Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2013-14

Sous un autre angle: La semaine #1 dans la NFL

La première semaine d’activité dans la nfl est déjà chose du passée.  Cette première semaine a emmené son lot d’émotions, de matchs serrés et de résultats surprenants.

Mais ce qui a le plus retenu mon attention est la piètre qualité du jeu qui nous a été présenté.  Trop d’erreurs, trop de revirements à mon goût.

Sans plus attendre, dix commentaires sur cette première semaine dans la nfl.

1.  La nouvelle convention collective limite sérieusement le temps d’entraînement des joueurs.  Ça commence à paraître car le niveau de jeu en cette première semaine d’activité était bien en dessous de ce à quoi la nfl nous a habitué.  Les erreurs d’exécutions ont été beaucoup trop nombreuses.  A titre d’exemple, 59 revirements ont été causés ce qui représente un total beaucoup trop élevé pour une seule semaine d’activité.  A ce rythme, environ 1000 revirements seraient causés pour l’ensemble de la saison ce qui ne ferrait pas de sens.  Celà donne du jeu spectaculaire, mais de faible qualité.  Les choses se replaceront probablement d’ici la mi-saison, mais c’est quand même une situation que la nfl devrait voir à corriger.

2.  Parlant de faible qualité, le match entre les Giants de New-York et les Cowboys de Dallas dimanche soir est probablement le pire match de football qu’il m’est été donné de voir dans la nfl.  Un ridicule total de 7 revirement (dont 6 contre les Giants) ont été causés dans ce match.  Tom Coughlin avait raison de fulminer après le match.  Malgré les 6 revirements des Giants, le pointage n’a été que de 36-31 en faveur des Cowboys, ce qui est surprenant dans les circonstances.  A certains moments, on dirait qu’aucune des deux équipes en voulait remporter ce match.  Je peux vous paraître critique, mais ce genre de performance est inexcusable à ce niveau de jeu.

Peyton Manning des Broncos

Peyton Manning des Broncos

3.  Sur une note plus positive, la performance de la semaine revient à Peyton Manning qui, en ouverture de saison, a réalisé une performance record de 7 passes de touchés.  Non seulement cette performance lui a valut les compliments d’usage (j’aimerais me joindre au concert d’éloge bien mérité), mais les médias ont déjà commencé à évoquer la possibilité de voir Peyton pourchasser le record de toucher en une saison établit par Tom Brady en 2007 (50 passes de touché).  Il est beaucoup trop tôt pour établir ce genre de comparaison, mais juste pour le plaisirs, rappelons que Brady avait commencé sa saison 2007 avec une performance de 3 passes de touché (dans une victoire contre les Jets).  Lors des trois premières semaines de la saison, Brady avait lancé un total de 10 passes de touchés.  C’est lors des semaines 6 et 7 que Brady avait “explosé” pour 11 passes de touchés en 2 matchs dont une performance de 6 passes de touchés contre les Dolphins.  En tant que fan des Patriots (je ne m‘en cache pas), j‘ai de la difficulté à croire que ce record sera battu.  Mais j‘avoue qu‘en regardant joué le grand Peyton jeudi soir, j‘ai commencé à avoir quelques sueurs froides (qui ne font peut-être que commencé d‘ailleurs).  La rivalité Manning/Brady pourrait atteindre de nouveaux sommets cette année, ce qui serait souhaitable pour le football.  Le plus sportivement du monde, je souhaite au grand Peyton de nous tenir sur le bout de notre siège jusqu‘à la fin en réalisant…59 passes de touché!!!

4.   Les Ravens de Baltimore, vaincu 49-27 par les Broncos jeudi soir, m’inquiètent sérieusement.  On a dit tout l’hiver que le riche contrat consentit à Joe Flacco leur nuirait considérablement.  Les Ravens ont été obligé de se départir de plusieurs joueurs de qualité pour rencontrer les exigences salariales de leur quart arrière.  Une équipe peut se permettre d’offrir un méga contrat à un Peyton Manning ou a un Tom Brady parce que ces gars là vont compenser pour certains manques dans leur équipe.  Ce n’est pas le cas pour Flacco.  Jeudi soir, la défensive des Ravens, classé 12e dans la nfl l’année dernière pour le nombre de points accordés avec une moyenne de 21.5 par match (avouez que vous pensiez tous qu‘elle se classait dans le top 5, ce qui est un des plus grands mythes urbains de la nfl) a parut très vulnérable.  Il est trop tôt pour paniquer, mais ça regarde mal pour les Ravens et leur quart arrière multi-millionaire.

5.  Quelqu’un se souvient de la dernière fois ou la défensive des Patriots a gagné un match pour eux?  C’est pourtant ce qui est arrivé dimanche lorsque les Pats ont survécu contre les Bills en l’emportant 23-21 à Buffalo.  La défensive des Patriots a accordé un total de 286 verges et de 14 points aux Bills (l’autre touché ayant été inscrit par la défense des Bills) en plus de réaliser deux revirements.  Heureusement que la défensive était là parce que l’offensive des Patriots a mal parut.  Honnêtement je ne me souviens pas de la dernière fois où j’ai vu l’offensive des Patriots manqué de synchronisme à ce point là.  On savait qu’il y aurait un temps d’adaptation nécessaire pour l’offensive des Patriots, mais pas à ce point là.  Inquiétant serait le bon mot.

