Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2013-14

Décompte et prédictions NFL 2013: Les « jambons » et les « mauvais »

Comme j’en ai l’habitude  (voir à la fin de l’article pour les liens vers les années passées), je vais ici vous classer chacune des équipes en ordre de force. J’y vais également de mes prédictions pour la saison 2013.

À noter que j’ai aussi analysé le calendrier de chaque équipe en fonction justement de ces groupes, donc combien de matches l’équipe joue contre chacune des 5 catégories, évidemment, plus vous jouez contre des clubs des 2 derniers groupes et moins contre les 2 premiers groupes, plus ce sera facile de gagner des matches. Ce qui explique aussi pourquoi certaines équipes sont classées plus haut qu’une autre, mais avoir une prédiction de fiche avec moins de victoires. Si je classe une équipe devant l’autre, c’est que je crois qu’elle gagnerait un match en terrain neutre contre l’autre demain.

Je les classe par groupe. Qu’une équipe soit 17e ou 21e, si elle est dans le même groupe, est très similaire à mes yeux. Par contre il y a une bonne marge entre la dernière d’un groupe et la première du groupe suivant. Bien que j’ai hésité pour le rang de presque chaque équipe, je n’ai pas beaucoup hésité quand est venu le temps de décider à quel groupe appartenait la grande majorité des équipes.

Ceci dit, commençons par Les « Jambons ». Ça c’est facile, ce sont des clubs qui vont nulle part et qui ont des problèmes partout. Il n’y en a que 3, nombre qui diminue d’année en année, mais cette année le niveau de talent dans ces 3 équipes est particulièrement risible.

Raiders32) Oakland Raiders: Par où commencer? Ils devaient composer avec un  plafond salarial atrocement rempli de mauvais contrat, de sorte qu’ils ont dû laisser partir plusieurs joueurs intéressants, mais qui étaient grassement surpayés (Michael Huff, Philip Wheeler). Richard Seymour a préféré cesser de jouer. Même le départ de Carson Palmer est un pas en arrière, mais qui valait la chandelle d’un point de vue fiscal. Le repêchage ne donne pas tant d’espoir, D.J. Hayden est sorti trop vite et n’a presque pas pratiqué, Menelik Watson est un projet…Peut-être que Terrell Pryor peut leur donner une petite étincelle, mais s’il était un passeur compétent capable de compléter avec la récurrence nécessaire des passes de calibre de la NFL, il y aurait quelqu’un qui lui aurait donné une chance de le faire avant. En défense, ils ont fait des emplettes, remplissant les trous avec des joueurs sous-appréciés par marché (Nick Roach, Kevin Burnett, Tracy Porter, Mike Jenkins), mais ceux-ci demeurent des partants de calibre «C- »  dans la NFL. En attaque, on espérait un retour en force de Darren McFadden avec le retour à une attaque basée sur le « power blocking » plutôt que le bloc en zone qui ne lui a jamais fait (pour un peu de football 201 là-dessus, voir cet article . Mais voilà qu’ils viennent de perdre le bloqueur Jared Veldheer, probablement leur meilleur joueur toute position confondue, ou du moins un de ceux qui avait le potentiel de passer de « B » à « A » cette année. Il n’y a aucune position de force dans cette équipe, aucun joueur qui donne espoir. A part Jadeveon Clowney, Teddy Bridgewater ou Marquise Lee (qui sont les 3 espoirs de premier plan au prochain repêchage) en 2014 …

Leur calendrier leur donne une chance, avec des duels face aux Jaguars et aux Jets, en plus de  3 autres contre des « mauvais » (mes clubs #29 à #26), mais je vois difficilement comment cette équipe peut gagner plus que 3 matches, à moins que leurs adversaires ne se présentent à Oakland avec 3 blessés majeurs à chaque semaine. Prédiction : 3-13

