Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2017-18

Repêchage 2017: Rondes 2 et 3 commentées

La 1ère ronde du repêchage de la NFL, mais c’est lors de la 2e journée (2e et 3e rondes) que se bâtissent les équipes championnes.

Voici le choix des rondes 2 et 3 commentées.  Contrairement à la 1ère ronde, vu le nombre de sélections, je commenterai la plupart des choix, mais pas tous les choix.  L’exercice serait trop long.  Je me limiterai à ceux qui m’apparaissent les plus intéressants.

[button color= »red » size= »medium » link= »http://leblitznfl.com/2017/04/28/repechage-nfl-2017-1ere-ronde-commentee/ » icon= » » target= »true »]1re Ronde commentée par Hugues Foucher[/button]

RONDE 2

33- Packers

Kevin King, demi de coin, Washington

Mon rang: 8e demi de coin

Un demi de coin format géant (6 pieds 3) qui excelle dans les situations de couverture de zone un peu à la Richard Sherman.  Je j’avais plus bas que la plupart des experts du repêchage parce que je le trouve très vulnérable contre le jeu au sol.  Par contre, il sera un partant viable à une position de grand besoin pour les Packers. De plus, il cadre bien dans le système de Dom Capers. Plusieurs auraient préférés un porteur de ballon à ce stade, mais c’est un choix solide.

34-Jaguars

Cam Robinson, bloqueur offensif, Alabama

Tout un choix à ce stade pour une équipe qui à grand besoin de renfort sur sa ligne à l’attaque. Robinson pourrait être un bloqueur valable dans la NFL, mais c’est à la position de garde qu’il serait à son mieux.  Parce que son jeu de pieds n’est pas le plus rapide, mais lorsqu’il met ses mains sur vous, le jeu est terminé.  Robinson pourrait être un « all-pro » pour les prochaines années si les Jaguars le déplace à la position de garde.

35-Seahawks

Malik McDowell, plaqueur défensif, Michigan State

Mon rang : 1er plaqueur défensif

Certains adorent McDowell, d’autres moins.  Je suis dans le camps de ceux qui l’adorent.  McDowell possède le physique d’un plaqueur défensif, mais il aurait les qualités athlétiques nécessaires pour jouer ailier défensif.  Ne vous fiez pas à ses statistiques (qui sont moyennes), McDowell est un joueur dominant qui gagne ses batailles et créer le chaos dans le champs arrière adverse (je vous invite à lire mon classement sur la ligne défensive).  McDowell et les Seahawks c’est un mariage parfait.

36-Cardinals

Budda Baker, demi de sûreté, Washington

Un joueur extrêmement spectaculaire et un favori des fans de football universitaire.  Le problème de Baker c’est qu’il est particulièrement petit pour la NFL.  À ce stade, je n’ai aucune idée de la façon dont les Cardinals vont l’utiliser car ils sont déjà bien nantis à la position.

37- Bills

Zay Jones, receveur de passe, East Carolina

Mon rang : 5e meilleur receveur de passe

Le joueur par excellence du « senior bowl » et le recordman de la NCAA pour le plus de réception en carrière.  Il a un physique idéal pour la NFL et il est athlétique.  Un excellent joueur à une position de besoin pour les Bills.  Avis aux amateurs de « fantasy football » : vous entendrez sans doute toutes sortes de bonnes choses concernant Zay Jones lors du prochain camps d’entraînement, mais rappelez-vous que c’est Tyrod Taylor qui lui lancera le ballon alors modérez vos attentes.

38-Chargers

Forrest Lamp, garde, western Kentucky

Il évoluait à la position de bloqueur à l’université, mais il sera un garde au niveau de la NFL. Un joueur solide techniquement qui possède le talent pour être partant dans la NFL.  Si les Chargers veulent prolonger la carrière de Rivers, alors il faut l’entourer.

39-Jets

Marcus Maye, demi de sûreté, Florida

Mon rang 3e demi de sûreté

Les Jets n’aimaient vraiment pas leurs demis de sûretés. Après Adams en 1ère ronde, voici Maye en 2e ronde.  Je suis le plus grand fan de Maye à un point ou je considère que l’écart entre lui et Hooker ou Adams est très mince.  Maye représente une valeur de 1ère ronde pour moi.  Par contre, il me semble que les Jets auraient d’autre besoins à combler que demi de sûreté.

