Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2022-23

10 embauches de coordonnateurs qui piquent la curiosité

Crédit photo: DolphinsWire/USA Today

On parle beaucoup d’entraîneurs-chefs, avec raison. Je suis d’avis qu’ils un impact plus élevé sur le succès d’une équipe que n’importe quel joueur outre le QB. Mais le choix des bons coordonnateurs est vital pour un nouvel entraîneur-chef, surtout du côté du ballon qui diffère de son expertise. Je reviens souvent au même exemple, quand Sean McVay a été nommé HC des Rams, on aurait dit qu’il avait 17 ans… Mais il s’est associé à Wade Phillips et tout de suite gagné en crédibilité.

On voit aussi rarement les “mariages arrangés” fonctionner, comme les Dolphins l’an dernier qui ont imposé leur staff défensif à Mike McDaniel (ils sont tous partis cet hiver) et Mike Pettine avec Matt LaFleur. Il y a plus de 25 postes de coordonnateurs qui ont été changés cet hiver, regardons les plus intéressants, dans l’ordre ou dans le désordre.

Vic Fangio DC à Miami

Gros changement de culture ici. Vous allez voir que son nom va ressortir partout dans cet article, la défense Fangio est la vedette du moment dans la NFL, et il est pas mal reconnu comme le meilleur DC de la ligue. Alors son influence est partout. Mais le fit est étrange. Les Dolphins ont juste garroché un gros tas d’argent pour obtenir ses services, sans égard au personnel en place. Son système est copié partout (les Chargers, Eagles, Packers, Panthers, Cardinals, Rams opèrent avec une version ou l’autre de son “scheme”, j’en oublie peut-être). Si j’hypersimplifie, son système consiste à la base à garder les deux S en arrière dans une espèce de coquille, laissant les 9 autres joueurs être plus agressif sur les courtes zones, en zone ou en homme-à-homme.

Il est aimé par les adeptes des statistiques avancées, puisqu’il accepte de jouer avec une “boîte” plus légère et incite l’autre équipe à courir, et comme la course génère normalement moins de gains que la passe par jeu, c’est un compromis avec espérance positive. Les Dolphins des dernières années étaient tout le contraire, la stratégie défensive de l’équipe était basée sur le blitz à outrance (33% des jeux l’an dernier, 3e dans la NFL selon Pro Football Reference), s’appuyant sur leurs CBs grassement payés pour jouer homme-à-homme derrière. La retraite possible de Byron Jones et une saison difficile pour Xavien Howard les a peut-être forcées à repenser leur plan. Ceci dit, on passe d’un extrême à l’autre, ce sera une conversion difficile qui risque de demander un peu de changement de personnel. Certains joueurs, j’ai en tête le canadien Jevon Holland, seront utilisés de manière complètement différente (moins de blitz, moins de situations H@H, plus de couverture de zones profondes).


Todd Monken OC à Baltimore

La créativité de l’attaque au sol des Ravens n’avait de comparable que la banalité de leur attaque aérienne. On a laissé partir Greg Roman, et son remplaçant Monken se veut un vétéran coach qui a vu plusieurs styles et s’adapte. Ses derniers passages en NFL comme OC (Tampa, Cleveland) n’ont rien fait pour nous rendre optimistes ici, même s’il a bien rehaussé son image avec son succès à Georgia.


Steve Wilks DC à San Francisco

Les deux derniers DC des 49ers ont été promus comme HC donc c’était un poste attrayant. Il hérite de la meilleure défense de la ligue selon la plupart des mesures, en 2022. Wilks a fait de l’excellent boulot comme coach par intérim avec les Panthers, mais on se souviendra qu’il n’était pas le DC, et que même après les coupures chez les Panthers, il n’était pas le principal concepteur de stratégies défensives, ni celui qui faisait les choix de jeux. Il m’apparaît plus comme un meneur d’hommes que comme un gars de Xs et Os.  Avec un HC offensif comme Kyle Shanahan, il aura l’occasion d’être autonome et d’être le grand manitou de son côté du ballon, ce qu’il n’a fait que deux saisons dans sa longue carrière, avec des résultats mitigés.


Brian Flores DC aux Vikings

À l’inverse de Fangio, Flores amène avec lui une réputation pour le blitz, la couverture homme à homme, et la pression sur les OL adverses, tout le contraire de ce que les Vikings (blitz sur 18.9% des jeux) faisaient l’an dernier sous la direction d’Ed Donnatell… Un disciple de Vic Fangio. Cette approche prudente à permis de “protéger” leurs CBs, laissant Patrick Pederson, 32 ans, connaître sa meilleure saison (selon PFF) depuis 2018, et permettant à l’inconnu Duke Shelley, un choix de 6e ronde en 2019, se classer 4e selon PFF. Mais la défense en général a mis de la pression sur seulement 19.5% des passes adverses, 10e pire de la ligue, et accordé 427 points, 30e dans la ligue. Un changement s’imposait. Hâte de voir si le personnel, surtout la tertiaire, va s’adapter au nouveau style.


Jim Schwartz DC aux Browns

Schwartz revient aux sources, lui qui avait commencé sa carrière dans le bas de l’échelle avec les Browns de Bill Belichick dans les années ‘90. Schwartz a été un des premiers coaches à utiliser les analyses avancées, il tombe en plein dans le style des Browns d’aujourd’hui. Il saura utiliser Jason Garrett à son mieux avec ses alignements « wide 9 », mais devra trouver une solution aux problèmes des Bruns à stopper la course en 2022.