Jaguars31) Jacksonville Jaguars: Il n’y a pas ici non plus beaucoup de talent. Ne vous fiez pas à l’apparence de progression de Blaine Gabbert pendant la pré-saison : quand les équipes vont commencer à préparer leur plan de match en fonction de leur adversaire (ce qu’ils ne font pas pendant la pré-saison) et qu’ils vont lui mettre de la pression au centre, il va paniquer encore. Chad Henne sera le partant d’ici la fin octobre, et le quart de 2014 viendra via le repêchage de l’an prochain. Par contre j’approuve ce que David Caldwell, leur DG, a choisi de faire. Plutôt que d’embaucher des Roach et des Burnett, il a choisi de laisser passer le marché et d’évaluer ce qu’il a sous la main, avant de modeler l’équipe à sa main l’an prochain. Il y a quelques pièces intéressantes, dont LT Eugene Monroe (qui sera agent libre l’an prochain) et, on l’espère, Luke Joeckel comme RT. C’est une base solide, peu d’équipes ont deux OT aussi talentueux, ce qui devrait faciliter la vie de MJD, bien que le reste du groupe de porteurs soit très suspect. Justin Blackmon ne justifiera probablement jamais son rang de repêchage, alors que Cecil Shorts est fragile. En défense, Roy Miller s’ajoute à l’intérieur de la DL après avoir aidé les Bucs à terminer au 1er rang contre la course, et les Jags pourront compter sur une saison complète de Jason Babin, en plus de la progression attendue de Andre Branch, pour mettre de la pression. J’ai hâte de voir Jonathan Cyprien, mais le reste de la tertiaire inspire peu confiance. Ce sera difficile en 2013, mais il y a quelques endroits où on peut espérer du progrès.

Leur calendrier inclus une visite à Oakland et 4 « mauvais », donc seulement 5 matches où ils ont une véritable chance. On ajoute une victoire surprise puisque les Jags ont toujours l’habitude de sortir de gros matches contre leurs rivaux de division, ça donne une saison de 4-12.

Jets30) New York Jets: En fait les Jets sont similaires aux Jaguars, avec deux solides joueurs sur la OL (peut-être 3 si Willie Colon est guéri) et quelques pièces intéressantes sur la DL. Le problème, c’est que les mauvaises transactions et les mauvais choix au repêchage de Mike Tannenbaum  ont laissé cette équipe avec très peu de profondeur, et aucun joueur d’impact avec le ballon dans ses mains. La position de quart est une perte de temps. Comme WR Stephen Hill est fait pour être une pièce complémentaire, mais il n’y a personne de l’autre côté si Santonio Holmes ne revient pas en forme (fort peu probable), ni TE. Chris Ivory aura une belle occasion de porter cette attaque sur ses épaules, mais s’y attendre pendant 16 semaines est exagéré, surtout que Marty Mornhinweg comme coordonnateur offensif a toujours eu tendance à abandonner l’attaque au sol trop rapidement. Défensivement, Rex pourra s’amuser avec plusieurs jeunes jouets comme Wilkerson, Richardson et Coples (quand il sera remis d’une blessure légère), et se fier sur Antonio Cromartie, qui est motivé à bien jouer pour payer ses 73 pensions alimentaires. Mais c’est impossible de gagner 10-7 à chaque semaine dans la NFL en 2013. Et je vois plusieurs saisons difficiles pour les Jets avant de voir de la progression, car il n’y a pas d’aide en vue provenant des joueurs qui en sont à leur 3e et 4e année, des cuvées de repêchage bien maigres.

Leur calendrier leur donne le loisir de recevoir Miami et Oakland en décembre, deux équipes qui n’aiment pas le froid. J’ose pas imaginer le cirque médiatique si les Jets étaient 0-11 à ce moment, et c’est dans le domaine du possible. Ils ont aussi 3 matches contre des clubs mauvais, et comme leur défensive va sûrement les garder dans un ou deux matches, je prédit un 4-12 peu inspirant.

Vous remarquerez que ces 3 équipes ont un point commun, celle d’avoir une position de QB très mal comblée…et peu de talent autour.

2e groupe: Les « Mauvais »: Des équipes qui pataugent dans la médiocrité. Inévitablement je me trompe sur l’une d’elle qui va faire les séries, mais pour ça il fait que tout aille sur des roulettes, un peu de chance et le développement inattendu d’un ou deux joueurs d’impact.

