Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2020-21

État des Forces – #16 à #1

La suite de mon classement d’hier! C’est un exercice plus difficile cette saison, n’ayant pas eu de matchs pré-saison et surtout, avec l’accès limité aux pratiques pour les journalistes, on a beaucoup moins d’informations sur les blessures, les recrues, et l’ambiance générale d’une équipe. Reste que ces 16 équipes sont assez clairement (dans ma tête) les 16 meilleures de la ligue jusqu’à preuve du contraire. 

Un rappel du concept

Lisez cet article comme si chaque équipe jouait 31 matchs par année, un contre chacune des autres, dans un site neutre. Si je place l’équipe A devant la B, c’est que je gagerais sur elle si elles jouaient l’une contre l’autre sur un site neutre demain matin. Si les deux équipes sont au sein d’un même groupe, l’équipe la mieux classée serait favorite, mais par très peu, et je pourrais très bien refaire l’exercice le lendemain et déplacer une équipe de 3-4 rangs dans le même groupe. Je préfère évaluer les équipes sur une base individuelle avant de faire mes prédictions, qui elles, tiendront compte du calendrier et des facteurs hors du terrain, et seront publiées demain.

3e groupe – les Moyens

On regroupe ici des équipes qui aspirent aux séries, mais qui sont à une ou deux grosses blessures de se retrouver dans les bas fonds.

#16 Houston

À un moment donné, le mauvais travail de construction d’équipe va leur nuire. Bill O’Brien le DG va finir par couler Bill O’Brien le coach. Deshaun Watson peut être superman de temps en temps, mais il reste qu’il y a 13 mois, cette équipe avait DeAndre Hopkins et Jadeveon Clowney, deux talents de premier plan (même si la production, dans le cas de Clowney, n’y est pas toujours) et qu’ils ont rien eu en retour. Je regarde attentivement le progrès de Max Scharping et de Tytus Howard sur la OL, et comment BOB va adapter son « play-calling ». Il a maintenant trois WR du même style (de la vitesse : Fuller, Cooks et Stills) et un Randall Cobb qui n’est pas le meilleur quand ça brasse, et deux RBs de périphérie (Duke et David Johnson), lui qui a fait son succès avec un WR plus physique (Hopkins) et l’an dernier, a extrait 1000 verges durement gagnées dans les tranchées de Carlos Hyde.

La défense aussi aura besoin d’être moins dépendante de la présence dominante de J.J. Watt. Autant j’ai adoré ce joueur, je dois reconnaître qu’il ne sera jamais plus ce qu’il a été.

#15 Eagles

Je les avais beaucoup plus haut dans mes premières versions, mais je n’aime pas ce que j’entends du camp. Ils perdent de la profondeur en attaque (sur la ligne), il ne semble avoir un WR en santé et prêt à pratiquer et créer une synergie avec Wentz, et la D prend de l’âge. Cependant, il reste qu’on ajoute le solide Javon Hargrave sur la DL en plus de Malik Jackson, qui n’a pas joué l’an dernier, ça fait pas mal d’aide pour Fletcher Cox et Brandon Graham. Le coeur de cette équipe demeure cette DL, même si on attend encore l’éclosion de Derek Barnett.

À l’instar des Patriots, je ne gage pas contre leur coaching, qui, combiné à l’acharnement de Carson Wentz et au brio de quelques vétérans comme Zach Ertz, leur a permis de faire les séries l’an dernier devant des équipes plus talentueuses et moins bien coachées (oui Dallas, je parle de vous).

