Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2016-17

Faits Saillants NFL 2016: Semaine 3

Les Bills en ont surpris plusieurs avec leur victoire face aux Cards

Les Patriots l’emportent avec leur 3e quart-arrière, les Bills gagnent enfin, les Dolphins ont eu chaud et, Carson Wentz et les Eagles demeurent invaincus… Voici le résumé de la 3e semaine dans la NFL.

Texans (2-1) 0-27 Patriots (3-0) – jeudi soir

  • Même avec leur troisième quart-arrière, les Patriots sont parvenus à dominer les Texans. C’est Jacoby Brissett qui avait la tâche de mener l’attaque des Patriots et il a très bien fait son travail. Il a complété 11 de ses 19 tentatives de passe pour des gains de 103 verges.
  • Brissett a été très constant pendant la rencontre, faisant avancer les chaînes grâce à des passes courtes et des courses rapides. Il a également démontré qu’il pouvait courir avec le ballon en récoltant 48 verges au sol en huit courses. Il a justement atteint la zone des buts à la suite d’une course de 27 verges.
  • Le porteur de ballon LeGarrette Blount a également eu son mot à dire dans cette victoire. En 24 portées, il a amassé 105 verges et deux touchés.
  • Le quart-arrière des Texans, Brock Osweiler a pour sa part complété 24 passes en 41 tentatives pour des gains de 196 verges. Il a également été victime d’une interception. Les Texans n’ont pas aidé leur cause en commettant deux revirements sur des retours de botté.
  • Les Texans montraient la troisième meilleure défense de la NFL après deux matchs, mais ils ont eu plusieurs difficultés à appliquer de la pression sur le quart de 23 ans. C’est la deuxième fois de leur histoire que les Texans sont blanchis dans un match de saison régulière. La dernière fois était survenue en 2003, dans une défaite de 27-0 face aux Jaguars de Jacksonville.

Cardinals (1-2) 18-33 Bills (1-2)

  • Les Bills ont signé une première victoire en 2016 en surprenant les Cardinals. Le porteur LeSean McCoy a bien fait avec une performance de 110 verges et deux touchés en 17 courses.
  • Le quart des Bills Tyrod Taylor a complété 14 de ses 25 passes pour 119 verges et une interception. Il a également marqué sur une course de 20 verges et au total, a cumulé 76 verges au sol.
  • Pour les visiteurs, le quart Carson Palmer a réussi 26 de ses 50 relais pour 261 verges. Il a cependant été victimes de quatre interceptions.
  • David Johnson a porté le ballon 19 fois pour 83 verges, rejoignant la zone payante à deux reprises.
  • La série de cinq victoires à l’extérieur pour les Cards, qui remontait à la saison dernière, a d’ailleurs pris fin abruptement.

Raiders (2-1) 17-10 Titans (1-2)

  • Le quart-arrière des Raiders Derek Carr a récolté 249 verges par la voie des airs et son équipe en a fait juste assez pour battre les Titans. Carr a complété 21 de ses 35 relais, une passe de touché et a aussi été victime d’une interception.
  • Latavius Murray a marqué un touché, mais n’a seulement totalisé que 37 verges en 10 portées. Le vétéran receveur Michael Crabtree a effectué huit attrapés pour 102 verges.
  • Une bonne journée pour la défense des Raiders qui ont provoqué trois revirements, après avoir concédé plus de verges à l’adversaire au cours de leurs deux premiers matchs que toute autre équipe de la NFL depuis au moins 1940. L’entraîneur-chef Jack Del Rio a effectué quelques changements, offrant notamment un départ au secondeur Cory James et au demi de sûreté recrue Karl Joseph, le premier choix des Raiders lors du dernier repêchage.
  • Dans une cause perdante, le quart des Titans Marcus Mariota a atteint la cible 17 fois en 33 essais pour 214 verges. Deux de ses lancers ont cependant été saisis par un joueur adverse. L’ancien des Cowboys DeMarco Murray a obtenu 114 verges et un majeur en 16 courses.

