Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2020-21

État des forces semaine 11 – Les Steelers en quête de perfection

J’hésite toujours à parler de saison parfaite avant d’avoir franchi le seuil des 10 matchs. Le seuil a été franchi cette semaine et les Steelers ont toujours une fiche immaculée. Je me permets donc de soulever cette possibilité et d’offrir un plaidoyer en faveur d’une saison parfaite pour les Steelers. Et si jamais ils devaient perdre jeudi soir, 2 jours après la parution de cet article, j’en prendrai la faute.

Approcher les séries sans avoir une seule défaite à sa fiche amène son lot de distractions. On revient avec le même dilemme, à savoir si une équipe doit pousser pour aller chercher la saison parfaite ou se préserver pour les séries. Pour les joueurs, la question ne se pose pas, on vise le titre. Rien ne vaut la satisfaction d’un championnat. Mais pour l’histoire, une saison parfaite est bien plus rare qu’une équipe championne. Des champions, il y en a tous les ans. Des équipes parfaites en saison régulière? Seulement 2 dans l’ère Super Bowl. Maintenant, imaginez s’ils réussissent la saison parfaite ET qu’ils gagnent Super Bowl. L’histoire les aimera encore plus. Ils deviendront une équipe culte comme les Dolphins de 1972. Personnellement, j’adorerais les voir pousser pour aller chercher les 16 victoires.

Maintenant, quelles sont leurs chances exactement? Encore minces pour le moment. Ils doivent passer à travers les Ravens jeudi, et ce sera tout un défi. Les Ravens jouent pratiquement leur saison jeudi et ont dominé une bonne portion du premier duel entre les 2 équipes. N’empêche, ils ne sont plus le rouleau compresseur de 2019 et les Steelers sont plus en santé.

Par après, ils ne devraient pas avoir trop de problèmes contre l’Équipe sans nom et les Bengals sans quart-arrière. Ce sont les 3 duels contre des équipes en pleine course aux séries qui leur poseront des problèmes. Les Bills, Colts et Browns, non seulement se battent pour une place en séries, mais cherchent aussi à se faire un nom à travers les ténors de la conférence. Reste que, techniquement, les Steelers sont meilleurs et plus complets que ces 3 équipes. Ils ne sont pas à l’abri d’une de leur baisse de forme traditionnelle dans un match qu’ils devraient gagner facilement, mais ont les outils et le quart-arrière pour passer à travers cette séquence.

Enfin, un aspect sous-jacent qui pourrait jouer en faveur d’une saison parfaite est… la forme des Chiefs! Si les Chiefs maintiennent la cadence jusqu’à la fin de la saison, ils resteront à une défaite. Donc, les Steelers auront peut-être justement besoin d’une saison parfaite pour garder le premier rang de la conférence. Avec un seul laissez-passer pour la première ronde cette année, le premier rang est plus important que jamais. Donc, tant que les Chiefs restent à une défaite, les Steelers seront forcés de jouer à fond, et avec leurs partants jusqu’à leur dernier match. Un tel scénario aiderait les Steelers dans leur quête de devenir la troisième équipe parfaite de l’histoire… et malgré tout, terminer deuxième dans l’ultime État des forces de la saison!

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang de la semaine précédente

1 (1). Chiefs (9-1)
Les Chiefs vengent leur défaite et Patrick Mahomes consolide son avance dans la course au joueur par excellence. Il s’est marqué 138 points entre les Chiefs et les Raiders durant leurs 2 confrontations cette saison et à voir comment ces duels ont été serrés, les champions voudront certainement éviter la bande à Jon Gruden en séries.

2 (2). Steelers (10-0)
Les Steelers passent à travers un autre match piège sans se faire piéger. Ils font vivre un véritable calvaire à Jake Luton tandis que leur offensive passe un après-midi sans histoire. À noter que le receveur canadien Chase Claypool marque déjà un 10e touché cette saison.

