Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2013-14

L’Avant-Match NFL: Semaine #4

C’est moi qui est difficile, ou est-ce que les duels de dimanche après-midi manquent de piquant? Je vais ici décortiquer quoi regarder durant le match Seahawks/Texans, de même que les matches de dimanche soir (Patriots/Falcons) et, celui qui m’intéresse le plus,  lundi soir avec Dolphins/Saints. Vous trouverez à la fin de l’article une ligne ou deux sur chacun des autres duels.

SeahawksTexansSeahawks / Texans :

Le collègue Simon a fait un résumé des déceptions et des surprises après 3 semaines. J’aurais ajouté à sa liste de déceptions les Texans, malgré leur fiche trompeuse de 2-1. Ils ont eu besoin de tout leur petit change et de plusieurs « breaks » en leur faveur pour venir à bout des Chargers et des Titans, qui ne sont pas des puissances, et se sont fait démolir par les Ravens. Cette semaine ils reçoivent les Seahawks, qui ne sont pas la même équipe sur la route qu’à la maison, mais on devrait savoir si les Texans sont des prétendants ou une équipe foncièrement moyenne cette semaine.

Quand les Seahawks ont le ballon : Ils ont le % le plus élevé de courses sur 1er essai de la ligue. Leur attaque au sol est similaire a celle des Texans, derrière leur ligne offensive qui exécute les ordres du nouveau gourou du bloc de zone, Tom Cable, pour établir la course et ensuite y greffer le « play-action » et plusieurs jeux à contre-courant du QB (« bootleg »). C’est aussi une bonne façon de compenser pour la foule, loin de leur domicile et du « 12th man ». C’est le duel entre la OL de Seattle et la DL de Houston qui m’intéresse le plus dans ce match : la OL des Seahawks a des problèmes de garde à gauche et de bloqueur à droite depuis des années, et voilà qu’ils doivent apprendre à fonctionner sans Russell Okung comme LT. La semaine passée, ça ne compte pas vraiment comme un test face aux Jaguars, mais ici, le test est un vrai : J.J. Watt, Antonio Smith, Whitney Mercilus, Brooks Reed et leurs amis. Sur papier, c’est nettement à l’avantage des Texans, qui pourraient paralyser l’attaque au sol des Seahawks et les rendre unidimensionnels, ce qui est contraire à ce que les Hawks veulent imposer. Par la passe, Russell Wilson devrait alors gagner du temps et provoquer de gros jeux en s’échappant de la pression. Ce sera aussi l’occasion pour lui de mettre fin au débat sur le mythe qu’il se ferait rabattre trop de passes à cause de sa grandeur, face à Watt entres autres, qui en fait une spécialité. Si la pression ne se rends pas, les receveurs des Seahawks devraient avoir l’avantage face à la tertiaire des Texans avec deux CBs partants qui ne sont pas à 100%. J’ai encore confiance en la défensive des Texans, mais cette semaine sera déterminante.

Quand les Texans ont le ballon : c’est pas mal la même chose! Les systèmes offensifs sont similaires, la façon de l’établir aussi. La OL des Texans pourrait être privée elle aussi de son LT vedette, Duane Brown, et même s’il joue ne sera pas à 100% non plus. Le duel OL/DL sera aussi intéressant, car même si la DL de Seattle n’a pas de J.J. Watt, elle a plus de profondeur. Depuis le début de la saison, Ben Tate performe beaucoup plus que Arian Foster, une situation qui mérite l’attention. J’ai également hâte de voir si les Seahawks vont utiliser Richard Sherman pour suivre Andre Johnson comme ils l’ont fait sur Boldin il y a deux semaines, où s’ils vont revenir à leurs habitudes maintenant que Brandon Browner est de retour (Browner n’a pas joué dans le match face aux 49ers). Et si Sherman sort Johnson du match, ce sera à l’impressionnante recrue DeAndre Hopkins de prendre prématurément la place de receveur #1 qui sera sienne sous peu.