Ravens (3-0) 19-17 Jaguars (0-3)

  • Les Ravens ont eu chaud, mais sont parvenus à venir à bout des Jaguars. Le botteur des Ravens Justin Tucker a inscrit 12 points en réussissant ses quatre tentatives de placement, dont un sur une distance de 54 verges.
  • Malgré la victoire, Joe Flacco n’a pas connu sa meilleure journée de travail. Le quart des Ravens a complété 29 de ses 40 passes pour des gains de 214 verges. Il n’a pas lancé de passe de touché et a subi deux interceptions. Il peut tout de même se consoler, car il a inscrit le seul touché des siens à la suite d’une course de sept verges. Les Ravens ont un dossier de 3-0 pour une troisième fois dans leur histoire et une première fois depuis 2009.
  • Le quart des Jaguars Blake Bortles a pour sa part réussi 24 passes en 38 tentatives pour des gains de 194 verges. Il a rejoint deux coéquipiers dans la zone des buts, mais a été victime de trois interceptions.
  • Les Jaguars ont chuté à 0-3 pour une troisième fois en quatre saisons et l’entraîneur Gus Bradley pourrait commencer à craindre pour son avenir à long terme à la barre de l’équipe. Bradley a une fiche de 12-39 en quatre saisons, le deuxième pire pourcentage de victoires parmi tous les entraîneurs ayant dirigé au moins 50 matchs dans la NFL.

https://twitter.com/leMaraudeurNFL/status/780138308273836034

Browns (0-3) 24-30 Dolphins (1-2) – prolongation

  • Jay Ajayi a porté le ballon jusque dans la zone des buts sur une distance de 11 verges, en prolongation, pour procurer une victoire aux Dolphins face aux Browns. Les Browns avaient créé l’égalité en inscrivant 11 points, lors du dernier quart de jeu.
  • Ryan Tannehill a complété 25 de ses 39 passes pour des gains de 319 verges en plus de rejoindre trois joueurs dans la zone des buts. Il a toutefois été victime de deux interceptions.
  • Jarvis Landry a été sa cible favorite pendant le match. Le receveur a capté sept passes pour 120 verges.
  • Le quart recrue des Browns Cody Kessler a réussi 21 passes en 33 tentatives pour des gains de 244 verges, mais a échappé le ballon à deux reprises.
  • Le botteur Cody Parkey a raté trois placements pour les Browns, dont un de 46 verges sur le dernier jeu du quatrième quart. Les Browns avaient hérité d’une chance en or de l’emporter quand Corey Lemonier avait arraché le ballon des mains de Tannehill avec 20 secondes à faire.

Lions (1-2) 27-34 Packers (2-1)

  • Aaron Rodgers a décoché quatre passes de touché en première demie, guidant les Packers à un gain sur les Lions. Il a terminé la rencontre en complétant 15 de ses 24 passes pour 205 verges. Les vainqueurs n’ont cependant inscrit que trois points en deuxième moitié de rencontre.
  • Le receveur des Packers Jordy Nelson a marqué 2 touchés et a capté 6 ballons pour 101 verges. De son côté, Eddie Lacy a porté le ballon à 17 reprises pour 103 verges.
  • Dans le camp des Lions, qui ont inscrit 17 points en deuxième demie, le quart Matthew Stafford a réussi 28 de ses 41 relais pour 385 verges, trois majeurs et une interception.
  • Le receveur des Lions Marvin Jones a totalisé 205 verges en six réceptions, rejoignant le territoire ennemi à deux reprises.

https://twitter.com/leMaraudeurNFL/status/780113960288784387

Broncos (3-0) 29-17 Bengals (1-2)

  • Le quart des Broncos Trevor Siemian a pris les choses en main et l’attaque des Broncos a marqué deux touchés sans réplique en fin de rencontre pour l’emporter face aux Bengals. Au total, Siemian a complété 23 de ses 35 passes pour des gains de 312 verges et a lancé 4 passes de touché à son 1er départ à l’étranger (taux d’efficacité de 132.1).
  • Le dernier membre des Broncos à avoir lancé quatre passes de touché dans un match était Manning en 2014 face aux Dolphins de Miami.
  • Le receveur des Broncos Emmanuel Sanders a capté neuf passes pour 117 verges et deux majeurs.
  • Le porteur de ballon Jeremy Hill a traversé la ligne des buts deux fois pour les Bengals. Il a parcouru 97 verges en 17 courses. Au total, les Bengals ont cumulé 143 verges au sol dans la défaite.
  • Le quart des Bengals Andy Dalton a de son côté réussi 21 de ses 31 tentatives de passe pour 206 verges et une interception.

