Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2019-20

État des forces Semaine 4 – Les Chiefs survivent une semaine mouvementée

Ça se bouscule dans l’État des forces cette semaine. Le top-10 de la semaine précédente a pris une violente claque au visage (et moi du même coup), ce qui au fond est toujours plus agréable pour manigancer le classement. La NFL était un peu trop prévisible depuis le début de l’année, alors amenez-en des victoires des Raiders, Buccaneers, Browns et Titans! Maintenant, imaginez juste si les Lions et les Bills avaient pu conclure contre 2 ténors du classement. Ils en avaient l’occasion!

  • Même s’ils avaient perdu, je crois que j’aurais laissé les Chiefs au sommet, car ils continuent de mettre des points comme personne d’autres. Et de toute façon, ils n’ont pas perdu.
  • Première controverse peut-être avec le maintien des Cowboys et des Rams au 3e et 4e
  • Pour Dallas, on peut faire pire que de perdre contre un prétendant par 2 au Super Dome, leur défensive est excellente et je crois encore qu’ils ont une attaque talentueuse.
  • Pour cette semaine, je vais blâmer la prestation des Rams sur un manque de concentration en vue de leur duel de division jeudi.
  • Énorme saut des Lions. Une victoire et j’aurais vraiment considéré les placer au 3e
  • Chute de 7 places des Ravens. Je les aimais bien en début de saison, mais depuis que le calibre des adversaires a augmenté, leur forme a descendu.
  • Je n’ai pas l’impression qu’il y a un écart énorme entre la 8e et la 23e Ça rend les prochaines semaines imprévisibles et c’est bien comme ça.
  • Les Redskins s’inscrivent dans le derby de la dernière place avec une horrible prestation contre les Giants.

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine dernière

1 (1). Chiefs (4-0)
Dans la victoire in-extremis des Chiefs contre les Lions, il s’agissait seulement du 2e match sans touché en carrière pour Patrick Mahomes. Ce n’est pas qu’il a mal joué, loin de là. Il a orchestré la séquence victorieuse de 79 verges de son équipe en un peu plus de 2 minutes, notamment en complétant un 4e essai avec une course de 15 verges.

2 (2). Patriots (4-0)
On dit beaucoup que cette édition des Pats est l’une des meilleures de l’ère Tom Brady et c’est en grande partie grâce à leur défensive. Les 9 points produits par l’attaque des Pats n’ont été possibles que par des bons positionnements sur le terrain, tandis que la défensive étouffait les Bills avec 4 interceptions, 5 sacs et 2 échappés provoqués.

3 (3). Cowboys (3-1)
Le calendrier aisé de début de saison a probablement joué contre les Cowboys pour leur match en Nouvelle-Orléans. Face à un vrai défi, leur attaque s’est anéantie au point où ils ont perdu alors que les Saints n’ont pas marqué un seul touché.

4 (4). Rams (3-1)
Les revirements de Jared Goff ont été fatals aux Rams. Goff, qui a signé une prolongation de contrat totalisant 134 millions tout juste avant la saison, a lancé 4 interceptions et échappé 1 ballon. Pour chacune de ces erreurs, les Buccaneers ont marqué un touché par la suite. C’est 35 points directement liés aux revirements.

5 (7). Saints (3-1)
La défensive des Saints s’était fait brassée depuis le début de l’année, alors c’était plaisant de la voir se démarquer au moment où l’équipe en avait le plus besoin. C’est ce genre de prestation qui va rendre l’absence de Drew Brees plus tolérable.

6 (5). Packers (3-1)
Certaines analyses montrent que le jeu par la passe est de loin plus efficace que le jeu au sol, qui a toutefois son utilité dans certaines situations. Par exemple, à l’intérieur de la ligne de 5 adverse tandis que son meilleur receveur de passe est blessé. Avec un touché de retard, les Packers ont eu 6 jeux de la sorte face aux Eagles en fin de match et ils ont choisi la passe à chaque occasion. Vous vous doutez que je n’aurais pas écrit cela s’ils avaient marqué!

7 (11). Bears (3-1)
La victoire contre les Vikings est un bel exemple de pourquoi on considère les Bears comme des prétendants au Super Bowl malgré une déficience au poste de quart. Selon les statistiques de la NFL, les Bears ont une fiche de 5-1 depuis 2018 lorsqu’ils marquent moins de 20 points, tandis que le reste de la ligue a une fiche combinée de 28-186!

8 (17). Lions (2-1-1)
Les Lions sont sortis perdants du festival de la Vaseline à Detroit qui a vu les 2 équipes échapper le ballon à 5 reprises, au 3e quart seulement! Ils vont s’en vouloir de leur manque d’opportunisme à ce niveau, car les 3 échappés des Chiefs, tous dans leur territoire, ne se sont traduits que par 7 points.