Chargers29) San Diego Chargers: Ils ont un QB adéquat, qui pourrait même être très bon s’il était entouré de talent d’élite. Mais il n’est pas assez bon pour augmenter le jeu de tous autour de lui. (Pour voir où se situait Philip Rivers dans mon classement de QB en fin de saison l’an dernier, cliquer ici). Un thème qui va revenir souvent : ça commence par la OL. Et ici, c’est la pire de la ligue, surtout en protection de passe. Avec un quart immobile, c’est une recette pour le désastre. Et bien que l’unité de WR dispose de beaucoup de profondeur, malgré la blessure à Denarrio Alexander, ça donne rien d’avoir 4 WR’s B- quand on ne peut pas se permettre de jouer des formations ouvertes à cause de la faiblesse de la OL. Je sais que les fans des Chargers étaient tannés de voir Norv Turner, et que celui-ci était au-dessus de ses capacités comme HC et comme meneur d’homme/PDG. Cependant, Rivers et l’attaque entière va s’ennuyer de son talent pour dessiner une attaque et pour appeler le bon jeu au bon moment. En défense, il y a de la lumière au bout du tunnel si Melvin Ingram fait du progrès, de même que ses autres confrères dans le front-7 (Liuget, Reyes, Butler, T’eo). Cependant, ils ont vidé leur tertiaire pleine de bois mort pour la remplacer par des jeunes qui n’ont pas encore montré de signes encourageant, et par Derek Cox, que les Jaguars ont de façon surprenante laissé filer sans tenter de le garder, ce qui est inquiétant. Eric Weddle ne peut pas tout faire seul…

Leur calendrier leur garanti deux matches contre les Raiders, en plus des Jaguars et des Titans, mais c’est tout. Ils seront probablement négligés dans leurs 12 autres matches, ce qui augure bien pour une saison de 5-11.

Titans28) Tennesse Titans: Ils ont posé des gestes un peu désespérés cette saison morte, comme les $$$ consentis à Andy Levitre et la sélection de Chance Warmack dans le top-10, c’est beaucoup investir dans une paire de gardes. Avec tout l’argent d’investi dans cette OL, il n’y a plus d’excuses pour Chris Johnson, et le groupe de receveurs est décent si tout le monde se présente, mais je vois des pommes pourries en Kenny Britt et Justin Hunter. Je l’ai dit quand ils l’ont repêché, et 2 ans plus tard je le maintiens, Jake Locker aura fait perdre 3 saisons à cette concession, ce sera le temps de repartir à neuf l’an prochain. Une défense qui a accordé une tonne de points (le plus de points dans la ligue) l’an passé n’a pas eu droit à beaucoup de renfort, à moins de compter le retour de Gregg Williams dans leur équipe de coaches. Il a de l’espoir si des joueurs comme Derrick Morgan et Akeem Ayers continuent de progresser, mais c’est beaucoup en demander.

Leur calendrier leur accorde deux matches contre les Jaguars, en plus des Raiders et des Jets, donc le plus de matches « faciles » dans la ligue. Il n’y en a qu’un seul autre contre un « mauvais » (Chargers), donc pas vraiment de chance de faire mieux que 5-11.

Bills27) Buffalo Bills: Il y a quelques mois, je les voyait progresser. Puis E.J. Manuel a bien paru, j’étais optimiste. Puis Manuel se blesse, la carrière de Kolb est en péril, et voilà qu’ils ont perdu les services de Stephon Gilmore, une superstar en devenir, pour la moitié de l’année. Gilmore était aussi la clé du système défensif de Mike Pettite (ancien des Jets) où il aurait joué le rôle de Darrelle Revis. On ajoute que c’est impossible de gagner avec un QB recrue qui n’a même pas été repêché (ou avec Thaddeus Lewis ou Matt Leinart qui ont deux semaines dans le système de jeu). C’est donc un club de très piètre qualité que les Bills vont mettre sur le terrain au mois de septembre. J’aime encore leur front défensif. La tertiaire est quand même habile, même sans Gilmore, quoique les joueurs qui manquent le camp comme Jarrius Byrd (qui joue sous la désignation de joueur de concession) ont rarement de bonnes saisons. Bien entendu la capacité qu’à C.J. Spiller de créer de l’espace par lui-même va aider. La OL a surperformé l’an dernier, mais perdu son meilleur joueur en Andy Levitre. Une saison pour bâtir pour Doug Marrone, E.J. Manuel et les Bills. Je préférerais donc les affronter en septembre qu’en décembre, là où ils vont probablement causer quelques surprises.

Leur calendrier leur donne deux fois les Jets, une visite à Jacksonville, mais aucun autre « mauvais », et seulement deux matches à la maison par temps froid, contre Atlanta et Miami. Après un début de saison décourageant, ils finiront quand même 5-11.

