. Kendricks a connu trois saisons consécutives de plus de 100 plaqués. Il a terminé sa carrière en remportant le trophé “Butkus” (remit au secondeur par excellence du football universitaire) tout en étant élu “all-american”.

Fait à noter, durant le processus d’après saison, Kendricks a étonné tout le monde avec ses qualités athlétiques avec, notamment, un surprenant temps de 4.61 sur 40 verges. C’est probablement cette performance qui explique la remontée de Kendricks dans les classements car les dépisteurs accordent toujours une grande importance aux mesurables.

Analyse: C‘est le “football IQ“ de Kendricks qui m‘impressionne car il est toujours bien positionné sur le terrain et toujours en position de faire le jeu. Il n’est pas le joueur le plus robuste, mais il est un plaqueur sûr, ce qui est important pour un secondeur. Ses qualités en couverture de passe sont nettement en haut de la moyenne, ce qui est très important dans le football d’aujourd’hui. Le seul point d’interrogation concerne sa force physique. A 6 pieds et 230 livres, il ne possède d’ailleurs pas le physique idéal pour un secondeur dans la nfl, mais il compense ce fait avec une intelligence du jeu supérieure.

Mon classement: 2e rang à sa position. Malgré tout ce que je viens d’écrire, il y a un prospect, mais un seul, que j’aime encore plus que Kendricks. Kendricks est un joueur complet qui serait parfait pour la position de “will linebacker” dans un défense 4-3, ou pour évoluer comme secondeur intérieur dans une défensive 3-4. Kendricks est un joueur complet qui excelle également en couverture de passe et sur le blitz. Un produit finit qui sera en mesure de contribuer comme partant dès le départ.

2. Paul Dawson , TCU (le joueur défensif le plus dominant de la ncaa en 2014 demeure le meilleur secondeur disponible de ce repêchage malgré une performance atroce au combine).

Paul Dawson - TCU

Paul Dawson – TCU

Taille/poids: 6 pieds, 235 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-136 plaqués (9e ncaa), 20 plaqués pour des pertes (9e ncaa), 6 sacks, 4 interceptions

2013-91 plaqués, 10 plaqués pour des pertes, 1 interception

Description: Comme tous les entraîneurs chefs de petits programmes universitaires qui connaissent du succès à l’échelle nationale, Gary Patterson de TCU est passé maître dans l’art de découvrir des talents que personne d’autre n’avaient vu. Paul Dawson, un des joueurs défensif les plus dominants de la ncaa au cours des deux dernières années, est un ancien prospect 2 étoiles (receveur de passes), qui a dû emprunter le chemin des JUCO (“junior college”) avant d’arriver à TCU.

Pourtant, en 2014, Paul Dawson a été un des joueurs défensifs les plus dominant de la ncaa et le leader incontesté dune des meilleure défensives sinon la meilleure défensive au pays. Il a été un choix unanime chez les “all-american” et a été élu joueur défensif par excellence de la conférence Big12. Sur le terrain, Dawson est tout ce que vous recherchez chez un secondeur.

Analyse: Durant sa courte carrière, Dawson a été outrageusement dominant. La capacité d’anticipation de Dawson est exceptionnelle et il est toujours en position pour faire le jeux. Dawson est complet. Il excelle contre le jeu au sol, il est excellent pour blitzer (20 plaqués pour des pertes ainsi que 6 sacks cette année) et en couverture de passes il n’a pas son égal (4 interception en 2014, un sommet chez tous les secondeurs de la ncaa). Outrageusement dominant effectivement. Le système de jeu de TCU (4-2-5) est favorable aux secondeurs, mais ce n’est pas ce qui explique la domination de Dawson. Dawson domine parce que sa capacité d’anticipation est hors norme.

Le problème de Dawson, c’est qu’il s’est “planté” au nfl combine. Beaucoup d’équipes accorderont de l’importance à son affreux temps de 4.93 sur 40 verges (Dawson a fait amende honorable avec un temps de 4.76 à son pro-day, mais ce temps est quand même inférieur à la plupart de ses principaux rivaux).

