Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2019-20

État des forces semaine 17 : le couronnement à Baltimore

Cette décennie de football se conclut sur une excellente saison 2019 et avec un tableau de séries plus relevé que jamais. Les Ravens finissent sans surprise au premier rang du dernier État des forces, eux qui ont conquis le trône à la 10e semaine sans jamais le céder par la suite. J’espère que vous avez apprécié cette chronique hebdomadaire et un grand merci de continuer de nous lire, même si ce n’est que pour voir où votre équipe se situe. On se retrouve dans une semaine pour les Wild Card!

  • La belle forme des Saints en cette fin de saison aura au moins rendu le choix d’un numéro 1 un peu plus débattable, mais les Ravens sont dominants depuis le mois d’octobre. Ces 2 équipes nous donneraient sans doute un excellent Super Bowl.
  • La victoire des Niners me facilite la tâche, alors qu’une victoire des Seahawks aurait rendu difficile de justifier leurs 3e et 7erangs respectifs. Les 2 matchs serrés entre ces équipes laissent croire que ce sont 2 équipes très proches l’une de l’autre, mais leur rendement général dans les autres matchs avantage les 49ers.
  • J’ai hésité entre les 49ers et les Chiefs pour la médaille de bronze, alors que l’équipe d’Andy Reid est sur une bonne séquence. Cependant, les Chiefs n’ont affronté (et battu) qu’une seule équipe de séries durant ce temps, tandis que la fin de saison des 49ers était des plus intenses. Les 49ers sont mon choix, mais les 2 méritaient la place.
  • Les Packers terminent le top-5, mais je crois que l’écart qui les sépare des 4 premières équipes est significatif. Leur fiche de 13-3 est un peu gonflée par un calendrier aisé et une division qui leur a offert trop peu d’opposition. Cependant, même si leur offensive n’a plus le potentiel d’antan, elle est toujours menée par un des meilleurs quarts de sa génération, sinon le meilleur, ils ont remporté presque tous les matchs qu’ils devaient gagner et leur défensive est solide.
  • Pour le reste des équipes en séries, les Pats gardent la 6eplace devant les Seahawks. Ces derniers ont joué le meilleur match dimanche, mais leur rendement du dernier mois reste inquiétant. Ensuite, les Texans, Bills et Vikings jouaient avec leurs remplaçants, ils font ainsi du surplace. Enfin, les Titans et Eagles gardent les 11e et 12e rangs après s’être qualifiés à la dernière semaine. Séries ou non, ils méritaient ces places.

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine dernière

1 (1). Ravens (14-2)
L’équipe au premier rang remporte un 14e match cette année, cette fois-ci avec ses remplaçants contre un adversaire de division qui jouait pour une place en séries. On pouvait difficilement demander mieux. Une magnifique saison pour les Ravens.

2 (2). Saints (13-3)
Depuis leur défaite contre Falcons, l’attaque des Saints est sans pitié. Ils ont marqué 254 points en 7 parties, soit 36,2 points par match. Évidemment, ils sont premiers dans la NFL durant cette séquence. C’est une équipe qui doit entrer en pleine confiance en séries.

3 (3). 49ers (13-3)
Les 49ers se sauvent avec le premier rang dans la NFC par quelques millimètres. Ces millimètres leur feront le plus grand bien, car ils leur offrent une semaine de congé alors que les Niners semblaient manquer de souffle en cette fin de saison. Maintenant, c’est l’avantage à domicile jusqu’au Super Bowl, ce qui sera fort utile dans cette conférence ultra compétitive.

4 (4). Chiefs (12-4)
Les Chiefs jouent leur plus mauvais match de leur séquence de victoire, mais gagnent tout de même, et en plus, sécurisent une semaine de congé en séries. C’est tout ce qui compte. Il s’agit d’une équipe dangereuse, qui entre en séries sur une série de 6 victoires, avec la majorité de ses meilleurs éléments en santé.

