Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2016-17

Repêchage 2016: La 1re ronde commentée

La logique a été respectée au sommet du repêchage de la NFL, à Chicago. Comme prévu, les quarts-arrière Jared Goff et Carson Wentz ont été les premiers à être choisis par les Rams et les Eagles, tandis que le porteur Ezekiel Elliott tentera de redorer le champ-arrière des Cowboys. Voici tous les choix de la 1re ronde commentée ainsi que certains tweets de mes collègues à Le Blitz NFL.

1- Rams (via Titans)

Jared-Goff-Draft-RamsJarred Goff, quart-arrière, Université Cal.

Les Rams ont donné beaucoup pour avoir le droit de choisir premiers. À mon sens, ils ont fait le bon choix. Chaque année, pas plus de deux ou trois quarts-arrières sélectionnés au repêchage deviennent des partants viables dans la NFL. Goff est le seul quart-arrière de ce repêchage qui, à mon avis, représente une valeur sûre (je vous invite à lire mon classement des quarts-arrières). Il est intelligent, prend d’excellentes décisions et il possède un bras suffisamment puissant pour la NFL. Il a fortement contribué à relever un programme de football agonisant (celui le Cal) en les faisant passer d’une fiche de 1-11 à une fiche de 8-5 en 3 ans.

2- Eagles (via Browns)

Carson Wentz, quart-arrière, North-Dakota State

Pas de surprise, c’est le choix qu’on attendait. Wentz possède du talent et les outils pour réussir dans la NFL, mais je conserve tout de même mes doutes. Il a le physique idéal et un bras très puissant. Par contre, sa réputation de gagnant a été un peu exagérée. Son équipe (North Dakota) a gagné 5 championnats de 2e division (FCS), mais les 3 premiers ont été gagnés sans Wentz. En 2015, Wentz a perdu les deux premiers matchs de la saison avant de se blesser et de manquer les 8 matchs suivants (8 victoires remportées sans lui). Il est revenu au jeu à temps pour aider son équipe à gagner le championnat. En tout et partout, Wentz n’aura joué qu’un an comme partant (en 2014). Je ne dis pas que Wentz n’est pas bon (au contraire, il a beaucoup de talent), mais il représente un risque beaucoup plus élevé que Goff).

3- Chargers

Joey Bosa, ailier défensif, Ohio State

Le meilleur joueur disponible à ce stade selon la majorité des experts et des fans et une valeur sûre. Bosa est un joueur versatile qui peut joueur ailier défensif, mais peut également mettre de la pression de l’intérieur dans les situations de passes. Bosa a connu sa meilleure saison en 2014 avant de connaître une baisse significative de production en 2015. Je ne partage pas l’enthousiasme général à propos de Bosa. Il est un excellent joueur et une valeur sûre qui sera partant dans la NFL pour plusieurs années, mais ceux qui pensent qu’il est le prochain JJ Watt devront tempérer leurs attentes.

4- Cowboys

Ezekiel Elliott, porteur de ballon, Ohio State

Le meilleur porteur de ballon du repêchage et un joueur qui excelle autant dans les situations de course que les situations de passe, ce qui est très important dans la NFL d’aujourd’hui. Comme je le mentionnais dans mon classement des porteurs de ballon, j’ai un seul point d’interrogation à propos d’Elliott : comment se fait-il que la moyenne de verges par course de Carlos Hyde, son prédécesseur à Ohio State, était meilleure que la sienne? Par contre, derrière une ligne à l’attaque dominante comme celle de Dallas, aucun doute qu’Elliott, qui est un meilleur joueur de football que Demarco Murray ou Darren McFadden, connaîtra une belle carrière. Les Cowboys pourront répliquer leurs succès d’il y a deux ans.

5- Jaguars

Jalen Ramsey, demi défensif, Florida State

Il n’y a pas un grand risque à repêcher un ancien prospect 5 étoiles qui a été élu deux année consécutives sur la 1ère équipe « All-American ». Ramsey est un joueur versatile qui possède des qualités athlétiques hors du commun. Les Jaguars ont accordé 4291 verges par la passe en 2015 (bon pour le 29e rang de la NFL). Un excellent joueur à une position de besoin.

