Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2013-14

Décompte et prédictions NFL 2013: Les « moyens »

Doug Martin, Darrelle Revis et Josh Freeman

Voici le 2e volet de mes prévisions, classant les équipes en 5 grands groupes, de #32 à #1. Dans mon billet précédent, je vous présentais les « jambons » (#32 à #30) et les « mauvais » (#29 à #26). Aujourd’hui, c’est au tour des 10 clubs qui sont simplement « moyens », c’est à dire qui pensent pouvoir faire les séries et qui pourraient surprendre. Par contre, une ou deux blessures clé et ces équipes peuvent se retrouver dans les bas fonds.

Buccaneers25) Tampa Bay Buccaneers: Si on était en 1979, les Bucs seraient une équipe d’élite. Ils sont les meilleurs pour stopper la course, ont un CB qui peut sortir du match la principale menace aérienne de l’autre équipe (Darrelle Revis) – et à l’époque la plupart des équipes n’en avaient qu’une seule-, peuvent compter sur un porteur de ballon explosif (Doug Martin), une ligne offensive physique qui peut bloquer sur le jeu au sol, et ont en Vincent Jackson une menace pour la bombe. Cependant, le football a un peu (!?!?) changé, et quand on ne met pas de pression sur le quart adverse, quand on a une OL qui a de la misère à tenir sur la protection de passe et un quart qui se cherche, c’est difficile de gagner dans la NFL. À preuve, quelles sont les positions qui paient le mieux dans la NFL? Quart-arrière, bloqueur à gauche et ailier défensif/secondeur extérieur qui met de la pression sur le quart (encore une fois, si quelqu’un trouve un terme français pour « pass-rusher » je l’embrasse).

Les Bucs ont donc une formule pour rester dans chaque match. Leur OL obtient des renforts, le duo de OG le mieux payé de la ligue (Carl Nicks, Davin Joseph) l’an dernier n’a pas joué du tout, voilà qu’ils devraient êre de retour même si Nicks a encore des séquelles. Ça ne peut qu’aider Doug Martin et compagnie. Les stats de Martin l’an dernier sont à prendre avec un grain de sel, il a connu des matches incroyables contre Oakland, Carolina et Philadelphie, 3 des pires défensives contre la course  de mémoire d’homme. Il a quand même, à sa décharge, piétiné aussi les Vikings et les Falcons. Le respect de leur attaque au sol devrait ouvrir la porte au « play-action », qui bénéficie un receveur explosif comme Jackson. Mais il est essentiel que Josh Freeman fasse un pas vers l’avant, sa régression l’an dernier est difficilement explicable.

Est-ce que leur défensive contre la passe « nouveau look » avec Revi$ et De$hon Goldson sera vraiment bien meilleure? Si Revis est de retour en forme, attendez-vous à voir son homologue de l’autre côté du terrain, probablement la recrue Johnthan Banks, se faire poivrer! La grande question demeure dans leur capacité de mettre de la pression, il faudra du développement de la part de Adrian Clayborn, de D’Quand Bowers, et Gerald McCoy. La perte de Roy Miller comme NT fera mal aussi. J’ai bien aimé ce que j’ai vu de la recrue Akeem Spence en pré-saison, candidat à le remplacer même si, à seulement 307 lbs, il est un peu petit pour le poste et est plus fait comme un DT « 3-technique » ( voir billet football 201 )

Mais ultimement, ce que j’aime de cette équipe, c’est que le cœur de l’équipe est jeune. Les McCoy (4e saison), Bowers (3e), Clayborn (3e), Mark Barron (2e), Mason Foster (3e), LaVonte David (2e), Mike Williams (4e), Doug Martin (2e) et Josh Freeman (5e) ont tous des rôles clé, et arrivent à l’âge où ils atteignent leurs meilleures années. Et même les vétérans (Revis 7e, Godlson 7e, Nicks 6e, Joseph 8e, Jackson 9e) ne sont pas sur la pente descendante.