3 (3). Saints (8-2)
On avait hâte de voir l’expérience Taysom Hill™ à temps plein pour les Saints, et à son premier match comme partant, le couteau mormon a passé le test. Il faut dire qu’il a une belle machine qui l’entoure. Les Saints ont gagné les 6 matchs que Drew Brees a ratés depuis 2019.

4 (11). Rams (7-3)
On ne sait pas trop quoi penser de l’attaque de Jared Goff, qui parfois semble inarrêtable, mais qui est également si inconstante. On pourra toutefois vivre avec les hauts et les bas de Goff tant que leur défensive maintiendra ce niveau. Elle a muselé Russell Wilson et Tom Brady à ses 2 derniers matchs et m’a assez impressionné pour les glisser au 4e rang cette semaine.

5 (5). Bills (7-3)
Après l’amère défaite de la semaine dernière, les Bills vont trouver un petit réconfort après avoir vu les Dolphins perdre à Denver. Ils maintiennent ainsi leur avance dans la division pendant le congé et devraient être gonflés à bloc après la pause.

6 (10). Seahawks (7-3)
C’est un petit pas vers l’avant pour la défensive des Seahawks, qui accorde son plus bas total de verges de la saison dans son match revanche contre les Cards. Le nouveau venu Carlos Dunlap prouve sa valeur avec le sac qui scelle le match, mais c’est la défense en entier qui jouait avec une hargne qu’on n’avait pas vue jusqu’ici.

7 (4). Packers (7-3)
En bon français, les Packers ont « botché » leur fin de match. Ils ont succédé un échappé sur retour de botté, un 4e essai incomplet, un placement de 26 verges à la porte des buts en fin de 4e quart et un échappé dans leur territoire en prolongation. Ils perdent ainsi pour le moment le précieux premier rang de la conférence.

8 (7). Cardinals (6-4)
Les Cards devront régler leur problème d’indiscipline, parce qu’ils mènent la ligue pour le nombre de punitions, dont plusieurs jeudi soir leur ont fait très mal. Ils ont une belle équipe, ce serait bête de mettre en jeu leurs chances de faire les séries par manque de discipline.

9 (6). Buccaneers (7-4)
Le regain de vie de leur défensive en 2e demie semblait pousser les Buccaneers vers la victoire, mais l’attaque de Tom Brady n’a pu concrétiser. Ce fut un autre match difficile pour Brady aux heures de grande écoute, qui accumule les mauvaises décisions sous les projecteurs.

10 (12). Colts (7-3)
Oublions pour le moment les 2 dernières minutes du 4e quart, les Colts méritaient cette victoire après avoir été la meilleure équipe à partir de la mi-temps. Ils remportent ainsi 2 matchs de suite contre des équipes de meilleurs calibres et montrent que leur calendrier n’était pas la seule raison de leur rendement.

11 (13). Titans (7-3)
Les Titans montrent du caractère et soutirent une victoire qui pourrait les faire sortir de leur séquence difficile. C’est encore Derrick Henry qui achève les Ravens, lui qui, avec le match de séries l’an dernier, a amassé 328 verges au sol en 2 matchs contre Baltimore, en plus du touché gagnant ce dimanche.

12 (9). Ravens (6-4)
Ils auraient probablement préféré ne pas perdre une avance de 11 points en 2e demie contre l’équipe qui les a éliminés des dernières séries, à la veille d’un match intense contre les Steelers. Ils traversent un passage un peu plus difficile et on hâte de voir comment ils vont réagir à cette adversité.

13 (14). Raiders (6-4)
Jon Gruden avait promis que les Raiders seraient prêts contre les Chiefs malgré les absences de la semaine et ils ont tout donné dans la défaite. Derek Carr retrouve le respect des partisans dans ce qui est sa meilleure saison depuis 2016.

14 (8). Dolphins (6-4)
Tua Tagovailoa l’échappe pour la première fois cette saison, au point où son entraîneur sent le besoin de le clouer au banc. Incapable de s’évader de la pression, Tua et son attaque ont été forcés de dégager sur 6 de leurs 7 possessions en excluant le court terrain pour le touché, dont 5 fois après 3 jeux.

