Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2019-20

État des forces semaine 2 – Patrick Mahomes implante un nouveau chef

Entre les blessures à Drew Brees et Ben Roethlisberger, les demandes d’échanges et les chicanes sur les lignes de côté, cette semaine n’aura pas été de tout repos. On aura parlé un peu moins d’Antonio Brown (enfin), un peu plus de Lamar Jackson (yahoo!) et peu trop du nouveau règlement sur les contestations de pénalité (emoji découragé). Dans le classement, un nouveau no. 1 s’est installé tandis que le no. 32 tient vraiment à sa position. Et n’oubliez pas, les insultes sont permises seulement si vous partagez l’article!

  • Les Pats me semblent l’équipe la plus complète, mais Patrick Mahomes pèse la balance en faveur des Chiefs
  • Le top-5 est dans une catégorie à part, ils ont tous un point en commun toutefois : c’est à peine s’ils ont été testés
  • Je maintiens les Saints dans le top-10 pour le moment, je mise sur le talent autour de Teddy Bridgewater pour les garder à flot jusqu’au retour de Brees
  • Les Steelers chutent de 9 places avec la blessure à Big Ben, ils manquent de ressources sans le quart-arrière
  • Leurs rivaux à Baltimore font le plus grand saut sous l’impulsion de Lamar Jackson
  • Une victoire de plus des 49ers/Bills pourrait entraîner un bond important
  • Bien qu’« invaincus », les Lions ont besoin de montrer un peu de constance pour franchir le top-20.
  • Les 5 dernières équipes semblent bien ancrées au fond de l’océan

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine dernière

1 (3). Chiefs (2-0)
Il n’y a pas un quart dans la NFL qui a l’habileté de changer l’allure d’un match comme Patrick Mahomes. Tirant de l’arrière par 10 à la fin du premier quart, il a orchestré 4 séquences à l’attaque consécutive pour 4 touchés, aucun dans la zone payante. Il a amassé 278 verges par la passe durant ces séquences, dont 152 uniquement pour des touchés. Les Raiders ne s’en sont jamais remis.

2 (2). Patriots (2-0)
Je ne mets pas trop d’importance sur le pointage, en ce moment, les Carabins pourraient battre les Dolphins 43-0. Les Pats ont accompli leur mission à Miami, je suis tout même inquiet pour leur ligne à l’attaque. Leur bloqueur à gauche, leur bloqueur à droite et leur centre sont blessés, ce qui sera un problème contre une équipe de qualité.

3 (4). Cowboys (2-0)
On dit que Dak Prescott se cherche un contrat de 40 millions par année. C’est gentil de la part de la NFL de le laisser amorcer sa saison contre les Giants et les Redskins. Il vaut absolument ses 40 millions après 2 matchs. Cependant, être lui, j’attendrais une semaine de plus avant de signer, il va valoir 50 millions après le match contre les Dolphins la semaine prochaine!

4 (8). Rams (2-0)
Sans Drew Brees devant eux, les Rams ont largement dominé les Saints. Ils ont toutefois pris du temps avant de sceller le match, étant peu efficaces en zone payante en 1re demie : 3 possessions, 2 placements, 1 revirement. Ils ont converti leurs 3 occasions de la 2e demie tout en n’offrant aucune chance à l’adversaire.

5 (11). Ravens (2-0)
Lamar Jackson connaît des débuts flamboyants. Il a ressorti ses talents de porteur de ballon contre les Cards en accumulant 120 verges au sol sur 16 courses. Mais ce sont ses talents de passeur qui retiennent vraiment l’attention. Avec un énorme 3e essai et 11 en fin de rencontre, il a lancé sa plus belle passe de la saison, une bombe de 41 verges au seul endroit possible pour la réception. Qui s’ennuie de Joe Flacco?

6 (1). Eagles (1-1)
Dallas Goedert n’a pas joué un seul jeu. Alshon Jeffery est sorti après 6. Desean Jackson après 11. Carson Wentz, Nelson Agholor, Zach Ertz et Jason Peters ont tous raté au moins un jeu avant de revenir. Il n’y a pas une équipe avec assez de profondeur pour remédier à ça. C’est une défaite qui fait mal, littéralement.