Le calendrier ne fait pas de cadeau dans cette division, il n’y a que 3 matches contre des équipes inférieures au classement, dont deux sur la route, c’est pourquoi je les plafonne à 6 victoires, 10 défaites. Mais tout dépend de Freeman.

Eagles24) Philadelphia Eagles: L’équipe la plus difficile à prédire, puisqu’on a un nouvel entraîneur chef qui implante une offensive innovatrice, et une toute nouvelle défensive avec du changement à presque toutes les positions, en plus du système. Je vous réfère à ce billet qui traite de Chip Kelly et du read-Option.

Quant au résultat? C’est difficile à prévoir mais il faut s’attendre à ce qu’il y ait des détours sur le chemin vers le succès. Kelly veut innover, mais comme tout innovateur certaines de ses idées ne marcheront simplement pas à ce niveau. Il me semble assez intelligent pour apprendre de ses erreurs, par contre, et ne pas s’entêter comme Steve Spurrier l’a fait. En attaque, il y aura peut-être des journées où ça va « cliquer », mais assurément d’autres où le train va dérailler, surtout en laissant les commandes à un quart aussi inégal que Michael Vick. Et ce sera difficile pour Kelly de se préparer, ne sachant pas trop comment les défensives adverses vont prévoir leur plan de match pour l’arrêter. Il y a du talent (LeSean McCoy, qui est dû pour une monstrueuse saison, DeSean Jackson, plusieurs TE adéquats complémentaires, une solide OL) et Vick est capable du pire, mais aussi du meilleur. Défensivement, ce sera pénible, et ces problèmes seront amplifiés si l’attaque « tempo » les expose d’un point de vue forme physique ou profondeur. Pour des raisons financières (ils sont pris avec de mauvais contrats, comme celui de Trent Cole, qui ne cadre pas dutout dans une 34) ils se sont contentés d’embaucher des joueurs moyens, la véritable refonte de cette défensive devra se faire en 2014/2015.

Leur calendrier est en plein dans la moyenne selon mes mesures, je vois un club de 6-10, avec quelques victoires surprenantes et quelques défaites inexplicables.

Chiefs23) Kansas City Chiefs: De l’ancienne équipe de Andy Reid à la nouvelle. Comment une équipe aussi talentueuse a pu finir au dernier rang? Avec 17 fumbles et 20 interceptions! La plupart venant des QB’s, d’ailleurs. Alex Smith a bien des limitations, mais il sait prendre soin du ballon (parfois trop, ce qui explique le nombre élevé de sack dont il est victime, alors qu’il devrait se débarrasser du ballon). Il ne peut pas tout faire seul, il a besoin pour performer d’être solidement entouré. La OL peut faire le travail, surtout si Eric Fisher est aussi bon qu’annoncé (à date, il n’a rien cassé en présaison). Il y a quelques pièces intéressantes en attaque, avec la présence de Dwayne Bowe (un véritable receveur #1), et de Jamaal Charles (un véritable RB #1). Mais outre Bowe, c’est un des pires groupes de receveurs #2-#5 de la ligue, et Charles a besoin d’un complément, que je ne vois pas sur l’alignement des Chiefs. Une blessure à l’un des deux paralyserait cette attaque…menée alors par les Donnie Avery, Dexter McCluster, Knile Davis et Anthony Fasano, imaginez. Soyons optimistes, mais cet optimisme doit être accompagné de prières à la santé de Bowe et Charles.