40-Panthers

Curtis Samuel, porteur de ballon/receveur de passe, Ohio State

Mon rang : 9e porteur de ballon

Samuel n’a pas de position définie.  Parfois porteur de ballon, parfois receveur de passe.  Puisque les Panthers ont déjà sélectionné McCaffrey en 1ère ronde, on peut imaginer que Samuel évoluera à la position de receveur de passe avec les Panthers.  À mon avis, ce choix est prématuré et Samuel ne cadre pas parfaitement avec ce que les Panthers font offensivement.  Le cas classique d’un joueur repêché trop tôt parce qu’il a réussi un excellent temps sur 40 verges (4.31).

41-Vikings

Dalvin Cook, porteur de ballon, FSU

Mon rang : 2e porteur de ballon

Il représente une véritable valeur de 1ère ronde à une position de besoin pour les Vikings.  Il est le plus complet des porteurs de ballon de ce repêchage.  Seuls des problèmes hors terrains l’ont fait descendre à ce rang.  Une excellente sélection à ce stade.  Un joueur qui coche toutes les cases et qui pourrait difficilement manquer son coup.

42-Saints

Marcus Williams, demi de sûreté, Utah

Mon rang : 7e demi de sûreté

Un 2e demi défensif pour la pire défense contre la passe de la NFL en 2016.  Et un 2e joueur de qualité.  Dans mon classement des demis défensifs, je spécifiais que Williams couvrait beaucoup d’espace et était excellent contre la passe, mais je ne le classais pas plus haut parce que je n’aime pas son jeu contre la course.  Pour les besoins des Saints Williams sera parfait.

43-Eagles

Sydney Jones, demi de coin, Washington

Mon rang : 6e demi de coin

Je l’ai classé plus bas que la plupart et ce n’est pas à cause de sa blessure.  C’est parce qu’il est possiblement le pire demi de coin de ce repêchage contre le jeu au sol.  Par contre il est excellent contre la passe particulièrement dans les situations homme-à-homme. Je ne l’aimais pas en 1ère ronde, mais à ce stade, il représente une excellente valeur.  Avec Barnett en 1ère ronde, les Eagles viennent d’améliorer considérablement leur défense pour les prochaines années.

44-Rams

Gerald Everett, Ailier rapproché, South Alabama

Mon rang: 9e ailier rapproché

Un phénomène athlétique en provenance d’une petite université.  Le risque d’échec est habituellement élevé pour ce type de prospect.  On comprend les Rams de vouloir mieux entouré Jarred Goff, mais Everett m’apparaît plus comme un bon prospect de 3e ou 4e ronde.  Un peu prématuré à ce stade.

46-Colts

Quincy Wilson, demi de coin, Florida

Mon rang : 3e demi de coin

Après Hooker en 1ère ronde, un autre de mes favoris en 2 ronde.  C’est officiel, j’adore Vick Ballard le nouveau dg des Colts, qui en 2 choix, a déjà accompli plus que Ryan Grigson.  Les Colts avaient un besoin urgent d’améliorer leur tertiaire et j’adore leurs 2 premières sélections.

48-Bengals

Joe Mixon, porteur de ballon, Oklahoma

Mon rang : 4e porteur de ballon

Je vous invite à lire mon classement sur les porteurs de ballon pour en savoir plus sur lui.  A mon avis, sur le terrain, Mixon est le porteur de ballon le plus talentueux de ce repêchage.  A 225 livres, il est aussi agile et rapide qu’un petit porteur de ballon.  Il a gagné plus de verges par la passe que Christian McCaffrey et Dalvin Cook, dont c’est pourtant la spécialité.  Plusieurs équipes ont rayés Mixon à cause de ses problèmes hors terrain, mais sur le terrain, il représente une valeur de 1ère ronde, probablement un top 15.  À savoir si Mixon aurait dû être disqualifié à cause de son comportement, je laisse le tout à votre appréciation.

49-Redskins

Ryan Anderson, ailier défensif, Alabama

Mon rang : 13e ailier défensif

Jonathan Allen en 1ère ronde et Ryan Anderson en 2e ronde.  Les Redskins mettent les efforts nécessaires pour améliorer leur ligne défensive, une position de grand besoin pour eux.  Je vous invite à lire mon classement sur la ligne défensive pour en savoir plus sur Anderson, mais je vous mentionnerai qu’il est un excellent joueur qui n’a jamais reçu le crédit qu’il méritait.  Il est beaucoup plus complet que Tim Williams (son ancien coéquipier) et il excelle autant dans les situations de passe que de course.  Un choix solide.