5 (5). Packers (13-3)
Ils obtiennent un laissez-passer pour la première ronde, mais ont eu toutes les misères du monde à vaincre les Lions. Il y a de sérieuses interrogations sur leur attaque, elle qui se classe 28e de la NFL le nombre de verges par jeu depuis la mi-saison. Mon candidat no. 1 pour être surpris lors des finales de division.

6 (6). Patriots (12-4)
Une saison des Patriots ne serait pas complète sans une défaite contre les Dolphins. Blague à part, c’est une horrible défaite pour les Pats, qui devront jouer dans la première ronde des séries pour la première fois en 10 ans. À noter qu’ils n’ont jamais atteint le Super Bowl sans un laissez-passer en première ronde dans l’ère Brady/Belichick.

7 (7). Seahawks (11-5)
La tendance est à la baisse pour les Seahawks avec une 3e défaite en 4 parties avant les éliminatoires. On ne peut toutefois reprocher leur combativité contre les 49ers, alors que Russell Wilson était inarrêtable en 2e demie. Un signe que même si cette équipe est imparfaite, son potentiel sera toujours élevé avec Wilson.

8 (8). Texans (10-6)
Les Texans perdent leur dernier match de la saison à domicile dans un duel qui n’avait aucun impact pour eux, avec plusieurs remplaçants sur le terrain. Ils ont déjà la tête à la semaine qui s’en vient et à leur rencontre face aux Bills en première ronde des séries.

9 (9). Bills (10-6)
Les Bills perdent leur dernier match de la saison à domicile dans un duel qui n’avait aucun impact pour eux, avec plusieurs remplaçants sur le terrain. Ils ont déjà la tête à la semaine qui s’en vient et à leur rencontre face aux Texans en première ronde des séries.

10 (10). Vikings (10-6)
Le match de dimanche n’était qu’une grande répétition pour les Vikings, dont le sort était déjà connu avec leur 6e rang dans la NFC. C’est leur adversaire qui était inconnu et maintenant que son identité est révélée, je suis effrayé pour les partisans de l’équipe. Les Saints sont déjà une puissance dans la NFL, ils auront en plus le couteau entre les dents pour venger le Miracle à Minneapolis.

11 (11). Titans (9-7)
C’est derrière le bulldozer Derrick Henry que les Titans ont assuré leur place en séries. La tâche s’est avérée plutôt aisée contre les remplaçants des Texans, ce sera une autre histoire en Nouvelle-Angleterre. Les deux équipes s’y étaient affrontées il y a 2 ans en séries et ce fut un match à sens unique en faveur des Pats. La nuance : les Titans étaient 19e pour les points cette année-là, mais 4e cette saison depuis que Ryan Tannehill est le partant.

12 (12). Eagles (9-7)
Les Eagles soutirent la dernière place pour les séries et on se doit de saluer la résilience de Carson Wentz pour cet effort. Le quart des Eagles a mené son équipe à 4 victoires de suite pour clore la saison, jouant à un certain point sans ses 3 premiers receveurs, ses 2 premiers porteurs de ballon, son ailier rapproché et son bloqueur à droite partants.

13 (13). Cowboys (8-8)
Trop peu trop tard. Les Cowboys ont massacré en vain les Redskins ce dimanche, alors que les Eagles se qualifiaient pour les séries. Les défaites contre les Jets et les Bears vont hanter cette équipe jusqu’au prochain camp d’entraînement, espérons-le, avec un nouvel entraîneur-chef.

14 (14). Rams (9-7)
Todd Gurley termine sa saison avec aucun match de 100 verges au sol. Lors des deux dernières saisons à succès des Rams, il avait obtenu 6 matchs de 100 verges et plus au sol. Sa baisse de forme personnelle n’est pas étrangère à la baisse de forme de l’attaque des Rams en 2019.