6- Ravens

Ronnie Stanley, bloqueur offensif, Notre-Dame

Les Ravens ont connu une saison difficile en 2015 et ont plusieurs besoins. En ce sens, le choix d’un bloqueur offensif peut surprendre, mais il faut se rappeler qu’Eugene Monroe vieillit rapidement. Ronnie Stanley a le talent pour devenir partant dans la NFL et il cadre bien dans le système des Ravens. Stanley connaîtra-t-il une plus belle carrière que Tunsil, Decker ou Conklin? Personne ne peut le dire. Tout ce que je peux constater, c’est que Stanley possède le talent pour réussir et qu’il cadre bien dans le système des Ravens.

7- 49ers

Deforest Buckner, ailier défensif, Oregon

Un choix qui avait été prévu dans de nombreux « mock draft ». Ce qui ne veut pas dire que je le trouve avisé. Buckner est un « spécimen physique » (6 pieds 7 et 281 livres), il peut joueur comme ailier défensif ainsi que comme plaqueur offensif (dans un front défensif à 4 joueurs), mais il n’est pas très explosif. L’opinion de plusieurs fans, que je partage, est que s’il ne mesurait pas 6 pieds 7, Buckner serait un choix de 2e ronde. Malgré ce constat, Buckner ne représente pas nécessairement un « mauvais » choix, en ce sens qu’il a le potentiel pour être un partant dans la NFL, mais je serais surpris qu’il devienne un joueur vedette dans la NFL.

8- Titans (via Browns)

Jack Conklin, plaqueur offensif, Michigan State

La ligne offensive des Titans était une de pires de la NFL l’année dernière et il fallait absolument améliorer la protection accordée à Marcus Mariotta. Pas de surprise de voir les Titans se tourner vers la ligne offensive. Conklin, un « All-American » en 2015, est un joueur extrêmement athlétique et très solide techniquement qui cadre bien dans le système offensif des Titans. Il devrait amorcer sa carrière comme bloqueur à droite et sera un bon complément à Taylor Lewand.

9- Bears (via Bucs)

Leonard Floyd, ailier défensif-secondeur extérieur, Georgia

Les Bears ont donné un choix de 4e ronde pour monter de deux choix au repêchage. Ils obtiennent un joueur à haut pourcentage de risque au 9e rang. Floyd est grand et mince (6 pieds 4 et 230 livres) très rapide et athlétique qui éprouve des problèmes contre le jeu au sol car il manque de puissance. Ce genre de joueur représente habituellement un haut pourcentage de risque (on peut penser à Dion Jordan ou Barkevious Mingo entre autre). Personnellement, je n’aurais pas sacrifié un choix de 4e ronde pour faire un choix aussi risqué, mais visiblement, les Bears ne pensent pas la même chose que moi.

10- Giants

Eli Apple, demi de coin, Ohio State

En 2015, les Giants ont terminés bons derniers dans toute la NFL au chapitre de la défense contre la passe (4783 verges accordées). Avec l’ajout de Janoris Jenkins et maintenant Eli Apple, c’est une tertiaire complètement différente que les Giants présenteront en 2016. Dans mon classement des demis défensif, je plaçais Apple au 3e rang (derrière Ramsey et Hargreaves), mais je n’ai rien contre le fait qu’il soit sélectionné dans le top 10. Il a le physique et les qualités athlétiques. Il doit travailler sur sa technique, mais il est encore jeune n’ayant été que 3 ans à l’université. Un choix que j’aime bien.

11- Bucs (via Bears)

Vernon Hargreaves, demi de coin, Florida

Ce que j’aime de ce choix, c’est que les Bucs ont descendu de deux choix pour obtenir un choix bien plus sûr que ce que les Bears ont obtenus au 9e rang (Leonard Floyd). Hargreaves, que j’ai au 2e rang de mon classement des demis de coins, n’a pas la grandeur idéale ni les meilleurs « mesurables », mais il est un excellent joueur de football. Ancien prospect 5 étoiles (2e meilleur joueur au total selon Rivals.com), Hargreaves a été élu au sein des formations « All-American » les 3 saisons ou il a joué à l’Université de la Floride. Le « risque zéro », ça n’existe pas lors d’un repêchage, mais Hargreaves représente le risque le plus minime qui soit.

12- Saints

Sheldon Rankins, plaqueur défensif, Louisville

Encore une fois en 2015, les Saints ont présenté une des pires défensives de la NFL, notamment contre la course (31e rang). Les Saints avaient besoin de renfort sur la ligne défensive. Rankins est athlétique et un excellent joueur de football. Avec 14 sacs et 26 plaqués pour des pertes au cours des deux dernières années, Rankins fera sentir sa présence dans le champ arrière des équipes adverses. Était-il le meilleur joueur de ligne défensive disponible à ce stade? Seul l’avenir le dira.