51-Broncos

Demarcus Walker, ailier défensif, FSU

Mon rang : 12e ailier défensif

Le joueur défensif de l’année dans la conférence « ACC ».  Walker a des choses à travailler, mais le talent est là. Les bonnes équipes savent qu’il n’y a jamais trop de profondeur sur les lignes de mêlées.  Je ne suis donc pas surpris de voir les Broncos y aller pour la ligne offensive en 1ère ronde (Garett Bolles) et pour la ligne défensive en 2e ronde.

52-Browns

Deshone Kizer, quart-arrière, Notre-Dame

Mon rang : 4e quart-arrière

Je vous invite à lire mon classement des quarts-arrières.  Certains verront un vol à ce stade du repêchage, moi je dis que c’est sa juste place.  C’est là qu’il devait être sélectionné.  Je ne vois pas les qualités d’un futur partant en Kizer, mais je pense qu’il pourra aider une équipe au moins en tant que substitut.

53-Lions

Teez Tabor, demi de coin, Florida

Mon rang : 7e rang

Quelle excellente sélection à ce stade.  Dans mon classement des demis défensifs, j’écrivais que même lorsqu’il joue en couverture homme-à-homme, Tabor joue de la zone.  Tabor cadre bien dans ce que les Lions font défensivement.  Compte tenu de leur schéma, Tabor présente une valeur de 1ère ronde et les Lions ont bien fait de le sélectionner.

54-Dolphins

Raekwon McMillan, secondeur, Ohio state

Mon rang: 4e secondeur

Je vous invite à lire mon classement sur les secondeur de ligne pour en connaître plus à son sujet. Un ancien prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire qui a connu une carrière productive à Ohio State (nommé « all american » en 2016).  McMillan est un excellent joueur à une position de besoin pour les Dolphins.

55-Giants

Dalvin Tomlinson, plaqueur défensif, Alabama

Mon rang : 6e plaqueur défensif

On ne se trompe jamais avec les gros joueurs de ligne.  Une équipe n’a jamais trop de talent à la position de plaqueur défensif.  La ligne défensive des Giants en a arraché l’année dernière et l’ajout de Tomlinson, particulièrement efficace contre le jeu au sol, aidera.

56-Raiders

Obi Melifonwu, demi de sûreté, Uconn

Mon rang : 5e demi de sûreté

Vous aimeriez repêcher un demi de sûreté extrêmement productif avec un physique de secondeur et la vitesse d’un demi de coin.  Melifonwu un phénomène athlétique comme on en voit rarement.  Mon opinion est qu’il évoluera éventuellement à la position de secondeur dans la NFL.  Un beau projet avec un très grand potentiel.

57-Texans

Zach Cunningham, secondeur, Vanderbilt

Mon rang : 2e secondeur

Cunningham a produit à un très haut niveau dans la conférence la plus forte de la NCAA.  Ce qui a fait descendre Cunningham aussi bas est sa vulnérabilité contre la course en puissance.  Trop de plaqués manqués.  Par contre, il s’agit plus d’un problème technique à mon avis qui peut être corrigé.  Cunningham se retrouve dans un environnement parfait avec les Texans et il aura le bénéfice de jouer derrière une des meilleures lignes défensives de la NFL.  Un excellent choix.

58-Seahawks

Ethan Pocic, Centre offensif, LSU

Une position de besoin pour les Seahawks (le mot est faible) et Pocic est le meilleur centre disponible cette année.

62-Steelers

JuJu Smith-Schuster, receveur de passe, USC

Mon rang : 6e receveur de passe.

Smith-Schuster est bâti pour évoluer à la position de « split-end » (c’est-à-dire le receveur de passe qui évolue à la position « x »), donc du côté opposé d’Antonio Brown.  C’est normalement la position de Bryant, qui vient d’être réinstallé par la NFL.  Est-ce que ce choix illustre un manque de confiance envers Bryant? Probablement.  Il est évident que les Steelers avaient des besoin plus urgents (il reste 5 rondes au repêchage pour les combler), mais Smith-Schuster possède le talent pour réussir.

RONDE 3

66-49ers

Akhello Witherspoon, demi de coin, Colorado

Mon rang : 10e demi de coin

Un excellent joueur très sous-estimé.  Les demis de coins de 6 pieds 3 qui peuvent courir sont des joueurs recherchés.  Comme tous les demis de coins forma géant, Whiterspoon est meilleur en couverture de zone, mais il se défends bien en couverture homme-à-homme.  Après avoir adressé la ligne défensive (Solomon Thomas) et la secondaire (Reuban Foster), Lynch s’attaque à la tertiaire.  Clairement, on reconstruit la défense à San-Francisco.

