Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2019-20

Xs et Os Ronde des Divisions : HOU-KC et SEA-GB

Je suis assez vieux pour me souvenir de nombreuses défaites des Chiefs à la maison en séries alors qu’ils étaient largement favoris, de Martyball à Andy Reid. Et tout le monde est assez vieux pour se souvenir que les Texans les ont battus cette année. Je me souviens aussi du temps où les Packers étaient 13-0 en séries à domicile dans leur histoire. Ils sont 5-4 depuis. Bref, tout peut arriver en séries dans la NFL.

Texans @ Chiefs

On a souvent vu dans l’histoire de la NFL une équipe menée par un jeune quart perdre en séries et, l’année suivante, avec moins de fanfare, se remettre sur les rails et gagner le Super Bowl. Les Chiefs et Patrick Mahomes sont dans cette position cette année.

Et, j’ai une pensée pour les fans des Bears qui regarderont ce match à la maison, en se demandant comment les Bears seraient bons s’ils avaient repêché Mahomes OU Watson plutôt que Mitch Trubisky en 2017. Et, j’envie les gens qui pourront être au tailgate de ce match, dans une atmosphère exceptionnelle

Road Trip – Cornhuskers et Chiefs au coeur de l’Amérique

Quand les Chiefs ont le ballon :

Le duel inégal est ici. La vitesse des Chiefs contre la tertiaire rapiécée des Texans. Ils ont eu de la difficulté toute la saison contre les bonnes équipes de passes et sont dans le bas de l’échelle de toutes les mesures d’efficacité de défense contre la passe. Et c’est ça le dilemme face aux Chiefs : qui couvrir? Qui doubler? Kelce? Hill (qui n’était pas à 100% et qui revenait d’une absence de 5 semaines lors du premier match)? Si on s’attarde à ces deux là, Watkins (qui n’a pas joué dans le premier duel) est rapide, Mecole Hardman a aussi énormément de vitesse et Demarcus Robinson peut vous faire mal, sans compter l’attaque au sol, l’excellent « screen game » des Chiefs et le fait qu’en Cover 2 man, par exemple, on tourne le dos et Mahomes peut vous battre avec ses jambes.

J’ai l’impression que les Chiefs, l’équipe qui, une fois ajustée pour les situations de matchs, aime le plus lancer le ballon, vont se faire plaisir et attaquer la tertiaire de plein fouet.

Le retour de JJ Watt donne aux Texans une menace dans le front 7, du leadership et de l’intensité. Surtout aux côtés de l’excellent D.J. Reader qui s’est avéré une révélation cette saison. Mais ça va prendre une performance inspirante de leur part pour limiter les Chiefs en bas de 30 points.

Quand les Texans ont le ballon :

Le plan de match de BOB la semaine dernière : espérer que Deshaun Watson fasse des miracles. Et c’est exactement ce qui s’est produit, Watson a sorti trois ou quatre jeux exceptionnels qui ont gardé les Texans dans le match jusqu’à ce que Josh Allen fasse une gaffe de trop, et Watson a encore sauvé les meubles sur le jeu gagnant en supplémentaire. Mais côté exécution et plan de match, ça faisait dur.

Ce sera plus facile contre la D des Chiefs que contre l’excellente unité des Bills. Par contre ceux-ci se sont améliorés au cours de la saison, on dirait que le nouveau schème de Steve Spagnuolo a pris du temps à se mettre en place, mais fonctionne mieux, surtout contre la passe, et surtout depuis l’arrivée de Terrell Suggs. Ils sont définitivement meilleurs quand Chris Jones est à 100%, ce qui ne sera pas le cas dimanche. C’est un joueur qui fait véritablement la différence. La faiblesse demeure la défensive contre la course, et les Texans (41-192-3 lors du match d’octobre) vont tenter de s’établir au sol et de raccourcir le match c’est certain. Carlos Hyde, attaque ton « chinstrap ».

L’ancien Texan Tyrann Mathieu a encore connu une excellente saison et tient la tertiaire ensemble, ce n’est plus l’unité poreuse des dernières saisons. On espère que Will Fuller sera sur le terrain (il a encore manqué le match de la semaine dernière), lui qui rend l’attaque des Texans tellement plus dynamique, puisque doubler Hopkins a un prix, celui de ne pas pouvoir se protéger de Fuller sur la bombe. Je me demande entre autres, quand Hopkins (un receveur plus physique que rapide) sera utilisé comme « slot », s’il fera face à Kendall Fuller (plus agile/rapide) ou à Mathieu (plus physique).