Mon classement: 1er à sa position. Voilà qui indique ce que je penses du “nfl combine” et de tout le processus menant au repêchage. Non pas que je n’y accorde aucune importance, mais j’accorde certainement beaucoup plus d’attention à ce qui s’est passé sur le terrain. Quand un joueur est dominant au point ou Dawson l’a été cette année, on ne devrait pas accorder d’importance à ses performances au “combine”. Dawson mériterait d’être un choix de 1ère ronde. Il sera probablement repêché plus loin, mais je ne peux pas croire qu’au moins une équipe n’aura pas la clairvoyance d’accorder plus d’importance à la performance de Dawson sur le terrain qu’au “nfl combine”.

3. Stephone Anthony, Clemson (Un ancien prospect 5 étoiles qui possède un potentiel physique immense.  En plus, il sait jouer au football).

Taille/poids: 6 pieds 3, 245 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-75 plaqués, 10.5 plaqués pour des pertes, 2.5 sacks, 1 interception

2013-86 plaqués, 15 plaqués pour des pertes, 4.5 sacks, 1 interception

2012-63 plaqués, 4.5 plaqués pour des pertes, 1 sack, 1 interception

Description: Stephone Anthony s’est présenté à l’université avec des attentes élevées puisqu’il était un prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire (24e meilleur espoir toutes positions confondues selon Rivals.com). Sans pouvoir être qualifiée de décevante, la carrière d’Anthony à Clemson a été un peu en dessous des attentes, au niveau statistique du moins. Une seule fois, soit en 2014, Anthony a mené son équipe au niveau des plaqués. Pour un secondeur intérieur du talent d’Anthony, c’est un peu décevant. Par contre tout ne se mesure pas en statistique et Anthony a souvent démontrer les qualités qui pourraient en faire un joueur dominant dans la nfl.

Durant le processus d’après saison, il a confirmé son immense potentiel athlétique réalisant, notamment, le meilleur temps sur 40 verges (4.56) parmi les joueurs de cette liste. Une telle rapidité pour un joueur de son gabarit (6 pieds 3 et 245 livres) et rare. Et Anthony sait jouer au football en plus.

Analyse: Anthony possède la puissance physique pour détruire les bloques dans les situation de course et il peut couvrir dans les situations de passes. Ses lectures de jeux doivent par contre être travaillées. Il arrive à Anthony, et c’est une opinion très personnelle, de se tromper dans ses lectures de jeux et de devoir compenser avec ses qualités athlétiques. C’est probablement la principale cause de sa production moyenne à mon avis. De plus, Anthony doit s’améliorer en couverture de passes. Mais son potentiel physique est très élevé.

Mon Classement: 3e rang à sa position. Anthony est un excellent joueur qui n’a pas encore atteints son plein potentiel. Dans une bonne organisation qui saurait l’encadrer, il a le talent pour devenir un joueur vedette dans la nfl. Avec son potentiel athlétique et puisqu’il est un ancien “top 100” selon Rivals.com, attendez-vous à ce qu’il parte beaucoup plus rapidement que sa production le suggère.

4. Bernardrick McKinney, Mississippi State (A sa position, il possède les plus belles qualités physiques de ce repêchage. Son potentiel est grand, même s‘il n‘est pas un produit finit).

Taille/poids: 6 pieds 4, 245 livres

Expérience: junior

Statistiques: 2014-71 plaqués, 8 plaqués pour des pertes, 3 sacks,

2013-70 plaqués, 7 plaqués pour des pertes, 3.5 sacks

2012-102 plaqués, 4.5 plaqués pour des pertes, 1 sack

Description: Un prospect 3 étoiles selon Rivals.com, McKinney a connu des débuts fracassants avec les Bulldogs de Mississippi State réalisant 102 plaqués et étant élu sur la 1ère équipe “freshman all american”. Durant les deux années suivantes, Mckinney a obtenu des statistiques moins spectaculaires, mais il a néanmoins dominé son équipe au niveau des plaqués. En 2014, Mckinney a complété sa carrière sur une bonne note en étant élu “all-american” .