67-Saints

Alvin Kamara, porteur de ballon, Tennessee

Mon rang : 5e porteur de ballon

Plusieurs experts du repêchage étaient partis en peur avec Kamara et le plaçaient en 1ère ronde.  Le 64e échelon est correcte pour lui.  Il faut se rappeler que Kamara, qui était coincé derrière Jalen Hurd à l’université a été un réserviste pour la majorité de sa carrière. Ça ne lui enlève pas son talent, mais peut-il supporté les rigueurs d’une saison complète comme partant? Le risque était trop grand pour la 1ère ronde, mais les Saints obtiennent une excellente valeur à ce stade.

71-Chargers

Dan Feeney, garde, Indiana

Jusqu’à maintenant, les 3 sélections des Chargers sont du côté offensif du ballon ce qui représente une surprise.  C’est le 2e joueur de ligne offensive que repêché par les Chargers en 2e ronde (après Forrest Lamp).  Feeney a été un des meilleurs gardes de la NCAA au cours des dernières années.

72-Bengals

Jordan Willis, Ailier défensif, Kansas State

Mon rang : 8e ailier défensif

Le joueur défensif par excellence de la conférence « BIG 12 » en 2016 et un phénomène athlétique.  En plus, Willis est solide techniquement. Honnêtement, je me questionne encore à savoir pourquoi il n’était pas placé plus haut sur la plupart des listes car il coche toutes les cases.  Un excellent joueur qui pourrait représenter un vol à ce stade.

76-Saints

Alex Anzalone, secondeur, Florida

Mon rang : 7e secondeur

Un excellent joueur qui a été blessé plus souvent qu’autrement.  Lorsqu’en santé, il est aussi solide que Jarrad Davis, son ancien coéquipier à Florida.  Il était plus le spécialiste contre la passe alors que Davis était le spécialiste contre la course.  Anzalone aidera la pire défense de la NFL contre la passe en 2016.  Mine de rien, les Saints connaissent un excellent repêchage.

78-Ravens

Tim Williams, ailier défensif, Alabama

Mon rang : 11e ailier défensif

Un autre joueur sur qui les experts du repêchage étaient partis en peur.  Williams est talentueux, mais il ne jouait que dans les situations de passe à l’université. On le sortait systématiquement du terrain en situation de course.  Ces joueurs-là ne sont pas repêchés en 1ère ronde.  À ce stade, il s’agit par contre d’un excellent choix.

79-Jets

Ardarius Stewart, receveur de passe, Alabama

Mon rang : 8e receveur de passe.

Je l’avais beaucoup plus haut que la majorité des experts du repêchage parce qu’il est complet et versatile (il est excellent sur les unités spéciales entre autre).  Il possède de bonnes qualités athlétiques. Sa production aurait été beaucoup plus élevée s’il avait joué dans un meilleur système offensif.  Un choix solide à ce stade.

80-Redskins

Fabien Moreau, demi de coin, UCLA

Mon rang : 12e demi de coin

Un ancien porteur de ballon transformé en demi de coin, il possède tous les traits physiques et athlétiques pour la position.  Un choix solide à ce stade du repêchage.  Mine de rien, avec les sélections de Jonathan Allen, Ryan Anderson et maintenant Moreau, les Redskins viennent d’améliorer considérablement une défensive qui a terminé au 19e rang de la NFL en 2016.

81-Bucs

Chris Godwin, receveur de passe, Penn State

Mon rang : 9e receveur de passe

Un joueur productif qui a performé mieux que prévu lors du processus d’après-saison.  De dire que les Bucs tentent de donner des munitions à Winston serait sous la réalité.  Avec OJ Howard, Deshaun Jackson (agent libre) et Godwin, les Bucs présenteront un visage complètement différent en 2017.

85-Patriots

Antonio Garcia, bloqueur offensif, Troy

Garcia possède le talent pour évoluer à la position de bloqueur dans la NFL s’il est bien développé.  Les Patriots avaient un besoin à la position de 3e bloqueur offensif (ce qu’on appelle un « swing tacke » en langage de football) et Garcia sera parfait pour ce rôle.  Très athlétique, il cadre bien dans le système des Patriots.