7 (9). Packers (2-0)
Les Packers ont marqué 3 touchés en 3 possessions pour démarrer la partie, puis sont tombés en mode survie. À leurs 11 autres possessions, ils ont dégagé 8 fois et commis 3 revirements. Ils ont tout de même réussi à soutirer une 2e grosse victoire contre un adversaire de division grâce à leur défensive et à l’autodestruction de Kirk Cousins.

8 (7). Chargers (1-1)
Les bons vieux Chargers sont de retour! Regardez les 4 possessions de cette belle 2e demie : ballon échappé à la ligne de 1 après 2 touchés annulés pour punition, placement raté, placement raté et finalement interception dans la zone payante. Ils ne changeront jamais.

9 (5). Saints (1-1)
Depuis 2006, les Saints n’ont pas connu la vie sans Drew Brees. Il n’a raté que 3 matchs en 14 ans, dont un seul pour blessure. Je suis sûr que les partisans digéreraient mieux une 2e bêtise des arbitres en autant de duels contre les Rams si ce n’était de cette blessure au pouce à Brees, dont on estime qu’elle lui vaudra une absence de 6 semaines.

10 (6). Vikings (1-1)
À force d’être mal protégé, Kirk Cousins est entré dans une zone où il a l’impression d’être pressé sur chacune de ses passes. Il a de bons receveurs et un solide jeu au sol, mais tant que sa ligne à l’attaque ne lui donnera pas suffisamment de temps, il continuera à commettre des crampes au cerveau comme celle-ci :

11 (10). Bears (1-1)
Gagner sur un placement de 53 verges avait l’effet d’une victoire au Super Bowl à Chicago. Les problèmes persistent avec Mitch Trubisky, quelque chose de bien plus grave qu’un botteur incompétent, mais pour l’instant, on se pince le nez et on savoure.

12 (12). Seahawks (2-0)
Les Seahawks jouent avec le feu, mais n’est pas Lady Melisandre qui le veut. Pour la 2e semaine en ligne, ils laissent une équipe inférieure à leur portée, ce qui finira par les brûler dans une division surprenamment compétitive. On aimerait les voir convaincants la semaine prochaine contre des Saints affaiblis.

13 (18). Colts (1-1)
Avant dimanche, les Colts avaient remporté 13 de leurs 15 derniers matchs contre les Titans. Le hic : Jacoby Brissett était le quart partant lors des 2 défaites. La victoire était donc significative pour le quart des Colts, d’autant plus qu’amorcer la saison avec une fiche de 0-2 aurait soulevé quelques questions à son sujet.

14 (15). Titans (1-1)
S’il y a une tendance que les Titans doivent absolument corriger dans les prochains matchs, c’est leur efficacité en 3e essai. Ils ont converti 3 de leurs 20 occasions depuis le début de l’année, ce qui pèse lourd sur leur capacité à maintenir des séquences à l’attaque. Dans la défaite contre les Colts, 64% de leurs possessions offensives (7 sur 11) ont duré moins de 2 minutes.

15 (16). Browns (1-1)
À voir la disparité de talent entre les 2 équipes lundi soir, les Browns auraient dû gagner par 50. Ils ont tous les atouts d’un point de vue individuel, mais on attend encore de voir l’équipe. Et la première chose à remédier sera de réduire le nombre de pénalités. Leurs 27 pénalités les placent au 2e rang de l’histoire pour le plus de pénalités après 2 semaines de jeu.

16 (17). Texans (1-1)
Dans la victoire des siens, Deshaun Watson a égalé une marque peu enviable de la NFL avec un 8e match consécutif de saison régulière où il est victime de 4 sacs ou plus. Il a quand même remporté 5 de ces 8 matchs et gardé l’écart à une possession dans les 3 défaites. Les 2 autres quarts qui partagent son record, Jeff George et Blake Bortles, ont une fiche combinée de 3-13 durant leurs séquences et chacune de leurs défaites a été par plus d’une possession.

