Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2013-14

L’Avant-Match Super Bowl XLVIII: L’attaque des Broncos!

Le match ultime est enfin à nos portes. Les poulets qui ont encore leurs ailes frétillent de peur, tout comme les estomacs de millions de nord-américains. Et vous, êtes-vous prêts pour le grand match? Premier d’une série de 3 billets qui décortique le match.

Le duel tant attendu aura lieu quand les Broncos ont le ballon. Statistiquement, les Broncos de cette année sont la meilleure offensive de l’histoire de la NFL, ils ont battu tous les records d’équipe. Les Seahawks sont la première équipe depuis les célèbres Bears de 1985 à terminer au 1er rang pour les points, les verges et les revirements causés, les 3 principales marques d’une défense dominante. Et, comme mon collègue l’a mentionné dans ce billet sur les chiffres du Superbowl, la meilleure attaque vs meilleure défense, c’est arrivé 6 fois dans l’histoire du Superbowl, la meilleure défense l’a emporté 4 fois (si on regarde au niveau des meilleures en terme de points, c’est 3-1 pour la défensive). La meilleure défense est allée au Superbowl  11 fois, fiche de 8-3. La meilleure attaque s’est rendue 14 fois, mais n’a qu’une fiche de 8-6 (@BaxFootballGuru). Cela vient prouver le vieil adage qui dit que l’offensive vend des billets et la défensive gagne des championnats. Et c’est non seulement un duel de forces, mais aussi de style, le contraste du niveau physique de jeu dans l’ensemble des séries était frappant même à la télé, comment les équipes de la NFC jouent du football plus physique, ce que les Broncos n’ont pas vraiment eu à affronter cette année.

Et en plus, même dans ce duel, le sous-duel est aussi c’est force contre force, faiblesse (s’il y en a une ) contre faiblesse. Les Broncos font la belle vie par leur attaque aérienne, basée sur le talent brut des receveurs, et à la fois la capacité à lire la défense et la régularité de Peyton à exécuter le même jeu 100 fois de façon identique. Et ils sont un adversaire frustrant pour la ligne adverse, le ballon sort rapidement, avant même que la pression n’ait eu le temps de se faire sentir, ce qui fatigue et frustre les joueurs défensifs. Leur attaque au sol est efficace, mais sans plus. Les Seahawks, eux, gagnent avec une tertiaire physique qui redirige les receveurs, dérange le « timing » des receveurs et la communication avec le quart, et déguise bien ce qu’ils font, avec une formation pré-mise en jeu qui diffère de la couverture qu’ils vont vraiment jouer. En redirigeant les receveurs, ils retardent l’exécution offensive et donnent le temps à leur talentueuse DL de se rendre au quart.  Leur talon d’achille a été l’attaque au sol physique.

Wes Welker des Broncos

Wes Welker des Broncos

Je pense que, beau temps mauvais temps, Peyton va avoir son lot de problèmes avec les Hawks. D’abord, parce qu’il est une créature  d’habitude et de répétition, et que les défensives physiques qui frappent ses receveurs et qui mélangent son « timing » lui ont toujours donné du fil à retordre. Ça remonte au début de sa carrière, avec Ty Law et les Pats. Ce n’est pas Brady que Peyton ne pouvait pas battre, c’était Law, qui était le Richard Sherman de son époque, que tout le monde décrivait comme un opportuniste qui bénéficiait de passes-droits de la part des arbitres. On l’a encore vu cette année, quand les Broncos se sont présentés à Indianapolis et que Vontae Davis et compagnie ont passé le match le nez dans la grille des receveurs des Broncos.  Les receveurs des Broncos, Thomas et surtout Decker, ne s’en laisseront pas imposer et sont capables de se défaire du « press », mais ça va nuire au timing de Manning. Les Seahawks ont eu à affronter des receveurs physiques cette année, deux fois les Cards (Fitzgerald et Floyd) et deux fois les Saints (Colston et Graham).

Contrairement à la croyance populaire, Demarryius Thomas ne joue pas beaucoup plus à gauche qu’à droite de l’attaque, donc devrait voir en masse de duels contre Richard Sherman, qui reste à gauche de l’attaque la plupart du temps. LE duel du match.