9 (12). Seahawks (3-1)
Lors de son premier match en carrière, Russell Wilson avait perdu dans le domicile des Cards. Depuis ce moment, il est resté invaincu en Arizona. À l’exception d’un match nul, il a remporté 6 rencontres, dont un duel à sens unique ce dimanche.

10 (14). Eagles (2-2)
Tout droit sorti de l’équipe de pratique, le demi de coin Craig James a joué les héros jeudi soir. Forcé dans l’action après une blessure à un comparse, il a joué 2 jeux défensifs dans tout le match, dont le dernier des Eagles, où il a rabattu la passe d’Aaron Rodgers dans les mains d’un coéquipier. Disons qu’il a saisi la notion d’opportunisme.

11 (8). Texans (2-2)
Deshaun Watson est inconstant depuis le début de la saison. Il a ses matchs Dr Jekyll (Saints, Chargers) et ses matchs M. Hyde (Jaguars, Panthers), alors qu’on préfèrerait le voir régulier comme les 2 Spider-man qui se font face. On le voit également très peu courir en 2019 : il a obtenu moins de 20 verges au sol pour la 3e fois en 4 matchs.

12 (13). Chargers (2-2)
Melvin Gordon a officiellement mis fin à l’une des grèves les moins utiles de ces dernières années et devrait rejoindre les Chargers pour le prochain match. Ceux-ci avaient pratiquement une semaine de congé cette semaine, avec un petit voyage relax à Miami tout payé et une victoire garantie.

13 (6). Ravens (2-2)
On peut rarement parler de « belle défaite », mais celle-là était particulièrement laide pour les Ravens. À domicile, leur défensive s’est faite dévorée pour 530 verges et pour la 1re fois de son histoire, elle a accordé 500 verges d’attaque et plus dans 2 matchs consécutifs.

14 (9). Colts (2-2)
Une des surprises de la semaine, les Colts ont perdu contre les Raiders à domicile. L’attaque manquait un peu de punch, un effet direct de l’absence de TY Hilton. Le potentiel de l’offensive avec des receveurs comme Chester Rogers, Zach Pascal et Parris Campbell est clairement limité.

15 (16). Bills (3-1)
Oui, les Bills n’ont toujours pas battu les Pats dans un match significatif depuis 2011. Cette défaite a néanmoins légitimé leur excellente défensive, qui faisait face à un premier défi de taille cette année. Les 11 premiers jeux accordés sont le 2e plus bas total de l’ère Tom Brady.

16 (15). 49ers (3-0)
La fiche immaculée des 49ers tient le coup pour au moins une semaine de plus, ce qui a peut-être un lien avec leur semaine de congé. Même s’ils ont tiré avantage d’un calendrier aisé pour amorcer l’année, les Niners se retrouvent dans le top-5 de la NFL pour les verges offensives et défensives par match, une bonne recette à succès.

17 (10). Vikings (2-2)
Si jamais l’association des joueurs voulait négocier avec la ligue pour que tous les contrats soient garantis, on aurait qu’à pointer le contrat de Kirk Cousins comme contre-argument. Les Vikings avaient acquis Cousins pour améliorer le poste de quart, mais on se demande franchement si Case Keenum ne lui était pas supérieur.

18 (19). Panthers (2-2)
Kyle Allen devient le premier quart dans l’histoire des Panthers a remporté un match après avoir vu 3 de ses échappés recouverts par l’adversaire. En fait, il est le premier tout court à échapper 3 ballons recouverts par l’adversaire! La recette du succès aura été de remettre le ballon à Christian McCaffrey, qui a participé à 37 des 52 touches de son équipe à l’attaque.

19 (20). Jaguars (2-2)
On ne sait quelle mouche a piqué Leonard Fournette (la mouche broncosienne?), mais les Jags voudront la garder précieusement. Fournette a retrouvé sa forme collégiale en accumulant 225 verges, un sommet pour lui dans la NFL, permettant du même coup à la légende de Gardner Minshew de perdurer une semaine de plus!

20 (21). Titans (2-2)
Marcus Mariota a connu exactement le genre de match dont il avait besoin pour nous faire taire sur les possibilités de remplacement. Du moins pour cette semaine. Son efficacité contre les Falcons n’est sûrement pas étrangère au nombre de sac dont il a été victime : zéro.

21 (22). Browns (2-2)
Quand on analysait la saison qui allait venir, il y avait beaucoup d’espoir pour les Browns et c’est parce qu’on anticipait une équipe talentueuse comme celle qu’on a vu contre les Ravens. On souligne la prestation de Nick Chubb, dont les 3 touchés sont un sommet personnel.

22 (23). Buccaneers (2-2)
Certains partisans doivent vraiment détester les Bucs! Pour la 2e année consécutive, ils portent le premier coup dur dans les pools de type Survivor avec leur victoire contre les Rams. Et tout comme l’an dernier, ils causent la surprise dans un feu d’artifice, en marquant au moins 48 points (48 l’an dernier, 55 cette année) contre 40 pour l’adversaire.