McKinney, qui possède un physique idéal pour la nfl, a réalisé une performance brillante au “combine” avec, notamment un temps de 4.66 sur 40 verges et un saut vertical de 40 pouces. Puisqu’il possède en plus un physique idéal pour un secondeur intérieur (6 pieds 4 245 livres), McKinney devrait être sélectionné plus tôt que sa production ordinaire ne l’indique car plusieurs équipes recherchent avant tout des phénomènes athlétiques.

Analyse: Mckinney est le type de joueur que vous voulez absolument sur votre équipe si vous affrontez Seattle ou Baltimore, mais que vous devrez peut-être garder sur le banc contre Denver. Au niveau collégial, McKinney était brillant contre les équipes qui aiment courir en puissance (comme LSU ou Alabama),mais il semblait parfois un peu perdu contre les équipes utilisant un système “spread” (comme Texas A@M). Pourtant, il possède toutes les qualités physiques pour dominer dans les situations de passes et, bien encadrer, il sera en mesure d’améliorer cette partie de son jeu.

Mon classement: 4e rang. Actuellement, il est vulnérable dans les situations de passes, mais il possède toutes les qualités physiques pour dominer dans ce domaine.. Bien encadré, il pourrait devenir excellent.

5. Denzel Perryman, Miami (Comme tout le monde, j’aime Perryman, un favori du public, ce qui ne m’empêche pas de constater qu’il est vulnérable dans les situations de passe).

Taille/poids: 5 pieds 11, 240 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-110 plaqués, 9.5 plaqués pour des pertes, 2 sacks, 1 interception

2013-108 plaqués, 5 plaqués pour des pertes, 1.5 sacks

Description: Un favori des fans en raison de son intensité et de son excellence contre le jeu au sol, Perryman partait pourtant de loin. Prospect 3 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, il n’était considéré que le 25e meilleur secondeur intérieur à sa sortie de l’école secondaire. Perryman a déjoué les pronostics en devenant un des meilleurs secondeurs de la NCAA au cours des dernières années.

Perryman s’est illustré dès sa saison recrue en 2011 et son travail lui a mérité de la reconnaissance au niveau national (étant élu sur l‘équipe “freshman all-american”). En 2013, Perryman a été élu sur la 1ère équipe d’étoile de la conférence ACC. En 2014, il a récidivé, en plus d’être élu sur la 3e équipe “all-american”. En 2013 et 2014, il a été finaliste pour le trophé “Butkus” remit au secondeur par excellence de la ncaa.

Analyse: Perriman est le prototype du “mike linebacker” au niveau de la nfl, c’est-à-dire le secondeur intérieur dans une défensive 4-3, parce qu’il excelle contre le jeu au sol. Par contre, et peu importe ce que vous lirez à son sujet, il est vulnérable contre la passe. Il a couru son 40 verges en 4.76 secondes, ce qui n’est pas si mal. Mais Perryman n’en demeure pas moins un joueur unidimensionnel, vulnérable en couverture de passe et pas très efficace sur le blitz. Par contre, pour stopper le jeu au sol, il demeure un des meilleurs secondeurs disponibles dans ce repêchage.

Mon classement: 5e à sa position. Comme tout le monde, j’aime Perryman, ce qui ne m’empêche pas de constater qu’il sera probablement limité à un rôle de “Mike linebacker” et je ne suis pas sûr qu’il sera en mesure de rester sur le terrain dans les situations de passe.

