Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2021-22

NCAA – Résultats Semaine 13

Les 72 dernières heures ont été complètement ridicules dans le fabuleux monde du College Football Américain. Il y a beaucoup de nouvelles et surtout, des résultats de matchs intriguants. Si vous aimez ce que vous lisez ici, je vous invite fortement à écouter le podcast Triple Option, que vous trouverez sous la bannière Sports Lucides sur votre application de Podcast favorite. On entre dans les détails de tout ce que je parle ici. Voici donc ce qui retient mon attention:

L’action dans la NCAA commençait Jeudi soir dernier alors que les Bulldogs de Mississippi State affrontaient les Rebels de (9)Ole Miss. Grosse victoire sur la route de la troupe de Lane Kiffin par la marque de 31-21. Après 3 quarts où les défensives ne donnaient aucun gros jeux, les deux équipes ont ouvert la machine au dernier quart. Au final, on a eu droit à un excellent duel de QBs et du positif pour le futur des deux équipes.

Vendredi n’avait rien a envier au Jeudi de la NFL. Le tout avec un gros match d’une équipe du Top 5. On le dit depuis plusieurs semaines, mais les Bearcats de (4)Cincinnati se devaient de dominer leurs adversaires pour impressionner le comité. Très grosse victoire pour eux par la marque de 35-13 sur East Carolina. Les Pirates ont connu une belle saison et représentaient un adversaire de taille pour l’équipe de l’Ohio. Ce que je retiens surtout dans ce match, est la performance de la défensive des Bearcats. Non seulement Sauce Gardner a excellé, mais le ballon du match revient à Joel Dublanko. Le LB Senior termine le duel avec 10 plaqués, donc 1.5 sacs et 1.5 plaqué pour des pertes.

La Big Ten Ouest était ouverte à 2 équipes avant la fin de semaine. Les Hawkeyes de (16)Iowa se sont bien positionné en l’emportant 28-21 sur Nebraska. Mine de rien, les Cornhuskers, qui sont 3-9, ont terminé la saison avec un autre défaite par moins d’une possession. La troupe de Scott Frost termine l’année 1-8 dans la Big Ten. Fait intéressant, ils ont gagné leur seul match contre Northwestern par 49 points et ils ont perdu les 8 autres matchs par un total de points combinés de 49 points. Une statistique qui me laisse croire qu’ils seront à surveiller en 2022.

Dans ce qui était vu comme le plus gros match de l’année, les Wolverines de (5)Michigan réussissent à gagner pour la première fois en 10 contre les Buckeyes de (2)Ohio State, 43-27. Coach Harbaugh remporte son pari de vaincre les Bucks après avoir pris une réduction de salaire l’été dernier. Encore une fois, les gagnants nous montre à quel point ils comptent sur une excellente défensive. C’est eux qui auront fait la différence dans le match. Encore une fois, les Buckeyes perdent un match dans lequel l’attaque au sol fut limitée. Coach Ryan Day devra retourner au tableau pour améliorer ses stratégies offensives. Par contre, les Buckeyes sont très très jeunes, l’avenir est positif pour eux.

Dans un duel beaucoup plus serré qu’on l’aurait cru, le Crimson Tide de (3)Alabama se sauve avec une victoire en 4e prolongation par la marque de 24-22 sur leurs rivaux éternelles d’Auburn. Encore une fois, on se doit de critiquer les nouveaux règlements de prolongation dans la NCAA qui gâche une fin de match classique. Chapeau à TJ Finley qui remplaçait Bo Nix dans le match. Peu de gens avait confiance en lui et malgré des statistiques très ordinaires, il garde son équipe dans le match sans faire trop d’erreurs. Pour ce qui est de la troupe de Nick Saban, ils montrent énormément de vulnérabilité pour une autre fois cette saison. Mes espoirs ne sont pas tant élevés pour le match contre Georgia.

Pendant ce temps, le Irish de Notre Dame continue de faire ce qu’ils doivent pour espérer une place en éliminatoires. (6)Notre Dame 45 – Stanford 14. L’équipe devrait terminer la saison régulière au 5e rang (avant le classement finale du comité Dimanche prochain). Ils voudront donc voir du chaos lors de la prochaine fin de semaine pour espérer se faufiler en éliminatoires pour une 3e fois en 3 ans.

Parlant des éliminatoires, les Cowboys de (7)Oklahoma State ont vue leurs chances augmenter d’accéder à la grande danse de façon significative. Victoire de 37-33 sur (10)Oklahoma. À l’image de Michigan, c’est la défensive des Cowboys qui les garde dans le match avec un jeu respectable du QB Spencer Sanders. La finale de la Big XII entre OK State et Baylor prend donc un angle éliminatoire à notre plus grand plaisir.

Avec la victoire d’Iowa Vendredi, les Badgers de (14)Wisconsin se devaient de vaincre Minnesota pour accéder à une invitation à la finale de la Big Ten. Malheureusement pour eux, défaite de 23-13 contre les Golden Gophers. C’est une autre saison qui se termine sur une note négative pour l’équipe du Wisconsin.

Sur une autre note, c’était le dernier match de Coach O à la barre des Fighting Tigers de LSU. Ce dernier termine sa tenure avec l’équipe avec une grosse victoire de 27-24 contre (15)Texas A&M. En tant que fan de l’équipe, c’était de loin la meilleure façon de dire au revoir à celui qui nous aura diverti et offert la meilleure saison, toutes équipes confondues, des 20 dernières années. Pour une dernière fois: Geaux TIgahs!

