Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2020-21

État des forces semaine 4 – Le football en temps de pandémie

Les feux d’alarme sont allumés à travers la ligue, qui doit maintenant vivre avec ses premiers cas de COVID. Si on a réussi à isoler les infectés chez les Falcons, Patriots et Chiefs, les Titans nous ont montré à quel point cette saison est fragile. Et bien qu’on ait contenu le tout chez les Pats, leur match lundi soir nous a bien montré comment la perte d’un seul joueur peut affecter l’issue de la rencontre.

C’est là où nous en sommes. L’année 2020 est l’une des plus éprouvantes de nos vies et ça semblait inévitable que la saison de football allait être affectée d’une façon ou d’une autre. Mais bon, soyons positifs pour un moment. Si les cas d’infection sont certainement préoccupants, le football en soi est plutôt bon. Le partisan moyen préfère le football offensif et il se marque plus de points cette année que jamais. On a 4 candidats légitimes au joueur par excellence (les quarts-arrières du top 4), qui à eux seuls valent la peine d’allumer sa télévision le dimanche. Les stades vides ou presque vides n’ont pratiquement aucun impact sur l’expérience du spectateur à la maison, on en vient parfois même à oublier que les estrades sont vides jusqu’à ce qu’on voit des angles de vue plus élargis. De plus, j’ai un malin plaisir à regarder des entraîneurs chevronnés avoir autant de difficultés à planifier leur match qu’à ajuster leur masque pendant ce match. Bref, en tant de pandémie, on prend ce qu’on nous donne, et pour le moment, on nous donne du bon football. C’est tout ce que je demande.

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang de la semaine précédente

1 (1). Chiefs (4-0)
Un deuxième match plus relevé pour les Chiefs cette saison, qui l’emportent tout de même par 16 points. Ils n’ont pas leur aura d’invincibilité, mais ils restent l’équipe à battre tant qu’il y aura un zéro dans la colonne des défaites.

2 (2). Seahawks (4-0)
Ils évitent le piège des Dolphins pour balayer le premier quart de la saison. Leur défensive reste un point d’interrogation, mais tant que Russell Wilson maintiendra cette cadence, ils seront parmi l’élite de la NFL.

3 (3). Packers (4-0)
On a ajouté une difficulté de plus pour Aaron Rodgers cette semaine en lui enlevant ses 2 premiers receveurs et il s’en est sorti avec 4 autres touchés contre 0 interception, probablement un hommage à la fiche de son équipe. Difficile de faire mieux à l’aube de leur semaine de congé.

4 (4). Bills (4-0)
Scénario idéal pour les Bills après 4 matchs. Avant la saison, on souhaitait une progression marquée pour Josh Allen et une complicité rapide avec Stefon Diggs. Réussi et réussi.

5 (5). Ravens (3-1)
Après la raclée contre les Chiefs, un match sans soucis et sans blessures contre un adversaire inférieur était une bénédiction pour les Ravens. Ils n’ont toujours pas perdu en saison régulière après le mois de septembre depuis 2018

6 (6). Steelers (3-0)
Semaine de congé improvisée pour les Steelers. Pire scénario pour eux, qui devront jouer 13 matchs de suite à partir de maintenant, qui n’auront pas de marge de manœuvre COVID, et qui en plus, ont vu les 3 autres équipes de la division l’emporter.

7 (7). Patriots (2-2)
Si jamais les Patriots devaient retrouver les Chiefs en séries, ils n’auraient aucun complexe, sachant qu’ils sont capables de rivaliser. N’eût été les horribles crampes au cerveau du remplaçant de Cam Newton, les Pats avaient toutes les chances de battre la meilleure équipe au football.

8 (9). Buccaneers (3-1)
Ils reviennent de 17 points pour obtenir un 3e gain de suite. Sûrement leur pire match défensif de la saison, compensé toutefois par le meilleur match de Tom Brady dans l’uniforme des Bucs.

9 (8). Rams (3-1)
Ils ne s’attendaient peut-être pas à une telle opposition des Giants. Heureusement, la défensive s’est levée en les limitant à 9 points en 4 visites dans la zone payante, mais ce n’était pas une prestation convaincante.