En défense, il y  encore plus de talent, surtout si Dontari Poe progresse. C’est souvent difficile pour un DT de s’adapter à la NFL et de devoir apprendre à gagner des duels avec leurs mains et leur tête qu’ils étaient habitués de gagner simplement en étant plus fort physiquement, surtout pour un gars comme Poe qui sort d’une petite université. Un Poe au centre de la ligne qui cause du trouble, avec de la pression sur les flancs par Justin Houston et Tamba Hali, il y a de quoi faire faire des cauchemards à un coach de OL…et derrière eux se trouvent plusieurs joueurs de qualité comme Derrick Johnson, Eric Berry et Brandon Flowers, en plus du nouveau venu Sean Smith. Je m’inquiète un peu par contre du départ de Romeo Crennel. On le vantait comme stratège défensif, peut-être que Hali, Houston, Johnson, Berry et Flowers ne sont pas si bons mais que son système les plaçait dans une position pour faire le jeu, alors qu’en 2013 ils obéiront à un nouveau coordonnateur, Bob Sutton, un gars qui roule sa bosse dans le coaching depuis 1972 mais qui n’a jamais été coordonnateur donc n’a jamais appelé les jeux, alors que Reid va devoir lui laisser carte blanche en défense.

Leur calendrier est le plus facile de la ligue, les Raiders (deux fois), les Jaguars, 4 « mauvais », une semaine de bye pour se préparer à aller à Denver et le duel (qui pourrait être déterminant pour les séries) contre les Colts à la maison sur le gazon gelé dans le froid et la neige le 22 décembre. Prédiction : 8-8, grâce à un calendrier facile, mais j’anticipe une petite baisse de régime en défense.

Panthers22) Carolina Panthers: Un choix populaire en fin de saison, eux qui ont terminé l’année en force, avec 4 victoires de suite. La lumiere semble s’être allumée dans la tête de Cam Newton, ce qui est épeurant pour les défenses adverses. Par contre Newton perd Rod Chudzinski, ancien coordonnateur offensif promu chez les Browns. Il a la réputation d’être un excellent stratège, avec une solide capacité à s’adapter au cours d’un match. Au nom de la continuité, on remplacé Chud par le coach des QB, le peu excitant Mike Shula, qui n’a jamais rien cassé nulle part outre à l’hôpital le jour de sa naissance, naître le fils de l’autre est son principal exploit. Sa fiche à Alabama, juste avant Nick Saban? 26-23. Ça va prendre 20 ans à Saban perdre 23 matches… Enfin. Revenons aux Panthers.

La progression de Newton est essentielle aux chances des Panthers. Steve Smith vieillit. Brandon LaFell est un peu plus crédible comme #2, mais ne sera jamais un #1. La OL aussi prends de l’âge, mais bénéficiera grandement du retour de Ryan Khalil, un des meilleurs centres de la NFL. DeAngelo Williams commence à pomper l’huile et Jonathan Stewart est (encore) blessé. En défensive, ils ont vraiment adressé l’intérieur de leur DL avec les sélections de Star Lotulelei et de Kawan Short, qui ont montré de belles choses en pré-saison. Avec Johnson et Hardy comme DE qui font le travail, et un rapide (mais fragile) trio de LB derrière eux, les jours où les Panthers se faisaent piler dessus par toutes les attaques au sol sont terminées. Mais la tertiaire…si vous entendez « slurrp », c’est Drew Brees et Matt Ryan qui pensent déjà aux deux matches où ils vont chacun mettre 400 verges aériennes par match sur cette tertiaire dépourvue.

Le calendrier ne leur fait pas de faveur non plus. Comme ils ont terminé 2e dans la division l’an passé, ils se tapent les Vikings et les Giants, au lieu par exemple des Eagles et des Lions pour les Bucs, et leur bye à la semaine 4 va faire en sorte que rendu à la fin de l’année ils vont traîner de la patte. Meilleure équipe, calendrier plus difficile, même fiche de 6-10, menant ultimement au congédiement de Ron Rivera.