PatriotsFalconsPatriots / Falcons : deux équipes qui se cherchent un peu. La foule sera gonflée à bloc à Atlanta pour ce match du dimanche soir face à une équipe qu’ils n’ont pas l’occasion de voir souvent.

Quand les Pats ont le ballon : Les Patriots ont perdu leur identité en attaque, ont tenté de se convertir plus en équipe de course, mais Shane Vereen s’est blessé et Stephan Ridley a de la difficulté à garder le ballon, au point où Darth Hoodie se sent justifié de gaspiller des portées dans les mains de LaGarette Blount pour passer son message.  La défensive des Falcons était moyenne, mais après avoir perdu plusieurs gros morceaux, ils jouent vraiment avec une main attachée dans le dos. Sans Gronk et Amendola, je m’attends à ce que les Pats tentent de contrôler le ballon par l’attaque au sol, écouler l’horloge et garder Ryan et compagnie sur les lignes de côté.

Quand les Falcons ont le ballon : à la maison, ils sont différents. Ils peuvent mettre en place leur attaque sans caucus, ce qui est particulièrement efficace face aux Patriots puisque ces derniers ont plusieurs joueurs de « rôle », et si on les prends sur le terrain au mauvais moment ou dans le mauvais duel, on les empêche de substituer et c’est possible de forcer par exemple des gars comme Spikes ou Hightower face à un Jacquizz Rodgers ou à Tony Gonzalez. La défensive des Pats n’a pas affronté de QB établi de la NFL à date (E.J. Manuel, Geno Smith et Josh Freeman) donc ce sera un premier test, et j’ai hâte de voir si la tertiaire va tenter de placer Aquib Talib toujours contre Julio Jones.

dolphinsSaintsDolphins / Saints : Je sais que les Dolphins ont bien joué sur la route à date, mais un lundi soir, dans l’atmosphère carnavalesque de la Nouvelle-Orléans, on augmente le niveau de difficulté d’un cran!

Quand les Saints ont le ballon : la OL des Saints performe bien depuis le début de l’année, malgré la perte de Jermon Bushrod. Voilà que Jahri Evans est un cas incertain pour le match de lundi. La DL des Dolphins compte sur un niveau de talent et une profondeur peu commune dans la NFL. Par contre, Cameron Wake et Paul Soliai sont des cas incertains aussi. On aura peut-être l’occasion de voir une bonne dose de Dion Jordan, le 3e choix de la 1ere ronde au dernier repêchage. La tertiaire des Dolphins est aussi affectée par les blessures, et de toutes façons, tous leurs joueurs dans la tertiaire sont petits, ce qui ne pardonne pas face à Jimmy Graham et Marques Colston. Même sans Lance Moore, Drew Brees devrait être capable de découper cette tertiaire si la DL amochée des Fins ne réussit pas à mettre de la pression pour provoquer des erreurs. Mais normalement ils ne blitzent pas beaucoup, à date les Dolphins sont assez conservateurs en défense et laissent les autres équipes courir afin de ne pas accorder le long jeu.

Quand les Dolphins ont le ballon : le bruit sera un allié important de Rob Ryan face au jeune Tannehill, et le frère jumeaux de Rex va s’amuser à créer de la confusion pour en profiter. Sa défensive surperforme à date, avec une DL menée par Cameron Jordan qui est une des révélations de ce début de saison, face à une OL qui ne fait peur à personne. Mais les Dolphins ont des armes qui peuvent causer des maux de tête à Ryan, j’ai particulièrement hâte de voir Mike Wallace sur le gazon artificiel et face à une défensive qui manque un peu de vitesse dans la tertiaire. Lamar Miller est un RB explosif qui est sur le point de sortir une grosse performance, elle pourrait venir ce lundi, car les Saints, bien que le problème ne s’est pas encore manifesté cette année, était traditionnellement une de celle qui manquait le plus de plaqués. Quand Brees va inévitablement avoir mis des points au tableau, les Dolphins seront obligés d’ouvrir la machine pour suivre le rythme et Ryan pourra piger dans son sac de trucs, mais est-ce qu’il a quelque chose dans son sac que les vieux de la vielle Mike Sherman et Joe Philbin n’ont pas vu? Sans doute pas, mais ce sera à Tannehill de bien exécuter leur plan. S’il le fait, il aura franchi une autre étape dans son développement qui jusqu’à maintenant est très impressionnant.

