Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

Plan de match Packers-Broncos: 5 duels à surveiller

Il y a présentement 5 équipes invaincues dans la NFL, ce qui est un record à ce stade-ci de la saison. Deux d’entre elles s’affrontent cette semaine, alors que les Packers rendent visite aux Broncos dans l’altitude à Denver. Les Broncos sont invaincus malgré les déboires de Peyton Manning, et essentiellement grâce à leur défensive, qui semble gagner des matches à elle seule à répétition depuis le début de la saison. L’attaque des Packers ne domine plus tant, mais leur défensive performe mieux qu’on le croyait. De plus, les deux équipes sont reposées d’un bye la semaine passée. Regardons plus en détail ce qui nous attend pour ce match :

Quand les Packers ont le ballon

C’est le grand duel de ce match. Aaron Rodgers, face à Von Miller, DeMarcus Ware, Aquib Talib et compagnie. La pression extérieure des Broncos va se rendre à Rodgers, c’est pas mal certain, puisque Miller et Ware sont impossibles à bloquer un contre un. Quand ils prennent un répit, on voit souvent Shaq Barrett, efficace dans un nombre limité de jeux, et Shane Rey, mais cette semaine Rey ne jouera pas. Les bloqueurs des Packers sont vulnérables. David Bakhtiari, à gauche, connaît une saison difficile, il n’a accordé que 3 sacks, mais c’est grâce à la mobilité de Rodgers, car il se faut battre facilement plusieurs fois par match. À droite, Bryan Bulaga est normalement un des bons, mais il a manqué 3 matches par une blessure et n’a pas très bien fait dans les autres. Peut-être que le bye l’aura aidé, car il aura les mains pleines avec Miller. Reconnaissant que c’est probablement Bakhtari qui aura de l’aide, le duel Bulaga / Miller sera déterminant dans ce match.

aaron-rodgersLorsque l’extérieur de la poche protectrice cède, Rodgers n’a pas son égal pour s’avancer dans la poche, se fiant sur l’excellence de l’intérieur de sa OL, avec les gardes Josh Sitton et T.J. Lang, qui sont année après année parmi les meilleurs gardes de la ligue, et le jeune Corey Linsley au centre, qui est une belle surprise après avoir glissé au repêchage l’an passé. Ce ne sera pas si facile face aux Broncos, qui eux aussi comptent sur un intérieur de DL sous-estimé, avec Sylvester Williams, Malik Jackson, Antonio Smith et Vance Walker, qui font tous bien leur boulot. Surtout Jackson, qui peut par moments prendre le contrôle d’un match avec 3 ou 4 jeux consécutifs où rien ne l’arrête.

Le groupe de receveurs des Packers déçoit aussi depuis le début de l’année, mais il faut reconnaître que les blessures ne les ont pas aidés. Randall Cobb joue avec une épaule blessée et les derniers adversaires en ont profité pour le « presser » plus. Davante Adams a peu joué (mais sera de retour cette semaine) alors que James Jones et Ty Montgomery ont aussi été sur la liste des blessés à chaque semaine. Jones ne l’est plus, mais Montgomery ne jouera sans doute pas. On a senti que Rodgers manque de timing avec ses receveurs, avec lesquels il a peu pratiqué, encore ici peut-être que le bye aura aidé. Car depuis quelques semaines, l’attaque aérienne des Packers passe plus par l’improvisation du gros jeu que par le rythme et l’efficacité. Je m’attends à voir beaucoup de Chris Harris à l’intérieur face à Cobb, l’autre duel à surveiller pour déterminer l’issue de ce match. On a aussi vu Rodgers chercher son ailier rapproché Richard Rodgers près des buts, et plusieurs fois il ne s’en fallait que de quelques centimètres. Il risque de voir beaucoup de T.J. Ward (un duel qu’il devrait gagner) et de Brandon Marshall, un LB sous-estimé mais dont la force est surtout au sol.

Au sol justement, les Packers se cherchent. Eddie Lacy était lui aussi ennuyé par une blessure à la cheville, et il faut reconnaître qu’il est difficile d’accélérer dans le trou avec une cheville mal en point, surtout quand on traîne 15lbs de trop. James Starks a connu un bon match, mais l’attaque des têtes de fromage est à son mieux quand la menace au sol est au moins crédible.

Bref, l’état de santé et la semaine de pratique des Packers avec un arsenal plus complet devrait les aider, mais il n’en demeure pas moins qu’ils ne pourront pas traverser avec aisance le terrain face aux Broncos, surtout sur la route avec le bruit. Il va falloir quelques gros jeux, probablement après une protection qui flanche, Rodgers qui s’échappe et qui improvise une longue passe pendant que la couverture cède. Ça va arriver, comme à chaque match des Packers, la question c’est combien de fois, et est-ce que ce sera assez pour marquer des points contre une défensive avare.

Quand les Broncos ont le ballon

Souvent dans ces duels, c’est la moitié oubliée de l’attaque limitée contre la défensive peu glamour qui décide le match. Ça pourrait être le cas ici.