86-Giants

Davis Webb, quart-arrière, Cal

Mon rang : 8e quart-arrière

Webb possède la plupart des caractéristiques physiques recherchées chez un quart de la NFL, mais restons réaliste : il n’est en aucun cas le successeur d’Eli Manning.  Webb possède le talent d’un substitut valable pouvant dépanner au besoin, mais, à moins de se développer de façon spectaculaire, il ne deviendra pas un partant dans la NFL.

88-Raiders

Eddie Vanderdoes, Plaqueur défensif, UCLA

Mon rang : 9e plaqueur défensif

Un choix intéressant.  Un ancien prospect 5 étoiles, Vanderdoes n’a pas joué à la hauteur de son talent à cause des blessures.  Je trouve ce rang un peu tôt pour lui, mais le talent est là.

89-Texans

D’onta Foreman, porteur de ballon, Texas

Mon rang : 7e porteur de ballon

Il a joué sa carrière collégiale à 250 livres, mais il a maigri à 235 livres depuis la fin de la saison.  Il a couru un invraissemblable temps de 4.45 sur 40 verges.  Il a gagné plus de 2000 verges en 2016 et a été nommé « all-american ».  Il a le défaut d’échapper le ballon.  Un beau projet avec un très grand potentiel.

.93-Packers

Montravius Adams, plaqueur défensif, Auburn

Mon rang : 3e plaqueur défensif

Considéré comme un prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, Adams a été élu sur les équipes d’étoiles de la conférence la plus forte de la NCAA au cours des 2 dernières années.  Le fait qu’un tel joueur soit encore disponible à ce stade démontre la profondeur du repêchage de cette année.  Certaines années, Adams aurait été un choix de début de 2e ronde.

97-Dolphins

Cordrea Tankersley, demi de coin, Clemson

Mon rang : 11e demi de coin

Le 1er demi de coin des champions nationaux, il est descendu à ce rang parce qu’il manque d’intensité et il ne raffole pas des contacts physiques. Par contre, il est peut couvrir en situation homme-à-homme et il est athlétique.  Les demis de coins de plus de 6 pieds qui peuvent courir seront toujours recherchés.

104-49ers

CJ Beathard, quart-arrière, Iowa

Mon rang : 9e quart-arrière

Je l’avais au 9e rang de ma liste, ce qui est beaucoup plus tôt que la plupart des observateurs.  En 2015, Beathard a connu une excellente saison, mais les choses se sont gâtés en 2016.  Beathard provient d’une offensive qui ressemble à ce qui se fait chez les pros alors je ne désapprouve pas ce choix, mais c’est une grand surprise à ce stade.

105-Steelers

James Conner, porteur de ballon, Pitt

Mon rang : 10e porteur de ballon

Un de mes joueurs préférés dans la NCAA.  En 2014, Conner était le meilleur jeune porteur de ballon de la NCAA et se dirigeait vers la 1ère ronde.  En 2015, il a été blessé puis a été diagnostiqué d’un cancer.  Il est revenu au jeu en 2016 et il a bien joué, mais jamais au niveau de 2014.  Conner est une des plus belles histoires humaines de la NCAA et il est un favori local à Pittsburgh.  Peut-être le joueur le plus robuste et le plus engagé physiquement de la NCAA.  Il était fait pour porter l’uniforme des Steelers.

106-Bucs

Kendell Beckwith, secondeur, LSU

Mon rang : 6e secondeur

Il n’a pas participé au processus d’après-saison et c’est pour ça qu’il est descendu aussi bas.  Sur le terrain, Beckwith est possiblement le secondeur le plus solide de ce repêchage après Reuban Foster contre le jeu au sol. Il se défends contre la passe. Un excellent choix à ce stade-ci.

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 397 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Réactions du 1er top 25 du comité CFP ainsi qu’un moment historique aura lieu samedi dans la NCAA.

Actualité 2020-21

OH MY GOD ! Le top 25 du « vrai » comité est sortie et les réactions « fuses » de PARTOUT. Les internets sont en...

Actualité 2020-21

Il y a 22 matchs sur nos écrans cette semaine! 22!!! Beaucoup de matchs de rivalités, beaucoup de matchs importants. Je ne ferais pas...

Actualité 2020-21

La première édition du Top 25 des éliminatoires de football universitaire de cette saison a été dévoilée mardi soir – et son top quatre...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 12 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

À noter que le match Ravens-Steelers a été reporté à mardi soir, bonne action de grâce américaine à nos voisins du sud.

Actualité 2020-21

Réactions du 1er top 25 du comité CFP ainsi qu’un moment historique aura lieu samedi dans la NCAA.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x