Cardinals21) Arizona Cardinals: J’étais tenté de les monter quelques rangs plus haut avant la blessure à Jonathan Cooper, qui va faire très mal. Bruce Arians aime la passe verticale, c’est bien connu. Mais pour que ça marche, il faudra quelqu’un pour protéger Carson Palmer, peut-être le QB partant le moins mobile de la ligue. La OL, avec le retour de Levi Brown et la signature de Eric Winston (quoique sa force ce n’est pas le pass-pro) et la maturité prise par les jeunes Massie et Potter, sera bien meilleure. J’anticipe la résurrection de Larry Fitzgerald comme WR de premier plan grâce à la contribution de Palmer, de Arians et de cette meilleure OL. J’anticipe aussi une forte progression de Michael Floyd. Je ne sais pas quoi penser de leur attaque au sol, mais je limite mes attentes. Dommage, car pour battre les 49ers et les Seahawks, on ne peut pas être unidimensionnel, leurs DL’s seront inarrêtables s’ils ne doivent pas respecter la course. En défensive, ils ont perdu des plumes (suspension à Darryl Washington, dépat comme agents libres de Kerry Rhodes et de Adrian Wilson), mais ont ajouté une véritable menace de pression sans blitz en Jon Abraham.

Le calendrier ne pardonne pas beaucoup, incluant 6 matches contre des équipes d’élite, et des visites hors du confort de leur dôme à Philadelphie et Seattle en décembre. Un autre 6-10, mais avec une offensive compétente, ce qui est déjà un gros plus vs l’an dernier.

Vikings20) Minnesota Vikings: Un club de séries l’an dernier, au 20e rang? Il faut bien descendre quelqu’un…Dans le fonds je me dit que Adrian Peterson ne peut pas être superhumain deux années de suite. La suspension à Jerome Felton va lui nuire un peu, ses statistiques démontrent qu’il est bien meilleur avec un bloqueur devant lui dans le champ-arrière.

Autant j’ai adoré Toby Gerhart à Stanford, force est d’admettre après 2 saisons qu’il n’est pas un RB qui peut contrôler un match dans la NFL, et si AP doit s’absenter, c’est terminé, car je ne crois pas non plus que Chritian Ponder peut amener cette équipe très loin. J’adore leur ligne offensive, qui oeut rivaliser avec les meilleures de la ligue, avec quelques jeunes « studs ». Oui, ils ont « perdu » Percy Harvin, mais il a manqué 7 matches l’an passé et ils en ont gagné 5. Harvin est un joueur qui fait plus que ses stats pcq la défensive doit toujours être consciente de sa présence et il garde les coordonnateurs défensifs éveillés toute la semaine. Mais d’un point de vue production complète comme receveur, Greg Jennings et Cordarelle Patterson (qui me surprends par ses succès à date en pré-saison) sont capable de compenser largement, surtout si on ajoute le développement de Kyle Rudolph, qui est en train de devenir un des TE les plus complets de la ligue. La ligne défensive prends de l’âge, déjà Kevin Williams boite et Jared Allen a ralenti. La progression attendue de Harrison Smith à sa 2e saison et l’arrivée de Shariff Floyd et de Xavier Rhodes donnent du mordant, mais les unités de secondeurs et tertiaire manquent toutes deux de talent et de surtout de profondeur. De voir leurs 3e/4e CB affronter les Rodgers/Stafford et même Cutler fait peur.

Le calendrier est pas mal plus difficile que l’an dernier (des victoires contre les Jaguars, Titans, et la piètre collection offensive qui portait le nom de « Cardinals »), alors que cette année il n’y a que les 2 matches contre les Lions qui les mettent aux prises avec une équipe parmi les 8 pires. Ils perdent un match à la maison au profit de l’Angleterre, la foule Londonienne sera sûrement pro-Steelers. Et il y a des matches sur la route à Seattle, Green Bay, Baltimore et Cincinnati à compter de la mi-novembre, pour une équipe qui n’aime pas le grand air, même s’ils sont capables avec AP de jouer avec le froid, le vent et la neige. Une décevante fiche de 7-9 attend les Vikings, et représente mieux leur niveau de talent que le 10-6 de l’an dernier.