15 (15). Steelers (8-8)
C’est un véritable exploit que les Steelers aient gagné 50% de leur match cette année et ce serait sage de leur part de trouver un quart remplaçant digne de ce nom. Sans Ben Roethlisberger, l’offensive s’est classée au 30e rang pour les verges par match, au 31e rang pour les verges par la passe, au 31e rang pour les verges par passe tentée, au 28e rang pour les passes de touché et au dernier rang pour les touchés offensifs. Je vous ai dit qu’ils avaient gagné 50% de leurs matchs? Un miracle.

16 (16). Bears (8-8)
Malgré une saison en dents de scie, les Bears complètent leur saison avec 8 victoires. Ça reste un recul net par rapport à l’équipe de l’an dernier qui avait remporté 12 victoires et qui était à un botté d’atteindre les finales de division. On a très hâte de voir s’ils vont continuer avec Mitch Trubisky l’an prochain.

17 (18). Falcons (7-9)
Les Falcons seraient une équipe de séries s’ils n’avaient joué que la 2e moitié de saison. À égalité avec les Saints et les Packers, ils ont remporté le plus de matchs dans la NFC durant cette séquence. C’est possiblement une raison qui explique le maintien des emplois de Dan Quinn et Thomas Dimitroff.

18 (17). Buccaneers (7-9)
La saison des Bucs ne pouvait terminer autrement que par une interception lancée par Jameis Winston retournée pour un touché. Il y a plus de 30 ans qu’un quart avait atteint le plateau peu enviable des 30 interceptions, et c’était également un quart des Bucs (Vinny Testaverde en 1988, avec 35 interceptions!). Les déboires de Winston concluent une décennie à oublier pour les Bucs, sans une seule participation en séries.

19 (19). Broncos (7-9)
Les Broncos ont passé bien près de gaspiller une 5e avance au 4e quart cette saison, mais ont arrêté la conversion de 2 points des Raiders avec 7 secondes au match. À sa première expérience comme entraîneur-chef, Vic Fangio a donc accumulé 7 victoires et rendu la tâche très difficile à plusieurs équipes dans la défaite. Avec Drew Lock et cette défensive, on peut espérer de belles choses à Denver dans le futur.

20 (20). Colts (7-9)
Depuis la 8e semaine de jeu, Jacoby Brissett a plus de revirements (6) que de passes de touché (4) en 9 matchs. C’est un contraste frappant avec ses 6 matchs initiaux, alors qu’ils avaient lancé 14 passes de touché en 6 matchs. Ça forcera probablement les Colts à évaluer le poste de quart-arrière durant la saison morte.

21 (21). Raiders (7-9)
Le parcours des Raiders à Oakland s’achève avec une séquence de 5 défaites en 6 matchs. Au total, c’est tout de même un progrès de 3 victoires par rapport à la première saison de Jon Gruden et l’émergence de plusieurs jeunes joueurs laisse entrevoir un peu d’espoir à Las Vegas. Reste à voir si Derek Carr fera également le déménagement.

22 (22). Chargers (5-11)
Les Chargers reviennent à l’ère Mike McCoy avec cette saison de 5 victoires et les questions sur l’avenir de Philip Rivers seront à l’avant-plan pour la prochaine saison. Rivers a connu l’une des pires saisons de sa carrière, et avec une équipe qui se cherche une base de partisan, un nouveau visage pour mener cette franchise serait le bienvenu.

23 (23). Jets (7-9)
La victoire des Jets à Buffalo est en lice pour être l’un des matchs les moins mémorables de l’histoire du football. Tout de même, pour les Jets, il s’agit d’une 7e victoire cette saison et d’une 6e lors de leurs 8 derniers. Avec une deuxième saison de suite de 7-9 et une fiche de 30-34 en 4 saisons, Adam Gase serait-il le nouveau Jeff Fisher?

24 (24). Cardinals (5-10-1)
Les Cards terminent plutôt bien leur saison, ayant donné une bien meilleure opposition aux Rams que lors de leur dernier duel. Au final, ce fut une saison d’adaptation pour Kyler Murray, qui a montré quelques flashs intéressants derrière une ligne offensive pas très intéressante.

