Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2017-18

Classement de puissance pré-saison: #32 à #29

Ouch!

La NFL est à nos portes, et pour la 8e année, je vous présente l’état des forces, tel que je le vois en début de saison.

Je découpe la ligue en 5 groupes : l’élite (ceux qui aspirent au Superbowl), les bons (ceux qui s’attendent à faire les séries), les moyens, les mauvais (ceux qui vont tenter de s’approcher de 8-8) et enfin, les jambons, ceux qui ne vont nulle part et qui devraient être des victoires faciles pour les bonnes équipes.

Ce classement tient compte de la force de chaque équipe prise sans aucun facteur externe (distraction d’un déménagement potentiel, force du calendrier, etc…), comme si chacune d’entre elle jouait 31 matches par année, un contre chaque club, dans un site neutre. Si je place l’équipe A devant la B, c’est que je gagerais sur elle si elles jouaient l’une contre l’autre sur un site neutre demain matin. Si les deux équipes sont au sein d’un même groupe, l’équipe la mieux classée serait favorite, mais par moins de 3 points, avec un écart qui augmente à chaque groupe.

Cette année est particulièrement difficile, je dirais que l’écart entre #30 et #26, par exemple, est probablement plus grand qu’entre #27 et #15. Vu autrement, je crois que dans 3 divisions sur 8, et peut-être 4, les 4 clubs peuvent aspirer à la première place, et les 4 clubs peuvent concevoir de terminer derniers, un niveau de parité que je n’ai jamais vu.

Aujourd’hui dans un premier temps regardons le bas de l’échelle, les jambons.

Vous pouvez trouver mon classement de l’an dernier simplement, ne pas m’en tenir rigueur (les Jets au #12, ayoye!)…

Les Jambons

#32 New York Jets

Choix facile. J’ai failli les placer dans un groupe par eux-mêmes. L’écart est plus grand entre eux et le #31 qu’entre #31 et #29, ou même qu’entre #20 et #10! Sur papier, l’attaque est la pire de la NFL depuis plusieurs années en début de saison. Et je vois mal comment un sauveur peut se présenter, il y a peu de jeunes joueurs de talent susceptibles d’éclore. La OL est pleine de trous, pas de QB, pas de receveur ni de TE. Nouveau coordonnateur recrue. Rien ne va plus.

La défense n’est pas si mauvaise et peut compter sur quelques excellents joueurs, malheureusement tous à la même position, la DL. Comme ils tireront constamment de l’arrière, les adversaires vont courir contre eux, la force des Jets, ce qui pourrait faire en sorte que les scores finaux ne seront pas trop humiliants, mais ne vous méprenez pas, accumuler les défaites de 24-6 est aussi triste que de perdre 41-10 de temps en temps. Il s’agît d’un des pires groupes de 53 joueurs que j’ai vu.

Ceci dit, je crois que les Jets font la bonne chose. Ils ont pensé trop souvent qu’ils étaient capables, et ont dépensé sur des vétérans plutôt que de développer des jeunes, en tentant de prendre des clubs de 7-9 pour espérer gagner 10 matches. Il est temps de bâtir, et ça va prendre du temps.

Joueur à surveiller : TE Austin Seferian-Jenkins. Un TE talentueux qui a connu sa part de problèmes hors du terrain. Il se retrouve avec des Jets qui n’utilisaient pas du tout le TE sous Chan Gailey, mais Chad Morton, leur nouveau OC, a connu de bonnes années avec Jimmy Graham. 

#31 Cleveland Browns

Ils sont deux ans en avance sur les Jets dans leur projet de reconstruction. C’est fini le temps où les Browns se font démolir semaine après semaine et je n’ai pas beaucoup de conviction de les mettre si bas. On a toujours pas de clarté sur le plan pour la position QB, pas de tertiaire, et pas d’ordre clair au niveau des receveurs. Mais ils ont ajouté du talent en quantité incroyable dans les deux derniers repêchages et on devrait commencer à voir la lumière au bout du tunnel. Je n’ai pas aimé voir remplacer Terrelle Pryor par Kenny Britt, Pryor était à lui seul leur attaque dans certains matches l’an passé et Britt est limité. Corey Coleman demeure un projet, Njoku aussi prendra du temps à se développer (surveillez Seth DeValve comme TE), et aucun des nombreux WR repêchés dans les rondes du milieu l’an passé n’a encore saisi l’opportunité. Donc on est encore loin d’une attaque aérienne digne de ce nom.