10 (10). Saints (2-2)
Après 2 défaites et un recul de 14 points contre les Lions, plus rien n’allait pour les Saints. S’en est suivi 5 touchés en 5 possessions, une place maintenue dans le top 10, et on peut respirer en gardant en mémoire que les Saints ont toujours eu des misères en début de calendrier.

11 (11). Titans (3-0)
Les Titans nous donnent la première frayeur de l’année concernant les cas de COVID. Leur match est reporté et on espère qu’ils réussissent à contrôler le tout.

12 (15). Colts (3-1)
La meilleure défensive de la ligue se retrouve-t-elle à Indianapolis? Statistiquement oui. Elle a aussi affronté les Jaguars, les Vikings, les Jets et les Bears, donc on se garde une réserve.

13 (13). 49ers (2-2)
Nick Mullens coûte la victoire aux 49ers avec ses 3 revirements et nous soulage du même coup du faux débat entre lui et Jimmy G. Le potentiel de cette équipe est encore bien là, surtout avec les retours de George Kittle et Deebo Samuel, mais ils n’ont que 2 victoires, contre les 31e et 32e places.

14 (16). Raiders (2-2)
Deux défaites de suite ou les Raiders échappent le match en 2e demie contre de bonnes équipes. Avec leur début de calendrier brutal, ils n’ont malheureusement pas de marge de manœuvre. Dommage, parce qu’ils jouent du bon football.

15 (25). Panthers (2-2)
Pour une équipe qu’on disait en transition, les Panthers sont peut-être en train d’accélérer le processus. En 4 matchs, ils ont 2 victoires, une défaite dans un match d’ouverture pile ou face contre les Raiders et une défaite dans laquelle ils ont donné une frousse aux Bucs.

16 (12). Cardinals (2-2)
Un match de myope pour Kyler Murray et Kliff Kingsbury, qui ne semblaient pas voir plus loin que 10 verges contre les Panthers. À l’exception d’une course de 48 verges de Murray, les Cards n’ont eu aucun jeu de 10 verges et plus. De l’autre côté du ballon, ce n’était guère mieux. Bref, un match à oublier.

17 (17). Bears (3-1)
Évidemment que ce serait plus difficile pour Nick Foles contre une autre défensive que celle des Falcons. Après 3 victoires couci-couça, les Bears flanchent pour la première fois dans un match qui laisse présager des temps difficiles contre des équipes de meilleure qualité.

18 (18). Chargers (1-3)
Ils ont perdu le contrôle du match après un bête échappé avant la demie. Pour le reste, plusieurs bons flashs de Justin Herbert, mais un peu déçu de leur défensive des 30 dernières minutes. Une fiche de 1-3 qui aurait pu être 3-1, c’est l’histoire de la franchise des Chargers.

19 (20). Browns (3-1)
THIS. IS. SPARTA! On dit que les Spartiates ont été inspirés par les 300 verges au sol des Browns pour la bataille contre les Perses. Contre toute attente, les Browns gagnent 3 de leurs 4 premiers matchs pour la première fois depuis 2001. Il parait que la suite du film s’appellerait 300 échappés provoqués : Rise of Myles Garrett.

20 (14). Cowboys (1-3)
Dak Prescott lance en moyenne pour 422,5 verges par match et les Cowboys ont quand même perdu 3 parties. Et sa moyenne n’est pas près de descendre. C’est qu’en plus de leur piteuse défensive, ils ont un horrible différentiel de revirements de -7.

21 (24). Vikings (1-3)
Enfin une première victoire pour les Vikings. Après 3 matchs difficiles pour le temps de possession, ils ont contrôlé la cadence du match contre les Texans avec 13 minutes de plus de possession. Un autre bon match pour Dalvin Cook, qui a marqué un touché dans toutes les parties des Vikings en 2020.

22 (23). Eagles (1-2-1)
Aussi incroyable que cela puisse paraître, les Eagles mènent leur division. Sous la pluie des critiques, Carson Wentz montre qu’il a du chien en soutirant une victoire avec une offensive sortie de l’équipe de pratique. Le plus grand défi de cette équipe est de limiter le taux d’occupation de l’infirmerie.