Une équipe qu’on a enterrée en Septembre dernier, les Tigers de (23)Clemson. Ils terminent la saison avec une fiche de 9-3 suite à une victoire de 30-0 sur South Carolina. DJ Uiagalelei termine le match avec une performance atroce de seulement 99 verges et 1 INT. Il sera intéressant de voir la direction de l’équipe dans les prochains mois. Pour ce qui est de l’équipe en générale, ils ont une bonne attaque au sol et une bonne défensive. Quelques ajustement au niveau de leur ligne offensive et potentiellement un QB plus dynamique et ils seront au sommet de la ACC en 2022.

Après les matchs de Samedi, on a eu droit à plusieurs grosses nouvelles. Premièrement, les Trojans de USC surprennent tout le monde en mettant sous contrat l’instructeur chef des Sooners d’Oklahoma, Lincoln Riley. Depuis la signature, on apprend que Coach Riley n’était pas enthousiaste de voir son équipe se diriger vers la SEC dans les prochaines années. Il accepte donc un contrat au delà des 100M$ pour se joindre à USC. Non seulement il devra rebâtir l’équipe, il devra aussi reconstruire la culture, la confiance des fans envers le programme et l’enthousiasme général envers le football à Los Angeles. C’est une décision des plus intrigante qui pourrait changer le visage de la NCAA. Si Riley est en mesure de faire ce que j’ai décris plus haut, les Trojans seront de retour au sommet et on parlera de lui comme l’un sinon, le meilleur coach de la prochaine décennie. À l’opposé, s’il n’est pas en mesure de faire ceci, il aura une énorme tache noire à son résumé et son futur parcours sera des plus intrigants. Je ne suis pas un grand fan de USC, mais leur retour au sommet pourrait grandement contribuer à une parité et un intérêt qui sont manquants dans la NCAA. Ceci dit, je trouve ça intéressant de voir un jeune coach qui est vu comme l’avenir du sport décidé d’aller dans une conférence où le football ne semble plus ou moins important. Très hâte de voir la suite.

Avec USC qui comble son poste d’entraineur, les Gators de Florida font l’embauche de Billy Napier de Louisiana Lafayette. À l’opposé des Trojans qui frappent pour la clôture, les Gators y vont avec un instructeur immergent. Napier est vu par plusieurs comme un “Up and Comer” dans le monde de la NCAA qui se doit de faire son nom à une grosse école. Les Gators ont été en mesure d’avoir du succès avec cette stratégie il y a près de 20 ans lorsqu’ils ont donné les clés de la voiture à un certain Urban Meyers. Ceci dit, ils ont essayé de faire la même chose depuis et ils sont incapables d’aller au niveau suivant. C’est aussi une embauche intrigante qui est passée sous silence mais qui pourrait changer le visage de la SEC.

Parlant justement de la SEC et du départ de Coach O, tous les yeux étaient rivés sur Scott Woodward depuis Dimanche soir. Bien des gens avaient hâte de voir comment le directeur athlétique allait répondre aux récentes embauches de USC et Florida. Woodward a surpris tout le monde en allant signer Brian Kelly du Irish de Notre Dame. Malgré le fait qu’il n’a pas été en mesure de remporter un championnat national avec Notre Dame, Kelly est l’instructeur avec le plus grand nombre de victoires dans l’histoire de cette école mythique. Depuis 10 ans, il compte aussi sur le 2e meilleur pourcentage de victoire dans toute la nation derrière un certain Nicholas Lou Saban Jr. Il faut se dire les vrais choses, même si Notre Dame est une équipe historique et reconnu mondialement, ce n’est pas un emploi facile. Avant l’arrivée de Kelly, le ND se cherchait depuis plusieurs années, même décennie. Recruter à cette école est difficile dû à des limitations au niveau du lieu et surtout au niveau des standards académiques très élevés. Je crois personnellement que Brian Kelly à mener cette équipe au maximum, mais malheureusement pour lui, c’est impossible de rivaliser contre les gros programmes du sud. Le nouveau meneur de LSU a un résumé quasiment impeccable. Il a mis les Bearcats de Cincinnati sur la map il y a plus de 10 ans et comme je viens de le mentionner, il a poussé les limites de l’atteignable à Notre Dame. Son équipe a accédé à une finale nationale contre Alabama au début des années 2010 et ils sont à la porte d’une 3 participation éliminatoires en autant de saison. Ce qu’il manque à son résumé est la chose suivante: Un Championnat National. Considérant que les 3 derniers instructeurs de LSU (Saban, Miles, Orgeron) ont été en mesure de le faire, j’ai toute la confiance du monde en Kelly. Il faut aussi mentionner qu’il a 60 ans, il est donc 10 ans plus jeune que Coach Saban.

Avec ces fracassantes nouvelles, on a maintenant des postes d’instructeur-chefs ouverts à Oklahoma et Notre Dame. Les prochains jours/semaines s’annoncent intrigants.

Encore une fois, je vous invite à suivre le podcast Triple Option présenté par Sports Lucides pour entendre mes Helmet Stickers et Flags de la semaine.

Écrit Par

WARNING: Ne pas tjrs prendre au sérieux! Not always serious! leblitznfl.com #BlitzNCAA & #BlitzNFL French/Anglais

Cliquez pour commenter
0 0 votes
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 5 027 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2022-23

Je termine ici ma saison 2022 de notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2022-23

Je termine ici ma saison 2022 de notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui...

Actualité 2022-23

Laurent Duvernay-Tardif met sa carrière dans la NFL en attente – encore une fois.

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

Actualité 2022-23

Je suis de retour avec notre traditionnelle série d’articles de Road Trip de football. Et cette année, nous n’avons pas d’incertitude qui entoure les...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx