Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2019-20

État des forces semaine 16 : les Ravens en cadeau

Le père Noël aurait bien aimé vous offrir en cadeau un nouveau numéro 1, mais ça n’arrivera pas. Selon ses propres paroles, « l’attaque spectaculaire des Ravens derrière Lamar Jackson et leur rendement pratiquement sans failles des derniers mois ne méritait pas d’être remplacé. Ho ho ho! » Difficile d’argumenter avec M. Noël. Les Ravens méritent d’être le premier renne malgré une forte compétition des Saints et des 49ers. Voici donc le classement de cette semaine, et en mon nom en celui du père Noël, un lecteur assidu de Le Blitz NFL à ce qu’il paraît, je vous souhaite de joyeuses fêtes!

  • Les Ravens gagnent, et par beaucoup, marquent beaucoup de points et en allouent très peu. En fait, ils ont marqué 231 points de plus que leurs adversaires et accumulé 1576 verges supplémentaires. Ils sont dans une classe à part.
  • J’ai les Saints et les 49ers sensiblement dans le même groupe. Ils représentent la classe de la NFC et selon moi ont le plus haut potentiel de la conférence. Les Saints devant les 49ers parce que les Niners ont une tendance à se compliquer la vie récemment.
  • Ce n’est pas seulement la défaite contre les Cards qui relègue les Seahawks à la 7e place. Je trouve que leur fiche est au-dessus de leur rendement réel et leurs 3 derniers matchs ont exposé une faiblesse évidente en défensive.
  • Mon débat de la semaine concerne les positions 8, 9, 10 entre les Vikings, Bills et Texans. La défaite des Vikings étant fraîche dans ma mémoire, je les plaçais 10e initialement, mais sont-ils vraiment pires que les Texans et les Bills? Les Texans sont certes imprévisibles de semaine en semaine, mais au moins sont capables de battre de bonnes équipes à l’occasion (Chiefs, Pats). On n’en sait un peu moins sur les Bills, car le niveau de compétition de leurs matchs était assez bas, mais ce que l’on sait est qu’ils sont toujours proches, même s’ils perdent. Et pour tous ses défauts, Josh Allen n’a pas l’air d’un chien battu lorsqu’il y a de l’adversité (hum hum Kirk Cousins). Je place donc les Vikings au 10e
  • Maintenant Texans et Bills. J’en avais parlé il y a 2 semaines, mais je me ravise. Voici pourquoi : les Texans ont la meilleure attaque, les Bills la meilleure défensive et dans les 2 cas, ce n’est pas serré. Les Texans ont battu de meilleures équipes que les Bills, mais ont aussi des défaites bien pires. Ultimement j’ai choisi l’équipe avec le quart-arrière qui était dans les discussions pour le joueur par excellence plus tôt cette année. Deshaun Watson donne un potentiel plus élevé aux Texans. Mais si ces équipes s’affrontent en 1reronde, et c’est fort probable, je ne serais pas le moindrement surpris si les Bills l’emportaient.
  • Plusieurs matchs serrés dans les pires équipes, dont 2 prolongations à Washington et Miami. Les Bengals confirment ainsi le premier rang au repêchage et les droits complets sur le 32 rang de l’État des forces. Félicitations!

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine dernière

1 (1). Ravens (13-2)
La conférence est scellée. Leur défaite est vengée. L’autre pourrait l’être en séries. Leur meneur et joueur par excellence de la NFL est plus en confiance que jamais. Ça pourrait difficilement aller mieux à Baltimore. Ils auront le luxe de reposer leurs éléments clés la semaine prochaine, et tous leurs éléments la semaine d’après.

2 (2). Saints (12-3)
Les Titans présentaient un bon défi pour les Saints et ils ont prévalu derrière Michael Thomas et son nouveau record de réceptions dans une année. Ça semble un peu injuste qu’une si bonne équipe doive jouer un match de première ronde, ce qui risque d’arriver si les Packers et les 49ers l’emportent dimanche prochain.

3 (3). 49ers (12-3)
La résilience de cette équipe s’avère payante alors que les Niners reprennent la division aux Seahawks. Pour cette semaine du moins. Ce qui est toutefois un peu inquiétant est que leur défensive flanche récemment, l’équipe ayant permis 35,3 points par match lors des 3 derniers.