Mais on a grandement stabilisé la OL, avec l’arrivée de Kevin Zeitler et de J.C. Tretter, et le retour en santé de Joel Bitonio. Ça devrait permettre de courir (j’ai toujours aimé les RB Crowell et Johnson) et de ne pas trop exposer peu importe qui sera le QB partant.

C’est en défense qu’on s’attend à voir de la progression. L’arrivée de Gregg Williams donne de l’optimisme, et cette équipe semblait être bâtie pour un 43 depuis l’an passé. Une pleine saison de Jamie Collins, avec le surprenant Christian Kirksey à ses côtés donne des LB qui couvrent beaucoup de terrain. Sur la DL Danny Shelton (qui sera plus à sa place dans une 43) a progressé et on devrait voir du développement de Ogbah et Nassib, repêchés l’an dernier (et qui ont eu le loisir de voir beaucoup de terrain et prendre de l’expérience l’an passé). On ajoute Myles Garrett et même Caleb Brantley (qui aurait été un choix de 2e ronde sans ses accusations tardives), qui remplissent respectivement les prototypes de DE et de DT3T dans le système de Williams. Bref, ils devraient mettre de la pression et ne plus être du gruyère contre la course. Dans le projet de reconstruction des Browns il reste la tertiaire à adresser. Joe Haden est un gros nom, mais il est franchement mauvais depuis 2 ans. On a réussi à ranimer la carrière de Jamar Taylor, mais il ne sera jamais un CB#1, et on tentera de faire la même chose avec Calvin Pryor, sur lequel les Jets (!) ont abandonné. Quant à Jabrill Peppers, je garde mes réserves. Tel que mentionné le soir du repêchage, il faudra que Williams lui trouve des situations pour maximiser son talent, sans trop exposer ses faiblesses.

Joueur à surveiller : DE Myles Garrett. J’aurais pu mettre QB DeShone Kizer, mais c’est Garrett qui a le plus le potentiel de changer cette organisation. Il a de plus le loisir de se mesurer à Joe Thomas a tous les jours en pratique, quoi de mieux pour s’améliorer.

#30 San Francisco 49ers

L’arrivée d’un coach compétent pourrait tout changer. Je crois qu’ils ont des croûtes à manger mais vont donner du fil à retordre à quelques équipes qui ne s’y attendront pas cette saison.

Ceci dit il s’agît d’un projet de reconstruction à grande échelle. Et on a vu à Atlanta que Kyle Shanahan a besoin de deux ans pour implanter son système, quoique ici il compte sur un QB, Brian Hoyer, qui a défaut d’avoir la moitié du talent de Matt Ryan, a le mérite d’avoir déjà joué (et somme toute bien fait) pour Shanahan.

On change de système des deux côtés du ballon. En attaque, une OL bâtie pour le « power running game », a essayé de jouer le jeu de Chip Kelly l’an passé, sans succès. On a acquis OC Jeremy Zuttah, habile au bloc en zone préféré par Shanahan, puis laissé partir. C’est plutôt douteux aussi si Carlos Hyde, de loin le joueur le plus talentueux dans cette offensive, est en mesure de maximiser son talent dans ce type de schéma d’attaque au sol. Le nouvel état-major a multiplié les acquisitions de vétérans ayant déçu ailleurs (Aldrick Robinson? Marquise Goodwin? Louis Murphy?) et renouvelé le peu inspirant Jeremy Kerley. Ça veut dire une chose : on ne pense pas grand-chose des jeunes (Burbridge, Smelter, Ellington est déjà parti…) repêchés par l’ancienne administration. Outre Pierre Garçon, qui est encore capable de tenir son bout (et qui a connu la meilleure saison de sa carrière sous Shanahan à Washington), c’est un groupe de receveur médiocre qui sera à la disposition de Hoyer, derrière une mauvaise ligne.

En défense, on change de système et on se demande bien comment deux joueurs (Armstead, Buckner) très talentueux qui avaient été repêchés pour exceller dans un système complètement différent vont réagir sous ce nouvel alignement défensif inspiré de celui des Seahawks/Falcons. Il faudra rapidement trouver la formule qui marche et déterminer qui devrait jouer où. En voici plus sur le sujet, en cliquant ici

Est-ce qu’il reste quelque chose à Navorro Bowman? Est-ce que Rueben Foster est prêt à prendre le relais? Ça pourrait être une position de force, tout comme la position de S avec Jimmie Ward et Eric Reid, bien qu’ils ont encore de grosses croûtes à manger pour être Earl Thomas et Kam Chancellor.  Et ça va prendre du renfort au niveau des CB, beaucoup de renfort.