23 (18). Falcons (1-3)
Si les Falcons espèrent retrouver le droit chemin d’ici la fin de la saison, ils devront être plus disciplinés. Ils sont au dernier rang de la NFL avec 42 pénalités, une des deux seules équipes avec une moyenne de plus de 10 pénalités par match. Ils ont tellement problèmes à régler pour en plus se couler avec des pénalités.

24 (24). Giants (2-2)
Après avoir été la risée de la NFL, la défensive des Giants s’est finalement relevé contre les Redskins en les neutralisant d’un bout à l’autre. Ils accordent leur plus bas total de verges depuis 2010 et un premier match de moins de 200 verges depuis 2017… vous l’aurez deviné, contre les Redskins.

25 (26). Raiders (2-2)
Les Raiders ont une équipe (surtout un quart) taillée pour jouer avec l’avance. C’est ce qu’ils ont fait avec 2 touchés rapides contre les Colts à Indianapolis et ils n’ont plus jamais regardé derrière. D’ailleurs, dans les 6 victoires de Jon Gruden à la barre des Raiders depuis 2018, les Raiders ont inscrit les premiers points.

26 (25). Steelers (1-3)
Dès 24 passes que Mason Rudolph a complétées, 16 étaient destinées à ses porteurs de ballon. C’est dire à quel point les Steelers vont jouer de prudence avec leur quart, qui avait le luxe cette semaine d’affronter les Bengals. Tout de même, c’est une première victoire qui fera du bien.

27 (27). Cardinals (0-3-1)
Les Cardinals n’impliquent presque jamais leurs ailiers rapprochés dans leur offensive et on dirait que cela se transpose sur leur défensive, qui semble n’avoir jamais vu un ailier rapproché de sa vie. En 4 matchs, les ailiers rapprochés de l’adversaire ont accumulé 431 verges et 6 touchés, dont au moins 1 à chaque rencontre, contre seulement 57 verges et aucun touché pour ceux des Cards.

28 (28). Broncos (0-4)
Après une demie contre les Jags, on pensait bien que les maux défensifs des Broncos étaient enfin terminés. Ils n’avaient pratiquement rien donné en plus se rendre au quart adverse pour une première fois en 2019. Puis la 2e demie est arrivé et les Jags ont orchestré 4 séquences à l’attaque d’au moins 60 verges pour inscrire des points à chaque occasion et les Broncos sont de retour à la case départ. Pire encore, ils perdent Bradley Chubb pour l’année.

29 (30). Bengals (0-4)
Les 8 sacs subis par Andy Dalton lundi soir sont un sommet pour lui carrière. Derrière cette ligne à l’attaque, il semble clair que les Bengals n’auront aucune chance contre les équipes avec un front défensif au-dessus de la moyenne. En passant, bonne nouvelle pour nous tous, c’était le dernier match des Bengals aux heures de grande écoute cette année.

30 (29). Redskins (0-4)
Il y a quelque chose de particulièrement humiliant à voir son offensive muselée pour moins de 200 verges et 4 interceptions. Ce l’est encore plus quand on avait la 2e pire défensive de la ligue en termes de verges totales allouées en face de nous et encore plus quand on déployait notre quart, choix de 1re ronde, pour la 1re fois. Ça va mal à Washington.

31 (31). Jets (0-3)
Il n’y a pas une équipe qui avait autant besoin de ce congé que les Jets. Particulièrement l’entraîneur Adam Gase, qui semble sortir d’un enterrement à chaque conférence de presse. Cependant les Jets reprennent le tout contre les Eagles, Cowboys et Patriots, alors j’espère qu’ils apprécieront leur congé.

32 (32). Dolphins (0-4)
Les Dolphins ont pris une avance pour la première fois cette saison! Cela ne les a toutefois pas empêchés de perdre par 20 points et plus pour un 4e match de suite. Lorsqu’on parle de tanking, on ne nomme que les Dolphins, mais ceux-ci ont une sérieuse compétition pour le dernier rang de la NFL avec les Jets et les Redskins, 2 équipes qu’ils affronteront d’ailleurs prochainement.

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 397 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Réactions du 1er top 25 du comité CFP ainsi qu’un moment historique aura lieu samedi dans la NCAA.

Actualité 2020-21

OH MY GOD ! Le top 25 du « vrai » comité est sortie et les réactions « fuses » de PARTOUT. Les internets sont en...

Actualité 2020-21

Il y a 22 matchs sur nos écrans cette semaine! 22!!! Beaucoup de matchs de rivalités, beaucoup de matchs importants. Je ne ferais pas...

Actualité 2020-21

La première édition du Top 25 des éliminatoires de football universitaire de cette saison a été dévoilée mardi soir – et son top quatre...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 12 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

À noter que le match Ravens-Steelers a été reporté à mardi soir, bonne action de grâce américaine à nos voisins du sud.

Actualité 2020-21

Réactions du 1er top 25 du comité CFP ainsi qu’un moment historique aura lieu samedi dans la NCAA.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x