ÉGALEMENT À SURVEILLER

Zach Vigil, Utah State (Le joueur le plus productif de la ncaa à sa position au cours des dernières années, il possède toutes les qualités pour réussir dans la nfl).

zach vigil utah stateTaille/poids: 6 pieds 2, 240 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-154 plaqués (2e ncaa), 19.5 plaqués pour des pertes (11e ncaa), 9 sacks, 1 interception

2013-125 plaqués, 12.5 plaqués pour des pertes, 2 sacks, 1 interception

2012- 105 plaqués, 9.5 plaqués pour des pertes, 5.5 sacks,

Comment un joueur qui a obtenu des statistiques supérieurs à celle de Bobby Wagner (qui provient aussi du programme de Utah State) peut-il passer aussi inaperçu? Au point de ne même pas être invité au nfl combine (ce qui ramène la question suivante: qui donc détermine les invitations au combine?). Vigil est une machine à plaquer, il peut blitzer (9 sacks, 19.5 plaqués pour des pertes en 2014), il est excellent en couverture de passe. A son pro-day, Vigil a réalisé un surprenant 4.64 sur 40 verges ce qui devrait le faire monter dans les classement. Grâce à cette performance, il pourrait peut-être recevoir de la considération au début de la 3e journée du repêchage.

Mon classement: 6e rang à sa position, mais ce ne serait pas une grande surprise si Vigil devait un jour devenir un des meilleurs joueurs de ce repêchage. Vigil est un joueur complet avec une capacité d’anticipation exceptionnelle et dont les capacités athlétiques sont meilleures que ce qu‘on pensait (il a couru son 40 verges en 4.64 contre toute attente).

Mike Hull, Penn State (un joueur de la veille école qui deviendra un favori du public s’il parvient à se faire une place dans la nfl):

Grandeur/poids: 6 pieds, 235 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014- 140 plaqués (6e ncaa), 10.5 plaqués pour des pertes, 2 sacks

2013- 78 plaqués, 4.5 plaqués pour des pertes, 0.5 sacks

Provenant d’une famille de football (son père Tom a joué dans la nfl), Mike Hull était considéré comme un prospect 4 étoiles à sa sortie de l’école secondaire (7e meilleur secondeur et 102e meilleur espoir au total selon Rivals.com). Hull est un joueur de la “vielle école”, un favori du public. Il est robuste et intelligent, même s’il ne possède pas un physique idéal pour la nfl. Hull a surpris tout le monde au “nfl combine” par sa performance athlétique (4.68 sur 40 verges et 31 répétitions au “bench press”). En 2013,les statistiques de Hull ont été moins spectaculaires, mais c’est parce qu’il a été ennuyé par des blessures, car il a dominé dans un temps de jeu limité (moyenne de 7.8 plaqués par match).

Mon classement: top 10 à sa position. Hull est projeté en au début de la 3e journée du repêchage (ronde 4 ou 5), mais il pourrait partir un peu plus tôt à cause de sa performance au combine. Hull excelle contre le jeu au sol et, fait important, sur les unités spéciales. Pour cette raison, il représentera une excellente valeur au rang ou il sera sélectionné et pourra se développer tout en contribuant sur les unités spéciales.

Ramik Wilson, Georgia (un bon joueur qui a évolué dans un programme de 1er plan et qui possède les qualités physiques d’un joueur de la nfl).

Grandeur/poids: 6 pieds 2, 240 livres

Expérience: Sénior

Statistiques: 2014- 110 plaqués, 7 plaqués pour des pertes, 2 sacks

2013- 133 plaqués (10e ncaa), 11 plaqués pour des pertes, 4 sacks

Il ne reçoit pas beaucoup d’attention présentement, mais il devrait. Un ancien prospect 4 étoiles (229e meilleur joueur toute position confondues selon Rivals.com en 2011), Wilson a été productif à l’université, même s’il n’a pas connu une saison 2014 à la hauteur des attentes. De plus, Wilson possède de bonnes qualités athlétiques (il a réalisé un excellent 4.66 sur 40 verges à son pro-day). Mon évaluation est que Wilson est parfois vulnérable contre le jeu au sol, mais il est très adéquat en couverture de passe. Il serait parfait pour la position de « Will Linebacker » dans la nfl.