4 (5). Chiefs (11-4)
L’histoire de la récente série de victoires des Chiefs est leur défensive. On connait le potentiel de l’attaque, qui était en bonne forme une fois de plus à Chicago. Mais leur défensive a vraiment trouvé son rythme, ne permettant que 9,6 points par match lors des 5 derniers.

5 (6). Packers (12-3)
Les Packers sont champions de la NFC Nord après une razzia sur les Vikings. Ils leur ont permis le 4e plus bas total de verges de la saison, profitant pleinement d’une absence ressentie de Dalvin Cook. N’eût été 2 revirements offensifs, aucun doute que le pointage aurait terminé par « à zéro ».

6 (7). Patriots (12-3)
Ce n’était pas l’attaque des Pats de 2007, mais ce n’était pas celle de 2019 non plus. Les signes de vie de ce côté du ballon sont encourageants pour le parcours éliminatoire et mènent les Pats vers un autre titre de division, un 11e de suite et un 16e en 17 ans.

7 (4). Seahawks (11-4)
Les Seahawks perdent le match, la division, la conférence et leur champ arrière au complet. Cela fait 2 fois en 3 matchs qu’ils se font dominer par les adversaires de division les moins bons et ils ont permis 400 verges et plus pour un 3e match de suite. L’équipe qui avait vaincu les 49ers, Eagles et Vikings coup sur coup il y a un mois paraît soudainement essouflée.

8 (10). Texans (10-5)
Les Texans sont champions de division. Voilà tout ce que vous devez retenir cette semaine. Contre les Bucs, les Texans ont provoqué 5 revirements et bloqué un botté, et malgré tout, ont eu toutes les misères du monde à l’emporter. C’est pourquoi c’est si difficile de faire confiance en cette équipe.

9 (9). Bills (10-5)
Les Bills ont été dominés pour le temps de possession et les verges totales, et étaient quand même à une passe plus précise à Dawson Knox d’égaler le match contre les Pats. Si seulement cette équipe pouvait marquer plus de 17 points, ils seraient un prétendant sérieux au Super Bowl.

10 (8). Vikings (10-5)
Kirk Cousins avait connu un match difficile lors du premier duel contre les Packers et ce fut du pareil au même lors du match revanche lundi soir. Il est simplement incapable de lever son jeu d’un cran contre une bonne équipe. Les Vikings ont une fiche de 9-1 contre des équipes avec un rendement négatif et de 1-4 (la seule victoire contre les Eagles à 8-7) contre des équipes avec une fiche positive.

11 (11). Titans (8-7)
Les Titans ont appris qu’ils ne peuvent lever la pédale contre les Saints. Avec une avance de 14 points tôt dans le match, ils ont dégagé sur leurs 5 possessions suivantes. Résultat : les Saints avaient maintenant une avance de 10 points et ils ne l’ont plus perdu. Heureusement, la défaite des Steelers était pire que la leur et place les Titans au 6e rang dans l’AFC.

12 (16). Eagles (8-7)
Les Eagles reprennent leur destinée en main avec une victoire convaincante contre les Cowboys. Pour toutes ses critiques, Carson Wentz a sorti le meilleur de lui lors des 3 derniers matchs en lançant 6 passes de touché contre aucune interception, et ce, avec des options limitées. Les Eagles ont la chance d’entrer en séries avec la confiance en bloc, encore faut-il battre les Giants la semaine prochaine, ce qui est loin d’être garanti.

13 (12). Cowboys (7-8)
On a notre réponse, le massacre des Rams la semaine dernière n’était qu’un feu de paille. Tandis que les Eagles jouaient un match de séries, les Cowboys croyaient être en présaison. Le manque de combativité de cette équipe est flagrant et même si l’épaule de Dak était en santé, je doute qu’on aurait eu une prestation différente.

14 (14). Rams (8-7)
Contrairement à la semaine dernière, ils se sont bien battus à San Francisco, mais ont permis 2 conversions sur des longs troisièmes essais en fin de match pour voir les 49ers l’emporter sur un placement. Les finalistes du dernier Super Bowl sont donc éliminés. Et comme la compétition est féroce dans la NFC, les Rams ne peuvent s’asseoir sur cette saison 2018, sinon les bancs vides s’accumuleront dans leur nouveau stade.