#14 Patriots

Je ne savais vraiment pas quoi faire avec eux. Sur papier, il manque drastiquement de talent. Après un exode de joueurs productifs qui ont été surpayés ailleurs (Van Noy, Collins, Roberts, Shelton et Harmon), les opt-outs les ont vidés de ce qui restait de leur « âme » en défense, et pas beaucoup d’équipes peuvent se passer de leur RT partant. Le champ-arrière est encore une collection de joueurs de rôle, et le groupe de receveurs inspire peu confiance. Est-ce que Darth Hoodie, son padawan Josh et un groupe de jeunes coachs inconnus et qui n’a pas passé le test du temps (on se souvient qu’ils ont perdu plusieurs assistants de longue date qui se sont joints aux Dolphins, Lions et Giants ces dernières années) peuvent vraiment compenser pour tout ça? Est-ce que Cam Newton est le Cam Newton d’avant la blessure à l’épaule et au pied? Parce que s’il n’est pas mobile et n’a plus son bras A+, il est une faiblesse plus qu’un atout. Est-ce qu’on peut rapiécer une defense top 10 avec Gilmore, McCourty et le reste qui tient avec de la broche?

#13 Titans

Leur magnifique percée en séries l’an dernier s’est faite derrière un Derrick Henry, une efficacité hors du commun pour Ryan Tannehill (sur 3e essai et sur play-action) et une défense solide qui permettait de jouer conservateur en attaque. Ils ont dû faire des choix et ont choisi de payer Henry, de payer Tannehill comme un QB de premier plan, au détriment de leur défense qui aura perdu son meilleur joueur (Jurrell Casey) et un CB fiable (Logan Ryan) et ils ont aussi perdu leur RT Jack Conklin. Bref, j’ai bien peur qu’ils ne reviennent sur terre si Tannehill ne maintient pas son niveau extraordinaire de l’an dernier. Est-ce qu’il est le « real deal »? Possible, mais je ne gagerai pas ma chemise là dessus, même si pour la première fois de sa carrière il compte sur un explosif groupe de receveurs avec A.J. Brown et Corey Davis (je garde espoir) et Jonnu Smith.

#12 Colts

Une équipe complète sans très gros noms (ils ont repêché, attention, 9 joueurs en 2e ronde en 3 ans), ils ont ajouté un « splash » avec l’acquisition de DeForest Buckner ce printemps. Ça leur donne enfin un joueur qui dicte le plan de match, ce qui va aider Justin Houston, Denico Autry, Darrius Leonard et le reste de la défense. Quelqu’un devra émerger comme autre ailier défensif par contre (il y a plusieurs candidats). 

Jeunes joueurs à surveiller – AFC Ouest et Sud

En attaque ça fait drôle à dire, mais la vedette est sur la OL, le garde Quenton Nelson ayant attiré toute l’attention depuis son arrivée. Ses collègues LT Castonzo (1ere ronde), OC Kelly (1ere ronde) et RT Braden Smith (2e ronde) ne sont pas piqués des vers non plus, ce qui fait en sorte que la OL est le coeur de cette attaque, et la raison pour mon optimisme sur les succès de Philip Rivers, qui n’a jamais, en 14 saisons comme partant aux Chargers, compté sur une ligne de premier plan, lui qui en aurait eu bien besoin de par son style de jeu. Il est sur ses derniers milles par contre, j’ai bien peur qu’il ait « perdu sa rapide ». Le retour en santé de T.Y. Hilton est important, tout comme le développement de l’un de Parris Campbell (je suis sceptique) ou de Michael Pittman Jr (je suis optimiste), et j’ai hâte de voir Jonathan Taylor prendre le contrôle de certains matchs.

#11 Bills

J’aime beaucoup ce que Sean McDermott et Brandon Beane ont bâti. L’ajout de Stefon Diggs va leur ajouter une dimension qu’ils n’avaient pas. Avec John Brown, Cole Beasley et Dawson Knox, c’est un des groupes de receveurs les plus complets et diversifiés de la ligue. Mais c’est en défense que les Bills gagnent leur vie, et les progrès des jeunes Edmunds et Oliver pourraient faire la différence entre une bonne et une dominante défensive.

