Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2020-21

État des forces semaine 17 – Conclusion amère d’une saison réussie

Difficile d’imaginer pire scénario pour conclure la saison qu’un duel entre une équipe qui n’en a rien à foutre de gagner ou perdre et une autre pour qui l’enjeu est important, mais dont le quart-arrière partant à la mobilité d’une excavatrice dans une ruelle. La NFL y pensera 2 fois avant de remettre ce type de match pour conclure la saison alors que la gestion des quarts des Eagles aurait probablement passé inaperçue si le match avait été joué à 13h.

En fait, c’est dommage de terminer sur une si mauvaise note, alors que de façon générale, la saison fut un succès à mes yeux. Oui, la pandémie nous a forcés à regarder un match avec une équipe sans quart-arrière et un autre avec une équipe sans receveurs. Oui, certains moments comme le Hail Murray auraient été plus magiques avec un stade rempli. Mais dans l’ensemble, on a eu nos 16 matchs, la qualité du jeu n’a pas vraiment été affectée et les duels de séries semblent plus prometteurs que jamais. En espérant que vous avez apprécié la 6e année de cette chronique, je vous souhaite une bonne année, des séries palpitantes, et surtout, de ne plus jamais vivre une saison compromise par une pandémie!

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang de la semaine précédente

1 (1). Chiefs (14-2)
Ils perdent un match qui n’avait aucune importance, ils ont leur congé de toute façon. Ils ont les yeux bien rivés sur le parcours en séries avec l’objectif d’être la première équipe depuis les Patriots en 2004 et 2005 à remporter 2 Super Bowl consécutifs.

2 (2). Bills (13-3)
Aucune équipe n’entre en séries avec autant de rythme. Ils ont gagné leurs 3 derniers matchs par une marge combinée de 88 points. On peut remettre en question la qualité de certains opposants, mais les Dolphins avaient accordé le moins de points dans la NFL cette année et les Bills en ont marqué 56!

3 (3). Packers (13-3)
Ils sécurisent la très importante semaine de congé en battant les Bears et joueront tous leurs matchs de séries au Lambeau Field, à moins bien sûr qu’ils se rendent au Super Bowl. Aaron Rodgers ajoute 4 autres passes de touché pour atteindre un sommet en carrière avec 48 passes de touché.

4 (4). Saints (12-4)
Il faut croire que d’être privé de son groupe de porteurs de ballon est un moindre mal que de perdre son groupe de receveurs. Contre les Panthers, l’absence d’Alvin Kamara et cie n’a pas paru, mais ce serait une autre histoire s’il devait rater un duel de séries.

5 (5). Seahawks (12-4)
Ça leur aura pris 3 quarts avant de se mettre en marche, mais lorsque le match semblait leur glisser des mains, ils marquent 3 touchés en 3 séries à l’attaque. Ils auront tout un défi en affrontant les Rams pour leur premier match de séries, les 2 équipes s’étant séparés les 2 duels plus tôt cette année.

6 (6). Ravens (11-5)
Ils profitent d’une fin de calendrier plus facile pour s’offrir une séquence de 5 victoires consécutives tout juste avant les séries. Un scénario idéal pour une équipe qui était en mal de confiance à la mi-saison.

7 (7). Colts (11-5)
Frank Reich semble un excellent entraîneur, mais il devrait travailler sur ses discours à la mi-temps. Une semaine après avoir échappé une grande avance contre les Steelers, ils ne marquent des points qu’à leur 6e série à l’attaque de la 2e demie contre les horribles Jaguars et se donnent une solide frousse avant de se qualifier pour les séries.

8 (8). Browns (11-5)
Dix-huit longues années séparaient les Browns de leur dernière participation aux séries. En 2002, ils avaient perdu dès leur premier match contre les Steelers, qui seront une fois de plus leur adversaire cette année.

9 (9). Titans (11-5)
Derrick Henry devient membre du club sélect des porteurs de 2000 verges dans la victoire qui assure le titre de division aux Titans. Pour le reste, c’est la même histoire, ils marquent à peu près autant de points qu’ils en concèdent. Dans ce contexte, on les voit mal répéter leur parcours de séries de l’an dernier.

10 (10). Steelers (12-4)
Les Steelers ont reposé plusieurs joueurs dans leur match contre les Browns et ont quand même gardé le match à 2 points d’écart. Ils devraient donc être en confiance alors qu’ils affronteront à nouveau ces Browns pour la première ronde de séries.

11 (11). Buccaneers (11-5)
Tom Brady et l’offensive des Bucs terminent la saison en force, ce qui a peut-être un lien avec les défensives qu’ils ont affronté récemment. Reste qu’ils seront en confiance, même avec la perte de Mike Evans, et ils auront l’adversaire le plus vulnérable lors de la première ronde.