Browns19) Cleveland Browns: Quoi? Non, je ne suis pas tombé sur la tête? Les Brownies dans le top-20? Que voulez-vous, je suis un converti à coach Chud. Je pense que Norval va faire une bonne job comme coordonnateur offensif et surtout, je pense qu’il a exactement sous la main le personnel requis pour opérer son système : une solide OL capable de protéger pour de longs tracés pendant que le quart recule de 5 et 7 pas, un quart avec un bras pour lancer le « deep in », même s’il n’est pas le plus précis, un stud RB autour duquel bâtir une attaque (Trent Richardson dans le rôle de Tomlinson, de Stephen Davis ou de Emmitt Smith) capable de maintenir une avance, et de grands receveurs (Gordon 6’3’’, Little 6’2’’, Cameron 6’5’’ dans le rôle de Michael Irvin et de Antonio Gates).

Il reste à Brandon Weeden à livrer la marchandise, c’est certain. Je les classe #19, pas #9…

Je crois aussi que Mr Haslam a bien fait d’ouvrir les cordons de la bourse pour embaucher le meilleur coordonnateur défensif sur le marché, Ray Horton, qui arrive avec son 3-4 et les chevaux pour l’opérer : deux gros DL Ruhbin et Taylor pour jouer le rôle de Raji et Pickett, un RE sous-évalué qui est une des meilleures signatures d’agents libres en Desmond Bryant, et des OLB’s capables de mettre de la pression en Jabaal Sheard, Paul Krueger et Marky Mingo. J’avoue que Sheard me surprends dans sa conversion, et je reconnaît que Kruger est sur-évalué (et sur-payé). Mais il sait gagner, ce qui est non-négligeable. D’Qwell Jackson aura moins de liberté dans un 3-4 (il cadre mieux dans un 4-3) par contre. Et surtout, Joe Haden a manqué 5 matches l’an dernier. C’est un des rares « shutdown corners » dans la NFL. L’autre côté du terrain va se faire poivrer, c’est certain.

Le calendrier est dans la moyenne, et il inclut 7 matches contre des équipes que j’ai déjà classées (donc dans les 12 pires), et tous leurs matches à compter du mois d’octobre peuvent se jouer dans de la mauvaise température, ce qui joue a leur avantage. Je vois de l’amélioration, et une fiche de 7-9 qui commence à semer le doute dans l’esprit de leurs 3 rivaux de division.

dolphins18) Miami Dolphins: Je pense que Tony Guzzo, fan invétéré  des Dolphins, va me banir. En fait, je les avait dans le top-10 jusqu’à ce que je vois leurs nouveaux uniformes

Ryan Tannehill est-il prêt à franchir la prochaine étape de son développement? Les indications dans les matches pré-saison sont que oui. Je l’ai vu se défaire du ballon au bon moment, éviter la pression, feinter les maraudeurs avec ses yeux, bref, du QB 201 dans la NFL. Il avait l’air de Matt Ryan l’autre soir. Il lui restera à améliorer son jeu dans la Red zone s’il veut passer à l’autre niveau. Il devra aussi nécessairement s’améliorer car, malgré les millions dépensés par les Dolphins, on ne peut pas dire qu’il bénéficie de plus de support qu’avant : oui, Mike Wallace est là et gagne 12M$/an, il devrait être capable de faire de gros jeux. Mais Jake Long n’a pas été remplacé et Reggie Bush était quand même un atout pour les ‘fins. J’ai été impressionné par le jeu de pieds de Lamar Miller, reste à voir s’il peut traîner la chrette toute la saison. Wallace cadre aussi plutôt mal dans l’attaque de coach Philbin, c’est un gars d’improvisation et de vitesse brute, plutôt que de timing, de tracés précis et de coordination.