Peyton-Manning-Broncos-Colts-2013C’est laborieux en attaque chez les Broncos cette année. Peyton doit lancer des arcs-en-ciel ce qui limite grandement son efficacité, ayant pratiquement enlevé certains tracés de son arsenal. Les Packers mettent de la pression en blitzant beaucoup, mais on vu les Chargers en profiter en lançant courte passe après courte passe, le blitz n’avait juste pas le temps de se rendre. On a aussi vu les Charges exploiter la taille des LB’s des Packers en lançant à Brandon Oliver et Danny Woodhead, souvent homme-homme avec des gars comme Clay Matthews, Nick Perry (qui ne jouera peut-être pas) et Mike Neal, qui sont tros gros pour suivre. On verra peut-être les Broncos faire pareil avec Ronnie Hillman. La défensive de Dom Capers est imprévisible. Il mélange ses couvertures, blitze de tous les angles. Cela expose parfois des trous béants, mais il faut les trouver. Manning semble avoir de la difficulté à lire certains concepts de passe cette année, un peu la faute du système Kubiak, un peu la faute du fait qu’il doit dégainer plus vite puisqu’il ne peut pas mettre de vélocité sur ses passes. Ce sera donc à qui va prendre l’autre à contre-pieds entre Capers et Manning.

Il faudra que le ballon sorte vite, parce que les Broncos, déjà privés de Ryan Clady comme LT, ont perdu son réserviste Ty Sambrailo. Quoique la recrue Sambrailo avait parfois l’air d’un tourniquet en bloc de passe, protégeant une cible immobile en Manning. C’est le vétéran Ryan Harris, qui a fait le tour de la ligue 3 fois mais qui a surtout joué RT dans sa carrière, qui le remplace et ce n’est pas beau non plus. Julius Peppers, Neal, Matthews et compagnie vont lui en faire voir de toutes les couleurs. En particulier le duel Peppers / Harris est à surveiller.

Dans la tertiaire, les Broncos vont tenter de provoquer le combat Damarius Randall / Demaryius Thomas. Je vous laisse deviner lequel va dominer ce duel (indice : il a un Y dans son prénom). Randall est la cible des adversaires des Packers depuis le début de l’année. Après avoir surtout joué comme S à sa dernière année d’université, il réapprend à jouer CB, et ne s’en sort pas trop mal. Il est ralenti par une blessure aussi. Même s’il verra plus de Emmanuel Sanders car il joue à gauche, c’est le 5e duel à surveiller, Thomas/Sanders vs Randall.

L’attaque au sol aussi est difficile. Ronnie Hillman a quelques longues courses à son actif, ce qui augmente sa moyenne, mais ne soutient pas les séries de jeu en gagnant avec régularité 5-6 verges sur premier essai. C’est C.J. Anderson qui doit générer ces verges, et il a avoué cette semaine qu’il n’était pas à 100% depuis le début de l’année. Les Packers sont chaotiques en défense, avec des gars qui arrivent de partout, ce qui tire de l’énergie. Ils ont parfois bien fait face au jeu au sol, surtout en début de match, mais ont à l’occasion (match vs Seattle, par exemple) manqué d’énergie en fin de match. Avec l’altitude à Denver, ce problème pourrait être accentué.

C’est la stratégie que les Broncos vont devoir prendre. Attaquer au sol, être conservateurs, contrôler l’horloge, fatiguer la défense, et espérer que leur défense contient Rodgers assez pour être encore en bonne position en fin de match, pour que Peyton sorte un lapin de son chapeau avec une série décisive. Ils ne gagneront pas ce match 37-31, il doivent le gagner 20-17.

J’ai tendance à croire que ce sera difficile, mais la plupart des matches de la NFL entre équipes de force égale se décident sur quelques jeux qu’on peut compter sur les doigts d’une main, alors je laisse au collègue Simon, le loisir de prédire l’issue des matches.

Mais au moins vous savez d’avance les duels que chaque équipe doit gagner pour gagner le match.

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

1 commentaire
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] le duel de la semaine et peut-être même de l’année (voir analyse de LeMaradeurNFL) entre 2 équipes invaincues (6-0). Et contre toutes attentes, ce sont les Broncos qui ont servi […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 415 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

Actualité 2020-21

Aucun upset majeur dans notre Top 10 maison cette semaine. Voici à quoi ressemble l’exercice de la semaine 13 (le chiffre entre parenthèse est...

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Réactions du 1er top 25 du comité CFP ainsi qu’un moment historique aura lieu samedi dans la NCAA.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 12 dans la NFL pour les parties jouées les 26, 29-30 novembre et 2 décembre 2020.

Actualité 2020-21

En raison de la partie de mercredi après-midi des Steelers et des Ravens, les waivers sont reporté à ce jeudi (sur yahoo du moins).

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, je résume et analyse la dernière semaine dans la NFL et la NCAA. À noter que cette capsule a...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

1
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x