13- Dolphins

Laremy Tunsil, bloqueur offensif, Ole Miss

Le drame de la journée. Tunsil, le meilleur bloqueur offensif selon moi, a glissé au repêchage parce qu’une photo a été publiée durant la journée sur son compte facebook (d’une source inconnue) le montrant en train de fumer de la Marijuana. Tunsil a admis son erreur en mentionnant qu’il s’agissait d’une vieille photo. D’un point de vue strictement football, Tunsil est le meilleur à sa position. Un risque de la part des Dolphins, mais qui pourrait rapporter gros. D’un point de vue morale, à chacun de se faire sa propre opinion (je ne commente pas les faits divers).

14- Raiders

Karl Joseph, demi de sûreté, West Virginia

Une surprise à ce stade du repêchage (je le voyais plus comme un choix de début de deuxième ronde). Ce qui ne veut pas dire qu’il s’agit d’un mauvais choix. J’aurais aimé voir les Raiders choisir un secondeur, mais ils ont terminé au 26e rang de la NFL contre la passe l’année dernière et je comprends le choix d’un demi défensif. En 2015, avant de se blesser, Joseph, qui est excellent autant contre la course que contre la passe, dominant la NCAA avec 5 interceptions. La 1ère ronde, c’est pour les valeurs sûres et, même si je classais Joseph plus loin, je n’ai pas de doute qu’il sera un partant de qualité pour plusieurs années dans la NFL.

15- Browns (via Titans)

Corey Coleman, receveur de passe, Baylor

J’écrivais dans mon classement des receveurs de passes que Coleman était possiblement le plus talentueux de la classe de cette année, mais que son éthique de travail était discutable. J’écrivais qu’on a l’impression que les entraîneurs de Baylor lui ont laissé faire tout ce qu’il voulait sur le terrain. Évidemment, à cause de la situation des quarts-arrières à Cleveland, Coleman ne brûlera probablement pas la NFL (à moins que Robert Griffin redevienne le quart qu’il était en 2012), mais le talent est là.

16- Lions

Taylor Decker, bloqueur offensif, Ohio State

Un bloqueur offensif aux qualités athlétiques moyennes, mais solide techniquement. Encore une fois, le « risque zéro » n’existe pas dans un repêchage, mais Decker est une valeur aussi sûre qu’on puisse trouver. Il apportera un renfort qui sera le bienvenu sur la ligne offensive des Lions. Plusieurs fans auraient sans doute aimés voir les Lions repêcher un receveur de passe, mais qu’ils se consolent en se disant qu’on ne se trompe jamais avec les gros joueurs de la ligne à l’attaque.

17- Falcons

Keanu Neal, demi de sûreté, Florida

Considéré comme un « diamant » par de nombreux fans, personne ne s’attendait à le voir être repêché aussi tôt. Le potentiel de Neal est très grand, mais il représente aussi un risque élevé. La défensive des Falcons a besoin de renfort et, en ce sens, ce choix s’explique.

https://twitter.com/leMaraudeurNFL/status/725869723439734785

18- Colts

Ryan Kelly, centre offensif, Alabama

Depuis que Ryan Grigson occupe le poste de directeur gérant des Colts, c’est le 1er choix de première ronde des Colts qui fait du sens à mes yeux (à part Andrew Luck en 2012 bien sûr). Werner et Dorset étaient des choix très discutables à mon avis (et c’est sans compter l’échange du choix de 1ère ronde qui a amené Trent Richardson à Indy). Traditionnellement, les centres offensifs ne sont pas repêchés en 1ère ronde, mais les Colts ont vraiment besoin de renfort sur la ligne à l’attaque et Kelly est la valeur la plus sûre qu’on puisse trouver. Enfin, les Colts comprennent qu’il faut protéger Luck. Il était plus que temps.

https://twitter.com/leMaraudeurNFL/status/725870584278728704

19- Bills

Shaq Lawson, ailier défensif, Clemson

Lawson est un favori du public, capable de mettre de la pression sur le quart, mais qui se défend également très bien contre le jeu au sol. Il y a cependant un gros point d’interrogation dans le a de Lawson en ce sens que l’effort est inconstant dans son cas, surtout dans les fins de matchs. Rex Ryan a un lien évident avec Clemson (son fils évolue avec cette université) et il a probablement eu son mot à dire. Lawson a le talent pour devenir un partant, mais je le vois pas comme un futur joueur vedette. Pas un mauvais choix à ce stade.