En défense, je ne sais trop quoi penser. Ils ont dépensé des sous pour remplacer Burnett et Dansby par Ellerbe et Wheeler, deux joueurs beaucoup plus explosifs, mais pas nécessairement meilleurs. Ils ont fait suer Randy Starks toute la saison morte et le camp d’entraînement, même si c’est un gars qui produit toujours 125% de son talent. Sur papier, même sans grande contribution de Dion Jordan (qui a quand même coûté leurs 2 premiers choix au repêchage), ils sont redoutables dans le front-7. J’ai juste un peu peur que ce soit une équipe bâtie comme une équipe de fantasy. Et la tertiaire, et bien elle repose sur la guérison de Brent Grimes. S’il est capable d’être 95% du CB qu’il était avec les Falcons avant de se rupturer le talon d’Achilles, ils ont un trou de comblé. L’autre ne l’est définitivement pas. S’il n’est pas prêt, ils sont vraiment dans le trouble.

Le calendrier, au niveau des adversaires, n’est pas si mal, comme on peut s’y attendre quand on a les Bills et les Jets dans sa division. Mais la saison des matches n’aide pas. Les Dolphins sont bons à la maison en septembre à cause de la chaleur et de l’humidité qui accable les clubs visiteurs. Ils sont sur la route 3 des 4 premières semaines. Et en fin de saison, les Dolphins ont traditionnellement des difficultés avec l’hiver, et ils ont 3 matches en hiver en décembre. Une autre fiche de 7-9 à prévoir.

Cowboys17) Dallas Cowboys: J’ai été très critique cet hiver sur les Cowboys, en particulier leur décision d’embaucher Monte Kiffin et de retourner à un 4-3. Je crois encore qu’ils vont se faire courir dessus sans défense. Mais j’avoue que leur performance en pré-saison m’influence un peu maintenant. Le vrai test, ce sera les Giants à la semaine 1 et les Chiefs à la semaine 2. C’est un peu gaspiller les talents de DeMarcus Ware et de Anthony Spencer de les confiner à un rôle de DE, et exposer leurs faiblesses, eux qui ne sont pas les plus costauds. On constate aussi la blessure à Jay Ratliff, déjà que  l’intérieur de la DL manquait de profondeur. En fait, à toutes les positions, le personnel des Cowboys ne cadre pas avec un 4-3 sauf peut-être les LB’s Sean Lee et Bruce Carter, qui ont la vitesse pour jouer le rôle de Derrick Brooks.

En attaque, les Cowboys peuvent encore compter sur un Romo capable de produire de belles séquences et qui n’a pas son égal pour faire dans ses culottes quand ça devient vraiment important. Ce sera plus facile cette année avec la progression de Dez Bryant, qui a commencé en fin de saison à passer de « bon » à « élite », et cette progression n’est pas terminée. Il y a encore Jason Witten et Miles Austin pour l’épauler, et Tyron Smith, à sa 2e saison comme LT, devrait lui aussi progresser. Je ne suis pas du tout un fan du reste de leur OL (bémol pour Travis Frederick, nouveau centre, qui est intéressant même si j’ai critiqué sa sélection en première ronde ). Je ne suis pas non plus un fan de DeMarco Murray, qui a peur du contact et qui est toujours blessé. Le manque de profondeur derrière lui laisse présager bien des games de 45 passes lancées pour Romo si (quand?) Murray est blessé.

Le calendrier est moyen, ils ont quand même 7 matches contre des clubs que j’ai classé plus bas qu’eux. En terminant, j’arrondis toujours la fiche des Cowboys à la baisse. Une équipe mal bâtie, qui n’a pas de force mentale et qui repêche mal, donc qui a peu de profondeur pour palier aux inévitables blessures. Pour cette raison, je les plafonne à 8-8.

Colts16) Indianapolis Colts: Une équipe de 10-6 et une présence en séries l’an dernier. Une saison morte au complet pour se préparer pour Andrew Luck. Plus d’expérience pour ses receveurs. L’arrivée de Ahmad Bradshaw (s’il est encore capable de marcher) qui donne un meilleur RB et surtout un vétéran pour la protection de passe et les tracés de dépanneur. De nouvelles acquisitions sur la OL.  Alors pourquoi ils régresseraient?