15 (15). Browns (7-3)
La température à Cleveland depuis 3 matchs ressemble beaucoup à celle du Mordor. Heureusement pour les Browns, leur défensive adore ces conditions, alors qu’elle n’a accordé en moyenne que 13,3 points dans ces 3 parties.

16 (16). Vikings (4-6)
Ils n’avaient plus droit à l’erreur, et dans un match plus serré qu’anticipé, ils ont été incapables de marquer des points sur leur dernière séquence à l’attaque en fin de rencontre. Ce serait toutefois mal avisé de mettre la défaite sur le dos de l’attaque, c’est surtout leur défensive qui a peiné dimanche.

17 (17). Bears (5-5)
Voilà une semaine de congé qui arrive à point à Chicago. Ils ont 2 duels contre les Packers au retour de la pause, mais les 4 autres matchs sont prenables. Ça prendra une quelconque forme de progrès de leur attaque, et on vous conseille de ne pas parier là-dessus, mais il y a une avenue pour que les Bears accèdent aux séries.

18 (18). Falcons (3-7)
Prestation décevante des Falcons, dont les espoirs de séries sont maintenant envolés. Derrière une ligne à l’attaque qui permet 8 sacs du quart sur Matt Ryan, l’attaque des Falcons ne marque aucun touché pour la première fois depuis 2017. Dommage, car Drew Brees et Marshon Lattimore étaient absents pour les Saints.

19 (20). Panthers (4-7)
J’avais hésité la semaine dernière à placer les Panthers devant les Lions. Mon choix a été validé, alors que les Panthers freinent une séquence de 5 défaites et blanchissent leur adversaire derrière l’ancien de la XFL P.J. Walker. Un résultat qui sera bien accueilli après avoir accordé 46 points aux Buccaneers.

20 (19). Patriots (4-6)
Les Pats se sont fait jouer une entourloupette à Houston et leurs chances d’accéder aux séries, déjà bien minces avant le duel, sont maintenant pratiquement nulles. Ils n’ont jamais paru meilleurs que les Texans, une équipe sous la moyenne, ce qui pourrait également s’appliquer pour décrire les Patriots.

21 (23). Chargers (3-7)
Ils étaient la seule équipe à avoir perdu contre les Browns en 2016, alors en voyant les Jets marquer touché après touché en 2e demie, on voyait bien le scénario se répéter. Heureusement, ils ont prévalu, car la vraie histoire de ce match est la superbe forme de Justin Herbert.

22 (22). 49ers (4-6)
Ils ne jouaient pas cette semaine et doivent avoir très hâte au mois de janvier. Le reste de la saison sera une grande évaluation pour tous les joueurs (en santé) dans l’alignement, et cela va inclure Jimmy Garoppolo s’il revient de blessure. L’avenir du quart des 49ers dans l’organisation est plus qu’incertain.

23 (25). Broncos (4-6)
Ils réalisent la surprise de la semaine en battant une équipe des Dolphins bien en forme. C’est surtout leur défensive qui s’est illustrée en limitant leur adversaire à 223 verges, un sommet pour les Broncos cette année. Notons aussi la belle prestation de l’attaque au sol, qui obtient également un sommet de saison pour le nombre de verges.

24 (27). Texans (3-7)
Prestation remarquable des Texans sans leur bloqueur à gauche vedette. En l’absence de Laremy Tunsil, ils n’ont accordé aucun sac et permis seulement 2 contacts sur Deshaun Watson. C’est tout ce que demandait Watson, qui, même sans jeu au sol, a taillé la défensive des Pats.

25 (21). Lions (4-6)
La présence de Matthew Stafford était incertaine contre les Panthers et il a dû regretter de jouer le match. Contre une défensive très moyenne, et sans plusieurs éléments en attaque, les Lions n’ont pas effectué un seul jeu dans la zone payante de tout le match, en route vers un bagel dans la colonne des points.

