Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2017-18

État des forces semaine 6 : Les Rams mènent un top-10 offensif

La défensive remporte les championnats. Ou du moins, remportait les championnats. C’est le constat qui m’est apparu en regardant le football cette semaine, et depuis le début de la saison.

Il se marque plus de points que jamais (moyenne de 24,1 points par match par équipe), la ligue est de plus en plus axée sur la passe et les meilleures équipes sont presque toutes des puissances offensives. Dans mon top-10 ci-dessous, on retrouve cinq équipes unidimensionnelles offensives (Pats, Chiefs, Saints, Steelers, Packers), quatre équipes offensives avec un potentiel défensif intéressant, mais inachevé (Rams, Eagles, Chargers, Vikings) et une seule équipe dont l’identité se retrouve de l’autre côté du ballon (Ravens). Et vraiment, qui croit que les Ravens ont une réelle chance à un 2e championnat sous Joe Flacco?

Il sera intéressant de voir si certaines défensives pourront s’ajuster à une ligue en plein changement ou si les nouveaux règlements ont mis un terme au football défensif. Quoi qu’il en soit, je ne connais personne en ce moment qui se plaint de regarder les Rams, les Chiefs ou les Saints. Alors, profitons de cette nouvelle ère pendant que ça dure!

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine précédente

1 (1). Rams (6-0)
Message d’appréciation de Todd Gurley : le porteur des Rams est époustouflant. Dans un jour où l’attaque aérienne a légèrement stagné, Gurley s’est moqué de la défensive des Broncos pour 208 verges au sol et 2 autres touchés. Ça lui donne 30 touchés depuis le début de la saison 2017!

2 (4). Patriots (4-2)
Les Pats ont enfin la solution pour battre les Chiefs : ne jamais dégager et avoir le ballon en dernier. Ils accordent 40 points et plus aux Chiefs pour un 3e match de suite en saison régulière, mais trouvent le moyen de l’emporter sur le dernier jeu. Qui n’a pas hâte de revoir un tel duel en championnat de conférence?

3 (2). Chiefs (5-1)
Pendant un instant, on croyait avoir trouvé la solution pour arrêter Pat Mahomes et l’attaque des Chiefs. Puis, 31 points en 2e demie et 40 points malgré un déficit de 12 minutes sur la possession plus tard, on voit bien qu’il n’y a rien à faire. Les Chiefs ont perdu, mais ne perdront pas souvent de cette façon.

4 (3). Saints (4-1)
Drew Brees n’a pu battre de record cette semaine, les Saints étant en congé. Le calendrier se raidit à partir de maintenant pour la bande de Sean Payton, alors espérons que Brees n’a pas épuisé sa réserve de miracles.

5 (8). Eagles (3-3)
Une des grandes forces de l’équipe championne de l’an dernier était leur efficacité en 3e essai. Jeudi, contre des Giants bien petits, les Eagles ont retrouvé leurs bonnes habitudes. Lors des 3 premiers quarts, où le match s’est joué, Carson Wentz a complété 10 passes en 10 tentatives pour 155 verges et 2 touchés en 3e essai!

6 (13). Chargers (4-2)
C’est connu, les équipes de la côte ouest qui jouent à 13h sont rarement au sommet de leurs forces. Ne le dites pas aux Chargers. Ils devaient être motivés de voir autant de gens favoriser les Browns. Et 13h, c’était juste l’entrée; leur match à Londres dimanche prochain est à 9h30, soit 6h30 heure de Los Angeles!

7 (10). Vikings (3-2-1)
Il faut croire que les Vikings sont capables de gagner à domicile largement favori contre un quart recrue. Pour la 1re fois cette saison, leur attaque au sol a montré signe de vie derrière les 155 verges au sol de Latavius Murray, et les Vikings ont évité le piège des Cards.

8 (14). Steelers (3-2-1)
Une fois de plus, Antonio Brown nous montre qu’il est le receveur le plus clutch de la NFL. J’avais documenté ses prouesses de fins de match l’an dernier, et il récidive contre les Bengals cette semaine en marquant un touché avec 10 secondes à faire, évitant à tous le stress d’une tentative de plaçant d’un Chris Boswell inconstant.

9 (12). Ravens (4-2)
Toute conversation à propos des bonnes défensives de la NFL doit commencer par celle des Ravens. Elle est la meilleure de la ligue dans le dernier mois, limitant ses adversaires à 14 points et moins lors de ses 4 derniers matchs. On dit que leur plus récente victime, Marcus Mariota, a passé la nuit de dimanche à lundi à rêver que des corbeaux lui picossaient les yeux. La confrontation contre les Saints s’annonce fascinante.