Je n’ai pas encore parlé de Josh Allen. Je ne sais pas trop quoi en penser. Il peut être extrêmement imprécis et on l’a vu manquer des receveurs ouverts, ça fait mal. Il a un excellent bras, mais est mauvais sur la longue balle. Mais il se sert bien de ses jambes, au moment opportun et n’a lancé que 9 interceptions l’an dernier, il garde donc son équipe dans le match. On ne dit que du bien du gars comme leader, j’ai l’impression qu’il n’a besoin que de faire un peu de progrès sur sa précision pour devenir un solide partant dans cette ligue pour de nombreuses années. Disons qu’à expérience égale, il est en avance sur Mitch Trubisky et je crois pas mal plus en ses chances. Mais c’est clairement lui qui garde les Bills dans le 3e groupe plutôt que dans le 2e. 

2e groupe – les Bons

De bonnes équipes, qui avec un peu de chance, aspirent au Super Bowl, et ont en général assez de talent pour subir des blessures et rester dans la course.

#10 Buccaneers

Et non, contrairement à ce que vous pensez, ce n’est pas seulement l’effet Brady. Ce que j’aime le plus de cette équipe, c’est la progression de leur jeune défensive, graduellement pendant la saison passée, avec l’implantation d’un système fort différent sous Todd Bowles que ce qu’ils faisaient depuis toujours sous les administrations précédentes. Vita Vae, Devin White, Carlton Davis, Jamel Dean et Sean Murphy-Bunting sont de jeunes joueurs qui progressent rapidement et on ajoute le dynamique (mais déjà prêt pour les pros) Antoine Winfield! Le seul fait qu’ils n’auront pas à embarquer sur le terrain dans leur zone, suite à une interception 30 fois par année, les mettra dans une position pour faire valoir leur immense talent et se positionner comme une des 8-10 meilleures défenses de la ligue.

C’est sans rien enlever à leur attaque. Brady/Gronk font couler l’encre, mais ils ont une OL (qui paraîtra bien mieux devant Brady que devant Jameis) fait le travail, et les receveurs sont électrisants, je persiste à croire que Mike Evans fait partie de l’élite de la ligue, et Chris Godwin est un parfait complément.

#9 Packers

Aaron Rodgers, Jordan Love, leur saison morteles Packers ont beaucoup fait jaser cet été. Oui, le jeu de Rodgers a chuté depuis deux ans :

Vers où se dirigent les Packers – Le plan 2020 de Brian Gutekunst

Je pense que la saison des Packers peut prendre deux directions, mais que le milieu est peu probable. Scénario 1 : Aaron Rodgers joue avec un peu de sentiment d’urgence et rajeunit de quelques années, le groupe de receveurs de 3e année finit par prendre sa place, la 2e année sous Matt LaFleur ils ont enfin une parfaite symbiose entre le système et le QB, et les jeunes joueurs défensifs explosifs (Jaire Alexander, Kenny Clark, Darnell Savage) continuent de s’imposer. Les Packers sont de retour en séries et flirtent avec le top 5 de la ligue.

Scénario B : le fossé entre Rodgers et LaFleur se creuse. On essaie de le menotter et transformer en Jimmy G, mais LaFleur s’affirme comme une bien pâle copie de Kyle Shanahan et de Sean McVay et il perd la chambre. La défense continue de jouer sans discipline et de se faire piler dessus. Ils se demandent bien pourquoi ils n’ont aucune contribution de leurs 2 premiers choix et abadonnent en cours de route.

Je fais le pari qu’on se rapproche plus du premier, avec peu de conviction.

#8 Vikings

Ils sont à l’image de leur coach et de leur QB. Stables, fiables, corrects, mais pas sexy. Capables de joueur leur meilleur match et de vaincre les Saints en séries, mais limités face aux 49ers la semaine suivante. L’arrivée de Yanick Ngakoue ajoute un peu de saveur, car combiné à Danielle Hunter, ils vont fermer bien des pochettes et accélérer bien des horloges internes de QBs. À l’instar des Seahawks, leur tertiaire inclut d’explosifs S, de jeunes CBs physiques et athlétiques, mais l’intérieur de leur OL et de leur DL me fait un peu peur. En attaque ils ont vraiment besoin que Adam Thielen demeure en santé, car les menaces offensives explosives sont rares. Ils seront fort probablement l’équipe qui joue avec 3WR et plus sur le terrain le moins souvent dans la ligue.