25 (31). Dolphins (5-11)
Ryan Fitzpatrick songerait à la retraite, et si cela devait se concrétiser, il n’aurait pu choisir une meilleure façon de conclure sa carrière. Avec un DeVante Parker en grande forme, il a mené les Dolphins à une victoire en Nouvelle-Angleterre, les privant du même coup d’un congé pour la première semaine de séries.

26 (25). Browns (6-10)
Les Browns pouvaient difficilement revenir avec Freddie Kitchens après cette saison chaotique. Kitchens est arrivé trop vite dans ce poste et ça paraissait. Il était incapable de garder le contrôle de son vestiaire rempli d’égos et ses décisions sur le terrain étaient incompréhensibles. La question maintenant : qui voudra bien gérer cette équipe?

27 (27). Giants (4-12)
L’ère Shurmur avec les Giants se termine aussi rapidement que l’ère Shurmur avec les Browns, avec exactement la même fiche dans les 2 cas. Les Giants retiennent toutefois les services de leur directeur général David Gettlemen, ce qui sera loin de satisfaire la base de partisans.

28 (29). Jaguars (6-10)
Les Jags mettent fin à leur saison en rugissant. Ils stoppent une sécheresse offensive alors qu’ils n’avaient pas marqué plus de 20 points à leurs 7 derniers matchs et offrent un minimum d’espoir à leurs partisans après avoir mis le chapeau de la pire équipe de la NFL durant cette 2e moitié de saison.

29 (28). Redskins (3-13)
Alors qu’on annonce le retrait des responsabilités d’opération football au président Bruce Allen, les Redskins perdaient un dernier match sous sa gouverne. Depuis son embauche le 17 décembre 2009, Allen a vu les Redskins perdent exactement 100 matchs. Cent défaites en un peu plus de 10 saisons. Le genre de CV qui devrait le garder loin d’un poste décisionnel dans le futur.

30 (26). Panthers (5-11)
Les Panthers ont une fiche combinée de 1-15 si l’on prend leurs 8 derniers matchs des saisons 2018 et 2019. Cette autre fin de saison catastrophique se termine avec 2 défaites par plus de 30 points. Le nouveau propriétaire David Tepper a beaucoup de travail devant lui.

31 (30). Lions (3-12-1)
Les Lions gaspillent une avance de 14 points en 2e demie contre les Packers pour perdre un 9e match de suite et un 8e de suite sans Matthew Stafford. L’équipe est méconnaissable sans son quart partant et le fait que l’on n’a pu voir le vrai visage des Lions en fin d’année, celui avec Stafford, est possiblement l’une des raisons pourquoi Matt Patricia garde son poste d’entraîneur.

32 (32). Bengals (2-14)
Le premier choix étant sécurisé, les Bengals n’avaient rien à perdre contre les Browns et en ont profité pour humilier leur rival. C’est une semaine idéale pour les Bengals, qui en plus ont vu leur futur quart-arrière marquer 8 touchés dans les demi-finales du football collégial.

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 415 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Une semaine de plus dans les livres et une semaine où les Buckeyes et les Ducks s’éloignent des séries. Dion et Fafouin ne sont...

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

Actualité 2020-21

Aucun upset majeur dans notre Top 10 maison cette semaine. Voici à quoi ressemble l’exercice de la semaine 13 (le chiffre entre parenthèse est...

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Une semaine de plus dans les livres et une semaine où les Buckeyes et les Ducks s’éloignent des séries. Dion et Fafouin ne sont...

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 12 dans la NFL pour les parties jouées les 26, 29-30 novembre et 2 décembre 2020.

Actualité 2020-21

En raison de la partie de mercredi après-midi des Steelers et des Ravens, les waivers sont reporté à ce jeudi (sur yahoo du moins).

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x