17 (19). Falcons (1-1)
Après avoir a gaffé à plusieurs reprises contre les Eagles et la défensive YOLO de Jim Schwartz, Matt Ryan s’est rajusté juste à temps. Sur le touché gagnant, il a fait oublié ses 3 interceptions en décelant le énième blitz des Eagles et en modifiant le jeu initial pour aller vers Julio Jones. Le reste est un mélange du talent pur de Jones et de l’exécution parfaite du jeu.

18 (21). 49ers (2-0)
Les 49ers remportent leurs 2 premiers matchs de la saison pour la première fois depuis 2012, année où ils avaient atteint le Super Bowl. Ils ont eu une facilité déconcertante à découper la défensive des Bengals, en amassant au moins 36 verges sur 10 de leurs 11 séquences à l’attaque avant la fin du 4e quart.

19 (22). Bills (2-0)
À voir les choses évoluées dans la AFC, les Bills sont dans une position enviable après 2 semaines. Après avoir passé sur le cadavre des Giants, ils sont l’une des 4 équipes invaincues de la conférence et ils ont au moins 9 matchs très prenables d’ici la fin du calendrier.

20 (14). Panthers (0-2)
Après 2 parties, Cam Newton a couru 5 fois pour -2 verges et on lui enlève le ballon des mains lors du jeu le plus important contre les Bucs. On spécule sur sa santé, particulièrement sur son épaule et son pied, mais ce qui m’inquiète est qu’il semble avoir perdu son sourire et son enthousiasme qui le rendait si charismatique, comme s’il ne voulait plus être sur le terrain. Ça reviendra peut-être avec la victoire. Après tout, 9 défaites en 10 matchs, c’est dur sur le moral.

21 (13). Steelers (0-2)
La nouvelle est tombée lundi : Ben Roethlisberger sera opéré et ratera le reste de la saison. C’est une nouvelle dévastatrice pour les Steelers, alors que Big Ben n’avait jamais joué moins 12 matchs depuis son arrivée dans la NFL et n’avait obtenu qu’une seule fiche négative en 15 ans (7-8 en 2006). Roethlisberger a 37 ans, ce pourrait ainsi être la fin d’une époque à Pittsburgh.

22 (25). Lions (1-0-1)
Avec un calendrier brutal, la victoire contre les Chargers est tellement importante pour les Lions. Ils ont les Eagles, Chiefs, Packers et Vikings comme prochains adversaires. S’ils peuvent en sortir avec 2 victoires, ils seront de sérieux prétendants dans leur division.

23 (24). Raiders (1-1)
Avec la défaite, Derek Carr porte sa fiche contre les Chiefs à 2-9 en carrière, et à voir la forme de Patrick Mahomes, ce n’est pas près de s’améliorer. Jon Gruden avait justement pour mission cet été d’ajouter de la rapidité et du talent pour rivaliser avec les Chiefs et il a dû réaliser après un 2e quart catastrophique qu’il a encore quelques étés à passer avant d’y arriver.

24 (28). Buccaneers (1-1)
Il y avait plus d’une année depuis la dernière victoire des Buccaneers sur la route (le fameux match en Nouvelle-Orléans qui avait tué tous les pools survivor). Ça n’aura pas été très beau, mais pour la 2e semaine de suite, la défensive des Bucs s’est démarquée. Jusqu’ici, sous le nouveau coordonnateur Todd Bowles, elle est 4e de la NFL pour les verges allouées par jeu avec 4,5, après avoir terminée avant-dernière en 2018 (6,1).

25 (29). Cardinals (0-1-1)
Je peine à expliquer le paradoxe entre les choix de jeu et la prise de décision situationnelle de Kliff Kingsbury. Pour un entraîneur qui favorise un tempo élevé dans une attaque verticale, ça semble incohérent d’être si conservateur dans des situations de 4e essai. On sent qu’au moins une victoire leur a échappé dans ces 2 premiers matchs.