#7 Seahawks

Let Russ cook! Est-ce qu’ils vont relâcher un peu leur philosophie de 1986 qui limite leur potentiel? Ils ont un QB de premier plan, un solide groupe de receveurs, une tertiaire explosive et de bons vétérans LB. Mais le football se joue dans les tranchées et, si leur OL m’inquiète année après année, leur DL aussi cette année n’inspire pas confiance. Ils ont clairement adopté la philosophie que la couverture aide la pression plutôt que l’inverse parce qu’il manque drastiquement quelqu’un pour mettre de la pression, un ailier défensif « alpha » qui force les coordonateurs offensifs à ajuster leur plan. Je n’en vois pas et ça les empêche de se joindre au premier groupe selon moi.

#6 Steelers

Je fais un petit acte de foi en la santé et le niveau de jeu de Big Ben, je sais. Mais c’est très concevable que la saison sur le carreau l’ait aidé beaucoup, après toutes les volées qu’il a mangé au fil des ans. La bonne nouvelle c’est qu’en son absence, la défense des Steelers, pourtant sur le terrain trop longtemps, a repris sa place dans l’élite de la ligue. Et elle le fait avec des rôles importants joués par des joueurs dont le meilleur football est devant eux comme T.J. Watt, Minkah Fitzpatrick et Devin Bush. Je compte aussi sur le retour de l’excellent Stephon Tuitt. Ils ont la vitesse au 2e niveau pour jouer avec les Ravens.

Leur OL elle prend de l’âge par contre. Le groupe de receveurs est jeune et plein de talent (Diontae, Claypool), mais a besoin d’un #1 (non, malgré ses stats en 2018, Juju était un second violon). J’aime bien l’ajout de Eric Ebron qui donne une autre grosse cible à Roethlisberger.

#5 Cowboys

Dans une entre-saison où je privilégie la continuité, c’est LA place où du changement est le bienvenu. Je suis dans le bandwagon qui trouvait que l’attaque des Cowboys était handicapée par Jason Garrett.

L’embauche de Mike McCarthy n’est pas sexy, mais il y a un stratège crédible dans la pièce et c’est une bonne nouvelle pour que les Boys, qui ont grandement sous performé pendant les matchs l’an dernier, passent au prochain échelon. J’ai l’impression que plusieurs DGs vont se mordre les doigts d’avoir laissé glisser CeeDee Lamb jusqu’aux Cowboys!

Mike McCarthy n’est pas juste un autre Jason Garrett

Ceci dit on parle d’une des pires défensives de la ligue qui perd un CB vedette, on ne verra pas beaucoup de matchs de 13-10. Va falloir gagner 35-28 et je crois que ce sera le cas plus souvent qu’à leur tour.

1er groupe – L’Élite

Ces équipes se présentent au match d’ouverture avec la ferme ambition de se rendre au Super Bowl.

#4 49ers

La dépression post-Super Bowl, ça existe? Il faut reconnaître que l’an dernier, plusieurs choses ont joué pour eux. Mais reste qu’ils ont été tellement dominants dans leurs deux matchs de séries de NFC, peut-on vraiment les laisser de côté? Je reconnais que de remplacer Emmanuel Sanders par Brandon Aiyuk et DeForest Buckner par Javon Kinlaw, à court terme, sont deux pas par derrière. Ils auront besoin d’une saison toute aussi dominante de la part de Nick Bosa et de Arik Armstead, et que Richard Sherman ne se fasse pas rattrapper par l’âge pour garder une D aussi dominante, mais j’ai confiance que l’attaque peut être meilleure, avec Jimmy G dans sa 3e saison dans le système et plusieurs jeunes receveurs dynamiques. Et non, le « système » ne sera pas résolu… il roule depuis le début des années 90. Si Kyle Shanahan est solide pour dessiner des jeux, sa plus grande qualité est son aptitude à appeler le bon jeu au bon moment, et ça, ça ne se décortique pas sur film.