10 (11). Packers (2-2-1)
Perdre contre les 49ers un lundi soir en vue de deux duels à l’étranger contre les Rams et les Pats aurait été catastrophique. Mais pour citer le capitaine Patenaude Jason Witten : Aaron Rodgers a sorti un autre lapin de sa tête! Un 2e cette saison, et sûrement pas un dernier considérant le rendement de sa défensive.

11 (7). Bengals (4-2)
Je suis certain que les Bengals auraient aimé empêcher les Steelers de reprendre le ballon dans les 2 dernières minutes, mais tirant de l’arrière par 6, il n’avait pas le luxe de gérer leur temps. Ils devaient marquer le touché avant tout. Le résultat est qu’ils ont perdu un 7e match de suite contre les Steelers, incluant les séries, et un 15e à leurs 18 derniers depuis 2010.

12 (6). Panthers (3-2)
J’aurais aimé que les Panthers s’affirment cette semaine en allant chercher une victoire à Washington, mais ils ont fléchi sur la tentative de remontée. Ainsi, au lieu d’être au même rang que les Saints, ils doivent de nouveau prouver leur valeur avec deux matchs difficiles en vue (Eagles, Ravens).

13 (9). Bears (3-2)
Pour un entraîneur réputé innovant et agressif, Matt Nagy a sorti sa plus belle imitation de Jeff Fisher en prolongation. En y allant de 2 courses évidentes en 2e et 3e essai, Nagy a joué la carte de la « sécurité » pour une tentative de placement de plus de 50 verges. Bien sûr le botté a échoué, et les Bears perdent un match très prenable à Miami.

14 (5). Jaguars (3-3)
On aurait peut-être dû avertir les Jaguars que leur saison ne se terminait pas après avoir affronté les Patriots. Depuis leur affrontement de la 2e semaine, les Jags ont perdu 3 de leurs 4 matchs, 3 hideuses défaites, dont la pire contre les Cowboys cette semaine remet maintenant en jeu leur statut de meilleure défensive au football.

15 (16). Dolphins (4-2)
Les Dolphins réussissent à battre « la meilleure défensive de la NFL » grâce à une remontée de Brock Osweiler? Disons plutôt grâce à Albert Wilson. Sur les 2 touchés qui ont égalé la marque, de 43 et 75 verges, Osweiler a peut-être lancé 5 verges. Wilson a zigzagué entre les défendeurs des Bears pour 2 jeux spectaculaires, menant son équipe à une 4e victoire.

16 (17). Falcons (2-4)
Les Falcons freinent enfin leur séquence de défaites, mais ils ne peuvent être satisfaits d’un autre navet de leur défensive. Si cette dernière est pour retrouver sa fierté, c’est dans les 4 prochains matchs qu’elle le fera, avec 4 attaques médiocres devant elle (Giants, Redskins, Browns, Cowboys).

17 (18). Redskins (3-2)
Les Redskins ont le don d’arrêter les porteurs polyvalents cette saison. Ils ont limité les explosifs David Johnson, Alvin Kamara et Christian McCaffrey à une moyenne de 27 verges au sol et 30 verges de réception par match, tout en leur allouant 1 seul touché.

18 (19). Seahawks (3-3)
Personne n’était plus heureux chez les Seahawks d’affronter la ligne à l’attaque des Raiders que Frank Clark. Celui que l’on devra appeler maintenant Sir Frank Clark a profité de son séjour à Londres pour amasser 2 sacs et demi et provoquer 2 échappés qui ont mené à 10 points pour Seattle.

19 (25). Cowboys (3-3)
Les Cowboys ont joué un match parfait contre les Jaguars et il y a de nouveau de l’espoir à Dallas. On devra commencer à respecter leur défensive, qui se classe maintenant au 2e rang de la NFL pour les points accordés.

20 (15). Titans (3-3)
Contre les Ravens, Marcus Mariota a subi plus de sacs (11) qu’il a complété de passes (10) et que son attaque a obtenu de premiers jeux (7). Les seules équipes avec qui l’attaque des Titans peut se comparer en ce moment sont les Bills et les Cards. Le genre de compagnie qu’on veut éviter de présenter à ses parents. Le coordonnateur offensif Matt LaFleur a beaucoup de travail devant lui.

21 (20). Lions (2-3)
Difficile de cerner qui sont les Lions de Matt Patricia. Ils ont perdu contre leurs 3 pires adversaires (Jets, 49ers, Cowboys) et battu leurs 2 meilleurs (Pats, Packers). En congé cette semaine, ils devront renverser cette tendance, car les Dolphins et les Seahawks s’amènent sur le calendrier.