15 (13). Steelers (8-7)
Un journaliste titrait son résumé du match contre les Jets de la façon suivante : Les Steelers peuvent toujours faire les séries, mais voulez-vous vraiment les voir? La réponse est non. Chapeau à leur défensive et à l’équipe d’entraîneurs d’avoir mené cette équipe à 8 victoires. Mais il y a des limites à ce que Duck Hodges ou Mason Rudolph offrent en termes de qualité… et de divertissement.

16 (15). Bears (7-8)
Comme si les partisans des Bears avaient besoin d’un rappel sur les difficultés de Mitch Trubisky, ils ont dû se taper 60 minutes de Pat Mahomes, repêché APRÈS Trubisky, tandis que leur quart mettait 3 points au tableau. Il s’agissait d’un 9e match de moins de 20 points cette année. Seules les équipes qui repêcheront 1er et 2e ont fait pire.

17 (17). Buccaneers (7-8)
Les Bucs songeraient à ramener Jameis Winston pour l’année prochaine, et si c’est le cas, c’est une excellente nouvelle pour tous les partisans de la NFL, sauf peut-être pour ceux des Bucs. Winston est un divertissement hors pair, mais pas un quart-arrière de premier plan. Avec 2 interceptions de plus, il pourrait être le premier quart de l’histoire à lancer 30 passes de touché et 30 interceptions.

18 (18). Falcons (6-9)
Tout comme en 2018, les Falcons gardent leurs meilleurs moments pour les dernières semaines. Je veux bien qu’ils « jouent pour leur entraîneur », mais j’aimerais qu’ils jouent également pour leur entraîneur quand la saison compte.

19 (19). Broncos (6-9)
Les Broncos n’ont alloué aucun sac et ont accumulé 150 verges au sol. Ça peut sembler banal contre les Lions, mais considérant que leur ligne à l’attaque comprenait un joueur retranché à 13 reprises dans les 4 dernières années, un joueur réclamé au ballotage au mois de décembre, 2 partants malades et aucun remplaçant en cas de blessure, c’est tout un exploit.

20 (20). Colts (7-8)
Nyheem Hines a connu la journée de sa vie en retournant 2 bottés de dégagement pour des touchés, en plus d’un retour de 40 verges sur son seul autre retour. Ses efforts sur les retours ont donné le ton pour un massacre des Panthers, une victoire qui fera certainement du bien après 4 défaites consécutives.

21 (23). Raiders (7-8)
Incroyable, mais vrai, les Raiders ont encore une chance d’accéder aux séries avec le balayage contre les Chargers. Imaginez maintenant si les arbitres n’avaient pas gaffé la semaine dernière, les Raiders auraient la pôle position pour le 6e rang. Je crois qu’on en doit une aux arbitres!

22 (21). Chargers (5-10)
Je blaguais récemment que les Chargers auraient dû rester à Mexico City, là au moins ils auront des partisans. En fin de compte, je ne blaguais peut-être pas. Ça n’a aucun sens d’avoir une équipe qui doit jouer ses 16 matchs à l’étranger et la NFL doit trouver une solution (sortir l’équipe de Los Angeles) pour s’adapter à la situation.

23 (25). Jets (6-9)
C’est inimaginable juste de penser que les Jets pourraient gagner 7 victoires cette année. Depuis la 10e semaine, ils ont le 2e plus haut total de victoires dans la NFL. On peut ridiculiser Sam Darnold parce qu’il voit des fantômes, la réalité est que s’il n’avait pas attrapé la mononucléose, les Jets seraient peut-être dans la course aux séries.

24 (26). Cardinals (5-9-1)
Belle victoire des Cards, qui seront bien heureux de rendre la vie plus difficile à un adversaire de division. Perdu dans cette équipe qui a peu de visibilité est le travail colossal de Chandler Jones cette année, dont les 19 sacs le placent au premier rang dans cette catégorie.