Fait intéressant, ces 5 là (de même que Vance Joseph, DC des Broncos) sont tous d’anciens entraîneurs-chefs. Mais le “skill set” requis pour avoir du succès dans un rôle est très différent de l’autre. Le HC est un leader, le coordonnateur est un maître des Xs et des Os, en plus de maîtriser l’art de choisir le bon jeu au bon moment.


Drew Petzing OC et Nick Rallis DC aux Cardinals

Je crois que Jonathan Gannon prend un risque immense en embauchant ses deux potes, mais de très jeunes coordonnateurs. Ajouté à son propre manque d’expérience, les trois seront dans un rôle l’an prochain qu’ils n’ont jamais assumé.


Kellen Moore OC aux Chargers

Je suis surpris que lui et Mike McCarthy aient réussi à cohabiter aussi longtemps. Son départ des Cowboys était prévisible même si j’ai l’impression que c’est cette saison qu’il a fait son meilleur boulot, gagnant des matches avec Cooper Rush comme QB et réussissant à fonctionner sans l’apport d’un WR #2 pour enlever le focus sur CeeDee Lamb. Son arrivée chez les Charges est une bouffée d’air frais après que Justin Herbert a passé les deux dernières saisons, étouffé par le conservatisme de Joe Lombardi.


Bobby Slowik OC aux Texans

Ici aussi, un nouveau HC avec un profil défensif (DeMeco Ryans) qui embauche un jeune OC qui n’a jamais occupé ce rôle est un risque. Il a un background intéressant, ayant essentiellement suivi Kyle Shanahan depuis longtemps, entrecoupé de deux saisons sans coacher où il travaillait pour PFF. Comme c’est souvent le cas pour ces jeunes coaches qui ont gravi les échelons rapidement, son père est dans le métier, je me souviens de lui pour une saison difficile comme DC des Packers (2004), rôle que papa Slowik a aussi occupé avec 3 autres équipes de la NFL et même avec les Alouettes de Montréal. Il installera le système Shanahan.


Ejiro Evero DC aux Panthers

Il est souvent présenté comme un disciple de Vic Fangio, mais ils n’ont coaché ensemble qu’une seule saison, en 2014. Il a très bien fait avec les Broncos cette saison les gardant dans le match régulièrement malgré les situations difficiles dans lesquelles leur attaque pédestre plaçait la défense. Et il a fait ça en utilisant le blitz à 33% du temps, 4e dans la ligue, tout juste derrière… Les Dolphins! Il a eu des entrevues comme HC et semble qu’il passe bien et est sur la voie ascendante. Il hérite de pas mal de jeune talent: Brian Burns, Jaycee Horn, Derrick Brown et Jeremy Chinn. Hâte de voir ce qu’il va faire avec eux.


Dave Canales OC au Buccaneers

Un rare coach de position qui a survécu aux nombreux changements au poste de OC depuis son arrivée à Seattle en 2010. Sans changer d’équipe, il aura quand même appris sous différents régimes et différents styles (Schottenheimer, Bevell, Waldron, etc.). De quoi auront l’air les Bucs en attaque en 2023? Difficile à dire, à commencer par la position de QB. Embauche intrigante.


Dernière heure

Sean Desai est nommé DC chez les Eagles. Lui aussi est un disciple de Fangio, ayant coaché sous ses ordres puis pris sa place avec les Bears quand Fangio a quitté pour le poste de HC chez les Broncos. Il avait très bien fait, mais pour une seule saison avant que tous les assistants de Matt Nagy ne sombrent avec lui.

Classement des QB pour 2022

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 63 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2023-24

Tout se résume à ceci. Après plus de trois longs mois de matchs, la saison 2023 de football universitaire entre dans sa phase d’après-saison,...

Actualité 2023-24

Le programme complet des Bowls du football universitaire pour la saison 2023 comprend 43 matchs répartis sur trois semaines en décembre et janvier. L’action...

Actualité 2023-24

Le classement final du College Football Playoff pour les quatre équipes en demi-finale a été révélé dimanche. Michigan affrontera Alabama et Washington croisera le...

Actualité 2023-24

Notre ami @BW_Wallette du ⁠Podcast Triple Option⁠ nous présente son bilan de mi-saison dans la NCAA football ainsi que ses prédictions de fin de...

Actualité 2023-24

Wallette est venu nous présenter les joueurs et les équipes à surveiller pour la prochaine saison dans la NCAA football. On parle également du...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Non Classé

La saison morte 2024 de la NFL est arrivée. Avec l’arrivée imminente du marché des joueurs autonomes, les équipes doivent déterminer si l’un de...

Actualité 2023-24

Que vous ayez regardé le football, le spectacle de la mi-temps d’Usher ou les apparitions de Taylor Swift, le Super Bowl 58 a tenu...

Actualité 2023-24

Le résumé du Super Bowl 58 qui a été remporté par les Chiefs face aux Niners 25-22 en prolongation. Bonne écoute et laissez vos...

Actualité 2023-24

Il y a six mois, Patrick Mahomes était réticent à l’idée de qualifier les Kansas City Chiefs de dynastie parce qu’ils n’avaient pas remporté...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.