Ensuite, les Broncos ont gagné leur vie cette année avec les verges après le contact. Mais la tertiaire des Hawks, Kam Chancellor en tête, sont excellents pour faire les plaqués qu’ils doivent faire. Le jeu de passes voilées aux receveurs éloignés, si dominant et important dans le système des Broncos, risque d’être difficile à soutenir. Une chose que j’exploiterais si j’étais Adam Gase et les Broncos, par contre, c,est justement de feinter le « bubble screen » avec une formation à 3 receveurs, on feinte la passe voilée à Thomas et un autre receveur feinte de bloquer, puis se dirige à pleine vitesse pour la longue passe une fois les demis défensifs pris à contre-pieds. Face à une tertiaire physique qui veut s’imposer physiquement, ça pourrait être LE gros jeu qui change ce match.

Enfin, lorsque leur trio de WR’s se faisait brasser, les Broncos ont pu profiter d’une 4e arme, « Orange » Julius Thomas, un TE d’un niveau athlétique hors du commun. Mais voilà que les Hawks viennent de tenir sous contrôle Jimmy Graham ET Vernon Davis, considérés par consensus comme les deux meilleurs TE’s de la NFL (Gronk blessé). Un peu par le SS Chancellor, un peu par le « Sam » LB K.J. Wright, un peu par l’excellent Earl Thomas. La nuance par contre, c’est que autant Graham que Davis sont la principale menace de leur équipe donc le point focal de la préparation des Seahawks dans ces matches, ce qui n’est pas cas face aux Broncos.

Broncos-nfl-manningLe jeu physique de la tertiaire retarde les jeux à déploiement rapide, ce qui force Manning à conserver le ballon pour attendre que le receveur complète son tracé ou le force à descendre vers sa 2e ou 3e lecture. Il le fait fort bien, quand il a du temps comme face aux Pats la semaine passée. On verra si la OL des Broncos, qui a bien fait toute l’année est capable de tenir le coup face à la puissante et surtout profonde DL des Seahawks. Peu d’équipes ont pu se vanter d’aller affronter l’attaque sans caucus des Broncos en utilisant des réservistes  pour rester frais, et que le niveau de talent de la 2e unité soit aussi élevé et près du premier groupe. Les Clemons, Irvin, Avril et Bennett peuvent se substituer l’un à l’autre, et même l’intérieur de la DL, avec le sous-estimé Brandon Mebane, Bryant, McDaniel et McDonald, est d’une profondeur surprenante. Les Broncos n’ont pas affronté une DL aussi physique ni aussi talentueuse cette année. Parions que Manning va tenter de les faire sauter avec ses Omaha!

Si les Seahawks ont une facette de leur défensive qui n’est pas dominante, c’est contre la course, surtout à base d’une formation ouverte (avec 3 ou 4 WR, par exemple) quand ils ont leur personnel pour mettre la pression sur le quart (et qu’un gars comme Red Bryant, par exemple, est sur le banc). Les Broncos excellent pour courir de cette formation face à des défensives à 5 DB. Et les Hawks y ont accordé quelques longues courses quand leurs S ont été trop agressifs dans leurs angles de poursuite. On verra peut-être un Manning plus patient, un peu comme il l’avait fait lors de sa 1ere victoire au Superbowl, dans la pluie face aux Bears, où c’est son attaque au sol qui avait contrôlé le match.

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

2 Commentaires
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] parlé dans mon dernier billet du duel de vedettes entre l’offensive des Broncos et la défensive des Seahawks, mais aucune de […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 335 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

C’est notre dernier classement avant le retour de la Big Ten et on doit s’attendre à une montée des équipes de la conférence dans...

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

En l’absence de Wallette, je discute de la vedette de 15 ans et neveu de Payton et Eli Manning ainsi que les matchs à...

Actualité 2020-21

Une autre semaine de NCAA, une autre panoplie de matchs plus enlevants les uns que les autres! Cette saison, adaptée, ne cesse de nous...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 6 dans la NFL pour les parties jouées les 18 et 19 octobre 2020.

Actualité 2020-21

C’est notre dernier classement avant le retour de la Big Ten et on doit s’attendre à une montée des équipes de la conférence dans...

Actualité 2020-21

Je condense mes deux articles de conseils fantasy en un seul cette semaine. Voici donc les waivers, les streamers ainsi que les starts and...

Actualité 2020-21

Tout le monde connait l’année 1984, rendu célèbre par George Orwell. Cependant, 1984, ce n’est pas juste le livre de dystopie le plus connu...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

2
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x