25 (22). Browns (6-9)
Pendant un instant, on croyait que les Browns allaient réussir le doublé contre les Ravens. Puis, les 2 dernières minutes de la 1re demie sont arrivées, les Ravens ont marqué un touché sur une séquence de 32 secondes, les Browns ont dégagé après 16 secondes, les Ravens ont marqué un autre touché en 46 secondes et ont repris le ballon après la mi-temps pour marquer un autre touché. J’ai rarement vu une équipe se sortir d’un match aussi rapidement.

26 (24). Panthers (5-10)
Rien ne va plus en Caroline. On pouvait s’attendre à un ralentissement en attaque, mais la défensive est abominable. Les Panthers sont la pire équipe de la NFL hors de Miami pour les points accordés et ont perdu leurs 7 derniers matchs.

27 (30). Giants (4-11)
Saquon Barkley retrouve la forme juste à temps pour éviter les questions à son sujet durant la saison morte. Il a accumulé 422 verges et 4 touchés à ses 2 derniers matchs, sans surprises des victoires des Giants. Pourrait-il récidiver contre les Eagles afin de les éliminer des séries? Je suis sûr que les partisans des Giants verraient cela comme leur Super Bowl cette année.

28 (27). Redskins (3-12)
C’est une défaite importante pour les Redskins, qui pour l’instant auraient le 2e choix au repêchage. Et après avoir vu Daniel Jones lancer 5 touchés et Saquon Barkley accumulé 279 verges, un peu d’aide en défensive (Chase Young) serait la bienvenue.

29 (29). Jaguars (5-10)
L’association des joueurs recommandait récemment à ses membres d’éviter de signer pour les Jags, alors que 25% de leurs plaintes viennent de joueurs de cette équipe. C’est n’est pas pour rien que l’atmosphère était empoisonnée dans le vestiaire et les Jags ont pris la bonne décision en renvoyant Tom Coughlin. D’autres devraient suivre après une 6e défaite par plus de 10 points à leurs 7 derniers matchs.

30 (28). Lions (3-11-1)
Devant les médias mardi dernier, les proprios des Lions ont annoncé que Matt Patricia et Bob Quinn garderont leurs postes pour la saison prochaine. « Notre but est de gagner un Super Bowl bla bla bla ». Pendant ce temps les Lions n’ont toujours qu’une victoire de séries depuis 1958 et c’est avec de genre de décision qu’ils perpétuent cette petitesse. On ne dit pas assez souvent à quel point ces propriétaires sont incompétents. Oh, et ils ont encore perdu dimanche.

31 (31). Dolphins (4-11)
Les Dolphins ont autant de victoires que de défaites à leurs 8 derniers matchs, ce qui est considérable lorsqu’on se souvient à quel point ils étaient horribles à leurs 7 premiers matchs. Je vous mets au défi de me nommer le 11 partant en défensive contre les Bengals. Vous serrez encore plus impressionné de cette victoire!

32 (32). Bengals (1-14)
Une remontée de 23 points dans les 7 dernières minutes du match a failli gâcher le party à Cincinnati. Heureusement, les Bengals ont été blanchis en prolongation pour s’assurer du 1er rang au repêchage. La dernière fois qu’ils avaient eu le premier choix, Carson Palmer s’était amené à Cincinnati et les Bengals avaient mis fin à une disette de 15 ans sans séries l’année suivante. Il y a de l’espoir!

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

1 commentaire
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] État des forces semaine 16 : les Ravens en cadeau […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 334 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

En l’absence de Wallette, je discute de la vedette de 15 ans et neveu de Payton et Eli Manning ainsi que les matchs à...

Actualité 2020-21

Une autre semaine de NCAA, une autre panoplie de matchs plus enlevants les uns que les autres! Cette saison, adaptée, ne cesse de nous...

Actualité 2020-21

Voici l’horaire TV au Québec et le reste du Canada. On n’inclut pas les possibilités sur le WEB.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Je condense mes deux articles de conseils fantasy en un seul cette semaine. Voici donc les waivers, les streamers ainsi que les starts and...

Actualité 2020-21

Tout le monde connait l’année 1984, rendu célèbre par George Orwell. Cependant, 1984, ce n’est pas juste le livre de dystopie le plus connu...

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, je résume et analyse la dernière semaine dans la NFL et la NCAA. À noter que cette capsule a...

Actualité 2020-21

L’imprévisibilité de la NFL à l’honneur pendant la sixième semaine.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

1
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x