20- Jets

Darron Lee, secondeur, Ohio State

Comme je l’ai mentionné dans mon classement des secondeurs, Lee n’est pas mon préféré. Manquant de puissance, il est vulnérable contre le jeu au sol. Très athlétique et excellent en couverture de passe ainsi que pour mettre de la pression sur les quarts adverses, je le perçois comme un spécialiste des situations de passe. Par contre, Lee n’aurait pas pu mieux tomber qu’avec les Jets. Il cadre parfaitement avec ce que Todd Bowles tente de faire défensivement et pourrait devenir le Deon Bucchanon de Jets. Les Jets ont un plan et ça paraît de plus en plus.

21- Texans (via Redskins)

Will Fuller, receveur de passe, Notre-Dame

Donner un choix de 6e ronde pour monter d’un seul rang? Ok. Will Fuller n’était pas, à mon avis, le meilleur receveur de passe à ce stade-ci (voir mon classement sur les receveurs de passes), mais il est le plus rapide. Fuller est productif (il a connu deux saisons consécutives de plus de 1000 verges), mais il représente un risque car il éprouve des difficultés lors des attrapés contestés et échappe souvent des passes faciles. Il y a un réel danger qu’il devienne un autre Mike Wallace.

22- Redskins (via Texans)

Josh Doctson, receveur de passe, TCU

Kirk Cousins est un jeune quart-arrière en émergence et, puisque les Redskins semblent vouloir miser sur lui, il faut bien l’entourer. Encore une fois, le « risque zèro » n’existe pas dans un repêchage, mais Doctson est la valeur la plus sûre au poste de receveur de passe de ce repêchage. Il est rapide, productif, possède d’excellentes mains et excelle lors des attrapés contesté. Le contexte est excellent avec un bon quart-arrière pour lui lancer le ballon. Amateurs de « fantasy football » prenez en note.

https://twitter.com/leMaraudeurNFL/status/725877733721518080

23- Vikings

Laquon Treadwell, receveur de passe, Ole Miss

Mon receveur de passe préféré (je vous invite à lire mon classement), Treadwell a glissé jusqu’ici pour les mauvaises raisons (il a réussi un mauvais temps sur 40 verges). Les Vikings ne pouvaient rêvés d’un meilleur scénario car Treadwell cadre parfaitement avec ce qu’ils font. D’abord il est, et de loin, le meilleur bloqueur. Il est extrêmement physique, gagne la majorité des attrapés contestés et est très fiable. Parfait pour amener plus de diversité dans l’attaque des Vikings.

https://twitter.com/LeBlitzNFL/status/725878555536674816

24- Bengals

William Jackson, demi de coin, Houston

Plusieurs fans auraient aimés voir les Bengals repêcher un receveur de passe, mais il n’en restait probablement aucun que les Bengals aimaient assez pour repêcher à ce stade. Jackson représente un « diamant » qui remontait rapidement dans les classements au cours des dernières semaines. Un choix sûr.

25- Steelers

Artie Burns, demi de coin, Miami

On ne le saura jamais, mais il est probable que Jackson était le joueur visé ici par les Steelers. Burns est un excellent athlète qui joue à un bon niveau (il a notamment réussit 6 interceptions en 2015), mais qui représente un risque à ce stade. Il n’est pas un choix aussi sûr que Jackson, mais le talent est là. Mackenzie Alexander aurait représenté un choix plus consensuel à ce stade, mais seul l’avenir nous dira si les Steelers ont fait le bon choix.

26- Broncos (via Seahawks)

Paxton Lynch, quart-arrière, Memphis

Le 3e quart-arrière sur ma liste (je vous invite à lire mon classement). Peu de gens le savent, mais a la mi saison, Lynch avait surpassé Jarred Goff sur la liste de plusieurs experts en tant que quart numéro un de ce repêchage. Mais en 2e moitié de saison, son niveau de jeu a baissé. Lynch possède un excellent bras et toutes les qualités physiques nécessaires. Il a aidé Memphis a connaître la meilleure saison de son histoire (ce qui est un exploit en soi). Il devra apprendre à joueur dans un système de type professionnel, mais il n’aurait pas pu tomber dans un meilleur endroit qu’à Denver. Juste comme ça, au niveau universitaire, Lynch a été un meilleur quart-arrière que Brock Osweiller que j’ai également vu évoluer au même âge.