22 (24) Texans (3-3)
Trois victoires de suite replacent les Texans à égalité au sommet de la division. Je ne peux toutefois croire que leurs partisans soient confiants. Après 2 prolongations à leur avantage et le cadeau d’avoir eu à affronter Nathan Peterman, ils n’ont vraiment rien accompli de convaincant.

23 (29). Jets (3-3)
Il est plutôt rare qu’une équipe avec un rendement de 1 en 6 dans la zone payante remporte un match en marquant 42 points. Cependant, à défaut d’efficacité, les Jets ont misé sur la constance, marquant des points lors de leurs 8 dernières possessions actives contre les Colts.

24 (22). Broncos (2-4)
S’il y a un point positif à retenir de cette autre défaite des Broncos, c’est le rendement de Bradley Chubb. Il a obtenu 3 sacs durant le match, et pas contre un pied de cèleri, contre le bon vétéran Andrew Whitworth.

25 (21). Browns (2-3-1)
Baker Mayfield affirme qu’une blessure à la cheville au premier quart n’a pas affecté son rendement dimanche et moi j’affirme que je resterais humble si je devenais millionnaire. Ce qui est toutefois vrai est que cette blessure semble mineure et que le quart des Browns devrait être à son poste dimanche prochain.

26 (23). Buccaneers (2-3)
Dans ce qui s’est prouvé une autre performance terne de la défensive des Bucs, la direction de l’équipe a finalement mis fin au règne du coordonnateur Mike Smith. Mais pourquoi maintenant et pas il y a 2 semaines alors que l’équipe profitait d’une semaine de congé pour s’ajuster à un nouveau système? Une autre preuve d’une organisation déficiente.

27 (28). Bills (2-4)
Fait inusité : Nathan Peterman est encore un quart-arrière dans la NFL. Pour sa carrière, en incluant sa courte présence en séries l’an dernier, le substitut des Bills a un ratio d’une interception pour 3,6 passes complétées. S’il avait complété autant de passes qu’Andrew Luck cette saison, il en serait à 51 interceptions!

28 (32). 49ers (1-5)
Ce qu’on a vu des 49ers lundi soir était leur spécialité en début de saison l’an dernier : une équipe qui reste compétitive, qui donne même l’impression qu’elle va soutirer une victoire improbable, mais qui en fin de compte perd pour se donner de meilleures chances au repêchage. Le genre de « mauvaise équipe » agréable à regarder.

29 (27). Giants (1-5)
Je trouve très beau l’uniforme rétro que les Giants ont utilisé jeudi. Vous pouvez le voir ci-bas dans un jeu qui représente les 5 dernières années de l’équipe :

https://twitter.com/FirstDownFR/status/1050544051601268741

Ouep, tout un uniforme!

30 (27). Colts (1-5)
Avec la blessure à TY Hilton, Eric Ebron est la meilleure arme offensive pour Andrew Luck. L’ailier rapproché a marqué un 6e touché en autant de matchs et s’avère un rare point positif pour une équipe aussi décousue.

31 (31). Cardinals (1-5)
Après 6 matchs cette saison, les Cardinals n’ont pas amassé 300 verges d’offensive une seule fois. À titre de comparaison, 28 des 31 autres équipes de la NFL ont une moyenne par match supérieure à 300! Sortez Patrick Peterson de là au plus vite!

32 (30). Raiders (1-5)
Décidément, les Raiders ne sont pas faits pour jouer à Londres. La dernière fois, en 2014, ils avaient été si mauvais qu’ils avaient congédié leur entraîneur. Cette fois-ci, le contrat de Jon Gruden empêche un congédiement, mais ils ont été humiliés de la même façon, accumulant le 4e plus bas total de verges par jeu de la saison.

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Je discute de l’entrée en scène de la SEC ce week-end, les rivalités dans la NCAA ainsi qu’à surveiller à la semaine 4.

Actualité 2020-21

Retour sur les matchs de la semaine passée, réponse des auditeurs à notre question de la semaine : Vos rivalités préférées et tour d’horizon...

Actualité 2020-21

La semaine 4 dans la NCAA est synonyme avec le retour de la SEC. Beaucoup d’action sur nos téléviseurs, incluant 6 matchs annoncés sur TSN,...

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 3 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Voici l’horaire TV NFL au Québec et le reste du Canada – semaine 3.

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, on fait un bref retour sur la dernière semaine dans la NFL et on dévoile nos 3 matchs à...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x