Lions26) Detroit Lions: Je sais, ils ont a eux seuls plus de talent « blue chip » que toutes les autres équipes listées jusqu’ici réunies. Megatron, Stafford, Reggie Bush, Suh, Fairley, Ansah… Tous des choix au repêchage très élevés. Ils sont capables d’une saison de 10 ou 11 victoires, sur papier, bien plus que plusieurs équipes que je vais classer devant eux. Mais c’est leur discipline, leur force mentale et leur capacité de jouer en cohésion d’équipe que je remet en doute. En fait, ils ne sont pas capables de le faire, jusqu’à preuve du contraire. Stafford est toujours aussi inconstant. Il me fait penser à un lanceur au baseball qui domine avec sa rapide, mais qui est trop paresseux pour travailler à développer une balle à effet. En montant de niveau, ça finit par causer sa perte. Il doit montrer de la rigueur dans son jeu de pieds et sa motion, plutôt que simplement se fier à son canon, pour passer de garocheur à quart-arrière. Ce ne sera pas facile autour de lui avec une OL qui doit opérer avec deux nouveaux OT’s. Et il n’y a toujours pas de 2e receveur. Megatron commence à montrer des signes d’usure. La DL a le potentiel d’être dominante, et j’aime bien Stephen Tulloch comme MLB. Mais trop de joueurs en défense (Suh, Nick Fairley, De’Andre Levy, Louis Delmas, Chris Houston, etc…) ont tendance à prendre des risques pour faire le gros jeu de temps en temps et passer à « Sportscentre ». Ça coûte cher le reste du temps, et ce manque de discipline ne semble pas s’améliorer. La tertiaire a fait une excellente addition au niveau tactique en Glover Quin comme FS, un des chefs de file de cette nouvelle tendance où le FS est capable d’agir comme « slot corner » et couvrir les receveurs intérieurs. Cette équipe aurait eu avantage à mettre la main sur quelques vétérans disciplinés pour montrer la voie aux jeunes.

Le calendrier ne leur fait pas de cadeau non plus, avec aucun match contre des clubs qui sont en bas d’eux dans mon classement. Il est concevable que les Lions ne soient favoris qu’une seule fois, lorsqu’ils reçoivent les Bucs en novembre. Ils sont capables du meilleur et du pire, donc de gagner quelques matches contre de meilleurs équipes, mais il n’y a pas de passe gratuite dans ce calendrier. Une autre saison de 4-12 en perspective.

Je vous revient d’ici peu avec les 3 autres groupes.

Liens vers le classement pré-saison de l’an passé:

Les jambons de 2012

Les mauvais de 2012

Les moyens de 2012

Les aspirants de 2012

L’élite de 2012

 

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

6 Commentaires
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Sylvain

À qd vos autres prédictions? Ns n’avons que les « jambons » et les mauvais et notre repêchage a lieu le 3 sept. Merci et bravo pour votre site!

Tony Guzzo

Le 2ème billet d’une série de 4 sortira dans quelques heures… On va essayer de les publier d’ici le début de saison. Merci de votre compréhension!

[…] le 2e volet de mes prévisions, classant les équipes en 5 grands groupes, de #32 à #1. Dans mon billet précédent, je vous présentais les « jambons » (#32 à #30) et les « mauvais » (#29 à #26). […]

[…] Voici le 3e volet de mes prévisions, classant les équipes en 5 grands groupes, de #32 à #1. Les équipes #16 à #25 (les « moyens ») sont présentées ici, et les « jambons » (#32 à #30) et les « mauvais » (#29 à #26) ici.  […]

[…] Les Jambons et les Mauvais Les Moyens Les Aspirants L’Élite […]

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Je discute de l’entrée en scène de la SEC ce week-end, les rivalités dans la NCAA ainsi qu’à surveiller à la semaine 4.

Actualité 2020-21

Retour sur les matchs de la semaine passée, réponse des auditeurs à notre question de la semaine : Vos rivalités préférées et tour d’horizon...

Actualité 2020-21

La semaine 4 dans la NCAA est synonyme avec le retour de la SEC. Beaucoup d’action sur nos téléviseurs, incluant 6 matchs annoncés sur TSN,...

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 3 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Voici l’horaire TV NFL au Québec et le reste du Canada – semaine 3.

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, on fait un bref retour sur la dernière semaine dans la NFL et on dévoile nos 3 matchs à...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

6
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x