Quoi regarder dans les autres matches :

Bears / Lions : Est-ce que Charles Tillman est encore l’antidote à Megatron? Il n’est pas à 100%.

Steelers / Vikings : Dick Leabu stoppe la course, que ce soit Adrian Peterson ou quelqu’un d’autre. Est-ce que Matt Cassell sera capable d’en profiter, ou du moins de limiter les erreurs? Et est-ce que Big Ben  va sortir un gros match justement à l’ombre du Big Ben?

Ravens / Bills : Joe Flacco soit saliver à voir la tertiaire des Bills qui s’est fait poivrer par les Jets. Mais j’ai surtout hâte de voir si, après avoir été un peu confus face à Rex Ryan et les Jets, E.J. Manuel pourra performer face à une défensive des Ravens qui ne lui laissera pas de chances.

Bengals / Browns : Est-ce que Brian Hoyer est un feu de paille? Face à une excellente défensive mais qui a passé la semaine à chercher de l’aide dans une tertiaire où les joueurs sont tombés comme des mouches. Pour les puristes, regardez de l’autre côté du terrain pour voir le duel A.J. Green / Joe Haden, deux des meilleurs à leur position, mais un duel que Green a dominé dans leurs affrontements précédents.

Giants / Chiefs : est-ce que les Giants ont un peu d’orgeuil et de conscieence professionnelle, ou est-ce qu’ils vont continuer à dérouler le tapis rouge aux adversaires en chemin vers leur zone de buts ou vers leur QB? Grosse commande de protéger Eli face à Hali et Houston.

Colts / Jaguars : simple, comment les Colts vont utiliser T-Rich.

Cards / Bucs : évidemment, ce sera de voir Mike Glennon à son premier départ. Oui, il fait face à une défense qui n’arrive pas à mettre de pression sur les quarts adverses, mais ses meilleurs receveurs (V-Jax et Mike Williams) n’ont pas pratiqué de la semaine pour établir un lien avec lui.

NY Jets / Titans : l’attaque au sol des Titans, menée par tout l’argent investi dans leer OL, face au front 7 des Jets, qui domine.

Redskins / Raiders : l’occasion pour RGIII de retrouver son rythme face à une défensive qui ne fait peur à personne.

Eagles / Broncos : la D des Eagles n’est pas capable d’arrêter personne. Personne n’arrête Peyton. Si l’attaque de Kelly s’obstine à jouer tempo et à n’écouler que peu de temps, les Broncos vont marquer 50 points.

Cowboys / Chargers : un match qui pourrait être fort intéressant. Sean Lee sera sûrement en couverture de temps à autre contre Antonio Gates au centre du terrain. Il manque 3 partants à la OL de SD, et la DL de Dallas n’est pas une force. Cest une guerre d’attrition!

Bonne semaine!

 

 

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

La 3e semaine d’action est maintenant derrière nous dans la NCAA et on est maintenant à quelques jours du retour de la SEC. Avant...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Je n’ai jamais rien vu de comparable à la situation des blessures dans la NFL pendant la deuxième semaine, et je regarde la NFL...

Actualité 2020-21

Nous sommes en 2030, la deuxième semaine de jeu vient de se terminer et le quadruple champion du Super Bowl et nouveau président des...

Actualité 2020-21

Ce fut un dimanche brutal dans toute la NFL. Plusieurs vedettes de la NFL se sont blessés et on se demande si c’est la...

Actualité 2020-21

La 3e semaine d’action est maintenant derrière nous dans la NCAA et on est maintenant à quelques jours du retour de la SEC. Avant...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x