#3 Saints

Je me demande encore comment ils ont perdu ce match de séries face aux Vikings. Drew Brees en fin de saison ne semblait plus capable d’exploiter le terrain au complet, et Alvin Kamara avait perdu sa 5e vitesse. J’espère qu’ils seront de retour, péridurale de Kamara est inquiétante.

Reste que c’est l’équipe la plus complète de la ligue, maintenant capable de gagner de toutes sortes de façons. Ils n’ont pas vraiment de trou, sauf peut-être un WR avec de la vitesse (voir Tre’Quan Smith dans cet article), et ont plusieurs réservistes vétérans, comme Patrick Robinson, DJ Swearinger et j’en passe.

Jeunes joueurs à surveiller – NFC Sud et Ouest

J’aime beaucoup l’ajout de Emmanuel Sanders comme 2e WR complet, et l’ajout de Malcolm Jenkins qui leur permettra de jouer toutes sortes de formations à deux ou trois S avec le jeune Chauncey Gardner-Johnson et Jenkins, qui sont super polyvalents.

#2 Ravens

Comme ils étaient électrisants l’an dernier! Est-ce que, après un printemps confinés chez eux avec un écran et 17 games de film, les coordonnateurs défensifs adverses auront trouvé une solution à leur vitesse en attaque? Pas certain, quand on voit que Hollywood Brown n’était pas à 100%, qu’on a ajouté J.K. Dobbins, ça va rester un cauchemar. J’aime aussi beaucoup l’addition de Calais Campbell sur la DL. La retraite de Marshal Yanda fera mal, certainement, mais ils ont un solide noyeau sur la OL.

C’est un heureux mélange de joueurs d’expérience qui encadrent quelques jeunes « studs » dynamiques.

#1 Chiefs

Difficile de choisir une autre équipe. Ils sont les champions défendants même s’ils ont joué du football plutôt mauvais pour une bonne partie de leurs matchs en séries (le 1er quart contre Houston, les trois premiers au Super Bowl), mais malgré tout, quand est venu le temps d’ouvrir la machine, ils ont explosé et fait le travail. Ça montre à quel point ils sont capables d’être dominants.

J’aime beaucoup aussi le fait que souvent, une équipe qui gagne le Super Bowl perd des assistants, et des joueurs marginaux sont surpayés par d’autres et quittent. Mais ici, c’est l’inverse : ils ont perdu quelques plumes (Kendall Fuller entre autres), mais rien de dramatique, mais surtout, plusieurs joueurs ont accepté de signer à long terme, selon des structures contractuelles plutôt bénéfiques aux Chiefs. C’est une belle marque d’esprit d’équipe et signe qu’ils sont « all-in » pour en gagner un autre.

Tout comme les Saints, je vous invite à lire cet article pour vous demander s’ils ont vraiment perdu un avantage en perdant leur foule bruyante par le fait que les stades seront vides.

Impact des matches sans spectateurs

Et voilà. Rien de plus plate que de finir un article et de savoir que j’aurai tort sur la majorité des équipes, mais c’est ça, la NFL. Bonne saison!

État des Forces 2020 – #32 à #17

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

Actualité 2020-21

La première vraie semaine d’activité est maintenant derrière nous dans la NCAA. Après une semaine “0” sans trop d’émotions et duels chaudement disputés, mon...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 2 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 1 dans la NFL

Actualité 2020-21

La semaine 1 est souvent appelée la semaine des réactions trop fortes. C’est encore pire cette année puisque nous n’avons pas eu de présaison...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x