27- Packers

Kenny Clark, plaqueur défensif, UCLA

Les Packers sont faibles contre le jeu au sol (21e dans la NFL) et j’aurais adoré les voire repêcher un secondeur intérieur comme Reggie Ragland (qui a glissé à cause d’une condition médicale pour laquelle il devra subir des traitements annuels, mais qui n’affectera pas sa carrière). Mais un plaqueur défensif du calibre de Clark n’est pas une mauvaise idée non plus. Clark, qui est très athlétique pour un homme de plus de 300 livres, est excellent contre la course, mais représente également un facteur contre la passe. Un joueur solide. Et une équipe n’a jamais trop de bons joueurs sur sa ligne défensive.

https://twitter.com/leMaraudeurNFL/status/725885625656840192

28- 49ers (via Chiefs)

Joshua Garnett, garde offensif, Stanford

Une surprise de voir les 49ers revenir en 1ère ronde pour repêcher…un garde offensif. Pas que Garnett soit un mauvais choix, mais il était projeté en 2e ronde et derrière Withehair (le garde le mieux classé de ce repêchage). On peut critiquer ce choix autant qu’on veut (personne n’est en mesure de dire qui connaîtra la plus belle carrière entre Withehair et Garnett), mais si l’objectif en 1ère ronde est d’obtenir un partant de qualité pour plusieurs années à une position de besoin, alors l’objectif est probablement atteint.

https://twitter.com/leMaraudeurNFL/status/725887254284128256

29- Cards

Robert Nkemdiche, plaqueur défensif, Ole Miss

Considéré comme un prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, Nkemdiche est un des joueurs les plus talentueux, mais également les plus risqués de ce repêchage. Les Cards peuvent assumés un tel risque. Ayant acquis l’excellent Chandler Jones pendant la saison morte, on peut à peine rêver à ce que pourrait devenir la ligne défensive des Cards si Nkemdiche devient seulement 80% du joueur qu’il pourrait devenir.

30- Panthers

Vernon Butler, plaqueur défensif, Louisiana Tech

Les Panthers aiment repêcher sur la ligne défensive tôt et ont connu du succès avec cette recette. Une équipe n’a jamais trop de bons joueurs sur la ligne défensive. De plus Star Lutulelei en est à sa dernière année de contrat et les Panthers se donnent une option au cas ou. Un choix compréhensible. Butler, qui possède excellent physique pour la position (6 pieds 3, 325 livres) est athlétique et puissant. À ce stade, les deux plaqueurs défensifs d’Alabama (Robinson et Reed) sont encore disponibles et seul le temps nous dira si les Panthers ont fait le bon choix.

31- Seahawks

Gernain Ifedi, bloqueur offensif, Texas A@M

Un bloqueur format géant (6 pieds 6, 335 livres) qui possède des qualités athlétiques surprenantes pour sa taille. Très puissant, il évoluait dans un système offensif qui ne lui convenait probablement pas. Ifedi est un bloqueur en puissance qui a le potentiel pour exceller dans les situations de courses. Ancien prospect 4 étoiles, Ifedi arrive dans une excellente organisation qui saura développer son potentiel.

La 2e et 3e rondes vont se poursuivre vendredi soir. Suivez-nous pour toutes les dernières nouvelles dans la NFL.

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Actualité 2020-21

Le Pac-12 rejoindra la Big Ten pour tenter de jouer au football cet automne, a annoncé jeudi la ligue, annulant une décision prise en...

Actualité 2020-21

La 3e semaine d’action est maintenant derrière nous dans la NCAA et on est maintenant à quelques jours du retour de la SEC. Avant...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Actualité 2020-21

Le Pac-12 rejoindra la Big Ten pour tenter de jouer au football cet automne, a annoncé jeudi la ligue, annulant une décision prise en...

Actualité 2020-21

Voici nos options de streamer au poste de QB ainsi que nos starts and sits de la semaine #3.

Actualité 2020-21

Une bonne semaine pour tout le monde incluant moi-même… Voici mes choix pour la semaine 3

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x