26 (24). Giants (3-7)
Les Giants ont accumulé du momentum depuis quelques semaines en gagnant 3 matchs sur 5, sans compter qu’une victoire dans les 2 autres n’aurait pas été volée. À l’exception d’une visite à Cincinnati, leur calendrier sera relevé à leur retour de congé.

27 (30). Cowboys (3-7)
Les Cowboys retrouvent un seuil de respectabilité en battant les Vikings. L’équipe des dernières semaines ne serait jamais revenue à 2 reprises de l’arrière au 4e quart pour battre une équipe supérieure sur papier. À eux de maintenir la cadence, ils ont le calendrier le plus facile de la division.

28 (29). Washington FT (3-7)
L’Équipe de football va chercher une importante victoire tandis que les Eagles perdent un autre match. Ils ont survécu à une première mi-temps où ils ont accordé beaucoup de verges en allouant seulement 9 points. C’est là où ils ont gagné le match, car les Bengals n’étaient plus compétitifs sans Joe Burrow.

29 (28). Eagles (3-6-1)
Comme si ça n’allait pas assez mal avec les blessures à la ligne à l’attaque, les revirements de Carson Wentz et les receveurs incapables de se démarquer, les Eagles devaient combattre une pluie battante à Cleveland. Dans ces conditions, ils devaient éviter les revirements et ils en ont été incapables.

30 (26). Bengals (2-7-1)
Parce que les partisans de Bengals n’ont pas le droit aux bonnes choses, Joe Burrow s’est déchiré le ligament croisé antérieur et ratera le reste de sa saison recrue. Ryan Finley n’a obtenu que 2 premiers essais en remplacement et en avait arraché à ses 3 départs en 2019.

31 (31). Jaguars (1-9)
Jake Luton contre la défensive des Steelers, ça s’est passé exactement comme on l’aurait imaginé avant le match. Quatre interceptions contre aucune passe de touché, plus de passes incomplètes que de passes complétées. Les 3 points inscrits au tableau sont flatteurs.

32 (32). Jets (0-10)
Les Jets ont connu leur demie la plus prolifique de la saison en marquant 3 touchés pour amorcer la deuxième demie. L’écart était toutefois trop important et ils gardent leur « avance » sur les Jaguars au dernier rang.

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
5 1 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 643 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Dernier épisode dans notre série pour la préparation au draft et pour finir en beauté, les LB, DB et Safety.

Actualité 2021-22

Cette saison, j’apporte une nouvelle manière de vous présenter les joueurs en préparation du repêchage. Au lieu d’y aller avec des profils individuels, j’y...

Actualité 2020-21

Cette saison, j’apporte une nouvelle manière de vous présenter les joueurs en préparation du repêchage. Au lieu d’y aller avec des profils individuels, j’y...

Actualité 2021-22

Cette saison, j’apporte une nouvelle manière de vous présenter les joueurs en préparation du repêchage. Au lieu d’y aller avec des profils individuels, j’y...

Actualité 2021-22

Cette saison, j’apporte une nouvelle manière de vous présenter les joueurs en préparation du repêchage. Au lieu d’y aller avec des profils individuels, j’y...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Dernier épisode dans notre série pour la préparation au draft et pour finir en beauté, les LB, DB et Safety.

Actualité 2021-22

Cette saison, j’apporte une nouvelle manière de vous présenter les joueurs en préparation du repêchage. Au lieu d’y aller avec des profils individuels, j’y...

Actualité 2020-21

Cette saison, j’apporte une nouvelle manière de vous présenter les joueurs en préparation du repêchage. Au lieu d’y aller avec des profils individuels, j’y...

Actualité 2021-22

Dans cette entrevue, Fafouin de Sports Lucides s’entretient avec Stéphane Cadorette sur ses deux grandes passions, le journalisme et le football!

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x