Vikings (3-0) 22-10 Panthers (1-2)

  • Malgré les blessures à plusieurs joueurs-clés, les Vikings demeurent invaincus en surprenant les Panthers, chez eux à Charlotte.
  • Depuis le début de la saison, Cam Newton se fait frapper durement et le troisième match de la campagne n’a pas fait exception. Le joueur par excellence de la dernière saison a dû quitter temporairement la rencontre mais a rapidement repris sa place derrière le centre. Il a terminé la rencontre avec 21 passes complétées sur 35 tentatives pour des gains de 262 verges. A été victime de 3 interceptions et 8 sacs du quart. Newton a également porté le ballon à 7 reprises pour 26 verges.
  • Le quart Sam Bradford a maintenant un dossier de 2-0 à la tête de l’offensive des Vikings et a pour sa part, complété 18 passes en 28 tentatives pour 171 verges et une passe de touché.
  • Les Vikings demeurent donc invaincus, tandis que les finalistes du dernier Super Bowl ont qu’une seule victoire. Il s’agit de la première défaite à domicile des Panthers depuis le 16 novembre 2014.

Redskins (1-2) 29-27 Giants (2-1)

  • Le botteur des Redskins Dustin Hopkins a réussi ses cinq tentatives de placement pour mener son équipe à un gain face aux Giants. Hopkins a notamment placé le ballon entre les poteaux avec moins de deux minutes à faire au match pour donner définitivement l’avance aux Redskins.
  • Les Redskins ont profité des erreurs des Giants et dans une bataille en dents de scie entre deux rivaux de la section Est de la Nationale, les Redskins ont réussi à effacer un retard de 21-9.
  • Le quart des Skins Kirk Cousins a également connu un fort match dans la victoire. Il a rejoint ses receveurs 21 fois en 35 tentatives pour des gains de 296 verges.
  • Le quart Eli Manning a de son côté complété 25 de ses 38 passes pour 350 verges, un touché et deux interceptions.
  • Les Giants ont accumulé 118 verges de pénalités. Une punition contre Olivier Vernon pour un plaqué à la tête sur un troisième essai a gardé en vie la possession qui a mené au placement victorieux des Redskins.

Rams (1-1) – Buccaneers (1-1)

  • Case Keenum a lancé la première passe de touché depuis le retour des Rams à Los Angeles, tandis que Todd Gurley a ajouté deux majeurs au sol dans une victoire face aux Buccaneers.
  • Keenum, qui avait vu les Rams profiter de trois placements pour battre les Seahawks de Seattle 9-3 la semaine dernière, a complété 14 de ses 25 passes pour 190 verges de gains, deux touchés et une interception.
  • Les Rams, qui n’avaient pas atteint la zone des buts lors de leurs deux premiers matchs de la saison, ont aussi marqué un touché sur un retour d’échappé de 77 verges d’Ethan Westbrook et sur un attrapé de 43 verges de Tavon Austin au quatrième quart.
  • Le quart des Bucs Jameis Winston a accumulé 405 verges de gains et trois majeurs. Il a toutefois été victime d’une interception.
  • À noter que le match a été interrompu pendant 69 minutes avec deux minutes à écouler au cadran, en raison du passage d’un orage.

49ers (1-2) 18-37 Seahawks (2-1)

  • Les Seahawks ont marqué deux touchés lors du premier quart, en route vers une victoire aux dépens des 49ers. Les deux premiers majeurs de la rencontre ont été l’œuvre du porteur de ballon Christine Michael. Ce dernier a parcouru 106 verges en 20 courses.
  • Le quart des Seahawks Russell Wilson s’est blessé au genou au cours du match. Il avait eu le temps de compléter 15 de ses 23 passes pour des gains de 243 verges et un touché. Wilson s’est blessé avec environ 10 minutes à faire au troisième quart, quand il a été victime d’un sac d’Eli Harold. Ce dernier a été puni pour avoir plaqué Wilson par le collet. Il a été aperçu portant une orthèse au genou gauche.
  • Trevone Boykin a pris la relève, rejoignant à sept reprises sur neuf tentatives ses receveurs, pour 65 verges, un majeur et une interception.
  • Le receveur Doug Baldwin a capté huit passes et a établi un sommet personnel avec 164 verges de gains.
  • Chez les 49ers, le porteur de ballon Carlos Hyde a pénétré la zone des buts deux fois lors du dernier quart. Blaine Gabbert a réussi 15 relais sur 25 pour 115 verges et une interception.