12 (12). Rams (10-6)
Dans un duel de quart remplaçant, celui des Rams a été le plus compétent, ou plutôt le moins mauvais. Contrairement à son opposant, John Wolford a au moins mené quelques séquences intéressantes, mais s’il devait être le partant pour le match de séries, il devra améliorer sa fiche en zone payante (0 en 4).

13 (15). Bears (8-8)
Ils accèdent aux séries par la sortie de secours après avoir perdu par 19 points contre les Packers. Ils ont toutefois eu leurs chances contre les Packers, mais ont gaspillé moult séries à l’attaque par un manque d’opportunisme (1 touché en 4 présences en zone payante).

14 (13). Dolphins (10-6)
Les Dolphins auraient eu besoin de leur releveur no 1 contre les Bills, mais Ryan Fitzpatrick étant sur la liste Covid, ils ont dû se contenter de Tua, qui était dans un très mauvais match. Ça reste une saison au-delà des attentes à Miami, mais dans les circonstances, on garde un goût amer dans la bouche.

15 (14). Cardinals (8-8)
J’aurais vraiment aimé que l’ancien de la Ligue canadienne Chris Streveler puisse mener les Cards en séries en remplacement de Kyler Murray, mais la défensive des Rams est reconnue pour anéantir les quarts substituts. Il s’agit donc d’une fin décevante pour les prometteurs Cardinals, pour qui les attentes seront très élevées l’an prochain.

16 (16). Raiders (8-8)
Les Raiders évitent le scénario exact de la saison 2019 en réussissant le converti de 2 points à la fin du match, mais une saison de 8-8 est sensiblement la même chose qu’une saison de 7-9. Leur 2e moitié de saison reste une énorme déception.

17 (17). Washington FT (7-9)
L’improbable se confirme, l’Équipe de football est qualifiée pour les séries avec l’aide d’un rival sans âme. Ça semble peu probable qu’ils puissent surprendre les Bucs avec l’état de leur attaque, mais ils ont limité leurs 7 derniers adversaires à 20 points ou moins. C’est de cette façon qu’ils pourront rester dans le match.

18 (18). Chargers (7-9)
Les Chargers ont certes conclu la saison sur une séquence de 4 victoires, mais ce sont tous des matchs qui n’avaient presque aucun enjeu. On peut à la fois souligner le fait qu’ils n’ont pas abandonné et que cette séquence était généralement insignifiante, à l’exception du développement de Justin Herbert, qui donne un dernier argument pour le titre de la recrue offensive de l’année.

19 (22). Giants (6-10)
Ils auraient sûrement mérité mieux dans les circonstances, mais vous ne me verrez pas verser une larme pour une équipe qui tentait d’accéder aux séries avec 6 victoires. J’ai tout de même beaucoup aimé ce que j’ai vu d’eux cette année, mais d’avoir la 31e attaque de la NFL pour les points et les verges leur aura été fatal.

20 (20). Patriots (7-9)
Tout indique que ce sera la fin de la relation entre Cam Newton et les Pats. Si c’est le cas, il aura au moins réussi à conclure le tout en beauté. Signe que ça aura été une saison difficile, il en était à son 15e départ cette saison et c’était la première fois qu’il lançait plus d’une passe de touché dans un match.

21 (21). Vikings (7-9)
Dans un festival offensif, Justin Jefferson bat le record pour le nombre de verges de réception par une recrue dans l’ère Super Bowl. Ses 1400 verges auront rapidement permis aux partisans des Vikings de faire leur deuil de Stefon Diggs, en plus d’aider l’auteur de ces lignes à remporter son pool!

22 (19). Cowboys (6-10)
Les Cowboys nous ont donné espoir, pour finalement nous rappeler qu’ils étaient les Cowboys. Leur séquence de 3 victoires est freinée alors qu’Andy Dalton est victime de 6 sacs. Il fera des cauchemars de Leonard Williams, tout comme les partisans des Cowboys feront des cauchemars d’une autre saison sous Mike McCarthy.

23 (23). Broncos (5-11)
Les Broncos sont incapables de profiter de 4 revirements des Raiders, contre aucun pour eux, et perdre leur ultime match d’une saison décevante. Il s’agit d’une 2e saison perdante pour Vic Fangio, qui devra trouver un moyen d’améliorer son attaque, parmi les pires pour les points et les verges lors de ces 2 saisons.

24 (26). 49ers (6-10)
À la suite de leur participation au Super Bowl, je présume que les 49ers avaient autre chose en tête pour leur saison 2020 que de chauffer des adversaires de division dans une cause perdante. À sa 4e saison comme entraîneur-chef, Kyle Shanahan n’aura eu son quart partant en santé qu’une seule fois et ça a été sa seule saison avec une fiche gagnante.