Joueur à surveiller : Arik Armstead. Le prototype DE de 3-4 avec ses 6 pieds 7 pouces, on va maintenant lui demander de jouer comme « LEO » (le rôle occupé par Cliff Avril avec les Seahawks et par Vic Beasley avec les Falcons). Est-ce qu’il aura assez de vitesse, après avoir perdu une vingtaine de livres? Sinon, on se tournera vers Lynch ou Elvis Dumervil (quand je dis qu’on ne reconstruit pas avec des jeunes…) et on utilisera Armstead dans une rotation à l’intérieur avec Buckner et Thomas, une redondance qui coûte cher. 

#29 Los Angeles Rams

Leur meilleur joueur, Aaron Donald, grève. On confie à un gars de 31 ans les rennes de l’équipe, et à un gars qui pourrait être son grand-père, le rôle de gérer la défensive, bâtie pour un 4-3, et voilà qu’il va vouloir imposer son système. Sans rien enlever à Sean McVay, ça me rappelle la nomination de Raheem Morris à Tampa Bay.

Tout va dépendre du développement de Jared Goff. J’étais sceptique au moment du repêchage, et le suis encore. Comme disait Bill Parcells (traduction libre) : « s’ils ne mordent pas quand ils sont des chiots, ils ne mordront pas plus quand ils seront adultes ». Je n’ai rien, mais rien vu de Goff l’an dernier qui laisse entrevoir qu’il devienne un quart vedette. Peut-être que Jeff Fischer et son personnel offensif de « middle school », comme le disait Todd Gurley, sont à blâmer et que McVay saura le placer dans des positions qui maximisent ce qu’il fait bien. Je lui souhaite. Je n’ai pas aimé le repêchage des Rams qui ont préféré ajouter d’autres « projets » comme receveurs au lieu de développer ceux repêchés l’an dernier et de plutôt solidifier leur OL. L’ajout de Sammy Watkins pourrait régler bien des problèmes, s’il demeure en santé ce qui est toujours un gros point d’interrogation. Rappelez-vous sa fin de saison 2015, il était incroyable, mais ça n’a duré qu’une demi-saison. Mais faudra voir Goff progresser, et la OL tenir le coup. On a tenté de placer Havenstein comme OG puisqu’il était exposé comme OT, et plutôt utilisé Jamon Brown (qui jouait OG l’an passé) comme RT, puis changé d’idée en plein milieu du camp… probablement parce que Brown se faisait déculotter. Ça ne sent pas bon.

Défensivement avec Donald et, on l’espère, Michael Brockers et un Robert Quinn en santé qui peut faire la conversion à jouer debout comme OLB, il y a une solide fondation, mais Wade va vite se rendre compte qu’il n’a plus Talib, Harris, Roby, Trevathan et Marshall pour jouer homme-à-homme derrière. On espère que Kayvon Webster, 4e CB à Denver sous Phillips l’an passé, puisse faire le travail comme partant. Il va se faire tester c’est certain.

Joueur à surveiller : Jared Goff. J’avais mis Tavon Austin avant la transaction de Watkins, mais celle-ci est venu clouer le dernier clou de son cercueil. On a donné la lune pour Goff et on aussi payé cher pour lui donner un receveur #1, ne serait-ce que pour un an, pour faciliter son développement.

… à suivre pour les positions #28 à #1

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 333 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

En l’absence de Wallette, je discute de la vedette de 15 ans et neveu de Payton et Eli Manning ainsi que les matchs à...

Actualité 2020-21

Une autre semaine de NCAA, une autre panoplie de matchs plus enlevants les uns que les autres! Cette saison, adaptée, ne cesse de nous...

Actualité 2020-21

Voici l’horaire TV au Québec et le reste du Canada. On n’inclut pas les possibilités sur le WEB.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

L’imprévisibilité de la NFL à l’honneur pendant la sixième semaine.

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Voici la liste des joueurs inactifs pour la semaine 6, revenez sur cette page qui sera mise à jour jusqu’au match du dimanche soir....

Actualité 2020-21

Ci-dessous de 10h00 (HE) à 12h00 (HE), vous trouverez notre couverture en direct de la semaine 6 dans la NFL, sur toutes nos plateformes...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x