Jets (1-2) 3-24 Chiefs (2-1)

  • Le quart Ryan Fitzpatrick a connu une journée horrible dans la défaite des Jets face aux Chiefs. Fitzpatrick a lancé un total de six interceptions, dont deux ont été captées par Marcus Peters. Il a complété 20 passes en 44 essais pour un total de 188 verges. Dans le cas de Peters, il s’agissait d’une deuxième partie consécutive de deux interceptions. Il devient petit à petit un demi de coin de haut niveau dans la NFL, lui qui avait effectué huit interceptions en tant que recrue, l’année dernière.
  • Les Chiefs ont inscrit deux touchés sur des revirements, ils ont intercepté trois passes dans leur zone des buts et ils ont forcé huit revirements.
  • Les huit revirements des Jets s’avéraient le plus haut total depuis 1976, quand ils avaient établi un record d’équipe en commettant 10 revirements contre les Patriots.
  • Le quart Alex Smith a été beaucoup plus constant. Il a tenté 33 passes dont 25 ont trouvé preneur.
  • Après avoir raté le match de la semaine passée, le joueur de ligne offensive québécois Laurent Duvernay-Tardif était en uniforme, mais il ne faisait pas partie de la formation partante des Chiefs.

View this post on Instagram

Ryan Fitzpatrick threw 6 INTs against the Chiefs

A post shared by Bleacher Report (@bleacherreport) on

Chargers (1-2) 22-26 Colts (1-2)

  • Andrew Luck a fait fi d’un problème à l’épaule droite et a vu T.Y. Hilton filer pour un majeur de 63 verges avec 1:17 à écouler permettant aux Colts de vaincre les Chargers. Les Colts ont ensuite récupéré deux échappés lors des dernières 62 secondes de jeu pour préserver leur avance.
  • Luck a complété 24 de ses 37 passes pour 331 verges de gains, un touché et une interception lors de sa 15e victoire en carrière à la suite d’une remontée. Pas mal pour un gars qui avait raté l’entraînement mercredi et certains exercices jeudi en raison d’une blessure.
  • Du côté des perdants, Philip Rivers a obtenu deux autres occasions de l’emporter. La première a pris fin quand le demi de sûreté Clayton Geathers a arraché le ballon des mains de l’ailier rapproché Hunter Henry, et la deuxième sur un autre échappé sur le dernier jeu du match. Rivers a complété 25 de ses 38 passes pour 310 verges de gains.
  • Le porteur de ballon des Chargers Melvin Gordon a été limité à 35 verges de gains sur 16 courses, mais il a inscrit un majeur.

Steelers (2-1) 3-34 Eagles (3-0)

  • Le quart-arrière recrue des Eagles Carson Wentz a poursuivi son début de saison rêvé pour permettre aux siens de vaincre les Steelers. Wentz a complété 23 de ses 31 passes pour des gains de 301 verges en plus de réussir trois passes de touché. Il permet donc aux Eagles de conserver leur fiche parfaite. Depuis le début de la saison, Wentz a complété 102 passes sans subir d’interception.
  • Les Eagles ont prouvé qu’ils pouvaient rivaliser avec les meilleurs. Les Steelers avaient inscrit 31 points en moyenne lors de leurs deux premiers matchs et ils sont parmi les favoris pour atteindre le Super Bowl.
  • Du côté des Steelers, le quart Ben Roethlisberger a réussi 24 passes en 44 essais pour des gains de 257 verges. Il a toutefois vu l’une de ses passes être interceptée.
  • Malgré la défaite, Antonio Brown a connu une autre performance remarquable. Le receveur étoile a capté 12 passes pour 140 verges de gain.
  • Les Steelers avaient un dossier de 19-2 contre des quarts recrues depuis 2004, mais Wentz a prouvé qu’il n’avait rien d’une recrue ordinaire.

https://twitter.com/leMaraudeurNFL/status/780174582716239873

Bears (0-3) 17-31 Cowboys (2-1) – dimanche soir

  • Le quart Dak Prescott et les Cowboys ont marqué 17 points sans réplique en début de rencontre, en route vers un gain facile face aux Bears. Ils ont mis fin à une série de huit défaites à domicile.
  • Prescott a rejoint ses receveurs 19 fois sur 24 tentatives pour des gains de 248 verges. Seul Dez Bryant a atteint la zone des buts sur un jeu par la passe. C’était la première passe de touché en carrière de Prescott dans la NFL. Il a effectué 99 tentatives sans interception pour amorcer sa carrière. La recrue des Eagles, Carson Wentz, en a fait 102. Il s’agit des deux plus hauts totaux pour commencer une carrière de l’histoire de la NFL.
  • La recrue et quatrième choix au total par les Cowboys, Ezekiel Elliott, a amassé 100 verges au sol pour une première fois en carrière. Il a terminé l’affrontement avec 140 verges en 30 courses. Au total, les Cowboys ont amassé 199 verges au sol.
  • Puisqu’ils ont accusé un retard rapidement, les Bears n’ont jamais pu établir leur jeu au sol. Ils ont effectué 15 courses pour des gains de 73 verges et ils ont perdu leur porteur de ballon Jeremy Langford en deuxième demie.
  • Chez les Bears, le quart Brian Hoyer, qui a remplacé Jay Cutler blessé au pouce droit, a complété 30 de ses 49 passes pour 317 verges et deux touchés. Sa cible favorite a été Zach Miller, qui a capté huit relais pour 78 verges et deux majeurs. Hoyer a effectué un 27e départ avec une quatrième équipe différente.