Mon classement: Top 10 à sa position. La nfl est de plus en plus une ligue d’attaque aérienne et il y a de la place pour un joueur comme Wilson qui devrait représenter une bonne valeur dans les rondes du milieu.

Hayes Pullard, USC (Il a dominé son équipe au cours de 3 des 4 dernières années pour le nombre de plaqués.  Un joueur solide)

Grandeur/poids: 6 pieds 240 livres

Expérience: Sénior

Statistiques: 2014-95 plaqués, 5.5 plaqués pour des pertes, 1 interception

2013-94 plaqués, 5.5 plaqués pour des pertes, 1 interception

2012- 107 plaqués, 8 plaqués pour des pertes, 2 sacks, 1 interception

2011- 81 plaqués, 6.5 plaqués pour des pertes, 4 sacks

Leonard Williams n’était pas le seul bon joueur sur la défense des Trojans l’année dernière. Pullard, un ancien prospect 4 étoile(174e meilleur prospect au total selon Rivals.com), a dominé les Trojans au niveau des plaqués lors de 3 des 4 dernières saisons (il a terminé 2e en 2012). Sa performance au Combine a été décevante, mais il s’est repris à son pro-day avec un temps de 4.66 sur 40 verges. Pullard est un joueur qui couvre beaucoup de terrain et qui peut se défendre en couverture de passe. Un joueur complet.

Mon classement: Top  10 à sa position.  même si Pullard reçoit bien peu d’attention présentement, je suis passé bien près de le classer dans mon top 5. Peut-être aurais-je dû (l’avenir le dira). Mais Pullard a certainement les qualités nécessaires pour être un partant viable dans la nfl.

Aj Tarpley, Stanford (C’est l’intelligence du jeu ainsi que le leadership de Tarpley qui m’impressionnent.  Mais puisque la nfl recherche surtout des phénomènes athlétiques, il sera difficile pour lui de se faire une place):

Grandeur/ poids: 6 pieds, 230 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-84 plaqués, 4.5 plaqués pour des pertes, 2 sacks, 1 interception

2013-93 plaqués, 5 plaqués pour des pertes, 2 sack, 1 interception

Un autre joueur “snobé” par le “nfl combine”. Il était pourtant dure à manqué. Tarpley a été partant deux saisons consécutives pour une des meilleures défenses de la ncaa. Considéré comme un prospect 3 étoiles à sa sortie de l’école secondaire (68e secondeur), Tarpley s’est surtout démarqué par son intelligence et son leadership sur le terrain. Son temps de 4.75 à son pro day est assez indicatif de ses qualités athlétiques qui sont adéquates, sans plus. Tarpley es

Mon classement: top 10 à sa position. Tarpley pourrait subir le même sort que son ancien coéquipier shayne Skov qui n’a pas été repêché l’année dernière, mais à mon sens, il sera plus chanceux et pourrait trouver preneur à la fin du repêchage. Il est le type de leader sur le terrain qui pourrait éventuellement faire son chemin. Un joueur que j’adore.

MENTIONS MOINS HONORABLES… CERTAINS GROS PROSPECTS QUI N’ONT PAS RÉPONDU AUX ATTENTES

Les joueurs dans cette section sont d’anciens prospects 4 ou 5 étoiles à leur sortie de l’école secondaire, mais n’ont pas répondu aux attentes.

Curtis Grant, Ohio State

Curtis Grant, Ohio State

Curtis Grant, Ohio State

Grandeur/poids: 6 pieds 3, 240 livres

Expérience: Sénior

Statistiques: 2014- 69 plaqués, 5 plaqués pour des pertes, 1 interception

2013 52 plaqués, 3.5 plaqués pour des pertes, 2 sacks.