ej-manuel-bills

EJ Manuel des Bills

6.  La cuvée de jeunes quarts-arrières de cette année n’est certainement pas aussi impressionnante que celle de 2012 (Luck, Griffin, Wilson), mais les débuts sont quand même prometteurs.  Cette cuvée 2013 pourrait être meilleure que ce qu’on annonçait.  Ej Manuel a été très solide dans la défaite.  Il a évité les erreurs en jouant à l’intérieur de ses limites tout en lançant deux passes de touché.  Sa passe de touché à l’excellent Robert Woods (le choix de 2e ronde des Bills) pourrait être le prélude de bonnes choses à venir pour les  Bills.  A la fin, Manuel a donné une chance de gagner aux Bills.  Geno Smith a également été solide.  Sa présence d’esprit à la fin du match contre les Bucs (il a provoqué une punition de la part de Lavonte David) a permit à son équipe de se positionner pour le placement victorieux.  Smith, qui ne sera probablement jamais une grande vedette dans la nfl, est quand même bien meilleur que ce que les “experts” vous ont dit (je ne comprend toujours pas cette campagne massive de dénigrement à son endroit avant le repêchage, que j’ai trouvé odieuse en passant).  Il ne faudrait pas non plus oublié Terrel Pryor (à sa deuxième année dans la nfl), qui, dans la défaite contre Indianapolis, à démontré de belles choses (notamment 112 verges au sol).  Lequel de ces trois jeunes quarts connaîtra la meilleure saison?  Les paris sont ouverts.

7.  Évidemment, chez les quarts-arrières, Peyton Manning est le grand gagnant de la semaine.  Cependant, Colin Kaepernick n’est pas loin derrière.  412 verges par la passes et 3 passes de touchés, voilà qui représente un autre fait-saillant important de cette première semaine.  Mais ce qui est le plus impressionnant, c’est que tout ça a été réalisé sans l’aide du “read-option”.  Kaepernick est resté dans la pochette protectrice toute la journée est la tertiaire des Packers n’a eu aucune réponse contre lui.  On vous l’a toujours dit:  Kaepernick sait courir, il a un bon bras…et il a l’intelligence de savoir quand il doit courir et quand il doit passer.  Il est encore tôt, mais si Kaepernick continue de jouer comme ça, on ne voit pas ce qui pourra arrêter les 49ers.

8.  Dans un duel opposant “les deux meilleurs des moins bonnes équipes“, si vous me permettez cette expression, les Rams de St-Louis ont vaincu les Cards de l’Arizona 27-24.  Un match divertissant et de bonne qualité en passant où les deux équipes ont générées un total de plus de 700 verges d’attaque totale.  Les Cards et les Rams ont réalisés un travail impressionnant durant l’entre-saison, notamment au repêchage.  Le match nous a rappelé ce qu’on sait déjà:  dans une division plus faible (l’afc est ou l’afc ouest par exemple) ces deux équipes auraient une réelle chance de terminer deuxième.

Le quart Jay Cutler et le coach en chef Marc Trestman

Le quart Jay Cutler et le coach en chef Marc Trestman

9.  Deux nouveaux entraîneurs qui suscitent de fortes attentes ont réussis leur entrée dans la nfl.  Chip Kelly a vu ses Eagles l’emporter contre les Redskins à Washington.  Ceux d’entre-vous qui n’écoutent pas le football de la ncaa ont dû en avoir plein la vue avec l’offensive “up-tempo” de Chip Kelly.  Vraiment spectaculaire.  Les Skins ont effectué une belle remontée, mais les Eagles ont tenu le coup démontrant qu’ils seront à prendre au sérieux.  Les Bears de Chicago de Marc Trestman qu’on surveillait particulièrement, ont remporté une belle victoire contre les très solides Bengals de Cincinnati.  Les Bears sont de sérieux prétendants au titre de la nfc nord.  Il n’y pas de secret: dans cette division, celà se jouera lors des deux affrontements Bears-Packers.

10.  Deux matchs de fous pour terminer la semaine lundi soir.  Deux matchs remplis d’erreurs d’exécution et de revirement coûteux.  Mais deux matchs qui ont donné de grands moments d’émotion jusqu’à la fin.  En ce seul lundi, on a vu l’émergence de l’offensive “up-tempo” de Chip Kelly, la “résurrection” de Robert Griffin en deuxième demie, la remontée incroyable des Texans et le “drame” Philip Rivers qui après avoir joué de façon superbe (4 passes de touchés) a trouvé le moyen de craquer au moment le plus important du match en lançant une couteuse interception (c’est l’histoire de sa carrière qui se répète).  On reprend notre souffle et on recommence jeudi soir avec ce Patriots-Jets qui promet d’être pas mal plus serré que prévu.

Comme d’habitude, tous les commentaires sont les bienvenus sur cette page.

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

1 commentaire
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
lemaraudeurnfl

En plus des revirements, j’ajouterais la piètre qualité des plaqués. Combien de jeux de 12 verges se sont soldés par un gain de 34 parce que les demis de sureté n’ont pas pratiqués leurs angles de poursuites et leur technique de plaqué à pleine vitesse pendant le camp?

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 412 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

Actualité 2020-21

Aucun upset majeur dans notre Top 10 maison cette semaine. Voici à quoi ressemble l’exercice de la semaine 13 (le chiffre entre parenthèse est...

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Réactions du 1er top 25 du comité CFP ainsi qu’un moment historique aura lieu samedi dans la NCAA.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

En raison de la partie de mercredi après-midi des Steelers et des Ravens, les waivers sont reporté à ce jeudi (sur yahoo du moins).

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, je résume et analyse la dernière semaine dans la NFL et la NCAA. À noter que cette capsule a...

Actualité 2020-21

Aucun upset majeur dans notre Top 10 maison cette semaine. Voici à quoi ressemble l’exercice de la semaine 13 (le chiffre entre parenthèse est...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

1
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x