Falcons (2-1) 45-32 Saints (0-3) – lundi soir

  • Drew Brees et les Saints ont une fois de plus connu un bon match offensivement qui s’est conclu par une défaite, cette fois face aux Falcons à domicile. Le match était une reprise près de 10 ans plus tard jour pour jour du retour des Saints au Superdome le 25 septembre 2006, 13 mois après le passage destructeur de l’ouragan Katrina.
  • Brees a complété 36 de ses 54 tentatives de passe pour des gains de 376 verges. Il a également récolté trois passes de touché et été victime d’une interception. C’est dommage, Brees a accumulé des statistiques impressionnantes et n’a pas encore gagné cette saison. Il mène la NFL avec le plus de verges aériennes.
  • Du côté des Falcons, la répartition du ballon a été plus équilibrée. Matt Ryan a complété 20 passes en 30 tentatives pour des gains de 240 verges et deux touchés.
  • Le jeu au sol des Falcons a piétiné les Saints. De son côté, Devonta Freeman a porté le ballon à 14 reprises pour des gains de 152 verges. Il a notamment réussi une course de 48 verges. Trevin Coleman a récolté moins de verge par la course, mais il a atteint la zone des buts à trois reprises.
  • Les Saints ont chuté à 0-3, eux qui avaient amorcé la campagne 2006 avec trois victoires d’affilée. Depuis 2002, aucune équipe dans la NFL avec une fiche de 0-3 a participé aux séries.

4th_down-525x295LES 4 ESSAIS DU DIMANCHE…

  1. La plus grande victoire de la semaine: Les Bills qui ont surpris les Cardinals et qui ont signé leur première victoire de la saison. Avant ce match, plusieurs spéculations sur l’avenir du coach en chef Rex Ryan. On peut dire que les joueurs apprécient jouer pour ce coach!
  2. La pire défaite de la semaine: Les Browns, même s’ils devaient perdre, ils méritaient plus que les Fins de l’emporter. Rappel : le botteur Cody Parkey a raté trois placements, dont un de 46 verges sur le dernier jeu du quatrième quart. Les Browns avaient hérité d’une chance en or de l’emporter quand Corey Lemonier avait arraché le ballon des mains de Tannehill avec 20 secondes à faire.
  3. Le performance individuelle de la semaine: Les quarts Trevor Siemian des Broncos (312 vgs et 4 TD) et Carson Wentz des Eagles (301 vgs et 2 TD), les deux ont mené les siens à une 3e victoire en autant de sorties en ce début de saison. Mention également au receveur des Lions Marvin Jones jr (205 vgs et 2 touchés).
  4. L’oublié de la semaine: L’attaque des Cardinals – à un moment donné, ils avaient 2 bottés de dégagement de moins (avec 5) que le total de verges à l’attaque (7 vgs).

Source: QMI / RDS.ca / AP / Twitter

Écrit Par

Fondateur de leblitznfl.com - qui a été créé en 2011. Fanalyste Sportif qui suit l'actualité sportive / Sports Fanalyst following worldwide sports

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 352 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Je discute de Trevor Lawrence qui est atteint de la COVID019 ainsi que les matchs à surveiller ce week-end dans la NCAA.

Actualité 2020-21

Le calendrier 2020-21 des Bowls du football universitaire a été officiellement annoncé vendredi, qui comprend 37 matchs d’après-saison débutant le 19 décembre.

Actualité 2020-21

*Disclaimer* Dans le podcast on parle de l’affrontement entre Wisconsin et Nebraska qui n’aura finalement pas lieu pour cause de COVID-19 chez Wisconsin.

Actualité 2020-21

Fin de semaine de l’Halloween dans la NCAA. Comme à chaque année, on dirait que des choses étranges se déroulent lors de cette semaine....

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 8 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Je discute de Trevor Lawrence qui est atteint de la COVID019 ainsi que les matchs à surveiller ce week-end dans la NCAA.

Actualité 2020-21

Le calendrier 2020-21 des Bowls du football universitaire a été officiellement annoncé vendredi, qui comprend 37 matchs d’après-saison débutant le 19 décembre.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x