Difficile de croire qu’en 2011, à sa sortie de l’école secondaire, Curtis Grant était considéré comme le 2e meilleur espoir toute position confondues selon Rivals.com derrière un certain…Jedeveon Clowney. Après un début de carrière décevant, la carrière de Grant semblait enfin vouloir prendre son envol en 2013, avant qu’il ne soit ennuyé par des blessures. En 2014, Grant a regagné son poste de partant et a connu une saison adéquate au sein de l’équipe qui a gagné le championnat national il faut le souligner. Malgré des statistiques moyennes, Grant a bien joué à mon sens en 2014. Il est meilleur que ses statistiques ne l’indique et il a les qualités pour jouer dans la nfl à mon sens.

Mon classement: Si une équipe décide de prendre une chance sur lui dans les rondes du milieu, ce sera un investissement bien avisé à mon opinion. Grant, à mon sens, a été malchanceux lors de sa carrière universitaire, mais il a démontré des “flashs d’un joueur de la nfl.

Steve Edmond, Texas

Grandeur/taille: 6 pieds 2, 260 livres

Expérience: Sénior

Statistiques: 2014-109 plaqués, 5.5 plaqués pour des pertes

2013-71 plaqués, 1.5 plaqués pour des pertes

2012- 89 plaqués, 4.5 plaqués pour des pertes

Un autre gros prospect à sa sortie de l’école secondaire en 2011 (31e meilleur espoir toutes positions confondues selon Rivals.com). Edmond a connu une carrière en dessous des attentes au point de n’être même pas invité au nfl combine. Pourtant, Edmond est un joueur efficace dans les situations de courses et pourrait trouver une niche dans ce rôle dans la nfl en tant que “mike linebacker”.

Mon classement: Un joueur d’utilité qui possède le potentiel pour être un spécialiste contre le jeu au sol. Un bon investissement dans les rondes 6 ou 7 du repêchage

AJ Johnson, Tennessee

Grandeur/poids: 6 pieds 3, 245 livres

Expérience: Sénior

Statistiques: 2014- 101 plaqués, 9 plaqués pour des pertes, 2 sacks.

2013- 106 plaqués, 8.5 plaqués pour des pertes,

2012- 138 plaqués, 8.5 plaqués pour des pertes, 1 sack

2011- 80 plaqués, 4.5 plaqués pour des pertes

Il fallait en parler car n’eut été du fait que Johnson fait présentement l’objet d’accusations importantes au niveau criminel (enlèvement), il aurait sans l’ombre d’un doute fait parti du top 5 à sa position. Johnson est une machine à plaquer qui provient du même programme de football que Jerod Mayo. Johnson excelle avant tout pour stopper le jeu au sol et démontre une certaine vulnérabilité, à mon avis, dans les situations de passe. Un excellent joueur quand même dont l’invitation au nfl combine a été retirée en raison de ses déboires judiciaires.

Mon classement: Un talent de 2e ronde qui sera, au mieux, repêché à la toute fin du repêchage à cause de ses problèmes hors terrains, mais il est plus que probable qu’aucune équipe ne voudra s’associée à lui. Un beau talent gaspillé.

À lire également: Classement ligne défensive

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Je discute de l’entrée en scène de la SEC ce week-end, les rivalités dans la NCAA ainsi qu’à surveiller à la semaine 4.

Actualité 2020-21

Retour sur les matchs de la semaine passée, réponse des auditeurs à notre question de la semaine : Vos rivalités préférées et tour d’horizon...

Actualité 2020-21

La semaine 4 dans la NCAA est synonyme avec le retour de la SEC. Beaucoup d’action sur nos téléviseurs, incluant 6 matchs annoncés sur TSN,...

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 3 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Voici l’horaire TV NFL au Québec et le reste du Canada – semaine 3.

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, on fait un bref retour sur la dernière semaine dans la NFL et on dévoile nos 3 matchs à...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x