26 (20). Jaguars (0-2)
À l’heure où ses lignes seront publiées, les Jaguars auront possiblement échangé le talentueux, mais difficile demi de coin Jalen Ramsey. Ce dernier tente de se sauver d’une situation similaire à l’an dernier et d’une certaine façon, je ne le blâme pas. Par contre, et Minkah Fitzpatrick en est témoin, ce n’est pas parce qu’ils t’échangent qu’ils vont t’envoyer dans une situation gagnante!

27 (26). Broncos (0-2)
On dirait bien que les Broncos croient en Garrett Bolles, même après un match de 4 punitions, toutes pour avoir retenu, même après avoir mené la NFL depuis 2017 pour ce genre de punition avec 23. Ils ont l’un des meilleurs entraîneurs de ligne offensive de la ligue en Mike Munchak, alors ils ont tout intérêt à laisser les répétitions à Bolles. Et si jamais il échoue, il échouera, ce n’est pas comme si les Broncos étaient des prétendants de toute façon.

28 (27). Redskins (0-2)
Les Redskins doivent trouver le moyen de soutenir leurs bons débuts de match. Pour une 2e partie de suite ils ont blanchi leur adversaire pour les 23 premières minutes avant de flancher, certes contre de bonnes offensives. Un peu plus de constance leur permettra de surprendre quelques équipes, ils en ont le potentiel.

29 (30). Bengals (0-2)
Les Bengals avaient bien paru contre les Seahawks, mais ce fut tout le contraire pour leur rentrée à domicile. Ils ont été dominés outrageusement sur toutes les phases de jeu, mais plus particulièrement contre le jeu au sol, un problème récurrent. En permettant 259 verges, ils allouaient plus de 200 verges par la course pour la 5e fois depuis 2018, de loin le pire résultat de la NFL.

30 (23). Jets (0-2)
On dirait bien que les Jets vont devoir se résigner à voir Luke Falk diriger leurs prochains matchs, ce qui aura au moins comme avantage de les tenir proches des Dolphins en vue du repêchage. Le cahier de jeu qu’on lui donnera lors des prochains matchs risque de contenir beaucoup de variantes de : donne le ballon à Le’Veon Bell, espère un miracle. Et ça, c’est s’ils le remettent au bon Luke Falk :

Cliquez sur le tweet pour le reste de l’histoire.

31 (31). Giants (0-2)
Étienne nous avait avertis, le plus grand problème des Giants se situe en défensive cette saison et il n’y a rien que Daniel Jones ou Saquon Barkley pourront régler. Seuls les Dolphins ont permis plus de touchés offensifs que les 9 des Giants, et c’est sans surprises, car seuls les Dolphins sont plus bas dans ce classement.

32 (32). Dolphins (0-2)
Les Dolphins sont la première équipe depuis les Saints de 1973, sous Archie Manning, à perdre leurs 2 premiers matchs par un total de 92 points ou plus. C’est une bonne nouvelle pour la descendance de Ryan Fitzpatrick. Pour le reste, on devrait voir beaucoup de sacs en papier à Miami dans les prochains mois.

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

1 commentaire
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] État des forces semaine 2 – Patrick Mahomes implante un nouveau chef […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 397 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

La première édition du Top 25 des éliminatoires de football universitaire de cette saison a été dévoilée mardi soir – et son top quatre...

Actualité 2020-21

On approche la fin de semaine du Thanksgiving Américain, c’est souvent signe la fin de la saison, mais cette saison, il reste encore 1...

Actualité 2020-21

On sort enfin un Top 10 qu’on pourra comparer à celui du comité qui se rencontre actuellement pour leur premier essaie de la saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Une semaine un peu plus tranquille du coté des « surprises », mais quand même quelques points intéressants. On parle de Jim, des Heisman...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Enregistrement très tôt cette semaine, nous ne voulions pas manquer les 3 parties du Thanksgiving américain de ce jeudi dans nos analyses.

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 10 dans la NFL pour les parties jouées les 19, 22-23 novembre 2020.

Actualité 2020-21

La première édition du Top 25 des éliminatoires de football universitaire de cette saison a été dévoilée mardi soir – et son top quatre...

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, je résume et analyse la dernière semaine dans la NFL et la NCAA. À noter que cette capsule a...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

1
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x