23 (19). Lions (1-3)
Une troisième défaite cette saison, une troisième fois où ils échappent une avance de 10 points et plus. On ajoute 6 avances de 10 points perdues en 2019 et ça nous en donne 9 à leurs derniers 19 matchs. Mêmes les Falcons n’ont fait pire.

24 (21). Texans (0-4)
Peu importe la difficulté du calendrier, les Texans ont montré très peu d’adversité dans ces 4 matchs et c’est ce qui coûte le poste de Bill O’Brien l’entraîneur, trahi par l’équipe bâtie par Bill O’Brien, le DG. La progression de Deshaun Watson semble avoir stagné cette saison et une nouvelle direction est bienvenue.

25 (22). Falcons (0-4)
Il est possible que Dan Quinn ait perdu son emploi au moment où ces lignes seront lues. Il est aussi possible qu’il garde son emploi, car un changement d’entraîneur ne pourra couvrir un tel alignement dégarni.

26 (26). Broncos (1-3)
N’importe quand que tu vas chercher une victoire sur la route après avoir voyagé à travers le pays avec ton 3e quart, une recrue non repêchée à son premier départ, c’est impressionnant. Même contre les Jets.

27 (27). Washington FT (1-3)
Bien qu’ils n’aient pas été déclassés statistiquement, ils ont passé la journée à courir après les Ravens, sans succès. Un résultat attendu.

28 (28). Dolphins (1-3)
Si les Dolphins avaient pu transformer 1 ou 2 de leurs 5 placements en touchés, les chances de surprendre les Seahawks auraient été bien meilleures. C’est là ou le match s’est joué, parce qu’ils ont bien rivalisé pour le reste.

29 (30). Bengals (1-2-1)
Première victoire dans la NFL pour Joe Burrow. Il a dû payer le souper à son porteur Joe Mixon, dont les 181 verges et 3 touchés ont permis aux Bengals d’obtenir leur première victoire 2 mois plus tôt qu’en 2019.

30 (29). Jaguars (1-3)
Deux défaites de suite contre les équipes 28 et 29. Les Jaguars vont peut-être chauffer un opposant de temps à autre, mais ils peuvent perdre contre n’importe qui.

31 (31). Giants (0-4)
Une autre défaite, mais les Giants arrivent à déranger des équipes comme les Rams et ça finira par payer. Leur défensive joue du meilleur football qu’on lui en donne crédit.

32 (32). Jets (0-4)
Dans un sens ils ont été compétitifs pour la première fois de la saison. De l’autre, ils ont perdu un match prenable contre un inconnu et ont montré une façade indisciplinée et vicieuse qui ne leur fera certainement pas gagner de nouveaux partisans.

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
5 1 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 803 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2021-22

Après une semaine relativement tranquille, nous avons quand même eu le droit à deux surprises dans le Top 10. Le sommet du classement reste...

Actualité 2021-22

Cette semaine, on a eu droit à deux gros upsets dans le Top 10, mais le début d’année est tellement et ridiculement bon, qu’on...

Actualité 2021-22

Cette semaine, pour des raisons personnelles, je suis dans l’incapacité de vous faire un horaire détaillé. On se reprendre dans une semaine, avec une...

Actualité 2021-22

Beaucoup d’équipes du Top 10 étaient en congé cette semaine. Le classement aura donc aucun changement majeur. Ceci dit, avec les défaites qu’on a...

Actualité 2021-22

La mi-saison est maintenant derrière nous dans le football collégial américain et on entame le dernier droit. Pas autant d’action que dans les dernières...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2021-22

La semaine dernière, six équipes n’étant plus dans le paysage de la NFL, l’apocalypse du bye (« byepocalypse ? ») a créé des événements étranges dans...

Actualité 2021-22

Après une semaine relativement tranquille, nous avons quand même eu le droit à deux surprises dans le Top 10. Le sommet du classement reste...

Actualité 2021-22

Lors de notre émission Le Kickoff du Lundi Soir, nous avons une chronique Réalité ou Fiction avec nos invités et notre groupe de discussions...

Actualité 2021-22

Les Bengals montrent qu’ils doivent être pris au sérieux, la débandade des Chiefs se poursuit, Goff et Stafford croisent le fer et les Seahawks...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x