Seahawks @ Packers

« We want the ball and we’re gonna score ». Ou encore, de l’autre côté, la célèbre déconfiture des Packers (ou remontée des Seahawks, c’est selon) en match de championnat de 2014. L’histoire de séries entre ces deux équipes est à tout le moins intéressante.

Russell Wilson est 4-3 en carrière contre les Packers. 4-0 à Seattle, 0-3 à Lambeau. Étrange pour un gars qui a joué une saison de NCAA au Wisconsin. Mais c’est aussi un duel entre le sage Pete Carroll (qui en a vu d’autres) et le jeune Matt LaFleur, à son premier match de séries.

Quand les Packers ont le ballon :

Avec Rodgers qui en a perdu et les départs de Sherman, Chancellor, Thomas, Avril et Bennett, ce n’est plus le duel de 2014. Mais ça demeure là où ce match va se jouer. Le tweet suivant traduit ma pensée :

Les Seahawks n’ont pas montré qu’ils peuvent ralentir Adams (le seul bon receveur des Packers), stopper la course (Aaron Jones est dangereux) ou mettre de la pression sur Rodgers. Bon, j’avoue que Clowney a joué un très bon match dimanche dernier, mais le niveau d’opposition augmentera drastiquement et il aura besoin d’aide.

Les Seahawks ont aussi la manie de jouer avec seulement 4 demis défensifs, même quand l’adversaire joue avec 3 WR, et il est certain que LaFleur et Rodgers vont avoir des jeux prévus pour ouvrir la formation défensive des Hawks et isoler leurs LB face aux 3e WR ou face à Aaron Jones en couverture.

Quand les Seahawks ont le ballon :

C’est assez simple chez les Hawks. Course qui ne marche pas, course qui ne marche pas, Wilson qui excelle sur 3e et 8. Rinser, répéter. C’est presque criminel à quel point il est sous-utilisé.

J’adore ce clip qui montre à quel point le « play-action » des Seahawks était efficace, malgré le manque de succès de Marshawn Lynch et «  Travis Homer ».

L’excellent NT des Packers, Kenny Clark, est un cas incertain pour le match et il fait une grosse différence, surtout face au centre réserviste des Hawks, Joey Hunt, qu’il pourrait anéantir s’il était en santé. Les Seahawks ont d’autres sérieux enjeux sur la OL, car à la fois leur LT Duane Brown, son substitut George Fant et leur LG Mike Iupati ne joueront probablement pas. Ça ouvre la porte à la séquence habituelle « forte pression sur Wilson + il s’en sort + la couverture est distraite par le risque de course de Wilson = longue passe complétée ». Mais il y a plus que le jeu improvisé dans l’arsenal de play-action des Seahawks, il y a aussi la bombe, sur laquelle Wilson excelle depuis toujours. Précision, avec un arc qui donne à son receveur le temps de s’ajuster au ballon. De toute beauté.

La D des Packers, malgré la pression exercée par les Smith, a le défaut de ses qualités : elle est difficile à suivre, parfois au point où les joueurs eux-mêmes ont l’air de se demander où ils devraient être. Et, s’ils ont été excellents face à la courte passe cette saison, il s’en sont fait passer quelques unes par-dessus la tête. Je crois donc que les Seahawks auront de la difficulté à soutenir de longues séquences offensives, mais pourraient réussir quelques longs jeux et marquer assez de points pour rester dans le match.

Une chose claire dans ce match, c’est les duels CB/WR. On verra Jaire Alexander, petit agile et rapide, sur Tyler Lockett, du même style. Et on verra Kevin King, plus grand et physique, sur D.K. Metcalf et ses 230 lbs de muscles.

Bons matchs!

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Actualité 2020-21

Le Pac-12 rejoindra la Big Ten pour tenter de jouer au football cet automne, a annoncé jeudi la ligue, annulant une décision prise en...

Actualité 2020-21

La 3e semaine d’action est maintenant derrière nous dans la NCAA et on est maintenant à quelques jours du retour de la SEC. Avant...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Actualité 2020-21

Le Pac-12 rejoindra la Big Ten pour tenter de jouer au football cet automne, a annoncé jeudi la ligue, annulant une décision prise en...

Actualité 2020-21

Voici nos options de streamer au poste de QB ainsi que nos starts and sits de la semaine #3.

Actualité 2020-21

Une bonne semaine pour tout le monde incluant moi-même… Voici mes choix pour la semaine 3

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x