25 (25). Falcons (4-12)
Ils se sont bien battus à leur dernier match de la saison, mais ils n’y pouvaient rien contre l’attaque des Buccaneers. Avec cette défaite, ils ont le 4e choix au prochain repêchage et il sera intéressant de voir dans quelle direction le prochain régime ira, alors qu’ils ont des besoins partout dans l’alignement.

26 (24). Panthers (5-11)
Après avoir marqué leur seul touché, les Panthers ont commis 7 revirements à leurs 8 autres séries à l’attaque, dans un match à oublier contre les Saints. On sait que les équipes de Matt Rhule en arrachent à leur première année avant de rebondir dans les saisons suivantes, donc on a très hâte de voir la suite des choses en Caroline.

27 (29). Texans (4-12)
Leur défensive gaspille une autre belle prestation de Deshaun Watson en permettant 41 points aux Titans. C’est toutefois moins qu’à leur premier duel, alors qu’ils leur en avaient permis 42. Bref vivement la fin de cette saison d’enfer et la reconstruction de cette équipe brisée.

28 (30). Lions (5-11)
Les Lions sont assez mauvais comme ça, ils n’ont pas besoin d’avoir en plus les arbitres contre eux (ici et ici). C’était évidemment un match sans enjeu, et c’est probablement pourquoi ces arbitres y étaient assignés, mais ce niveau d’incompétence doit être souligné.

29 (27). Eagles (4-11-1)
Le match de dimanche soir ne voulait rien dire pour eux, mais il était aux heures de grande écoute et c’est pourquoi le tollé sur le changement de quart en fin de match a été si fort. Le pauvre Nate Sudfeld est instantanément devenu le visage du tanking alors que les Eagles abandonnaient le dernier match de l’année. J’y penserais 2 fois avant de ramener Doug Pederson l’an prochain, et pas seulement pour cette décision.

30 (28). Bengals (4-11-1)
La défensive des Ravens n’est pas celle des Texans. Les Bengals y vont d’une horrible prestation pour conclure leur saison alors qu’on annonce plusieurs congédiements dans le groupe d’entraîneurs.

31 (31). Jets (2-14)
Ils terminent leur pathétique saison avec 2 victoires et on veut regarder le plus vite possible vers les prochaines années. L’embauche d’Adam Gase aura été un flop, ce qui n’est une surprise pour personne qui a suivi de près son passage avec les Dolphins.

32 (32). Jaguars (1-15)
Ils ont donné une frousse aux Colts, mais n’ont pu les battre pour une seconde fois cette saison. Après avoir ramené le match à une possession d’écart, ils ont eu 4 séries à l’attaque pour égaler ou prendre les devants, et ils ont dégagé à chaque occasion. Maintenant, on oublie les 15 défaites et on se concentre sur le futur avec un précieux premier choix au repêchage.

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 votes
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 682 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2021-22

Je profite de ce moment pour sortir des vieux articles que j’avais écrits sur un défunt site afin de vous donner le plus d’idées...

Actualité 2020-21

Les boys du podcast SportsLucides.com de la NCAA sortent de leur vacance estivale pour venir discuter des deux grosses nouvelles dans la NCAA :

Actualité 2021-22

Comme vous avez pu le voir au courant des dernières semaines, Maraudeur et moi-même vous avons présenté des voyages de football complètement fou. Je...

Actualité 2021-22

Dans l’épisode #31 sur Twitch.tv/LeBlitzNFL, @BWwallette et @MaraudeurNFL discutent de la nouvelle d’où la cour suprême américaine annonce que la NCAA (l’organisme) n’a pas...

Actualité 2021-22

Dans l’épisode #30 sur Twitch.tv/LeBlitzNFL, @BWwallette et @MaraudeurNFL analysent l’annonce du nouveau format des éliminatoires de la NCAA Football à 12 équipes. Le concours...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2021-22

Ci-dessous, vous trouverez le calendrier de la présaison 2021 dans la NFL. Vous trouverez également le calendrier par équipes. À noter que les équipes...

Actualité 2021-22

C’est le début des camps d’entraînement des 32 équipes et la NFL intensifie ses efforts pour inciter les joueurs à se faire vacciner contre...

Actualité 2021-22

Les clubs de la NFL commencent cette semaine les préparatifs sur le terrain pour la saison 2021. Les Cowboys de Dallas et les Steelers...

Actualité 2021-22

Trevor Lawrence, premier choix du repêchage 2021, a signé son contrat de quatre ans avec les Jaguars de Jacksonville, a annoncé l’équipe lundi.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x