On oublie souvent que cette équipe avait l’an passé une quantité inexplicable de joueurs qui n’avaient même pas été repêchés. C’est signe d’un manque de talent dans l’alignement à toutes les positions. Ils ont accordé 30 pts de plus qu’ils n’en ont marqué et gagné 7 matches par moins d’un touché l’an passé, un exploit difficile à répéter, même s’il témoigne d’une capacité de produire sous pression. Le départ de Bruce Arians a été bien géré (embauche de Pep Hamilton, l’ancien OC de Luck à Stanford), mais c’est un système fort différent. Hamilton a déjà travaillé 3 ans dans la NFL, mais pas comme coordonnateur. Outre Luck, deux joueurs ont connu des saisons fort productives, Reggie Wayne et Robert Mathis. Les 2 ne rajeunissent pas. Et je m’inquiète beaucoup pour leur défensive…ils ont dépensé de gros $$$ pour des joueurs très moyens (Ricky Jean-François,  Erik Walden), et repêché en Bjorn Werner un gars qui ne cadre pas très bien dans leur système défensif. Gardez un œil sur Jerrell Freeman, un ancien de la CFL qui est sorti de nulle part pour mener l’équipe au niveau des plaqués, est-ce qu’il va retomber sur terre ou est-ce une révélation?

Les Colts ont un gros avantage sur presque toutes les équipes évaluées jusqu’ici. Ils ont un QB capable de les garder dans le match à chaque semaine. Ils ont par contre, dans leurs 52 autres joueurs du talent comparable aux équipes #25-#29.

Le calendrier offre de belles opportunités, avec 9 matches contre des clubs classés plus bas qu’eux, et quelques matches « gagnables » sur la route avec des foules peu hostiles, comme à Jacksonville, San Diego, Arizona et Cincinnati. Prédiction à 8-8, ce sera quand même une saison réussie, prenant un pas de recul pour retourner en séries en 2014.

Voilà plus de la moitié de la ligue passée sous la loupe. Le reste suivra dans les prochains jours. Vous savez maintenant par élimination si votre club est dans mon top 15, mais est-ce un club « aspirant » ou une équipe d' »élite »?

 

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

4 Commentaires
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Joël

Je croyais que la situation financière des Eagles (par rapport au cap salarial) était plutôt bonne … La refonte de la défensive pour 2014-15, il risque d’y avoir un bon coordonnateur de disponible (Rex Ryan). Malgré sa personnalité extravagante, on ne peut rien reprocher à ses défensives. Je te trouve sévère avec les Bucs.

lemaraudeurnfl

Oui, les Eagles ont de la place sous le plafond mais des contrats avec Trent Cole et Brandon Graham qui lur ferait avaler bcp de « dead money ». D’accord pour Rex, s’il veut coacher l’an prochain (il pourrait rester chez lui à encaisser son salaire) il sera très en demande. Les Bucs? Ils ont beaucoup de potentiel mais j’ai lancé la serviette sur Freeman.

[…] en 5 grands groupes, de #32 à #1. Les équipes #16 à #25 (les « moyens ») sont présentées ici, et les « jambons » (#32 à #30) et les « mauvais » (#29 à #26) […]

[…] en 2 semaines face aux Cowboys et aux Giants, avant de démolir les Raiders la semaine dernière. J’écrivais dans mes prévisions de début de saison  que « En attaque, il y aura peut-être des journées où ça va « cliquer », mais assurément […]

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

Actualité 2020-21

La première vraie semaine d’activité est maintenant derrière nous dans la NCAA. Après une semaine “0” sans trop d’émotions et duels chaudement disputés, mon...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 2 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 1 dans la NFL

Actualité 2020-21

La semaine 1 est souvent appelée la semaine des réactions trop fortes. C’est encore pire cette année puisque nous n’avons pas eu de présaison...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

4
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x